background preloader

Ecoute-Conférence "Femmes en Révolution" Musée Carnavalet-2015

Ecoute-Conférence "Femmes en Révolution" Musée Carnavalet-2015

http://www.youtube.com/watch?v=tfrGLbDGGM8

Related:  Citoyenneté, république, démocratie 1789 - 1899CITOYENNETE, REPUBLIQUE, DEMOCRATIE 1789-1914 (AI)anma62katyh

Conférence à écouter - Journée d'étude "Citoyenneté, République, Démocratie en France 1789-1899" Introduction Sylvie Aprile (IRHIS - Université Lille III) : La Société d’histoire de 1848 et des révolutions du XIXe siècle : Hommage à Maurice Agulhon. Éric Fournier (CRHXIX - Université Paris 1) : présentation de la journée Première partie Les étapes de la conquête du droit de vote  - Le droit de vote, depuis quand et comment Voter : toutes les autres questions <p class="video_texte"> L'utilisation de javascript est obligatoire sur cette page pour voir l'animation.</p> 1791 : suffrage censitaire et indirect

L'avènement de la souveraineté nationale Contexte historique Le 17 juin 1789, six semaines après l’ouverture des états généraux, le tiers état, rejoint par une partie du clergé, se proclame Assemblée nationale. Présidée par Bailly, la nouvelle instance s’engage par le Serment du jeu de paume à ne pas se séparer avant d’avoir rédigé la Constitution du royaume. Le 23 juin, Louis XVI commande aux divers ordres de continuer à siéger séparément, mais le tiers état refuse de quitter la salle des Menus Plaisirs. Lorsque le marquis de Dreux-Brézé, maître des cérémonies déclare : « Vous avez entendu messieurs, l’ordre du roi », Bailly lui répond : « Il me semble que la nation assemblée ne peut recevoir d’ordres. » Mirabeau, député du tiers état, lance alors sa célèbre apostrophe : « Allez dire à votre maître que nous sommes ici par la volonté du peuple et n’en sortirons que par la force des baïonnettes. » Le 27 juin, le roi cède en demandant au clergé et à la noblesse de rejoindre le tiers état.

La liste des 26 guerres et conflits toujours en cours dans le monde Voici une liste des conflits toujours d’actualité. La tristesse de cette liste est sa longueur ainsi que les nombre de victimes recensées. Les conflits sont classés par le nombre de victimes total qu’ils ont causé. 26 – La Guerre du Crabe entre la Corée du Nord et la Corée du Sud. Début : 1967 – Victimes : 100 Le Guide des sources d’archives de la Commune de Paris et du mouvement communaliste (1864-1880) 1À la fin de l’année 2005 ou au début de l’année 2006 sera édité un Guide des sources d’archives de la Commune de Paris et du mouvement communaliste (1864-1880). Il sera temps, à ce moment, là, d’analyser le contenu de ce document de recherche, de le soumettre à un examen critique, et d’en évaluer la portée. Mais il a paru utile dès maintenant, à l’occasion de la sortie en octobre 2004, des Actes d’une Journée d’études qui se tint en avril 2002 à l’auditorium de l’Hôtel de Ville de Paris, actes présentés comme un « document d’étape », d’éclairer quelque peu cette démarche inédite. 2L’acte de naissance du projet réside dans une démarche faite au nom de l’association Les Amis de la Commune de Paris 1871, en avril 2001, auprès de Michel Duffour, alors Secrétaire d’État au Patrimoine et à la Décentralisation culturelle.

Histoire des femmes. Les femmes et la Révolution de 1789 : un espoir pour les femmes. Luttes et revendications, Militantes et revendications des femmes en 1789. Histoire des femmes et République, Florence Brissieux, Aurore Rubio Les femmes attendent beaucoup de la Révolution et expriment leurs revendications par le biais de pétitions, adresses et cahiers de doléances. Leurs revendications portent sur des problèmes auxquelles elles sont traditionnellement confrontées : absence d'instruction, mortalité en couches, droit d'exercer un métier, protection des travaux féminins (couturière, brodeuse…) Les revendications touchant aux droits politiques sont rares car rares sont celles qui ont conscience de leur importance. Les femmes de Provence protestent en 1789 contre la composition des Etats Généraux dont elles sont exclues. Les députés répondent alors à ces revendications : ne sont-ils pas, eux, les députés de tous et donc des femmes ?

FORMES ET GESTION DES CONFLITS Le rôle des interprètes en temps de guerre - Dire presque la même chose : traduire dans le Monde 3/4 - France Culture, 23 mars 2011 Accès à l’émission sur le site de France Culture.Durée : 51 minutes passionnantes sur un aspect souvent peu pris en compte. Le rôle de la langue, de la parole. Importance du passage d’une langue à une autre, d’une culture à une autre dans chacun de ces cas avec comme invité, Mathieu Guidère (professeur à l’UTM). Invité(s) :Mathieu Guidère, géopolitologue, spécialiste de veille stratégique multilingue et du monde arabe, Professeur titulaire de la chaire d’islamologie et pensée arabe à l’Université de Toulouse 2Bassam Baraké, professeur de linguistique à la faculté des lettres et sciences humaines de l’université libanaise de Beyrouth, secrétaire général des traducteurs arabesHasseb Hadeed, maitre de conférences à l’université de Mossoul Accès au fichier mp3

Comprendre et enseigner la Révolution, Belin, 2015 Collection : Guides de l'enseignementEditeur : Belin "Comprendre et enseigner la Révolution française" Que reste-t-il aujourd'hui de la Révolution française ? Au long des âges, des emblèmes pour la France N’en déplaise à quelques esprits chagrins ou irréductiblement sceptiques, il est loisible de considérer que l’efflorescence des drapeaux tricolores un peu partout après le drame du 13 novembre dernier est d’importance sur la longue durée, tout comme l’est aussi cette Marseillaise qui a jailli spontanément à l’Assemblée Nationale ou au Congrès de Versailles, et aussi parmi la foule place de la République et dans bien d’autres lieux. Je parle de la longue durée et c’est bien sous sa lumière qu’il convient de replacer, pour en prendre mieux la mesure, le phénomène collectif dont il s’agit. Donc nous allons parler ce matin des emblèmes que la France et la République se sont choisies pour elles-mêmes au long des âges, du mystère de leurs origines, de leur prégnance dans les esprits et dans les cœurs, des turbulences qu’ont connues leurs usages, de leur efficacité pour unir, comme de leur force symbolique, en sens inverse, pour entretenir des déchirements parmi la nation.

Paris dort-il ? La longue histoire des nuits parisiennes - Histoire Le Bal de l'Opéra, Eugène Giraud (1866) J’avais prévu, au début de novembre, de consacrer une émission, pour les fêtes de Noël, à l’histoire des nuits parisiennes de l’Ancien Régime jusqu’à nos jours, à partir du beau livre illustré qu’Antoine de Baecque, professeur à l’École normale supérieure, vient de publier sur ce thème. Je ne pouvais pas prévoir que le drame du Bataclan et les crimes qui y ont été accomplis à l’aveugle, en même temps que des dans des cafés ou restaurants du voisinage, allaient donner à ce sujet une actualité sinistre. Dans un article pour Libération, Antoine de Baecque a écrit : « Ce qu’ils visaient, c’est la nuit à Paris, la nuit d’aujourd’hui, ce sont les verres entre amis, les flirts en terrasse, les soirées au concert, les flâneurs dans les rues au moment où la douceur fait entrer dans le week-end nocturne. » Mais, ajoutait-il, « les nuits parisiennes sont trop précieuses pour être abandonnées comme une victime laissée pour compte du terrorisme islamiste.

Related:  agrégationA Classerloilou