background preloader

La Plateforme des échanges démocratiques roubaisiens

La Plateforme des échanges démocratiques roubaisiens

Plaine Commune lance un espace de dialogue citoyen en ligne Plaine Commune ouvre un espace de concertation et de débat citoyen en ligne pour recueillir les avis et recommandations des usagers afin d’améliorer le service rendu. La propreté dans l’espace public est le premier thème mis à l’honneur pour inaugurer ce nouvel outil participatif. En mars dernier, l’agglomération de Plaine Commune a lancé son nouveau site internet en proposant plus de services aux habitants et aux acteurs du territoire. La propreté : premier thème des dialogues citoyens “La propreté, parlons-en !” Une campagne de communication a été initiée par la même occasion avec des affiches mettant en scène les citoyens et les employés de la collectivité en charge de la propreté, avec pour slogan “tous responsables”. La plateforme propose différents outils au public : Les trois débats proposés se présentent sous la forme de forums. Pour participer, c’est très simple ! Entretien avec Jacques Marsaud, directeur général des services de Plaine Commune

TIC et démocratie participative Pour les institutions comme les communes ou les intercommunalités, c’est une large palette d’outils à intégrer dans les pratiques existantes pour rendre plus transparente et participatives leurs actions : textes, multimédias, les liens, permettent de comprendre, comparer, suivre… D’autres sont plus interactifs et permettant à plus de personnes de participer, de contribuer, d’échanger : l’extranet, formulaires en ligne, systèmes de vote ou de collecte-agrégation de propositions… et autres à venir ! Les actions de la Région Au croisement de l’intervention de la Région dans les domaines du numérique et de la démocratie participative, a été mis en place un dispositif de soutien : Dream+. Il s’adresse en priorité aux collectivités territoriales, reconnues centrales et animatrices de la démocratie représentative enrichie par la participation citoyenne. Concrètement, les collectivités locales, conseils de développement et autres institutions peuvent solliciter : Un appel à projets "réalisations"

Vidéo - Futurapolis - Sonotown - Projets 3D 2013 - iTolosa Retour en vidéo sur l'incroyable défi relevé par iTolosa, en partenariat avec Science Animation, à l'occasion de la deuxième édition de Futurapolis - "la ville de demain" - conférence organisée par Le Point au Centre de Congrès Pierre Baudis de Toulouse du 11 au 13 Avril 2013… 10 jours pour un concept participatif, interactif, sonore et tactile ! Tout est parti d'une simple discussion avec Science Animation au sujet d'une table tactile récemment déployée par iTolosa sur un salon, pour le compte d'un client. Nous sommes le 27 Mars, soit J-16, et naît alors l'envie de réexploiter ce formidable support (merci Itekube !). Reste à trouver le prétexte… Très vite, nous décidons de tenter de monter un concept inédit spécialement pour Futurapolis… conférence qui doit débuter le 11 Avril au soir ! L'effervescence est immédiate, et les premières idées jaillissent, alliant créativité des uns et expertise technique des autres. L'idée : ressentir la ville en temps-réel 3 questions posées aux toulousains

usinette.org 20. Présentation Une Usinette tient à la fois du fablab et du hackerspace.Une Usinette n’est ni un atelier « clé en main », ni une petite usine franchisée qui proposerait systématiquement les mêmes machines. l’approche privilégiée est plutôt de mettre tout en œuvre pour permettre son évolution en fonction de besoins spécifiques locaux et s’appuyant autant que faire se peut sur des ressources (humaines, matières premières secondaires) disponibles à proximité. Dans une Usinette, adhérents et utilisateurs s’impliquent pleinement dans le processus de production et transcendent ainsi leur statut de consommateur et travailleur. Libre à eux d’imaginer, de concevoir, de prototyper, d’améliorer pratiquement n’importe quel type d’objet ou service ; voire même de le choisir parmis un catalogue de « biens-communs » qu’ils pourront être amenés à compléter en proposant de nouveaux usages, des améliorations, des documentations. Contexte technique Poster descriptif d’usinette

Mensonges d'Etat, par Ignacio Ramonet « Je préférerais mourir plutôt que proférer une inexactitude. » George Washington. C’est l’histoire du voleur qui crie : « Au voleur ! » Comment pensez-vous que M. Trois mois après la victoire des forces américaines (et de leurs supplétifs britanniques) en Mésopotamie, nous savons que ces affirmations, dont nous avions mis en doute le bien-fondé (1), étaient fausses. Dans cette gigantesque manipulation, une officine secrète au sein du Pentagone, le Bureau des plans spéciaux (Office of Special Plans, OSP) a joué un rôle venimeux. Scandalisé par ces manipulations, et s’exprimant sous le nom de Veteran Intelligence Professionals for Sanity, un groupe anonyme d’anciens experts de la CIA et du département d’Etat a affirmé le 29 mai, dans un mémorandum adressé au président Bush, que dans le passé des renseignements avaient « déjà été faussés pour des raisons politiques, mais jamais de façon aussi systématique pour tromper nos représentants élus afin d’autoriser une guerre (5) ». M.

ASSOCIATION POUR UNE CONSTITUANTE Alertes, le dispositif qui vous prévient des initiatives citoyennes et des gestes solidaires près de chez vous Depuis de longs mois, l’équipe de Newmanity prépare l’outil qui va vous aider à changer le monde : un nouveau moyen inédit de mobiliser, d’aider, de revendiquer, et surtout d’agir ensemble. Newmanity lance « Alertes », un nouveau dispositif destiné à mettre en relation nos membres autour d’initiatives citoyennes et de gestes solidaires. Les associations, entreprises ou particuliers peuvent diffuser des alertes en fonction de leurs besoins : recherche de bénévoles, appel à dons, mobilisation pour un événement... Les membres de Newmanity reçoivent ensuite les alertes en fonction de leur localisation géographique et de leurs centres d’intérêt (Alimentation, Santé & Bien-être, Cause animale,…). Le but de ce dispositif est de promouvoir les actions solidaires et citoyennes et de faciliter l’entraide au niveau local. Le dispositif « Alertes » a commencé sur les chapeaux de roues avec l’appel à dons de Banques Alimentaires dont Newmanity a fait la promotion.

Nouvelle Societe | Quelques idées pour un monde meilleur Y’en a MARRE !!!!!!!! Simplicité Volontaire ËPINAL - (AFP) - Le Vélibois, le premier vélo urbain en bois à assistance électrique dont la conception a demandé plus de quatre ans de travail, est en phase de finalisation à Epinal, où cette innovation technologique doit devenir une bicyclette de libre-service dans les prochains mois. "C'est un vélo d'usage urbain, qui peut être utilisé par tout le monde. Son comportement est aussi dynamique que n'importe quel vélo classique", s'enthousiasme l'un des initiateurs du projet, Emmanuel Antonot, le PDG de Moustache bikes, un constructeur de vélos installé dans les Vosges. Réputé plus confortable qu'un vélo classique, car le bois absorbe mieux les chocs que l'aluminium, le Vélibois est "particulièrement maniable, parce qu'il dispose d'un cadre en bois creux, donc plus léger", notent ses concepteurs. Quatre ans plus tard, le premier prototype du Vélibois est né de cette coopération entre chercheurs et industriels. "On ne maîtrisait pas les aspects liés à la fatigue du bois.

« Nouvelle Donne » : un parti qui promet qu'il tiendra ses promesses Sur l’échiquier politique français, voici venu un nouveau parti. Nouvelle Donne – c’est son nom – s’est lancé ce jeudi, avec, en étendard, vingt propositions sociales, économiques ou encore écologiques. Le parti a pour ambition de présenter des candidats aux élections européennes de mai 2014 et de faire la nique au PS. Dans ses arcanes, l’économiste Pierre Larrouturou venu du PS, l’auteur-humoriste Bruno Gaccio ou encore l’urgentiste Patrick Pelloux. Terra eco : Pourquoi avez-vous rejoint le mouvement ? Olivier Berruyer : A cause de François Hollande ! Dominique Méda : C’est vrai qu’il ne s’est pas passé grand chose avec le changement de présidence. Olivier Berruyer : D’ailleurs, en Allemagne, l’inclusion des salariés dans les conseils de surveillance des entreprises est plus intéressante que leur réduction du temps de travail mais on n’en entend jamais parler. Lors de la présentation de Nouvelle donne à la presse, Pierre Larroutourou évoquait le concept de prospérité sans croissance.

Comment défendre les animaux sans se faire traiter d’idiot ? Tribune Difficile d’évoquer la question du droit des animaux sans se faire traiter au mieux d’idéaliste, au pire de frustré hyperémotif. Les clichés sont bien ancrés : la défense animale est une affaire de sentiments et on est forcément un clone de Brigitte Bardot ou un cousin de Paul Watson. Mais si les intellectuels s’y mettent aussi, dénigrer les défenseurs de la cause animale va devenir un exercice compliqué. Faire passer l’actrice Penelope Cruz pour une hypersensible sous prétexte qu’elle pose contre la fourrure passe encore. Jeudi, la Fondation 30 millions d’amis a publié un manifeste signé par 24 intellectuels – penseurs, philosophes, écrivains, historiens, scientifiques, etc. – pour demander que les animaux bénéficient d’un régime juridique conforme à leur nature d’êtres vivants. Descartes en faisait des automates Que dit la loi ? Car en France, où les lobbys de la chasse et de l’élevage restent très puissants, le droit des animaux est un sujet qui fâche.

Expérimentation animale : les chiens cobayes, face cachée du Téléthon Le compteur final du téléthon 2010, le 4 décembre 2010 - DURAND FLORENCE/SIPA Le Téléthon a déjà fait l’objet de polémiques quant à l’utilisation médiatique des enfants malades ou encore la gestion des fonds récoltés, mais rarement concernant la recherche que l’AFM Téléthon finançait. Une partie de cette recherche utilise en effet, comme de nombreuses unités de recherche, des animaux de laboratoire, pratiquant ce qu’il est communément appelé l’expérimentation animale. Le Téléthon 2013 La 27e édition du Téléthon aura lieu les 6 et 7 décembre 2013 aux Studios 107 à La Plaine-Saint-Denis avec Patrick Bruel comme parrain. Les mouvements de protection animale, dont des associations spécifiquement anti-vivisection comme le CCE2A ou International Campaigns, connaissent une ampleur certaine depuis 2009-2010 qui n’a pas échappé aux organisateurs du Téléthon. Les chiens myopathes, ces invisibles Des chiens cobayes dans le chenil - DR « J’aimerais pas être à leur place » « C’est pour la bonne cause »

Related: