background preloader

Comprenez le, diffusez le, reprenez le pouvoir.

Comprenez le, diffusez le, reprenez le pouvoir.

http://www.le-message.org/?lang=en

Related:  DEMOCRATIELe MessageDémocratieDémocratie directe ou représentative ?associations

Vidéos de notre récent échange, à LYON le 5 mai dernier Chers amis, Voici l'enregistrement de notre "échange interactif" du 5 mai 2012 à Lyon (PLAN ET DOCUMENTS DE TRAVAIL annoncés ici). J'ai encore trop parlé, je vous demande pardon : la prochaine fois, je réduirai sensiblement le champ des points à présenter en introduction pour pouvoir être ensuite vraiment interactifs ; on pourra ainsi ne parler, par exemple, que du référendum d'initiative populaire, ou que des médias, ou que de la souveraineté monétaire, etc. Bon, mais ce qui est particulier dans cette soirée, c'est d'être entrés quand même en détail dans cette liste de points précis que je vous annonçais ici, points qui devraient tous, selon moi, figurer dans une Constitution digne de ce nom.

2 – La France est-elle une démocratie ? Les mots ont un sens : le mot démocratie n’est pas adapté pour décrire le régime actuellement pratiqué en France, ce sont deux choses différentes et même opposées. La démocratie ce sont des institutions précises (utilisées pendant 200 ans à Athènes) qui garantissent au peuple (« demos« ) qu’il conserve le pouvoir, on dit qu’il est souverain. La démocratie est selon la formule d’Abraham Lincoln : « le gouvernement du peuple, par le peuple, pour le peuple ». La démocratie expliquée à mon député Bienvenue :o) Je cherche ici à mettre en débat ouvert ce dont on ne parle nulle part : les plus grands principes institutionnels dont tous les citoyens (gauche, centre, droite) ont besoin pour se protéger des abus de pouvoir. Je vous propose d'aller voir le FORUM et de suivre le SOMMAIRE, point par point (un principe par jour pour une digestion facile ?)

Fédéralisme Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le fédéralisme, du latin fœdus, « renvoie à l'ensemble des caractéristiques et des pratiques institutionnelles des systèmes politiques fédéraux ainsi qu’aux théories politiques qui ont été construites pour en rendre compte ou pour les promouvoir »[1]. Le fédéralisme est un système d’organisation, d’administration et de gouvernement dans lequel l’État est organisé en fédération et partage avec les États fédérés les diverses compétences constitutionnelles : législatives, juridictionnelles et administratives (ex. à des degrés différents : Suisse, Allemagne, États-Unis d’Amérique, Émirats arabes unis, Brésil, Argentine, Nigeria). Lorsqu'il concerne une forme d'organisation de l'État, il s'oppose à l'État unitaire.

Newmanity : le réseau social écolo, responsable et humain Lancé en fin d’année 2012, le réseau social thématique Newmanity, destiné aux personnes « qui aspirent à une société plus humaine, plus écologique et plus responsable », compte aujourd’hui 25 000 membres. Marre de Facebook et des posts désuets de vos contacts ? Twitter et ses gazouillis ne vous amusent plus ? Le capitalisme en crise a besoin d’un conflit militaire majeur Pour Jean-Loup Izambert, journaliste indépendant et écrivain, qui publie son septième ouvrage (1) sous le titre de Pourquoi la crise ? aux éditions Amalthée, la crise du capitalisme est devenue totale. Contrairement aux déclarations de certains économistes et politiciens, il affirme qu’il n’y aura pas de sortie de crise.

3 – L’élection n’est pas la démocratie L’élection permet essentiellement de choisir parmi des candidats déjà présélectionnés par des partis politiquesUne campagne électorale coûte cher, se faire élire coûte très cher, le soutien de puissances d’argent est indispensableObtiennent donc des pouvoirs sans contre-pouvoir les membres d’une caste politique qui forment une oligarchie et sont redevables de leur élection à des puissances d’argentLa véritable démocratie n’utilisait pas l’élection mais le tirage au sort pour choisir ses serviteurs, pas ses maîtresDe plus la véritable démocratie confiait des pouvoir limités à ses serviteurs pour un mandat courtEt enfin la véritable démocratie organisait des contre-pouvoirs efficaces Conséquence de ces institutions en général et du tirage au sort en particulier, la véritable démocratie athénienne a permis pendant 200 ans que les pauvres soient toujours au pouvoir et jamais les riches. Ce qui n’a pas empêché la société athénienne de prospérer.

F. Lordon : "Conspirationnisme : la paille et la poutre" - Jean Quatremer voit des complot partout Voici une perle, un régal, de l'intelligence pure, du grand Lordon, en pleine forme : Conspirationnisme : la paille et la poutre Vendredi 24 août 2012, par Frédéric Lordon Plan : • Pour une pensée non complotiste des complots (quand ils existent) • Le conspirationnisme comme symptôme politique de la dépossession • L'apprentissage de la majorité (à propos de la « loi de 1973 ») • À conspirationniste, conspirationniste et demi ! • D'un certain conspirationnisme européiste • Non pas les agents du mal mais la force des structures ________________ Le peuple est bête et méchant, le peuple est obtus. Industrial Workers of the World Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Industrial Workers of the World ou IWW (les adhérents sont aussi appelés plus familièrement les Wobblies) est un syndicat international fondé aux États-Unis en 1905 dont le siège actuel se trouve à Cincinnati, dans l'Ohio. À son apogée, en 1923, l'organisation comptait environ 100 000 membres actifs[1]. Le nombre de ses adhérents déclina de façon spectaculaire après la scission de 1924, résultat de conflits internes et de la répression gouvernementale. Aujourd'hui, l'organisation milite activement, et compte environ 2 000 membres à travers le monde. L'adhésion aux IWW ne requiert pas de travailler dans une entreprise où existe une représentation syndicale, ni n'exclut l'adhésion à une autre organisation syndicale.

Le Blog de l'Association Kokopelli Le GNIS (Groupement National Interprofessionnel des Semences) est intervenu récemment, deux fois, relativement à l’arrêt de la Cour d’Appel de Nancy concernant le procès Kokopelli-Baumaux. Une première fois, le 25 septembre 2014, avec son communiqué de presse intitulé “Vente de semences : l’arrêt de la Cour d’Appel de Nancy clarifie la situation!”; une seconde fois, lors d’une conférence de presse à Paris, le 26 septembre 2014, au Pied de Cochon.

Rendre inaliénables les biens communs, par Ugo Mattei Lorsqu’un Etat privatise une voie ferrée, une ligne de transport aérien ou un hôpital, qu’il cède la distribution d’eau potable ou vend des universités, il exproprie la communauté d’une partie de ses biens ; une expropriation symétrique à celle qu’il réalise sur la propriété privée lorsqu’il souhaite construire une route ou tout autre ouvrage public. Dans un processus de privatisation, le gouvernement vend quelque chose qui n’est pas à lui, mais qui appartient proportionnellement à chacun des membres de la communauté, de la même manière que, lorsqu’il saisit un champ pour construire une autoroute, il acquiert par la coercition une propriété qui n’est pas la sienne. Cela revient à dire que toute privatisation décidée par l’autorité publique — représentée par le gouvernement du moment — prive chaque citoyen de sa quote-part du bien commun, comme dans le cas d’une saisine de bien privé. Taille de l’article complet : 2 012 mots.

4 – Au cœur du problème notre constitution La constitution doit établir les limites du pouvoir protectrices de l’intérêt généralNotre constitution a été écrite par des élus et des hommes exerçant le pouvoirIl y a conflit d’intérêt : celui qui a le pouvoir ne doit jamais déterminer les limites de son propre pouvoirToute personne intéressée au pouvoir ne doit pas participer à la rédaction de la constitutionLa constitution doit donc être écrite par le peuple puis votée par lui. Pour que peuple puisse écrire sa constitution, il devra confier cette tâche à une Assemblée Constituante. Pour désigner les membres de cette assemblée il ne faudra pas passer par l’élection qui est anti-démocratique (voir chapitre précédent), mais par le tirage au sort. C’est par cette étape primordiale que passe le combat contre tous les abus de pouvoir, et c’est pourquoi tout est dit dans ce message : Pour tirer au sort cette Assemblée Constituante on peut imaginer plusieurs techniques.

France Culture : exemple vécu d'une (petite) censure (peut-être ordinaire, mais un peu amère) J'aime bien Emmanuel Laurentin. Mais ses copains de travail (probablement) viennent de me jouer un tour. Comme vous le savez, j'ai été gentiment invité par France Culture et Le monde aux Rencontres de Pétrarque 2012 pour parler autour du thème "Notre avenir est-il démocratique ?" Malheureusement, cette gentillesse a été un peu gâtée par une indélicatesse : une partie de mon propos du deuxième jour (déjà pas très long) a été carrément coupée au montage. La démocratie directe : réflexions Tout cela est bien joli en théorie, mais inapplicable dans la réalité. L’égalité sociale et économique est une utopie irréaliste de par le déséquilibre naturel de la société humaine. L’égalité politique est justement instaurée pour rééquilibrer l’ensemble. La voix du tourneur-fraiseur vaut autant que celle de son patron dans l’isoloir. Il a autant de droit à concourir pour un fauteuil électif que ce dernier. La « rotation » est une vieille lune soviétique, quand au nom de la révolution, les fils de professeurs étaient envoyés creuser des trous alors que les fils d’ouvriers étaient mis sur les bancs des universités.

Related:  oser s'organiser face à l'empireEtienne ChouardmetamarcNew Politics...indignez_vousdémocratie participative maintenantNew World OrderTirage au sortPersonnalitésINFORMATIONEtienne ChouardPolitique et gouvernancetransgressionmarielledautelSolutions alternatives