background preloader

L'histoire d'une entreprise libérée

http://www.youtube.com/watch?v=NIapZ61H-N0

Related:  CEJMComment l’entreprise organise-t-elle ses ressources ?Quality of Life & Work

SCOP Ti lance sa marque "1336" avec vous ! Après 1336 jours de lutte, les coopérateurs de SCOP Ti (ex FraLib) lancent leur marque de thé et infusion 1336. Participez à cette belle aventure en étant les premiers acheteurs de ces thés et infusions Made in France et recevez l'édition collector spécialement créée pour la campagne Ulule. Est-ce une date ? Isabelle Barth, Ne confondez pas efficience et efficacité ! Dans le monde du travail, des mots très souvent entendus sont les mots « efficacité » et « efficience » qui bizarrement n’ont qu’une seule et même traduction en anglais avec efficiency. Dans l’entreprise, nous sommes dans le monde de la performance et il s’agit bien sûr d’être efficace ET d’être efficient. Or, il y a souvent confusion entre les deux termes, qui, s’ils ont la même racine, sont loin d’avoir la même signification.

Comment développer une culture créative dans votre entreprise ? [mise à jour : nous avons créé un mini-livre en pdf reprenant l’ensemble des 3 articles. Téléchargez-le ici] Ce post est le dernier d’une trilogie sur le livre Creativity Inc. d’Ed Catmull (président et co-fondateur de Pixar) et Amy Wallace. Le premier article pose les grands principes de la culture d’entreprise chez Pixar. L'entreprise libérée, révolution ou imposture ? Pour certains entrepreneurs et théoriciens du management, supprimer la hiérarchie augmente le bonheur et la productivité des salariés. Vraiment ? Imaginez des salariés autonomes, libres d'innover, organisant leurs horaires, fixant personnellement les objectifs à atteindre et désignant leurs responsables. Un rêve ?

20005-20150828ARTFIG00296-le-the-des-ex-fralib-arrive-chez-auchan-carrefour-casino-intermarche-et-franprix C'est la concrétisation de plusieurs années de lutte. Cinq ans pile après la décision du géant anglo-néerlandais Unilever de fermer son usine de thés et d'infusions (Lipton, Éléphant) Fralib à Gémenos (Bouches-du-Rhône), les premiers sachets de Scop.Ti -qui a repris l'activité de l'usine en 2014- vont rejoindre les rayons de la grande distribution française. La Société Coopérative Ouvrière Provençale de Thés et Infusions a ainsi signé cet été des contrats avec 300 Franprix, 7 Auchan, ainsi qu'avec plusieurs Géant Casino, Casino, Carrefour, Intermarché au niveau national. Ces centaines de magasins vendront d'ici quelques jours sa gamme «1336», en référence aux 1336 jours de lutte avec Unilever pour empêcher la fermeture et la délocalisation du site en Pologne. Le site fournira aussi Système U pour six variétés de thés à marque de distributeur (MDD), malgré la présence sur le marché d'un gros fournisseur de MDD, Pagès.

Comprendre la stratégie par les ressources (resource based view) La resource based strategy ou approche de la stratégie par les ressources, postule qu’une part substantielle du succès d’une entreprise résulte des ressources spécifiques et rares qu’elle est en mesure de mobiliser. Elle s’oppose en cela à l’école d’économie industrielle de Harvard vulgarisée par Mickael Porter, qui met plutôt l’accent sur l’analyse externe, et la capacité de la firme à faire face à un environnement concurrentiel turbulent. Cette approche de la stratégie par les ressources a été initiée par l’économiste Edith Penrose en 1959, et diffusé à partir du milieu des années 1980 notamment par Birger Wernerfelt et Jay Barney. L’approche par les ressources introduit l’idée que l’avantage concurrentiel résulte de deux facteurs essentiels : soit l’entreprise possède une ressource dont les propriétés intrinsèques la placent en position dominante sur le marché, soit l’entreprise dispose de capacités singulières pour exploiter une ressource.

L’entreprise libérée, entre communication et imposture A l’heure où le modèle d’entreprise libérée est glorifié dans les médias, autant spécialisés que grand public, François Gueuze expert en management des ressources humaines, prend la plume pour faire entendre une voix discordante. Pour ou contre l’entreprise libérée ? A vous de vous forger votre propre avis. L’encadrement intermédiaire ne sert à rien sinon à contrôler en permanence, à la manière militaire, de pauvres collaborateurs asservis. Les fonctions support ne font qu’abriter des parasites vivant grassement sur le dos des « productifs ». Si vous pensez cela, alors le concept d’entreprise libérée est fait pour vous.

Qui veut la peau de l’entreprise libérée ? C’était trop beau pour être vrai. Après un emballement médiatique autour du concept d’entreprise libérée suite à la diffusion sur Arte du documentaire sur le « bonheur au travail » des voix s’élèvent pour dénoncer une imposture, ou du moins une communication un peu orientée autour de cette alternative au management traditionnel. Le côté obscur de la libération C’est François Gueuze, spécialiste des RH et du management, qui a allumé la mèche le premier dans un billet publié au mois de mai sur Parlons RH où il faisait entendre une voix discordante. Un article qui a déclenché un débat parfois animé. Depuis, d’autres tribunes se sont succédé pour apporter une vision plus critique du phénomène.

Société générale : 20% des agences vont fermer du 29 septembre 2015 Le journal Les Echos révèle que la Société Générale envisage de fermer jusqu'à 20 % de ses agences bancaires. C'est une illustration supplémentaire des changements induits par le numérique. Il n'y a pas de raison que la banque ne soit pas concernée.

Related: