background preloader

1083, le jean 100% « made in France » et écoconçu

1083, le jean 100% « made in France » et écoconçu
Pour être certain de ne pas s’habiller made in Bangladesh, il suffit de se « relookaliser ». Comprenez « s’habiller bien et proche », c’est-à-dire local. Si si, c’est possible avec la jeune marque française 1083 qui propose des jeans en coton bio et des sneakers (des chaussures) écoconçus, 100% made in France. Thomas Huriez, 32 ans, est le créateur de la marque. Il y a un an, il se lance dans un projet fou : produire un jean entièrement fabriqué en France. « Quand on sait qu’un jean parcourt jusqu’à 65 000 km lors de sa fabrication, j’ai voulu relever le défi : fabriquer un jean « Borne in France », qui parcourt moins de 1 083 km pour arriver chez le consommateur », explique l’entrepreneur. 1083 c’est exactement le nombre de kilomètres qui séparent les deux villes les plus éloignées de l’Hexagone, Menton, à la frontière italienne et Porspoder, un petit village breton. Tout commença avec... la chaussette Pourquoi alors ne pas poursuivre avec des jeans et des chaussures ?

Les géants du textile s'unissent pour un avenir plus vert La « sustainable apparel coalition » vient d’être lancée aux Etats-Unis. But de la démarche : créer une banque de données, capable d’évaluer l’impact écologique de toute la chaine de fabrication et de distribution en espérant pouvoir ainsi aider les participants à réduire leur empreinte carbone. Parmi les 33 membres du « cercle » des fondateurs figurent Nike, numéro un mondial de la chaussure de sport, Hanes, l’un des leaders du sous vêtement, ou encore VF Corp, la maison mère de North Face, Wrangler, Lee, Eastpack et Vans. Réduire l’empreinte carbone La banque de données sera mise à disposition des designers, des équipes de développement, des fournisseurs de matières premières, des fabricants, des acheteurs des magasins. Étiquette durable Les objectifs verts affichés par la « sustainable apparel coalition » sont nombreux. « Au bout du compte, dit Letitia Webster, nous voulons offrir à nos clients un produit de meilleure qualité avec une empreinte carbone moindre ».

Le Galaxy S4, un modèle de « social washing » pour Samsung « Le Galaxy S4, le smartphone vedette de Samsung, est le premier à satisfaire aux exigences reconnues internationalement en matière de conception environnementale et de fabrication socialement responsable. » Voilà ce que vante TCO Development, un label de certification suédois. Lancé le 26 avril, le nouveau téléphone de Samsung, qui veut distancier l’Iphone d’Apple, est le premier à être ainsi propulsé au sommet de la responsabilité sociale et écologique par un organisme de certification européen, indépendant. Quelques mois après les accusations dont le fabricant coréen avait fait les frais ( recrutements de mineurs, heures supplémentaires abusives et discriminations ), le géant aurait-il changé de politique sociale ? A en juger par les exigences sociales du label, rien n’est moins sûr. TCO aimerait « être connu » Car TCO Development n’est pas n’importe qui : surtout connu des acheteurs professionnels, l’agence porte l’acronyme du syndicat de cadre suédois (TCO) qui l’a créée en 1992.

Ikea, Conforama, Leroy Merlin… leurs méthodes pour nous vendre plus Pour contrer la crise et attirer le client, les grandes enseignes d’ameublement ont dû bouleverser leur stratégie et leurs techniques de vente. Lorsqu’on demande aux Français vers quelle enseigne ils se tourneraient s’ils devaient acheter un meuble de salon, ils placent Ikea en tête. Et pour un canapé ? Conforama. Et pour une cuisine ? Avec la morosité économique ambiante, cette hiérarchie ne devrait pas changer de sitôt. Alors, pour dissuader les familles d’aller acheter leur table de salle à manger d’occasion sur Leboncoin.fr, les spécialistes doivent redoubler d’efforts. Lire aussi : Conforama donne le tournis avec ses promos à gogo Désormais, 25% de son offre provient de la centrale d’achats de son actionnaire, le sud-africain Steinhoff, numéro 2 mondial du secteur. Cette agressivité commerciale des acteurs historiques s’avère payante. Lire aussi : Ikea cache bien son extrême standardisation Lire aussi : Leroy Merlin dope ses marges avec des produits malins

Développement durable et luxe sont-ils compatibles ? Un mariage contre nature... Souvent associé au gaspillage et à l'ostentation, le luxe paraît aux antipodes du développement durable qui, pour sa part est associé à la recherche de sobriété et à une réflexion profonde sur la consommation responsable. Lorsque le luxe s'associe à la liberté de création, à la beauté et au plaisir personnel, le développement durable tend à être associé à un monde contraignant, simple et relativement austère, mettant l'altruisme en avant. La question est également posée sur l'utilité du luxe, car les critiques les plus vives portent justement sur le caractère inutile que lui trouvent ses plus grands détracteurs. Le luxe est ainsi accusé d'utiliser et de gaspiller les ressources, humaines autant que naturelles, qui pourraient être nécessaires pour des industries plus utiles. Le luxe DD n'est-il que du Green Washing ? Source : ABC-luxe.com Retrouvez les cahiers des Universités du luxe en cliquant ici.

Etude-Obsolescence-Web.pdf Vendre en stimulant les ventes Avec la montée des valeurs immatérielles de ces dernières décennies les contours d’une nouvelle consommation se sont dessinés (Paitra 2008) et, avec eux se sont intensifiés les recherches et pratiques dans le domaine du Marketing sensoriel. Ainsi et depuis les années cinquante, les sens du consommateur sont le centre d’intérêt des chercheurs en Marketing, la question de stimuli visuels, tactiles, olfactifs, auditifs et gustatifs, est aujourd’hui ardemment relancée. L’ambiance accommodante d’une boutique, une odeur aromatique, une musique affriolante, des couleurs attrayantes… même si l’on ne s’en rend pas souvent compte, le marketing sensoriel peut expliquer la plupart de nos comportements d’achat. Qu’est ce que le Marketing sensoriel ? Origine du marketing sensorielEn 1973, Kotler a souligné « le besoin des marques à se positionner autrement que par le prix ou l’assortiment des produits ». Marketing Gustatif Exemples : Marketing tactile Exemples

Sidièse Blog: 2 minutes 40 pour Dire Durable : Peut-on parler de RSE simplement ? C'est parti ! Nous venons de mettre en ligne le site www.2minutes40pourdiredurable.com, la première plate-forme de vidéos pour promouvoir les stratégies RSE des entreprises dans un format unique pour tous et une même exigence de simplicité et de concision. 2 minutes 40 pour répondre aux attentes des différents publics. Nos concitoyens sont de plus en plus sensibles aux actions sociales et environnementales des entreprises. Mais aussi, de plus en plus suspicieux quant à la réalité des faits et des engagements. Pour répondre à cette attente, il nous semble nécessaire de dépasser l'exercice très formaté des rapports de développement durable conçus prioritairement à l'attention d'un public de spécialistes. Regardez, commentez, critiquez et si cela fait sens pour vous, rejoignez l'initiative ! Damien

Marketing Durable

Related: