background preloader

Management BTS AM

Facebook Twitter

Dessine-moi l'éco : quel statut juridique pour une entreprise ? Motivation intrinsèque et extrinsèque. Théorie de la motivation intrinsèque et extrinsèque Cette théorie, initialement présentée par Richard Deci en 1975 et enrichie par Deci et Ryan (1985, 2002), présente l’originalité par rapport aux précédentes théories, de distinguer deux types de motivation suivant qu’elle est "imposée" ou non La motivation intrinsèque : l’action est conduite uniquement par l’intérêt et le plaisir que l’individu trouve à l’action, sans attente de récompense externe.

Motivation intrinsèque et extrinsèque

La motivation extrinsèque : l’action est provoquée par une circonstance extérieure à l’individu (punition, récompense, pression sociale, obtention de l’approbation d’une personne tièrce...). Ces deux types de motivations sont complétés par un troisième état : l’amotivation L’amotivation : l’individu a le sentiment d’être soumis à des facteurs hors de tout contrôle. Les facteurs de motivation du personnel. La motivation est ce qui incite un employé ou un groupe d'employés, ayant des besoins et des aspirations distinctes, à travailler en vue d'atteindre les buts de l'organisation avec plus de satisfaction.

Les facteurs de motivation du personnel

I/ L'analyse des facteurs de motivation La motivation des salariés étant un facteur déterminant pour augmenter la productivité du personnel, de nombreux auteurs ont essayé de cerner les facteurs de motivations qui pouvaient la favoriser. A) L'analyse de Taylor Taylor est l'un des premiers à analyser les rapports entre l'homme et son travail. Son analyse se base sur le postulat que "l'homme est un être rationnel" dont le but est davoir un salaire pour satisfaire ses besoins. Les styles de leadership selon Hersey et Blanchard. Selon Paul Hersey et Ken Blanchard, les créateurs du leadership situationnel (ou management situationnel), il n’existe pas de « bon » style de leadership : un leader doit adopter le style le plus adapté à la situation.

Les styles de leadership selon Hersey et Blanchard

Paul Hersey et Kenneth Blanchard ont développé la théorie dite du leadership situationnel (ou management situationnel), selon laquelle il n’existe pas de « bon » style de leadership : un leader doit adopter le style le plus adapté à la situation. L’objectif d’un leader consiste à accroître progressivement le niveau de maturité de ses collaborateurs afin de développer leur autonomie dans le travail. La motivation. La motivation est ce qui pousse un membre du personnel ou un groupe d’employés, ayant chacun des besoins, des désirs et des motivations différentes, à travailler de concert en vue d’atteindre les buts de l’organisation.

La motivation

Les organisations ont tout intérêt à soigner leur climat social, pour encourager la motivation dans leurs équipes. 1. Les techniques de motivation A. La motivation dans l’organisation La motivation va permettre de générer une plus grande productivité et de développer la satisfaction dans le travail. Parmi les principales sources de motivation dans l’entreprise, on peut citer les encouragements, les perspectives d’évolution dans l’organisation, la reconnaissance des efforts fournis, les bonnes relations avec le management, le développement des compétences, la rémunération. Grille de BLAKE et MOUTON. Le modèle de Blake et Mouton est un outil qui permet de cartographier rapidement et cerner les styles génériques de management.

Grille de BLAKE et MOUTON

Cette matrice s'articule autour de 2 axes : l'intérêt pour la production (ou les résultats) en abscisses, et l’intérêt pour l'élément humain en ordonnées. La grille est découpée en 9 valeurs pour chaque axe. Le résultat de cette analyse est la mise en valeur de 5 styles prédominants de manager (le premier chiffre donne la valeur pour le degré d'orientation "production", le second pour l'humain) : (1-1) "Laisser faire" : le partisan du management laxiste. Ce profil évite toute situation difficile (conflits, confrontations. . . . ) . (1-9) "Social" : les collaborateurs sont au centre de ses préoccupations.

. (5-5) "Intermédiaire" : la voie de l'équilibre entre orientation vers l'humain (prise en compte des besoins psychologiques) et résultats. Les 4 styles de managers. Management (Mémento) Aller au contenu.

Management (Mémento)

Management Les auteurs Partie 2. Tableau synth%C3%A8se diagnostic et strat%C3%A9gies STMG. Tableau synthese strategies avec auteurs. Compte personnel de formation (CPF) : mode d'emploi. Le CPF remplace le Droit individuel à la formation.

Compte personnel de formation (CPF) : mode d'emploi

Principale différence avec le DIF : il suit chaque individu tout au long de sa carrière. Entré en vigueur au 1er Janvier 2015, le compte personnel de formation (CPF) a connu un démarrage difficile. Des mouvements attirant l'attention du Gouvernement sur les difficultés de la réforme ont même vu le jour pour dénoncer une réforme précipitée. Toutefois, tout au long de l'année 2015, grâce à plusieurs ajustements, le CPF est monté en puissance. D'après les chiffres donnés par le ministère du Travail, sur une année, 210 000 salariés ont obtenu une formation grâce à leur compte personnel de formation. Qu'est-ce qu'est le Compte personnel de formation ?

La pyramide de Maslow [Les jeudi d’Emilie]