background preloader

Principes de base - définitions

Principes de base - définitions
La Gestion Mentale La Gestion Mentale explore, décrit et étudie les processus mentaux dans leur diversité. Cette analyse de la conscience cognitive a été élaborée par Antoine de la Garanderie à partir de l'analyse des habitudes mentales de très nombreux sujets. La Gestion Mentale est une pratique pédagogique reconnue par l'éducation nationale, qui a parrainé le premier colloque International de Gestion Mentale à Angers en 1996. Nous reprenons ici des définitions que vous trouverez également, avec d'autres approfondissements, dans divers ouvrages de Gestion Mentale. Définitions et aspects théoriques La Gestion Mentale : c'est l'exploration, la description et l'étude des processus de la pensée consciente lors d'une prise d'information, de son traitement et de sa restitution. Cinq gestes Mentaux sont étudiés l' attention la mémorisation la compréhension la réflexion l' imagination créatrice Les habitudes mentales Le dialogue pédagogique Le coin des concepts Evocation : Projet : La perception :

http://www.ifgm.org/Activites/gestion-mentale.htm

Related:  psychologie socialeNeurosciencesapprentissagepédagogies particulieresCOACHING

Renforcer sa capacité de résilience L'essentiel - La résilience est la capacité de contrôler ses réactions au stress et de rebondir après une épreuve pour aller de l'avant. - Chacun subit des revers, mais ils ont moins d'impact sur les personnes qui réagissent de façon constructive. - Il est possible d'améliorer sa résilience. 7 conseils pour maintenir la concentration des enfants En matière de concentration, travail, activités physiques et repos doivent s’équilibrer. Voici quelques conseils et idées à appliquer pour maintenir la concentration des enfants pendant des exercices (d’écriture notamment). 1.Avant (et pendant les exercices si besoin), effectuer avec l’enfant quelques respirations profondes pour évacuer les tensions (corporelles et émotionnelles).

« Le vrai secret de la mémoire, c’est d’apprendre plusieurs fois la même information » A l’occasion du lancement de Mémorable, la nouvelle application du Monde, le neurologue Bernard Croisile était notre invité lors d’un tchat, jeudi 23 mai. Chef du service de neuropsychologie de l’hôpital neurologique de Lyon, il est l’auteur de Tout sur la mémoire (éd. Odile Jacob, 2009). De combien de « types » de mémoires disposons-nous (à court terme, moyen-long terme) ? Bernard Croisile : Il y a plusieurs stocks : la mémoire des souvenirs personnels, dite « la mémoire épisodique » ; la mémoire des savoirs ou mémoire sémantique ; et la mémoire procédurale, c’est-à-dire les gestes.

Pédagogie de l'autonomie Empowerment Au plan individuel, Eisen (1994) définit l'empowerment comme la façon par laquelle l'individu accroît ses habiletés favorisant l'estime de soi, la confiance en soi, l'initiative et le contrôle. Certains parlent de processus social de reconnaissance, de promotion et d'habilitation des personnes dans leur capacité à satisfaire leurs besoins, à régler leurs problèmes et à mobiliser les ressources nécessaires de façon à se sentir en contrôle de leur propre vie (Gibson, 1991 p. 359).

Cours Développement Personnel 10 semaines de Coaching Coaching Formation 10 semaines Développement Personnel Maux de dos - Les causes émotionnelles des maux de dos Le dos représente le soutien et le support de la vie. Si mon fardeau est trop lourd, si je manque de support ou si je ne me sens pas assez supporté, mon dos réagira en conséquence et des douleurs peuvent faire leur apparition. Un dos souple indique une certaine souplesse mentale et une grande ouverture d'esprit contrairement aux raideurs dorsales qui signifient orgeuil, pouvoir et refus de céder. La posture adoptée donne des indications sur ce que je vis et sur ma façon de transiger avec les sitautions de ma vie. «L’erreur est la condition même de l’apprentissage» Stanislas Dehaene est professeur de psychologie cognitive expérimentale au Collège de France (Paris). Il publie Apprendre! Les talents du cerveau, le défi des machines (Ed. Odile Jacob), qui fourmille d’astuces et de récits d’expériences. L’occasion de l’interroger sur les «recettes» d’un apprentissage réussi, inspirées des neurosciences, de la psychologie cognitive et des sciences de l’éducation.

Enseigner plus explicitement : Pourquoi ? Qui ? Quand ? Quoi ? Où Télécharger tout le dossier (PDF - 20 pages - 2,1 Mo) Enseigner de manière plus explicite pour répondre à quels problèmes ? (Réponse de Patrick Rayou en 28 min 30) "La personne A se mésentend avec la personne B parce que la personne A est dans une logique parfaitement claire et cohérente pour elle, la personne B est dans une autre logique. Elles parlent d'un objet commun mais appréhendé de manière différente. La difficulté est d'accéder à la logique de l'autre." Pédagogie PNL Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Repères historiques[modifier | modifier le code] En 1982, Robert Dilts et Todd Epstein animent le premier séminaire (5 jours au Canada) centré spécifiquement sur les stratégies d'apprentissage[5]. En 1987, le centre de formation New Learning Pathways (États-Unis) propose, en Belgique, un séminaire sur les stratégies d'apprentissage.

Test psychologique: Questionnaire Alzheimer Ce test, le Questionnaire Alzheimer ("Alzheimer's Questionnaire"), a été publié par le neurologue américain Marwan Sabbagh et ses collègues en 2010 (1). Il représente l'avancement scientifique actuel pour le dépistage de la maladie d'Alzheimer et du déficit cognitif léger. Il est beaucoup plus récent que ce que vous pouvez trouver actuellement sur les sites francophones de santé et d'associations. Dans une étude pilote menée avec près de 200 personnes, le test, administré par des professionnels, permettait d'identifier les personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer dans 98% des cas et d'un déficit cognitif léger (ou trouble cognitif léger) de type amnésique dans 86% des cas. Les personnes qui présentent un déficit cognitif léger, caractérisé par une perte de perte de mémoire plus importante que la perte normale liée à l'âge, ont un risque accru de développer la maladie d'Alzheimer au cours des prochaines années.

10 méthodes pour réviser, mémoriser et apprendre Dans les situations d’apprentissage, le bachotage est décrié et tous les enseignants conseillent à leurs élèves de relire leur leçon le soir-même pour mieux mémoriser. Mais, pour les élèves, les questions demeurent les mêmes : comment faire pour relire efficacement ?comment éviter de bachoter ?

Enseigner plus explicitement : l'essentiel en quatre pages Ce que dit le prescrit Le référentiel de l'Éducation prioritaire (« enseigner plus explicitement les compétences que l’école requiert pour assurer la maitrise du socle commun »), comme les programmes 2015 des cycles 2, 3 et 4, avec de nombreuses occurrences du terme «explicite», s’accordent sur la nécessité « d’enseigner plus explicitement ». Nombre de modalités sont recommandées au fil des pages : expliciter des techniques, des pratiques, des attentes, des règles, des stratégies, des démarches, des savoir-faire, des implicites dans la compréhension des textes, des connaissances préalables aux apprentissages... Autant d’ambitions à confronter aux contraintes des situations de classe… Mais quelle en est la genèse conceptuelle ? Des cadres théoriques différents

Related: