background preloader

Conflits et apprentissage. Régulation des conflits sociocognitifs et apprentissage

Conflits et apprentissage. Régulation des conflits sociocognitifs et apprentissage
Almasi J. F. (1995). « The nature of fourth graders’ sociocognitive conflicts in peer-led and teacher-led discussion of literature». Reading Research Quarterly, vol. III, n° 30, p. 314-351. Ames G. J. & Murray F. Baron R. Baudrit A. (2005a). « Apprentissage coopératif et entraide à l’école ». Baudrit A. (2005b). Bearison D. Beaudichon J., Verba M. & Winnykamen F. (1988). « Interactions sociales et acquisition de connaissances chez l’enfant : une approche pluridimensionnelle ». Blaye A. (2001). « Mécanismes générateurs de progrès lors de la résolution à deux d’un produit de deux ensembles par des enfants de 5-6 ans ». Buchs C. (2007a). « Partage de l’information et apprentissage entre étudiants ». Buchs C. (2007b). « Travail en duo sur des textes à l’école primaire : le rôle de la distribution des informations ». Buchs C. (2008). « La distribution des informations dans les dispositifs d’apprentissage entre pairs ». Buchs C. & Butera F. (2008). Buchs C., Falomir J. Butera F., Johnson D.

http://rfp.revues.org/1013

Related:  conflit sociocognitifPiaget et connaissancerecherche et histoirePédagogies

Le conflit socio-cognitif et l'apprentissage de la conservation des quantités chez les enfants en troubles d'apprentissage de niveau primaire Emond, Dominique. (1989). Le conflit socio-cognitif et l'apprentissage de la conservation des quantités chez les enfants en troubles d'apprentissage de niveau primaire. Mémoire de maîtrise, Université du Québec à Chicoutimi. Bien que certains auteurs aient montré que le développement opératoire des enfants en troubles d'apprentissage ne s'écarte pas de la genèse normale, on a pu constater que leur rythme de développement diffère de celui des enfants normaux, du moins lors du passage de la pensée intuitive à la pensée opératoire. Les enfants en troubles d'apprentissage prendraient un an et demi â deux ans de retard sur le plan structural, comparativement aux enfants normaux dans cette période de développement. Une manière de comprendre ce retard réside dans les expériences d'apprentissage.

La psychologie de l'enfant, quarante ans après Piaget 1966-2006 : depuis la parution de La Psychologie de l'enfant de Jean Piaget, qui proposait une théorie du développement de l'intelligence, les chercheurs ont mis en évidence les capacités précoces du bébé, la variété des stratégies cognitives chez l'enfant, le rôle de l'inhibition et « l'enfant psychologue ». Depuis peu, l'imagerie cérébrale vient renforcer ces nouvelles approches. La conception du développement de l'intelligence de l'enfant selon Jean Piaget était linéaire et cumulative car systématiquement liée, stade après stade, à l'idée d'acquisition et de progrès. C'est ce que l'on peut appeler « le modèle de l'escalier », chaque marche correspondant à un grand progrès, à un stade bien défini dans la genèse de l'intelligence dite « logico-mathématique » : de l'intelligence sensori-motrice du bébé (0-2 ans), basée sur ses sens et ses actions, à l'intelligence conceptuelle et abstraite de l'enfant (2-12 ans), de l'adolescent et de l'adulte. La remise en cause du modèle de l'escalier

Théories de l'apprentissage Approche historique des théories de l'apprentissage Actuellement, certains didacticiens s’accordent pour regrouper les modèles de l’apprentissage selon trois courants : le modèle transmissif, le modèle béhavioriste et le modèle socio-constructiviste (Gagnebin, Guignard et Jaquet, 1997, p. 36). La conception transmissive de l’apprentissage, très ancienne, prétend que " pour apprendre, l’élève doit être attentif, écouter, suivre, imiter, répéter et appliquer " (p. 36).

Concept & principes pédagogiques – 4 : le conflit socio cognitif Le conflit socio cognitif est un concept développé dans le champ de la pyschologie sociale génétique au début des années 80. Il met en évidence l’influence positive des interactions sociales sur l’apprentissage. L’apprentissage entre pairs peut être supérieur, sous certaines conditions, à l’apprentissage seul ou face à un formateur car il suscite des confrontations de point de vue générant la remise en cause de représentations, et par conséquent l’émergence de connaissances nouvelles. Il invite les formateurs à favoriser les apprentissages coopératifs. Comment fonctionne le conflit socio cognitif ?

Conflit socio-cognitif Le conflit socio-cognitif est un processus psychologique facteur d'apprentissage. On constate un conflit socio-cognitif lorsque plusieurs personnes sont amenées à interagir dans la résolution d'un problème (réalisation d'un exercice, d'une tâche particulière, de la recherche de réponses à des questions...). Les personnes en présence peuvent ainsi confronter leurs représentations. Ces échanges leur permettent de se décentrer par rapport à leur point de vue initial. Ce déséquilibre conduit chacun à réorganiser ses représentations antérieures et à intégrer de nouveaux éléments.

Le lien entre la theorie de l'esprit et le conflit sociocognitif - Sarah Begert 3.3.1. Le conflit socio-cognitif et le marquage social Les études sur le conflit socio-cognitif se sont développées à partir des travaux réalisés par Doise, Mugny et Perret-Clermont en 1975. Doise explique le lien entre l'élaboration de nouvelles réponses cognitives et le conflit socio-cognitif à partir du concept de marquage social. Le marquage social définit toute situation socio-cognitive où une correspondance existe « entre la nature des relations qui sont établies ou s'établissent entre des partenaires sociaux, et la nature des relations cognitives impliquées dans la tâche qui médiatise la relation entre ces partenaires. Dans certaines conditions, ces correspondances peuvent favoriser l'élaboration cognitive, notamment lorsqu'il existe entre elles une isomorphie saillante.» (1997, p.121) Le mécanisme par lequel le marquage social assure l'élaboration de nouvelles réponses cognitives est le conflit socio-cognitif.

Cours de psychologie du développement La psychologie du développement est l'étude des changements dans le fonctionnement psychologique (fonctions cognitives, affectives et sociales) de l’individu au cours de sa vie. En psychologie du développement l'accent est souvent mis sur l'étude du développement de l’enfant mais celle-ci s'intéresse aussi à l'évolution psychologique au cours de l'âge adulte puis lors du vieillissement. Articles de psychologie du développement Erikson: théorie psychosociale du développement Erikson, dans la lignée de la théorie de Freud sur les stades de développement de l'enfant propose une approche psychosociale du développement de l'enfant à travers les stades de développement suivants,ponctuées par des crises de développement dont la résolution conduits aux stade suivants: La rencontre clinique avec l’enfant.La rencontre clinique avec l’enfant.

De Piaget à Vygotski La psychologie de Vygotski s’appuie sur l’idée que les facultés rationnelles dépendent du contrôle et de la régulation des processus cognitifs au niveau conscient, grâce à l’utilisation d’« outils » cognitifs médiateurs de la pensée. C’est pourquoi elle subordonne le développement cognitif de l’enfant à son appropriation progressive de construits culturels, et notamment de construits organisés tels que le langage et les systèmes conceptuels. L’idée suivant laquelle l’apprentissage interagit avec le développement confère un rôle clé à l’éducation formelle et, à cet égard, à l’asymétrie de la relation adulte-enfant dans le processus d’apprentissage. Cette dynamique du développement intellectuel s’oppose à la dynamique piagétienne pour laquelle le moteur du développement est un processus d’auto-équilibration d’origine interne. Piaget centre son modèle de développement des facultés cognitives sur l’idée d’interaction entre l’individu et son environnement.

L'École numérique » E-learning : la pédagogie avant tout Comment placer la pédagogie au centre de l’usage des nouvelles technologies en tenant compte des spécificités qu’induisent ces nouveaux outils ? Tel est l’objectif auquel doit avant tout répondre le e-learning. Souvent, l’usage des nouvelles technologies dans la formation et l’enseignement consiste à médiatiser des ressources pédagogiques qui sont déposées sur une plateforme ou un ENT. Les enseignants concentrent fréquemment leur énergie sur la médiatisation des ressources parce qu’ils appréhendent une difficulté technique, ou parce qu’ils se laissent séduire par les possibilités techniques des outils à disposition. On peut le constater quels que soient les outils utilisés (TBI, mise en ligne de parcours à distance, etc.).

Conflit cognitif La théorie du conflit sociocognitif constitue, depuis les années 80, l'hypothèse centrale de la psychologie sociale du développement, ou en d'autres termes, des théories de la construction sociale de l'intelligence. celles-ci considèrent l'interaction sociale comme l'un des éléments clés du développement intellectuel de l'individu. "L'objectif de la théorie n'est pas de proposer un modèle descriptif original du développement de l'intelligence. Le cadre retenu concernant l'ontogénse et la filiation des stades est celui de la théorie piagétienne dont la théorie du conflit sociocognitif adopte les points de vue constructiviste et structuraliste. En tant que théorie psychosociale du développement de l'intelligence, son apport original concerne le mécanisme de la construction cognitive.

Jean Piaget Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Piaget. Des informations de cet article ou section devraient être mieux reliées aux sources mentionnées dans la bibliographie, sources ou liens externes. (avril 2015). Vygotski - Idées maîtresses Idées maîtresses Les capacités d’acquisition sont fortement déterminées par l’hérédité mais cette acquisition dépend également des interactions avec l’environnement social. Vygotski rejoint les conceptions constructivistes (Piaget) de l’apprentissage considérant celui-ci comme une construction active de connaissances, construction qui s’élabore dans le milieu physique mais plus encore peut-être, et ceci le distingue de Piaget, dans le milieu social de l’individu Étude de l’appropriation des outils culturels. Selon Vygotski, il y a d’une part, les outils culturels qui constituent un prolongement de l’activité cognitive de l’individu ("artefact" : même si Vygotski n’utilise pas ce terme) et d’autre part, les outils culturels que l’individu va intérioriser et qui transformeront sa manière de « penser » (langage parlé et écrit, mathématiques, etc.).

10 idées reçues formation à distance Les diplômes sont plus faciles à obtenir qu'en présentiel : VRAI et FAUX "Oui et non. D'abord, ce n'est pas du tout la même manière d'étudier. Pour une personne en activité, il est plus facile de travailler par correspondance : la formation peut se suivre partout, à tout moment, ce qui lui confère une grande flexibilité. Ce genre de formation est donc peut-être plus facile à suivre mais les études sont les mêmes qu'en présentiel". Tous les diplômes de la formation à distance ne sont pas reconnus : FAUX

Le conflit cognitif: le provoquer ou l'éviter? Ou pourquoi beaucoup de profs et d'élèves perdent leur temps! Je réfléchis ici à ce concept. Je ne suis pas un spécialiste de Piaget d'où il nous vient. Non, j'ai été initié à sa théorie il y a longtemps dans mes cours de psychologie, car c'est un théoricien marquant et incontournable dans l'histoire de la compréhension du développement de l'intelligence.

Related: