background preloader

Les TIC : des outils incontournables pour les entreprises - APCE, agence pour la création d'entreprises, création d'entreprise, créer sa société,l'auto-entrepreneur, autoentrepreneur, auto-entrepreneur, auto entrepreneur, lautoentrepreneur, reprendre une

L'impact des TIC sur l'entreprise - Abdelkader RACHEDI B) Définition des TIC: C'est l'ensemble des technologies utilisées dans le fonctionnement, et la transformation et le stockage sous forme d'électronique, elles englobent les technologies des ordinateurs et les communications et le réseau qui relie les appareils tel que le fax et d'autres matériaux. Par la suite nous désignerons par Technologies de l'Information et de la Communication (TIC) l'ensemble des technologies qui sont associées à l'usage d'Internet et de ses protocoles. (1) B.V. Desroches, S. (2) E. Dans les différentes littératures de management on constate qu'il n y a pas un consensus sur la définition des TIC vu leurs hétérogénéités et leurs complexités. La définition internationale qui retient comme champ des TIC des activités économiques qui contribuent à la visualisation, au traitement, au stockage et à la transmission de l'information par les moyens électroniques. Au sens strict, les TIC sont composées : Cette convergence génère une multitude de nouvelles possibilités. (1) P.

Etude sur les usages des TIC dans les entreprises françaises Bloc Il y a une quinzaine de jours de cela j’ai été invité par Microsoft à assister à la présentation d’un rapport sur les usages des Technologies de l’Information dans les entreprises en France. Soit dit en passant vous ne pouvez imaginer quelle bien cela me fait de ne pas voir accolé le terme « nouvelles » à technologies de l’information, chose trop fréquente lorsque ceux qui entendent vous éclairer n’y connaissent rien de plus que vous. Ceci étant dit j’étais intéressé par la chose pour plusieurs raisons: On parle beaucoup de la transformation des usages dans l’entreprise liée à l’arrivée d’une nouvelle génération de collaborateurs dans l’entreprise (generation Y, digital natives voire simplement « les jeunes de maintenant ») mais à part des observations éparses il n’y avait pas encore eu quoi que ce soit de réellement construit et exhaustif en la matière. Voyons donc ce qu’il en ressort. Passons donc au contenu. Le contexte 96% des actifs se connectent à internet à la maison ou au travail.

En quoi les technologies transforment-elles l’information en ressource ? | Réussir son CRM En quoi les technologies transforment-elles l’information en ressource ? Une question qui intéresse beaucoup les 1ère STMG, puisqu’elle fait partie des énoncés bien compliqués sur lesquels ils doivent plancher. Ca tombe bien, le CRM (Customer Relationship Management) est un excellent cas d’école d’information transformée en valeur ajoutée pour l’entreprise. Avant qu’un projet CRM soit démarré, les données clients sont souvent éparpillées dans l’entreprise : une partie de l’information se trouve dans les agendas et documents des commerciaux. Une fois le produit vendu, un autre pan de l’information se trouve côté service clients, qui doit répondre aux réclamations, demandes de produits complémentaires, changement de coordonnées bancaires…. Et enfin, les équipes Marketing, qui envoient des publicités, récoltent des informations sur les comportements des clients (qui a cliqué ? Pourquoi l’information devient-elle une ressource grâce aux logiciels CRM ?

En quoi les technologies transforment-elles l’information en ressource ? Le but est d'analyser le rôle de l’information dans un processus de gestion, d'observer, à partir de situations, comment l’information évolue tout au long du processus de gestion et de repérer quels sont les services rendus par le système d’information aux différents métiers de l’organisation. Notions à découvrir : Donnée, information et connaissance, Rôles, accessibilité et valeur de l’information, Information et communication interne et externe. Base de données, processus, système d'information. Cette question sera étudiée parallèlement au traitement du thème 1. Observations et découverteAu départ, je compte partir d'un support publicitaire qui fait référence à la page Facebook d'une société et de cette page Facebook.Quelques pistes de questionnement : Pourquoi des entreprises incitent-ils leur public à se connecter à leur page Facebook ? On peut mesurer le rapport information-communication dans le contenu d'un message. Applications transversales et applications « métier »,

Entreprises - L'intégration des TIC est encore incomplète dans les entreprises Imprimer la page Sonia Besnard, Chantal Biré et Patrice Victor, direction régionale Pays de la Loire, Insee Résumé Presque toutes les entreprises d’au moins dix salariés sont connectées à l’internet, en France comme dans la plupart des pays européens. L’implantation des technologies de l’information et de la communication (TIC) est plus forte dans les grandes structures. Elle n’est cependant pas encore complète : moins d’une entreprise sur deux a informatisé sa gestion des commandes et, parmi ces entreprises, seule une sur trois l’a intégrée au sein d’un progiciel de gestion intégré (PGI). Sommaire Encadré Les entreprises françaises s’affichent en moyenne moins sur le web que les autres entreprises européennes Publication L’internet : lien entre les entreprises, leur banque et l’administration Début 2007, pratiquement toutes les entreprises d’au moins dix salariés (sources) sont reliées à l’internet (tableau), avec une connexion haut débit dans neuf cas sur dix. Retour au sommaire Encadré

Appropriation des TIC Vous êtes ici : Accueil » Réflexion et enjeux » Appropriation des TIC Textes et documents produits par Communautique et ses partenaires sur l'appropriation des technologies de l'information et de la communication, des usages innovants et de l'économie sociale. Ces appropriations favorisent la prise en charge et l'autonomie des organisations, de la collectivité et des citoyennes et citoyens. Appropriation et innovation : le projet Artnet de l'Union culturelle des Franco-Ontariennes Enquête menée en 2012 dans le cadre du projet ARTNET réalisé avec les membres de l'Union culturelle des Franco-Ontariennes. Le C.A.F.É. internet de Compagnons de Montréal: un espace unique en son genre Ce rapport est issu du volet recherche du projet C.A.F.É. internet de Compagnons de Montréal et porte sur l’inclusion numérique des personnes adultes vivant avec une déficience intellectuelle au Québec. Enquête sur les besoins en GI-TI Rapport d'enquête : Le monde communautaire et Internet

La technologie ne peut pas à elle seule transformer le milieu du travail L'acquisition de nouvelles technologies doit être pensée de façon globale en tenant compte de l'infrastructure informatique existante, mais aussi des processus de l'entreprise. Les entreprises ne seraient pas en mesure de tirer pleinement profit des dernières technologies acquises. La raison ? Une relation étroite L’étude démontre que les entreprises évaluent leur technologie et leurs processus documentaires (la circulation de l'information à travers une entreprise) séparément, au lieu d’envisager ces deux éléments comme étant reliés l’un à l’autre. Un fossé dans les investissements En effet, seule une compréhension approfondie du fonctionnement des processus permettra d'appréhender les difficultés et d'identifier des solutions.

En quoi les technologies transforment-elles l'information en ressource ? - Réviser le cours - Sciences de gestion - Première STMG Dans les activités de gestion, l'information est à la fois source et résultante de l'action individuelle et collective. Les systèmes d'information (SI) concourent à en faire une ressource stratégique pour toute organisation. 1. L'information est indispensable dans une organisation. Donnée, information et connaissance Les différents rôles de l'information Dans les processus de décision et de gestion, l'information a pour rôle : de permettre de comprendre l'environnement ; d'aider à la décision ; de coordonner l'action ; de communiquer à l'interne et à l'externe. L'accessibilité de l'information Avec la démultiplication des données, des sources, des supports et des utilisateurs, l'organisation doit savoir tirer parti du déluge d'informations auquel elle est exposée. On distingue les informations externes des informations internes, qui peuvent être mises plus facilement à disposition de l'utilisateur. La valeur de l'information Notons également que l'information a un prix. 2. Le marketing

Sans contact (contactless ) - SansContact Luc Chatel, secrétaire d’État chargé de l’industrie et de la consommation, porte-parole du gouvernement, a lancé aujourd’hui le premier « forum des services mobiles sans contact ». Il souhaite ainsi encourager le développement de la technologie NFC (Near Field Communication) qui permet d’effectuer des échanges de données à courte distance entre un mobile et un lecteur sans contact. Ce grand projet industriel, avec des applications multiples dans les services de la vie quotidienne, la distribution, les transports… répondra aux nouveaux besoins et au confort des consommateurs, en transformant le téléphone mobile en un véritable portefeuille électronique, capable d''offrir de nouveaux services de paiement, de transport, de fidélité. L’installation de ce forum a enfin été l’occasion pour Luc Chatel de saluer la création de l’Association française du sans contact mobile (AFSCM) par l’ensemble des opérateurs de téléphonie mobile. Le dossier de presse est en ligne sur : www.minefe.gouv.fr

Appropriation des TIC et performance des entreprises. De la connexion aux usages : un long processus d’apprentissage Si en 2008, 99% des entreprises sont connectées à Internet, ce processus d’adoption s’est étalé sur les 10 dernières années, comme le montre le graphique 1, se traduisant par une diversité des usages et des fréquences d’utilisation des différents outils très hétérogènes. Ce processus d’adoption a été plus ou moins rapide en fonction des caractéristiques de l’entreprise. La taille de l’entreprise, en premier lieu, a joué sur le processus d’adoption, les plus grandes ayant adopté plus tôt que les plus petites, comme le montre le graphique 2. On observe en effet, qu’alors que 63% des entreprises de 50 salariés et plus sont connectées à Internet depuis plus de 5 ans, cette statistique est ramenée à 45% dans le cas des entreprises de 20 à 49 salariés et à 36% lorsque l’on s’intéresse aux PME de moins de 20 salariés. Ce processus de connexion à Internet a aussi été plus ou moins rapide en fonction de l’activité des entreprises.

Manager l'attention : un challenge pour l'entreprise de demain Bloc Cela faisait longtemps que j’avais prévu d’aborder le sujet et la présentation de Julien Le Nestour au dernier Enterprise 2.0 forum n’a fait que conforter mon intention. Face à la déferlante d’information et au temps qu’il nous faut lui consacrer pour en prendre connaissance, la traiter, la générer, le temps est une variable clé. (D’ailleurs même ignorer l’information prend du temps…). Je reste pourtant persuadé que l’affirmation selon laquelle nous sommes arrivés à un stade où nous n’avons plus le temps est erronée. Nous n’avons pas un problème de manque de temps mais un problème de priorisation. L’enjeu n’est pas d’avoir moins d’information disponible mais une meilleure qualification de l’information qui nous est “poussée” (le reste étant accessible, trouvable en cas de besoin) et une hiérarchisation au sein de cette information pour traiter prioritairement ce qui le mérite et le reste ensuite. Reste à identifier les critères objectifs de la priorisation. Google+

Qu'est-ce que l'informatique décisionnelle ? Conscients que l'une des plus grandes richesses d'une entreprise est son information, mais noyés sous de nombreuses données, éparses, déstructurées et hétérogènes, les dirigeants sont face à une problématique de taille : comment analyser ces informations, dans des temps raisonnables ? Celles-ci concernent-elles toutes les mêmes périodes ? Ces décideurs ont besoin qu'on leur expose les faits importants, base de leurs décisions. C'est ce à quoi l'informatique décisionnelle (aussi nommée DSS pour Decision Support System ou encore BI pour Business Intelligence) est destinée. Elle permet une sélection des informations opérationnelles pertinentes pour l'entreprise. L'informatique décisionnelle doit produire des indicateurs et des rapports à l'attention des analystes. Le modèle multidimensionnel est la combinaison de tables de dimensions et de faits. De cette hiérarchie découle le niveau de granularité de l'entrepôt, et donc, les niveaux d'agrégations. III-A. III-B. III-C. III-D. III-E.

NFC (Near Field Communication) : définition, actualité, solutions... La technologie de communication de données sans contact fait office de mini-révolution dans le monde des terminaux mobiles. Elle pourrait notamment faciliter les achats via téléphone portable. Qu'est ce que la technologie NFC ?Technologie de communication de proximité (quelques centimètres) lancée par Sony et Philips, le NFC (pour Near Field Communication ou communications en champ proche), permet d'échanger des données entre un lecteur et n'importe quel terminal mobile ou entre les terminaux eux-mêmes et ce, à un débit maximum de 424 Kbits/s. Les utilisations sont multiples : un smartphone peut se connecter à un ordinateur pour télécharger un fichier, un téléviseur échangera des données avec un smartphone...

Related:  rahmaajaounsourcessibelyTI & PROCESSDéfinition