background preloader

Management du système d'information

Management du système d'information
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le management du système d'information (aussi appelé dans un sens plus restreint : informatique de gestion et parfois management de la performance) est une discipline du management regroupant l'ensemble des connaissances, des techniques et des outils assurant la gestion de données et leur sécurité, et plus généralement l'organisation et la protection du système d'information. Le système d'information doit être organisé, finalisé, construit, animé et contrôlé, ce qui constitue un moyen d'optimisation de la performance de l'entreprise. C’est une science en perpétuelle évolution en raison des nouveaux métiers émergents dans les systèmes d’information. Enjeux et évolution du management de l'information[modifier | modifier le code] Enjeux du management de l'information[modifier | modifier le code] La sécurité des systèmes d’information est un enjeu majeur du management des SI. L’information est un principe fondamental de la stratégie. Related:  QG3 En quoi les techno transforment-elles l'info en ressource ?

Systems, applications, and products for data processing Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir SAP. SAP (Systems, Applications and Products for data processing en anglais et Systeme, Anwendungen und Produkte in der Datenverarbeitung en allemand) est par abus de langage le nom utilisé pour désigner un progiciel de gestion intégré développé et commercialisé par l'éditeur de ce produit (SAP AG). Le nom exact du progiciel a été plusieurs fois modifié au fur et à mesure de l'évolution des versions : R/1 puis R/2 (architecture mainframe)R/3 (apparition de l'architecture client-serveur, versions 2.1 à 4.6C)R/3 Entreprise (dit aussi version 4.70)ECC ou ERP Central Component (versions 5.0 puis 6.0) En parallèle de l'évolution du produit, la société SAP a utilisé plusieurs terminologies commerciales pour désigner son offre telles que mySAP.com, mySAP ERP ou mySAP Business Suite. Les modules sont les composants fonctionnels du système SAP ERP. Logistique[modifier | modifier le code] (Human Resources)

Workflow Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Un workflow, anglicisme pour flux de travaux, est la représentation d'une suite de tâches ou opérations effectuées par une personne, un groupe de personnes, un organisme, etc. Le terme flow (flux) renvoie au passage du produit, du document, de l'information, etc., d'une étape à l'autre. Le terme officiellement recommandé par la Commission générale de terminologie et de néologie est « flux de travaux » [1]. Le grand dictionnaire terminologique propose « flux de travaux », « flux des travaux », ou « automatisation des processus »[2]. Définition[modifier | modifier le code] De façon pratique, le workflow sert à décrire le circuit de validation, les tâches à répartir entre les différents acteurs d'un processus, les délais, les modes de validation, et à fournir à chacun des acteurs les informations nécessaires à l'exécution de sa tâche. Standardisation[modifier | modifier le code] Associations ou organismes liés à la standardisation du workflow :

Stratégie d'entreprise Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La stratégie d'entreprise[1] désigne l'ensemble des choix d'allocation de ressources qui définissent le périmètre d'activité d'une organisation en vue d'assurer sa rentabilité, son développement et/ou sa pérennité. Elle correspond aux axes de développement choisis pour l'entreprise et se concrétise à travers un système d'objectifs et un modèle économique (ou une chaine de valeur). Qu'est-ce que la stratégie d'entreprise ?[modifier | modifier le code] Plusieurs définitions de la stratégie d'entreprise existent dans la littérature : Il ressort de ces définitions que la stratégie d'entreprise consiste fondamentalement à répondre à trois questions[9],[10] : Quel modèle de création de valeur (V) utiliser afin d'assurer des profits durables à l'entreprise (quel est son modèle économique) ? Ces trois dimensions, Valeur-Imitation-Périmètre (ou modèle VIP), résument l'essentiel des questions stratégiques. Au Ve siècle av. . On distingue :

Méthodologie de mise en place du Système d'Information Plan de l’article Méthodologie et organisation pour la mise en place d’un SI— Méthodologie de mise en place du Système d’Information Organisation dans la mise en place du système d’information de PME 2. 2.1. La démarche est constituée par la séquence des tâches mises en œuvre pour la construction du système d’information. Ce chapitre distingue trois grandes périodes, la conception, la réalisation et la maintenance du système. La période de conception se décompose en deux étapes : l’étude préalable et l’étude détaillée. Chaque période est présentée selon le schéma : Objectifs. Ressources humaines. Décisions à prendre. 2.2. 2.2.1. 2.2.1.1. L’étude préalable se décompose en deux phases principales : Le cahier des charges. Cette phase assure un cadrage du projet, en précisant ce qui en fait partie et ce qui en est exclu. Présentation générale du projet (contexte, objet, périmètre, démarche, planning organisation). Cette phase produit également le cadre de réponse souhaité. Maintenance. 2.2.1.2. 2.3.

Progiciel de gestion intégré Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir ERP et PGI. La définition donnée par le CXP [2] regroupe l'ensemble des paramètres constitutifs d'un ERP : « Pour être intégré, un progiciel de gestion doit : émaner d'un concepteur uniquegarantir à l'utilisateur l'unicité d'information assurée par la disponibilité de l'intégralité de la structure de la base de données à partir de chacun des modules, même pris individuellementreposer sur une mise à jour en temps réel des informations modifiées dans tous les modules affectésfournir des pistes d'audit basées sur la garantie d'une totale traçabilité des opérations de gestioncouvrir soit une fonction (ou filière) de gestion, soit la totalité du système d'information de l'entreprise. » Concernant la notion d'éditeur unique, les travaux de l'OAG (Open application group) feront qu'à l'avenir il n'en sera vraisemblablement plus de même. Historique[modifier | modifier le code] Industrie[modifier | modifier le code]

Eric Gautrin (INRIA) : "Pour protéger notre patrimoine scientifique, nous préférons un cloud franco-français" Cloud, collaboratif, Open Source... Dans cette interview exclusive, le DSI lève le voile sur le système d'information du plus grand organisme public français de recherche en informatique. Organisme public de recherche, dédié aux sciences et technologies du numérique, l'INRIA affiche sans surprise des besoins importants en matière de travail collaboratif. "Nous privilégions dans ce domaine des solutions standard et Open Source, notamment du fait de l'ouverture dont nous devons faire preuve pour travailler avec d'autres centres de recherche partout dans le monde", explique Eric Gautrin, DSI de l'INRIA. Dans cette logique, l'institut a d'ailleurs initié un projet de réseau social interne, pour favoriser les liens entre chercheurs. Cette interview vidéo exclusive du DSI de l'INRIA a été réalisée le 23 octobre 2012 lors des Rencontres de l'Innovation Technologique organisées par le Club Décision DSI.

Gestion des ressources humaines Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La gestion des ressources humaines, ou GRH, anciennement dénommée gestion du personnel, recouvre l'ensemble des pratiques mises en œuvre pour administrer, mobiliser et développer les ressources humaines impliquées dans l'activité d'une organisation. Ces ressources humaines sont l'ensemble des collaborateurs de tous statuts (ouvriers, employés, cadres) appartenant à l'organisation mais aussi -et de plus en plus liés- à elle par des rapports de sujétion (ainsi les collaborateurs des sous-traitants sont considérés comme faisant partie de fait du périmètre des ressources humaines de l'entreprise)[1]. Enjeux[modifier | modifier le code] La motivation positive et la motivation négative ont chacune leur efficacité. Ce point est essentiel, car il caractérise une part des obligations contractuelles (statutaires pour un fonctionnaire) d'une entreprise (d'un service public) envers son salarié. Mission[modifier | modifier le code]

Présentation L’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information (ANSSI) a été créée par le décret n° 2009-834 du 7 juillet 2009 (Journal officiel du 8 juillet 2009), sous la forme d’un service à compétence nationale. Elle est rattachée au Secrétaire général de la défense et de la sécurité nationale (SGDSN), autorité chargée d’assister le Premier ministre dans l’exercice de ses responsabilités en matière de défense et de sécurité nationale. Son Directeur général, Guillaume Poupard, a été nommé par décret en date du 27 mars 2014. La création de l’ANSSI est l’une des suites données à la publication, le 17 juin 2008, du Livre blanc sur la défense et la sécurité nationale. Ce Livre blanc, retenant le risque d’une attaque informatique contre les infrastructures nationales comme l’une des menaces majeures les plus probables des quinze prochaines années, a mis en exergue l’impact potentiellement très fort de telles attaques sur la vie de la nation. Pour en savoir plus :

Urbanisation (informatique) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'urbanisation du système d'information d'une entité ou organisation (une entreprise ou une administration) est une discipline d’ingénierie informatique consistant à faire évoluer son système d'information (SI) pour qu'il soutienne et accompagne de manière efficace et efficiente les missions de cette organisation et leurs transformations. L'urbanisation du SI ne fait pas table rase du passé mais tient compte de l'existant et doit permettre de mieux anticiper les évolutions ou contraintes internes et externes impactant le SI, et en s'appuyant le cas échéant sur des opportunités technologiques. Les concepts manipulés peuvent s'apparenter à ceux de l'urbanisation de l'habitat humain (organisation des villes, du territoire), concepts qui ont été réutilisés en informatique[1] pour formaliser ou modéliser la réingénierie du système d'information (SI)[2]. L'urbanisation facilite la transformation continue du système d’information.

Le Service Client, la nouvelle priorité stratégique des entreprises ! Construire une organisation efficiente résolument orientée services, agile et rentable, le tout en tirant parti des nouvelles technologies : voilà l'équation à résoudre par les entreprises afin de développer une nouvelle économie de services ! Dans un environnement extrêmement compétitif et imprévisible, où le prix n’assure plus forcément un avantage décisif, les entreprises prennent conscience de l’importance d’un service client performant. En effet, les consommateurs exigent, en complément de produits de qualité à des prix compétitifs, des services "sans faille". Ainsi, les entreprises se doivent d'innover afin de construire des prestations toujours plus nombreuses et pertinentes (extension de garantie, engagements de services) qui répondent aux nouveaux modes de consommation et de comportement de leurs clients, de plus en plus exigeants et volages.

Sciences de gestion Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Les sciences de gestion, qui ne doivent pas être confondues avec le management et la gestion (qui sont des pratiques, et non des sciences), "constituent un corps autonome de connaissances qui a pour objet d’éclairer l’action conduite de façon collective par des groupes humains organisés : entreprises, associations, administrations, etc." (préambule du classement des revues scientifiques en sciences de gestion de juin 2013, édité par la FNEGE). Les sciences de gestion regroupent plusieurs disciplines : finances, ressources humaines, marketing, comptabilité-contrôle, systèmes d’information, logistique, entrepreneuriat, théorie des organisations, stratégie, etc.

Related: