background preloader

Guide pratique du_travail_collaboratif

Guide pratique du_travail_collaboratif
Related:  Innover MéthodeTravail

BLA-BLA-BLA Ne laissez plus les mots desservir vos idées de Dan ROAM - Communiquer et Innover: combiner pensée visuelle et pensée verbale Acheter en ligne: BLA-BLA-BLA Ne laissez plus les mots desservir vos idées», Dan Roam Dan Roam dans «BLA-BLA-BLA Ne laissez plus les mots desservir vos idées» nous invite à dessiner les idées pour mieux communiquer. Dan Roam suggère d’innover avec la communication visuelle. Dessiner les idées et mieux communiquer Dan Roam insiste sur l’importance de combiner le «pouvoir des dessins» et «la force des mots» pour mieux communiquer. Communiquer sans Bla-Bla-Bla Le livre «BLA-BLA-BLA Ne laissez plus les mots desservir vos idées» comporte trois parties principales dont chacune des parties détaille un outil pour mettre un terme au «BLA-BLA-BLA». Carte synthèse des outils du livre BLA-BLA-BLA Ne laissez plus les mots desservir vos idées de Dan ROAM Première partie : Description des trois bla et du «Bla-blamètre» Dans la première partie du livre, nous entrons dans le «Pays du Bla-bla-bla» et cherchons à comprendre comment nous y sommes arrivés. Une dernière idée : Partez changer le monde

La fin de la société du Travail ? Il y a des mots que l’on charge de sens comme des vieilles bourriques jusqu’à se qu’ils deviennent incapables de ne plus rien transporter. Le travail est l’un de ces mots mâchés, ruminé au fil des crises et des interventions politiques. L’accès du plus grand nombre à un travail, n’importe lequel, est souvent présenté comme le sésame suprême vers la transcendance terrestre, et ressemble de plus en plus aux objectifs abscons mais sacralisés de certains régimes soviétiques. La crispation autour de l’Emploi nous empêche de poser un regard neuf sur le sens du travail. A force d’exalter la valeur travail, on finit par défendre un travail sans valeur. A choisir, il vaut mieux une société qui produit de la valeur, même sans générer de l’emploi que l’inverse. Cette vieille idole Travail forgée dans les fourneaux de la Révolution Industrielle se lézarde de toute part. « Si je gagne plus que les autres, c’est que je travaille plus dur que lui ».

Carte interactive de l'innovation Welcome to ThingLink! This quick tutorial will show you how to create wonderfully engaging experiences with ThingLink. Create Simply click the Create button and select the type of project you want to create. Upload Select a file from your device to be your base image or video. Edit Watch this short video to learn about tag types, basic customization options and the simple publishing process - a perfect intro to editing your thinglinks! Share When you’re ready to share your thinglink, click the blue Share button in the top right corner of the page. Track Statistics help you understand how many people have seen your content, and what part was most engaging. Carte interactive de l'innovation François MULLER 8 years ago 38065 views Do you want to create similar content? Start now Learn more Inspiration from ThingLink users Explore more WR62 - Édition 2019 - Capsule de mai Olivier Z My Interactive Image SJM Digital Queensway Carleton Hospital Foundation La gouvernance climatique mondiale face à de nombreux défis

Les effets destructeurs du management à la cool Pour comprendre la souffrance qui infuse dans les open spaces fleuris d’aujourd’hui, alors que jamais on ne s’est tant soucié de bien-être au travail, le nouveau livre de Danièle Linhart, « la Comédie humaine au travail» (sous-titré : «De la déshumanisation taylorienne à la sur-humanisation managériale»), est d’un recours précieux. Voilà une chercheuse du CNRS qui depuis trente ans observe les mutations sociales au travail. Pour mieux comprendre ses lois non écrites, ses faux semblants, elle se faufile dans les congrès de managers, avec le risque de s’y faire insulter. (C’est arrivé, nous le verrons plus loin.) La sociologie comme sport de combat est diversement appréciée. Danièle Linhart pourrait comme bien d’autres, sociologues ou journalistes qui font profession de décrire le réel, se retrancher derrière une prudente impartialité. Notre siècle croit dépassée l’image d’un Chaplin à califourchon sur la machine, aux heures féroces du taylorisme ? La contradiction est flagrante.

Applications pour création de capsules vidéos Les capsules vidéos constituent l’un des éléments les plus représentatifs de la pédagogie inversée, ce qui n’est pas sans susciter l’ironie de certains collègues qui considèrent un peu rapidement que le seul apport de cette pédagogie consiste à remplacer le cours donné en classe par un cours enregistré en vidéo. L’existence d’un tel outil permet certes aux élèves de regarder un cours quand ils le veulent et autant de fois qu’ils le veulent, mais il oblige aussi le professeur à réfléchir sur la création et l’utilisation d’un nouvel outil de transmission des connaissances. Avant de passer en revue les outils permettant de créer de courtes vidéos de cours, il convient de rappeler quelques règles simples pour que cet outil soit utile et efficace : Règle n° 1 : la vidéo doit être courte Règle n° 2 : Il est préférable que le commentaire audio soit réalisé avec votre voix Règle n° 3 : La vidéo doit suivre un plan clair et précis Règle n° 5 : Le résultat final doit être dynamique 1. 2. 3. J'aime :

Chez Gad, la « débrouillardise » des ouvriers illettrés LE MONDE | • Mis à jour le | Par Catherine Rollot Spectacles de rue, concerts, cochons grillés… et peut-être en « invité spécial », Emmanuel Macron ? Samedi 27 septembre, l'association de soutien aux ex-salariés des abattoirs Gad tournera la page du site de Lampaul-Guimiliau (Finistère), fermé depuis octobre 2013. Une invitation officielle a été adressée au ministre de l'économie, qui, vendredi matin, n'avait pas donné suite. Dix jours après les propos de M. Dans ce coin du Finistère nord, lourdement touché par les fermetures d'usines, la maladresse du ministre a déformé une réalité qui n'est pas propre à l'agroalimentaire ni aux abattoirs de Gad. « 7 % des Français souffrent d'illettrisme, soit 2,5 millions de personnes, rappelle Dominique Consille, chargée de mission de l'Agence nationale de lutte contre l'illettrisme en Bretagne. >> Lire : Qui sont les illettrés en France ? Olivier Le Bras, ancien délégué FO, a travaillé pendant dix-neuf ans à l'abattoir de Lampaul-Guimiliau.

Réaliser et publier de courtes animations avec Tellagami Les outils numériques facilitent la mise en œuvre des « quatre C » pédagogiques (pensée Critique, Collaboration, Créativité et Communication) et permettent de varier les séquences pédagogiques. Les applications mobiles de créations audio-visuelles peuvent en ce sens s’intégrer de multiples façons dans les séquences de cours. Tellagami en est excellent exemple. Tellagami est une application très simple d’utilisation, fonctionnant sur les terminaux mobiles (ordiphones et tablettes iOS et Android), gratuite à ce jour. Tellagami permet de synchroniser un enregistrement vocal aux mouvements d’un personnage virtuel (d’aspect configurable avec quelques options), dans un décor choisi. La vidéo finale peut être directement publiée en ligne (sur le site de l’application) ou sauvegardée dans la bibliothèque de l’appareil mobile (puis exportée). 30 secondes : un contrainte stimulante L’application impose un enregistrement de 30 secondes au plus. Avantages de la voix Protocole typique d’utilisation

Maux d’usine | neonmag.fr Axelle sait exactement ce qu’elle veut dire, comme si elle attendait depuis longtemps qu’on lui demande qui elle est. Assis à côté d’elle, Jovan, 4 ans, écoute sa mère sans l’interrompre. Axelle raconte l’histoire d’une fille qui aurait tout raté : « C’est ma faute si je suis chez Peugeot. » L’école s’est arrêtée en troisième : « Ça n’a jamais été mon fort. » Elle a voulu travailler dans la petite enfance : « C’était bouché. » Devenir assistance vétérinaire : « Pour payer la formation, j’ai travaillé chez Peugeot. Mais l’usine et les cours, j’ai pas eu le courage. » Maître-nageur : « Le 800 mètres nage libre, ça a été la panique. » Après ? « Après… je me suis résignée. » Direction la chaîne Peugeot. Il y a deux ans, Axelle a été embauchée. Delphine Kargayan

Le tour du monde des pratiques collaboratives Appréhender la complexité du nouveau monde Le nouveau monde est complexe, rapide, multiple, paradoxal, imprévisible… Saviez-vous que la vitesse moyenne d'une automobile dans Paris est de 17 km/h ? Une vitesse moyenne inchangée depuis le 19ème siècle, dans un monde où l’on peut pourtant discuter sans contraintes spatiales. Le monde change aujourd’hui plus vite que notre capacité à apprendre individuellement. Comment les pratiques collaboratives changent le monde ? "je donne et je reçois naturellement" La collaboration passe d’abord par le don. Connaissez-vous la Smile Cards ? Ce concept n’est pas nouveau, et rappelle la coutume du café suspendu, cher aux Napolitains. "JE PARTAGE et tout m’est accessible" On reçoit un don et on a ensuite envie de partager ses connaissances. A l’avenir, "notre statut social dépendra désormais davantage de l’accès que de la propriété" pour le penseur Jeremy Rifkin. "JE M’OUVRE à de nouvelles façon de penser"

Misère de la sociologie I : Pierre-Michel Menger, le « travail créateur » et « l’intermittence comme exception » Dans sa leçon inaugurale au Collège de France, Pierre-Michel Menger accomplit la prouesse de traiter des concepts de travail et de « travail créateur » sans jamais nommer le capital. Il y a toujours eu du « travail », mais dans les sociétés précapitalistes le concept de travail n’existe pas, car ces sociétés découpaient le monde et ses activités de façon absolument différente. Ce n’est qu’avec l’avènement du « capital » que le travail a été conceptualisé, disséqué, analysé sous toutes ses coutures. Faire du travail une entité autonome, autoréférentielle, de production d’œuvres et de réalisation de soi [1], indépendamment de sa relation avec le capital, c’est opérer une dépolitisation radicale. Cela revient à passer sous silence la spécificité de la relation capitaliste : pour accéder à l’argent et donc à un revenu les « artistes » eux-mêmes doivent « se vendre » sur le marché, à un patron, aux industries culturelles, à l’industrie du tourisme ou à la finance. Pour terminer, M.

Outils collaboratifs Google Drive Travailler avec des applications en ligne est aujourd’hui chose courante avec la généralisation des terminaux mobiles. Google offre, depuis plusieurs années, une panoplie d’applications devenues aussi performantes que les applications dites lourdes. Cette prouesse technologique s’est accompagnée de possibilités de travail collaboratif qui ont multiplié l’intérêt des pratiques pédagogiques en ligne. L’objet de cet article n’est pas de faire de la publicité pour Google, il est destiné aux enseignants soucieux d’enrichir leur expérience avec les outils en ligne. Introduction Depuis avril 2012, Google Doc est devenu Google Drive. Avec l’arrivée de Google Drive, le stockage et de partage de fichiers en ligne est devenu d’une grande simplicité avec un espace de stockage par défaut de 5Go. Google innove en permanence, essayant de distancer ses concurrents (principalement Yahoo et Microsoft), ou d’intégrer le fonctionnement d’autres solutions existantes (comme Dropbox par exemple).

'Nous sommes à une période de transition vers une ère post-emplois' La théorie du marché libre sur laquelle se fonde nos sociétés s’avère fausse, estime le Professeur Amos Witztum, un économiste de la London School of Economics. « On nous a dit que si nous faisions de longues études, et que nous travaillions dur, tout se passerait bien. Mais cette assertion ne tient plus depuis longtemps », dit-il. Des études de l’OCDE montrent que la hausse du PIB par tête liée aux gains de productivité ne s’est accompagnée que de progressions de salaires proportionnelles à la hausse de l’inflation, au mieux, mais qui ont été très inférieures à cette croissance de la productivité. Le lien traditionnel entre la productivité et la rémunération, c’est-à-dire entre le rendement des salariés, et la compensation qu’ils reçoivent, une pierre angulaire du système de marché traditionnel, ne s'applique plus. En outre, le professeur Witztum observe que souvent, les emplois que les gens trouvent ne correspondent pas à leurs qualifications.

Pourquoi et comment cultiver la coopération et la collaboration ? Collaboration-coopération : qu’est-ce ? Collaborer ne signifie pas seulement répartir des rôles ou faire travailler ensemble des gens d’horizons différents. Les méthodes utilisées dans les exemples qui vont suivre possèdent des caractéristiques que l’on rencontre rarement dans les conduites de projet traditionnelles : elles cultivent un « environnement d’abondance » [3], elles cherchent à minimiser les besoins et les contraintes liés au projet, elles sont coordonnées par une personne ou un noyau restreint de personnes dont le rôle est d’assumer les tâches critiques du projet [4], elles encouragent la reconnaissance par l’estime et par le plaisir ainsi que l’acquisition de savoir-faire, plus qu’un fonctionnement par la rémunération ou la pression hiérarchique, elles utilisent des outils de communication et d’échange simples et réactifs, elles communiquent en interne et en externe de façon transparente, elles permettent aux membres d’entrer et de sortir librement du réseau. Qu’a-t-on à y gagner ?

untitled

Related: