background preloader

Le plus grand frein à la carrière des femmes n'est pas d'avoir des enfants, c'est d'avoir un mari qui ne coopère pas

Le plus grand frein à la carrière des femmes n'est pas d'avoir des enfants, c'est d'avoir un mari qui ne coopère pas
Plusieurs études récentes rappellent que contrairement aux hommes, les femmes sont pénalisées au travail (en termes de salaire et de progression de carrière) lorsqu'elles ont des enfants. Mais une étude à paraître dans la Harvard Business Review montre que plus encore qu'avoir des enfants, le facteur déterminant est de savoir si une femme est dans un couple où la carrière du mari passe systématiquement avant la sienne. Trois chercheuses en sociologie et en business, Robin Ely, Pamela Stone et Colleen Ammerman, ont interrogé plus de 25.000 diplômés de la prestigieuse Harvard Business School. Elles ont trouvé que plus d'hommes avaient atteint des positions de haute responsabilité et qu'ils étaient en moyenne plus satisfaits au travail que les femmes. Mais contrairement à leurs attentes, elles n'ont pas trouvé que cet écart était causé par le fait d'avoir des enfants.

http://www.slate.fr/story/94817/frein-carriere-femmes-mari-cooperatif

Related:  Intersectionalité 4Travail femmesMaternité/Parentalité-travailPartage des tâches et soin aux enfantsFéminismes divers inclusif

Combien vaut le travail d’une mère au foyer ? « Combien vaut le travail d’une mère au foyer ? », c’est le titre de l’enquête annuelle réalisée par le site américain Salary. En 2013, plus de 6000 mamans ont détaillé sur le site combien de temps par semaine elles consacraient à l’accomplissement des diverses taches domestiques. Les femmes cherchent encore leur place dans le monde du travail - Les Echos Accueil Malgré une pléiade de lois sur la parité hommes-femmes, les inégalités persistent sur le marché du travail.(...) Cet article est réservé aux abonnés, pour en profiter abonnez-vous. Et aussi sur les Echos Les articles à la une Entreprises et parentalité: de la protection de la maternité à la promotion de l'égalité Résumé : Une partie de l'action des entreprises visant à faciliter la conciliation entre vie professionnelle et vie familiale de leurs salariés découle de contraintes juridiques. Le dispositif législatif s'est sédimenté au fur et à mesure que la main-d'oeuvre se féminisait et que l'articulation entre vie professionnelle et vie familiale devenait une question sociale, tant pour les politiques que pour les entreprises. Pour identifier ce que font les entreprises, il convient d'abord de repérer ce à quoi elles sont contraintes par les régulations légales et conventionnelles. Cet article rappelle également comment la question de la conciliation entre travail et famille est abordée dans les textes communautaires, avant d'observer comment les principes communautaires sont reçus par les partenaires sociaux et sont mis en oeuvre dans notre droit. Enfin, le contentieux auquel donne lieu ces régulations est examiné.

Femmes de flics violents, sacrifiées au nom de la réputation de l’institution « Une femme battue qui appelle le 911 a deux chances sur cinq » de tomber sur un homme qui, chez lui, est auteur de violences domestiques. « De quel côté pensez-vous qu’il penchera ? » Alex Roslin, journaliste d’investigation, publie une impressionnante enquête réalisée outre-Atlantique : Police Wife, The Secret Epidemic of Police Domestic Violence. Accompagnée du témoignage fort et bouleversant d’une ex-femme de flic violent, Susanna Hope, cette enquête très documentée découvre un tabou scandaleux : les représentants des forces de l’ordre sont à la fois plus couramment violents dans l’intimité et bien plus protégés que les autres hommes violents. « Les membres de la Gendarmerie Royale du Canada sont punis plus sévèrement pour avoir menti ou volé quelque chose que pour de la violence conjugale », confie Alex Roslin.

Hommes-femmes: les trois pires inégalités dans le monde professionnel Pour que les femmes et les hommes soient répartis de façon égale dans les différents métiers, il faudrait que plus d'une femme ou un homme sur deux change d'activité. Il s'agit d'un des constats émanant d'une étude du ministère du Travail (Dares), publiée jeudi 5 mars. Voici les trois principales inégalités professionnelles que subissent les femmes, mises en avant par le rapport. 1) Plus de contrats à temps partiel subis

Pensions alimentaires impayées : elles affichent les « pères indignes » 40% des pensions alimentaires ne sont pas versées entièrement. Un projet de loi présenté le 20 janvier devrait donner aux mères concernées des garanties. En attendant, certaines prennent les devants. C’est le tweet d’une campagne très provoc qui nous a fait découvrir le collectif Abandon de famille-Tolérance Zéro ! et sa cofondatrice Stéphanie Lamy. En 2004, elle se sépare du père de sa fille. Les informulés d'une rhétorique sexiste, par Mona Chollet (Le Monde diplomatique, mai 2011) Souligner la respectabilité de l’accusé, l’importance du personnage, l’étendue de son pouvoir, ses innombrables qualités, et lui chercher toutes les excuses possibles ; entourer la plaignante d’un soupçon systématique, l’accabler de reproches, lui prêter des intentions machiavéliques… Dès l’inculpation du directeur du Fonds monétaire international (FMI) Dominique Strauss-Kahn pour agression sexuelle sur une femme de chambre du Sofitel de New York, on a vu ressurgir, en France, les réflexes et les grilles de lecture archaïques qui dominent invariablement dans ce genre de mises en cause. « Nous ne savons pas ce qui s’est passé à New York samedi 14 mai, mais nous savons ce qui se passe en France depuis une semaine », dit la pétition lancée le 21 mai par les associations Osez le féminisme, La Barbe et Paroles de femmes (1). Or, dans le cas de M. Un corps féminin est un objet public Empathie à géométrie variable Spontanément, c’est à l’accusé que l’on s’identifie.

Femmes et pauvreté : données statistiques En France, comme dans la majorité des pays européens, le taux de pauvreté des femmes est légèrement supérieur à celui des hommes: 13,8% des femmes sont concernées contre 12,2% des hommes en 2008. Ce seuil de pauvreté correspondait en 2010 à 964 euros mensuels pour une personne seule. La moitié des personnes concernées vivent avec moins de 781 euros par mois. On peut étudier cette situation selon deux axes : - La pauvreté monétaire renvoie aux ressources du ménage. En 2010, la pauvreté monétaire touchait 14 % des personnes vivant en France soit 14,5% de femmes et 13% d’hommes. Ces femmes qui s’imposent dans des "métiers d’hommes" « Elisabeth, pourquoi es-tu ici ? Pourquoi n’es-tu pas à la maison à élever des enfants ? » La question est lâchée au beau milieu d’une réunion technique.

Related: