background preloader

Le supplément Homme de Causette

Le supplément Homme de Causette
Causette n’a pas fini de décevoir les lecteurs-trices un moment attirés par ce qui semblait être l’orientation féministe du magazine. Nous publions ici le courrier d’un lecteur mettant en garde contre les affinités possibles du Cahier "Hommes" de l’été 2012 avec certaines idées masculinistes. Chère Causette, Sache tout d’abord que c’est avec plaisir que je te lis régulièrement depuis ton premier numéro. Certes, au premier abord, l’idée peut paraître séduisante et amusante. Laisse-moi te donner quelques exemples puisés dans ce supplément « monsieur » de ton dernier numéro (26). En page 8, tu nous imposes le témoignage d’un de ces gars qui se plaignent de leur condition de gars. Et puisque la parole lui est donnée, Hervé ne se prive pas d’ajouter : « ces femmes qui attendent tout de l’homme m’horripilent. Et pour finir il se présente, en tant qu’homme, comme une victime de la guerre des sexes. Mais ce n’est peut-être pas le pire. Related:  A trierFéminisme 2Masculinisme & Mecsplications

Victime un jour, victime toujours? - Lamia, sa vie, son oeuvre (non je déconne) Ce que je pense de la polémique : Lou Doillon a bashé le féminisme de Beyoncé, Kim Kardashian et Nicki Minaj. C'est du slut shaming ,c'est classiste et raciste (et pas besoin d'être fan de ces personnes pour condamner). Mais ce n'est pas de ça dont je voulais parler, je voudrais juste parler d'une réaction que j'ai vu sur ce site . Pourquoi toujours avoir le besoin de tout expliquer surtout sur le prisme:"ce sont des victimes car elles ont été victimes" (d'où mon titre)? Au lieu d'utiliser les violences subies ou potentiellement subies (quand il s'agit d'illustre inconnu), pourquoi ne pas envisager que ce soit une manière de se réapproprier son corps? Je me met à moitié nue si je veux: mon corps, mon choix , ta gueule (et c'est valable pour tout le monde y compris les autres féministes). Il y a quelques choses d'autant plus grave dans cette manière de raisonner, c'est penser le fait qu'après avoir été victime, une personne ne peut plus consentir à rien d'ordre sexuel au sens large.

Hommes-femmes : pour Vidal, aucune différence dans le cerveau n’est innée | Rue69 Une personne s’apprête à manger un cerveau rose, puis bleu Photo : Tristen West/Flickr/CC. Montage : Leonardo da Cerdan. Les hommes et les femmes ont-ils le même cerveau ? Psychologue et chroniqueuse – au quotidien canadien The Globe and Mail –, Pinker évoque notamment des différences entre les cerveaux des hommes et ceux des femmes. « Des différences subtiles dans l’architecture neuronale et la connectivité cérébrale. » Catherine Vidal, neurobiologiste et auteure de « Hommes, femmes : avons-nous le même cerveau ? Rue89 : Qu’avez-vous pensé des propos de Susan Pinker dans l’interview publiée sur Rue89 sur les différences hommes-femmes ? Catherine Vidal (DR) Catherine Vidal : Susan Pinker fait référence à des travaux en IRM qui s’intéressent au fonctionnement du cerveau, chez les hommes et chez les femmes. Il faut voir que quand on fait une expérience en IRM, le nombre de sujets est toujours faible. La notion d’échantillon est donc très importante. Il y a un très bel exemple.

"Gone Girl", ou l'argumentaire des masculinistes. Le film "Gone Girl" a, en apparence, tout d'un thriller sympathique, avec la promesse de nous tenir en haleine 2h29 durant. Le pitch : Amy et Nick sont jeunes, beaux et riches, ils fréquentent le gratin new-yorkais, sont follement et romantiquement amoureux l'un de l'autre, ils ont tout pour être heureux... jusqu'à la disparition soudaine d'Amy. Nick apparaît vite comme le suspect idéal et les investigations commencent. La première heure est plutôt plaisante, pleine de suspense et de rebondissements. La deuxième est un cauchemar total : l'intrigue vire à l'illustration parfaite des thèses masculinistes (cf : ressources sur le lobby masculiniste en fin d'article) et laisse un amer goût de vomi en sortant. Certes, on pourrait prétendre que pour une fois, les femmes ne tiennent pas lieu de victimes passives. Attention, il ne s'agit pas de nier les cas de violence féminine, psychologique et/ou physique, au sein du couple, mais cela reste un fait très minoritaire.

Privilege Denying Dude About Privilege Denying Dude is a series of image macros centered around a guy in a suit posing with his arms crossed, with captions satirizing the typical white male’s patronizing viewpoint on a range of politically sensitive issues like racism, homosexuality and feminism. This meme functions similarly to the feminist bingo card or the oft-linked article “Derailing for Dummies”, offering quick & funny punchlines (EX: “but what about the men?” or “what about the racism that white people experience?”) for those trying to troll serious discussions about womens’ issues and race equality. This practice is sometimes referred to as “mansplaining”. Origin Privilege Denying Dude (PDD for short) series was created by Diane, a 20 year old blogger from South Carolina who launched the official PDD Tumblr site in early November. iStockphoto Tumblr Takedown You can read more about the backstory and exchange between Diane and the photo model in this Jezebel article. Backlash Coverage

“Race and gender are not the same!” is not a Good Response to the “Transracial” / Transgender Question OR We Can and Must Do Better - The Feminist Wire | The Feminist Wire I remember Justine Black from elementary school. She was smart. She was brown, but not brown like me. I relished in the fact that black could exist, could be pronounced and claimed proudly by this person, who could, if she wanted, be some other thing, some other race. Race, and more specifically, blackness, was policed socially and there were moments when some people were made more vulnerable to being ousted than others. This past week I have been forced to reckon with the elasticity of the color line and its relationship to the gender line. The question many have asked: “If we accept Caitlyn Jenner as transgender, then must we also embrace Rachel Dolezal as “transracial”? In this moment we land in a messy and important intersection. Many people in my circles (Black Radical, Queer, Trans, Feminist…) have decided that they no longer want to have this conversation regarding “transgender” and “transracial” because “they aren’t the same thing.” Rachel Dolezal Gender is biological. Kai M.

Hen: le nouveau pronom neutre qui fait polémique en Suède Pour la plupart des gens, la Suède est un paradis pour femmes libérées. On y trouve le taux d'emploi féminin le plus important au monde et environ 2/3 des diplômes sont obtenus par des femmes. Le congé parental y dure en moyenne 480 jours, dont 60 exclusivement réservés aux papas, ce qui fait que, pour certains, ce pays a ouvert la voie à un nouveau type de masculinité nourricière. En 2010, le Forum économique mondial avait désigné la Suède comme le pays le plus sexuellement égalitaire du monde. Mais pour de nombreux Suédois, l'égalité des sexes ne suffit pas. Beaucoup font pression pour que la nation nordique ne soit plus simplement sexuellement égalitaire, mais devienne sexuellement neutre. Selon cette idée, le gouvernement et la société ne devraient plus tolérer la moindre distinction entre les sexes. Mais c'est là le côté le moins radical du projet. Spiderman et sa poupée L’entrée du pronom «hen» dans l’encyclopédie Un journal plein de «hen» Ambitions linguistiques ou politiques

Une Barbie "intelligente", capable d'espionner les enfants (vidéo) - Insolite Cela fait déjà plusieurs années que Barbie n'a plus la côte auprès des petites filles. Ce sont les poupées Bratz et Monster High, au look plus trash, qui l'ont détrônée ou encore Lammily, la poupée aux proportions normales qui a fait le buzz il y a quelques mois. Les chiffres de vente catastrophiques de Noël dernier ont même poussé le PDG de la firme à démissionner en janvier. Mattel sort donc le grand jeu avec sa nouvelle Barbie intelligente. Hello Barbie serait ainsi, selon la marque, "la première poupée à être capable d'apprendre et de créer une relation unique avec chaque petite fille. La poupée devrait être mise en vente aux États-Unis d'ici la fin de l'année, mais déjà elle récolte pas mal de critiques, selon la version allemande du Huffington Post. Et déjà, le prototype fait craindre des dérives auprès de la presse allemande qui a surnommé la poupée "Barbie Stasi". Aucune date n'a été avancée quant à une éventuelle mise sur le marché européen.

La domination masculine - Le masculinisme ce que vous pouvez savoir sur le masculinisme: 11 articles (en bas) et 6 vidéos édifiantes réagissez sur le FORUM les hommes et les femmes très différents: les hommes en haut et les femmes... la violence conjugale : un mythe, une question privée ou bien la faute des femmes Les actions médiatiques: les super héros en action Viol, inceste, pédophilie: les hommes toujours innocents et les femmes coupables (de mensonge au moins...) lire à ce sujet sur ce site: les féministes: "fémi-nazis" "fémi-fascistes" ou encore "vaginocrates" l'éducation des enfants vue par les masculinistes une commission parlementaire (à propos des immigrés) perturbée en direct à la télévision par les " fathers for justice " l'éjaculation précoce vue par le psychologue Yvon Dallaire

Related: