background preloader

Le côté biaisé de la Force !

Le côté biaisé de la Force !
Après cet article, mes camarades du forum ubuntu-fr se sont dit que ce serait chouette de faire plein de réponses simples de ce genre à des questions basiques qu’on entend souvent dans les conversations et débats sur le féminisme. Il y a vraiment des remarques qui reviennent à chaque fois et certaines sont vraiment très agaçantes, d’autant plus que son auteur est persuadé d’avoir trouvé une super faille. Ainsi est née la F.A.Q. du sexisme accessible aux débutants ! Merci aux nombreuses auteures, crédits à la fin de l’article. Merci aussi aux personnes qui n’ont pas signé. Si vous avez participé et n’êtes pas mentionné, signalez le en commentaire ! Ce document peut évoluer ! Diffusez, complétez, mais respectez les termes de la licence Creative Common indiquée dans le footer de ce blog. Sommaire « Le » féminisme Le sexisme autres F.A.Q. Y en a que ça ne dérange pas Y a que les féministes qui râlent C’est déjà bien ici C’est pire ailleurs Y a pas plus important ? Moi je ne suis pas sexiste d’abord (1)

http://biaise.net/blog/la-f-a-q-du-feminisme/

Related:  FondamentauxFéminisme non exclusif - IntersectionnalitéFéminismeDocumentation

3615 Usul ft. Mar_Lard : La virilité Pondu par Lady Dylan le 9 septembre 2012 On vous avait déjà parlé d’Usul et de @Mar_Lard. Ils reviennent cette fois ensemble, pour une vidéo jouissive sur la virilité. Au menu de ce 3615 Usul : de la comparaison de kikis, les personnages sur-virils qui ne font rêver que les mâles, la virilisation des héros au fil de l’évolution des titres, comment se débarrasser des joueuses par le harcèlement sexuel… Cette vidéo reprend les principaux éléments d’un article de @Mar_Lard (déjà l’auteure du papier à propos de Tomb Raider et Joystick) « Genre et Jeu vidéo : des muscles et des couilles », avec le style habituel d’Usul : nonchalant, pédagogue et pince-sans-rire (« moi j’aimais bien les animaux »). Voir une vidéo pareille diffusée sur Jeuxvideo.com, ça met du baume au coeur.

Les fêtes de Bayonne : ce sera sans nous. Aujourd’hui c’est le début des fêtes de Bayonne. Alors qu’on entend beaucoup parler de ce rassemblement dans le cadre de l’état d’urgence et des mesures anti-terroristes, on oublie – et c’est pratique – de parler des violences sexistes qui s’y déroulent chaque année. De là à se questionner sur le caractère raciste du traitement médiatique et politique des agressions sexuelles des grands rassemblements selon que les auteurs sont supposés racisés ou pas, de Cologne à Bayonne, il n’y a qu’un pas (et @ValerieCG en avait brillamment et longuement parlé ici). Mais revenons à cette fête locale. Pendant 5 jours , cet événement festif – inventé dans les années 30 par les commerçants et élus locaux souhaitant renforcer l’attrait touristique de la ville – va rassembler jusqu’à 1,5 millions de personnes.

Résumé de Anne Fausto-Sterling Les cinq sexes Voici le résumé du livre d'Anne Fausto-Sterling Les cinq sexes Pourquoi mâle et femelle ne sont pas suffisants Dans la préface, Pascale Molinier explique que cet essai date de 1993 et n'a été traduit en français que très tardivement. C'est un ouvrage majeur qui est accompagné d'un autre essai "Les cinq sexes revisités" où Fausto-Sterling s'explique a posteriori sur sa démarche lors de la rédaction des cinq sexes. Il s'agit dans cet essai, selon l'expression de Lowy, de séparer les sexes de "l'emprise du genre" et de comprendre qu'aucun corps n'échappe, à la cruauté de la bicatégorisation des sexes. Dans les cinq sexes, l'auteure "refuse de séparer les savoirs de la question de qui produit ces savoirs et de comment ils sont produits". Les cinq sexes aident au fond à comprendre que l'ensemble des savoirs ne sont pas neutres.

Oppression 101 ou le parfait langage imbitable du militant! La classe 101, c’est le niveau débutant dans le système scolaire anglo-saxon. Et si vous lisez la blogosphère anglaise sur les questions d’oppression (racisme, sexisme, homophobie, etc…), vous finirez par lire quelqu’un d’excédé qui vous dira que ce n’est pas la classe 101 ici! Sauf que souvent cette classe 101, on sait même pas où la trouver! On débarque avec nos gros sabots sur un site féministe/antiraciste/LGBTQIA, par la magie des Internets, et on commence à dire des grosses boulettes, et on se prend plein de retours, qu’en parfait noobz n’ayant jamais réfléchi à ses questions (des points bonus si vous êtes un homme blanc cis hétéro de milieu aisé), qu’on ne comprend pas. Donc, voilà un article de base qui reprendra les grandes lignes de la nature de différentes oppressions, ainsi que des mots-clés communs à toutes les oppressions.

BALLAST Zahra Ali : « Décoloniser le féminisme » Entretien inédit pour le site de Ballast Lier féminisme et islam n'est pas sans faire question : souvent, les féminismes occidentaux redoutent l'intrusion du religieux — patriarcal et régressif — et les espaces musulmans craignent le chantage néocolonial à l'émancipation des femmes. Sociologue et auteure, en 2012, de l'essai Féminismes islamiques, Zahra Ali s'empare de cet « oxymore » pour en exposer ce qu'elle nomme les « a priori » réciproques. Celle qui milita contre l’exclusion des élèves portant le foulard appelle à contextualiser, historiciser et rejeter les essentialismes : condition nécessaire à la création d'un féminisme international et pluriel.

Je pense à ces femmes Le texte comporte des références explicites au viol et à la violence. Je pense à ces femmes qui sont rentrées le soir et ont nettoyé leur manteau plein du sperme d'un frotteur. Je pense à ces femmes qui doivent décerner des médailles à leur mec lorsqu'il a fait, une fois, un plat de pâtes.

Pourquoi il est urgent de (re)lire “King Kong Théorie”, de Virginie Despentes - Idées Onze ans avant l’affaire Weinstein et le mouvement #MeToo, Virginie Despentes publiait son premier essai, autofiction pro-pornographie et pro-prostitution dans lequel elle analyse les mécanismes de la domination masculine. Un texte crucial, à mettre entre toutes les mains. C’est un essai qui commence comme un morceau de rap. « J’écris de chez les moches, pour les moches, les vieilles, les camionneuses, les frigides, les mal baisées, les imbaisables, les hystériques, les tarées, toutes les exclues du grand marché à la bonne meuf. » King Kong Théorie, le sixième livre et premier essai publié par Virginie Despentes, est un manifeste féministe moderne et ravageur qui dynamite l’ordre social tenant le corps des femmes à disposition des hommes. « Avec King Kong Théorie, Virginie Despentes, jusque-là romancière, théorise sa pensée féministe, analyse Delphine Naudier, sociologue et chargée de recherche au CNRS, qui a étudié l’histoire sociale des mouvements féministes. Onze ans d’avance

...pour être laissée à des rigolos Moi : Tagazok, gars. . Moi : Ah, ben, ça tombe bien, je me suis justement retiré dans un fjord perdu de la Norvège pour réfléchir au sens des propositions humoristiques. Lui : ... Burkini: qui libère qui et de quel droit? De la même façon, je suis sûre que tout musulman doit crever d’envie qu’un Occidental comme le maire de Cannes ou bien Jean-François Lisée vienne le libérer. En tout cas moi, si j’étais par exemple Algérienne, je trépignerais d’impatience qu’un bon Français, dont les ancêtres ont décimé le tiers de mon peuple, vienne me civiliser jusqu’au bout des ongles en m’expliquant comment m’habiller convenablement pour ne pas le heurter. Surtout que généralement, quand je m’habille d’une certaine façon, c’est parce que je voudrais que tout le monde s’habille pareil. Quand des Musulmanes portent le voile, c’est clairement du prosélytisme et on fait bien de se méfier. Leur but, à «ces gens-là», n’est pas de s’habiller en cohérence avec les normes d’un cadre social donné, mais bien d’effacer «les nôtres». Les hipsters du Mile-End, leur véritable objectif, c’est de conquérir Montréal au complet.

Le sexisme expliqué à ceux qui n'y croient pas - Une heure de peine... . Il y a des gens qui, simplement, refusent d'y croire : ça n'existerait pas, et puis c'est naturel, et de toutes façons, c'est la même chose pour les hommes. Freud racontait une histoire rigolote qui sonnait un peu comme ça, à propos d'un chaudron percé, mais passons : je ne suis pas là pour faire la psychanalyse du déni. Je vais plutôt essayer d'expliquer pourquoi le dernier argument, selon lequel les hommes aussi seraient discriminés, ne marche pas.

Related: