background preloader

Licence libre

Licence libre
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. usage de l'œuvre ;étude de l'œuvre pour en comprendre le fonctionnement ou l'adapter à ses besoins ;modification (amélioration, extension, transformation) ou incorporation de l'œuvre en une œuvre dérivée ;redistribution de l'œuvre, c'est-à-dire sa diffusion à d'autres usagers, y compris commercialement. Ces libertés peuvent être soumises à conditions, notamment l'application systématique de la même licence, ou d'une licence prodiguant les mêmes droits aux utilisateurs, aux copies de l'œuvre et aux œuvres dérivées : un principe nommé copyleft. Lorsqu'une œuvre est sous licence libre, on parle alors d'œuvre libre. Définition[modifier | modifier le code] Une licence libre est un contrat juridique qui confère à toute personne morale ou physique, en tout temps et en tout lieu, les quatre possibilités suivantes sur une œuvre : Pourquoi « Open Data » « Open Source » ou « Open Standards » ? Confusions courantes[modifier | modifier le code] Related:  OS : licence, libre, propriétaire

Photos libres de droits et gratuites - Domaine public Où trouver des photos gratuites sur internet ? Comment illustrer un site internet, un blog ou encore vos profils sur les réseaux sociaux, le tout gratuitement et surtout en toute légalité ? Vous trouverez sur cette page de nombreuses ressources pour trouver des photos libres de droits ou du domaine public. Photodune Annonce | Le site PhotoDune propose des milliers d'images libres de droits ("Royalty-free stock photos") de très bonne qualité, classées par catégories. Visiter le site Pixabay Une immense collection de photographies gratuites (licence Creative Commons CC0), d'illustrations et d'images vectorielles. Gratisography Une galerie de belles photos en haute résolution, à utiliser gratuitement et sans restriction pour tous vos projets. Stocksnap Life Of Pix Chaque semaine, des images sont ajoutées à la déjà grande collection de photographies libres de droits (domaine public). Unsplash Sur Unsplash, 10 nouvelles photos sont publiées tous les 10 jours ! Splitshire Negative Space Picjumbo Pexels

Licence de logiciel Principe[modifier | modifier le code] Une licence de logiciel est un contrat « par lequel le titulaire des droits du logiciel autorise un tiers à poser des gestes qui autrement les enfreindraient[1]. » Pour avoir le droit d'utiliser un logiciel, il faut que le titulaire des droits l'autorise. La licence est le document dans lequel il énumère les droits qu'il accorde au licencié (installer le logiciel, l'utiliser, faire une copie de sauvegarde). Utiliser sans licence un logiciel dont on n'est pas l'auteur revient à violer le droit d'auteur. Souvent, le titulaire des droits ne se contente pas de concéder la licence, il ajoute également des exigences comme l'interdiction d'utiliser le logiciel à plusieurs, d'étudier le logiciel, de publier des mesures de ses performances, etc. Le principe de la licence d'utilisation est fondé sur une approche théorique classique du droit du logiciel qui repose sur le paradigme de l'immatérialité et de la conception monolithique de la chose logicielle.

Téléphonie mobile et santé : comprendre l'indice DAS Le téléphone mobile nuit-il à la santé? Le sujet soulève de nombreuses questions et défraie la chronique à chaque parution d’une étude scientifique sur le sujet. À ce jour, on ne peut pas prouver que l’usage du téléphone est dommageable pour la santé… mais on ne peut pas davantage prouver qu’il est inoffensif! Et pourtant des études ont été menées, sous l’égide de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) dans de nombreuses directions, sur les effets thermiques et les effets non thermiques des radiofréquences. Les premiers sont désormais connus: le mobile produit un échauffement faible de la peau mais les tissus plus profonds restent préservés par l'absorption des ondes par les tissus superficiels. Le document de synthèse de l’OMS se contentant de conclure qu'«aucune des recherches menées récemment n'a permis de conclure qu'une exposition aux champs électromagnétiques des téléphones mobiles et de leurs stations de base pouvait avoir des effets néfastes sur la santé des humains ».

Les droits d'utilisation dans la recherche d'images sur Google 01net le 10/07/09 à 17h30 Vous êtes journaliste mais n'avez pas de budget photo, et pas le temps d'aller en faire vous-même ? Vous êtes blogueur mais vous ne savez pas quelles images vous avez le droit de poster ? Vous voulez illustrer la page d'accueil de votre site Web mais vous avez peur de devoir payer des droits d'auteur ? Il existe des images utilisables répondant à ces contraintes, mais tout le monde ne sait pas où les trouver. Cinq critères proposés pour effectuer le tri Comment souvent sur le moteur, le changement est discret. Dans le menu déroulant associé, vous pouvez alors choisir parmi cinq critères : « réutilisation autorisée », « réutilisation à des fins commerciales autorisée », « réutilisation avec modification autorisée », « réutilisation avec modification à des fins commerciales autorisée » et « sans tenir compte des licences » car, bien sûr, pouvez vouloir simplement consulter des images, même soumises à des droits.

Logiciel propriétaire Un logiciel propriétaire[1], logiciel non libre ou parfois logiciel privatif voire logiciel privateur, est un logiciel qui ne permet pas légalement ou techniquement, ou par quelque autre moyen que ce soit, d'exercer simultanément les quatre libertés logicielles que sont l'exécution du logiciel pour tout type d'utilisation, l'étude de son code source (et donc l'accès à ce code source), la distribution de copies, ainsi que la modification et donc l'amélioration du code source. Les limitations légales, permises par le droit d'auteur, qui s'appliquent aux logiciels, sont choisies par les ayants droit et sont souvent encadrées par un contrat de licence utilisateur final (CLUF), nommé alors licence propriétaire. Elles ont souvent, mais pas toujours, pour objectif de permettre le contrôle de la diffusion du logiciel afin de permettre la vente de licences de logiciels. Le logiciel propriétaire se définit de manière différente par opposition aux logiciels libres et open source.

Combien de temps sur internet avec mon forfait (50 Mo,25 Go,50 Go) Découvrez ci-dessous combien de temps vous pouvez passer sur Internet avec votre forfait et en détail ce que chaque média consomme (internet, musique, vidéo, facebook). Pour une idée plus précise de vos usages vous pouvez également estimer votre consommation mensuel en cliquant sur ce lien. Combien de temps avec votre forfait Aujourd’hui avec les forfaits 3G ou 4G la consommation Internet ne se mesure plus en minutes, mais en Mo (mégaoctet) ou Go (gigaoctet), c’est-à-dire en données téléchargées. Combien avec 50 Mo – 100 Mo Avec ces forfaits, connectez vous de temps en temps pour consulter vos mails ou pour ouvrir une page Web par ci par là. Oubliez la musique et encore plus la vidéo qui feront exploser ces forfaits. Plus d’infos avec le tableau des médias et notre estimateur. Combien avec 1 Go Avec ce forfait vous pouvez surfer sur le web sans soucis. Vous pourrez écouter quelques heures de musique avec ce forfait. Pour en savoir plus regardez le tableau des médias et notre estimateur. Rappel

Droit d'auteur en France Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. En France, le droit d'auteur est l’ensemble des prérogatives exclusives dont dispose un créateur sur son œuvre de l’esprit originale. Histoire du droit d'auteur en France[modifier | modifier le code] Les bases du droit d'auteur contemporain sont établies par trois lois : La loi du 11 mars 1957 reconnaît aux auteurs des droits patrimoniaux et le droit moral créé par les tribunaux[4]. Législation sur le droit d'auteur[modifier | modifier le code] La France est partie contractante de la Convention de Berne pour la protection des œuvres littéraires et artistiques (1886), de la Convention universelle sur le droit d'auteur (1952) portée auprès de l'Unesco par Marc Saporta, et des Accords sur les aspects des droits de propriété intellectuelle qui touchent au commerce (1995). Champ d'application[modifier | modifier le code] Superpositions de graffiti sans autorisation sur un mur privé à Barcelone. Titulaires du droit d’auteur[modifier | modifier le code]

Guide rapide de la GPLv3 - Projet GNU by Brett Smith [This article is also available in PDF and reStructuredText formats.] After a year and a half of public consultation, thousands of comments, and four drafts, version 3 of the GNU General Public License (GPLv3) was finally published on June 29, 2007. While there's been a lot of discussion about the license since the first draft appeared, not many people have talked about the benefits that it provides developers. The Foundations of the GPL Nobody should be restricted by the software they use. the freedom to use the software for any purpose,the freedom to change the software to suit your needs,the freedom to share the software with your friends and neighbors, andthe freedom to share the changes you make. When a program offers users all of these freedoms, we call it free software. Developers who write software can release it under the terms of the GNU GPL. We update the GPL to protect its copyleft from being undermined by legal or technological developments. A Global License

Logiciel libre Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Logo du projet GNU, initiateur du mouvement du logiciel libre. Un logiciel libre est un logiciel dont l'utilisation, l'étude, la modification et la duplication en vue de sa diffusion sont permises, techniquement et légalement[1]. Ceci afin de garantir certaines libertés induites, dont le contrôle du programme par l'utilisateur et la possibilité de partage entre individus[2]. Ces droits peuvent être simplement disponibles (cas du domaine public) ou bien établis par une licence, dite « libre », basée sur le droit d'auteur. Les « licences copyleft » garantissent le maintien de ces droits aux utilisateurs même pour les travaux dérivés. Les logiciels libres constituent une alternative à ceux qui ne le sont pas, qualifiés de « propriétaires » ou de « privateurs »[Note 1]. Le logiciel libre est souvent confondu à tort avec : Définition[modifier | modifier le code] Premières ébauches[modifier | modifier le code] La FSF précise quelques points.

Related: