background preloader

18 juin 1940 : Appel du Général De Gaulle

18 juin 1940 : Appel du Général De Gaulle
Related:  La Seconde Guerre mondiale, une guerre d’anéantissement (1939-1945)Aller plus loin

Débarquement du 6 juin 1944 : 10 images avant-après des plages et villages de Normandie HISTOIRE - Le 6 juin 1944, l'opération Overlord déversait près de 150.000 soldats des forces alliées sur les plages de Normandie. 70 ans plus tard, un photographe de l'agence de presse Reuters, Chris Helgren, est allé photographier les lieux du débarquement montrés par les photos des archives canadiennes et américaines. "En voyant les plages de Normandie aujourd'hui, il est difficile d'imaginer les scènes qui s'y sont déroulées il y a 70 ans, indique le photographe sur son blog. Là où des hommes étaient étendus en sang sous les tirs des bunkers allemands, le sable fait désormais de parfaites pistes pour les adolescents qui pilotent des chars à voile. Beaucoup des images d'origine ont été prises d'endroits qui ne sont plus accessibles. Regardez ci-dessous les photos de Chris Helgren (cliquez sur les photos pour faire défiler l'image dans un sens ou dans l'autre). Un avion de combat américain écrasé sur la plage de Saint-Aubin-sur-Mer (Juno Beach).

La Révolution Nationale ou le redressement de la « maison France » Contexte historique Promouvoir la Révolution nationale La défaite face à l'armée allemande (mai-juin 1940) signe la fin de la IIIe République et la naissance de l'État français dirigé par le Maréchal Pétain (10 juillet 1940). Soucieux d’asseoir sa légitimité et de promouvoir ses principes, le nouveau pouvoir a recours à une propagande tous azimuts qui vante notamment les mérites de la « Révolution nationale », présentée comme l’idéologie officielle du régime dès 1940. Abondamment utilisées au cours de la période, les affiches jouent un rôle central dans cette grande entreprise d’éducation, de conviction et de soumission des consciences. Elle constitue par ailleurs l’une des images les plus diffusées, les plus célèbres et les plus marquantes de l’époque. Analyse des images Les deux France Selon une logique manichéenne simpliste assez efficace, Révolution Nationale oppose les vices de la IIIe République aux vertus du nouveau régime. Interprétation Retrouver la « vraie » France Bibliographie

La rafle du vel' d'hiv' IV J/SA 225a Ro/Bir Urgent ! Présenter immédiatement ! Paris, le 10.7.1942 A l'Office Central de Sécurité du Reich IVB 4 Berlin Objet : Évacuation des Juifs de France. Référence: Entretien entre le S.S. L'arrestation des Juifs apatrides à Paris sera opérée par la police française dans la période du 16 juillet au 18 juillet 1942. Signé : DANNECKER, S.S. - Hauptsturmführer. 50 photos de la Libération de Paris se fondent dans le présent Photo- mercredi 4 juin 2014 · Tags: guerre, paris, slider· 66 commentaires La libération de Paris a eu lieu du 19 au 25 août 1944. Cet épisode met fin à quatre années d’occupation de la capitale française. PLACE SAINT-MICHEL. 19 août 1944. PLACE ST MICHEL. RUE DE LA HUCHETTE. Madame Briant (ci-dessous), boulangère du Quartier Latin sur le « Fortin de la Huchette » avec son casque piqué à un allemand. BELLEVILLE. « Chacun sa grenade, son fusil rouillé, son couteau ou ses mains nues ». BOULEVARD MAGENTA. 21 août 1944. PONT-NEUF. 23 août 1944. QUAI DE CONTI. PRÉFECTURE DE POLICE. PRÈFECTURE DE POLICE. RUE DU MAIL. RUE RODIER. PLACE SAINT-MICHEL. 23 août 1944. PLACE DE LA BASTILLE. “La libération de Paris a revêtu un caractère qui la marquera dans l’histoire de la France, comme une sorte de chef-d’oeuvre complet et même, j’ose le dire, de réussite quelque peu merveilleuse ». Général de GAULLE. 25 et 26 AOÛT 1944 : LA REDDITION RUE DE CASTIGLIONE. 25 août 1944. RUE DE RIVOLI. 25 août 1944.

La politique des otages sous l’Occupation Nous vous proposons cet article en partenariat avec RetroNews, le site de presse de la Bibliothèque nationale de France. Le 23 octobre 1941, partout en France, les quotidiens publient une liste de 48 otages fusillés par les autorités d’occupation allemande. Dans Le Matin : Dans Le Réveil du Nord : Dans Le Petit Parisien : Ces exécutions correspondent à une accélération dramatique de la répression menée par l’occupant allemand et plus spécifiquement à la mise en œuvre de la « politique des otages » [Sur le sujet, voir l’article de Dominique Tantin]. Le 20 octobre, à Nantes, Karl Hotz est exécuté par un commando composé de Gilbert Brustlein et Spartaco Guisco, membres de l’Organisation spéciale de combat (OS) du Parti communiste clandestin. Ce sont finalement 48 otages qui sont exécutés en différents lieux : 27 à Châteaubriant, 16 au champ de tir du Bêle à Nantes et 5 au Mont-Valérien. Un nouvel avis des autorités allemandes est aussitôt diffusé : « C’étaient des soldats.

Tracts et papillons clandestins de la Résistance, Papiers de l'urgence - Diaporama Tracts et papillons clandestins de la Résistance Papiers de l'urgence Avec le concours de la Direction de la mémoire, du patrimoine et des archives, une direction du secrétariat général pour l’administration du ministère de la Défense. Robert Capa: The Man Who Brought D Day To The World Les cheminots résistants : une autre histoire de la SNCF Pendant que la SNCF collaborait à la déportation, de nombreux ouvriers du rail se sont engagés dans la résistance. Le livre de Thomas Fontaine affiche clairement son intention : il ouvre un tombeau pour les cheminots victimes de la répression nazie et de ses alliés vichystes pendant la Seconde Guerre mondiale. Il se veut en quelque sorte leur cimetière et décentre le regard habituellement porté sur ceux qui travaillèrent pour la SNCF durant les années d’Occupation. Les communistes et les autres Le travail de Thomas Fontaine est remarquablement conduit. Une image de la Résistance en France Ce livre mémorial permet aussi de voir saillir divers aspects de la condition ouvrière et de la répression par l’occupant, soit directement, soit en creux. L’analyse des motifs d’arrestation est une donnée également importante. Biographies et archives

La libération de Paris - Vidéo Le 25 août 1944, des milliers de parisiens envahissent les rues de la capitale. Avec un enthousiasme indescriptible, ils acclament les soldats français et américains venus soutenir l’insurrection populaire. Après quatre longues années d’occupation, Paris est enfin libre. Devant l’Hôtel de ville, le général de Gaulle prononce alors son plus célèbre discours. Le lendemain, il descend triomphalement les champs Elysées, piétinant l’humiliation de l’occupation et du régime de Vichy. SMS 1 : "On peut revenir sur cette histoire d’insurrection populaire ?" Depuis le débarquement de Normandie, les résistants parisiens contiennent difficilement leur impatience : il faut libérer Paris. Le lendemain, lorsque Paris s’éveille, des drapeaux tricolores fleurissent les balcons. Dans les jours qui suivent, les bâtiments officiels tombent entre les mains des résistants et les affrontements se font de plus en plus violents. SMS 2 : "Mais qu’est-ce qu’ils attendent les alliés ?"

Le débarquement oublié du 15 août 1944 en Provence Libération de la France 5/12. Moins connu que le 6-juin, le débarquement en Provence, le 15 août, n'en est pas moins capital pour les Alliés dans leur reconquête de l'Europe. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Jean-Marie Guillon (historien) Le débarquement du 6 juin masque celui du 15 août dans la mémoire collective, ce 70e anniversaire de la Libération a permis de le vérifier. Or, s'il n'est que second par sa date et les moyens employés, le débarquement en Provence n'en est pas pour autant secondaire. L'armée allemande s'y attendait. Le littoral provençal est tenu par la XIXe Armée allemande, dont les forces – blindés et artillerie notamment – ont été ponctionnées pour la bataille de Normandie. La zone de débarquement se trouve entre Bormes et Saint-Raphaël, dans le Var, sur le littoral accidenté et peu favorable des massifs des Maures et de l'Estérel. Dans la nuit, des commandos français chargés de sécuriser les deux ailes de la zone avaient été largués. Une terre normande bouleversée

Related: