background preloader

Civilisation de Hallstatt

Civilisation de Hallstatt
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Carte de la répartition de la civilisation de Hallstatt Vue générale des cultures de Hallstatt et La Tène. Le cœur du territoire de Hallstatt (800 BCE) est en jaune foncé, et sa zone d'influence jusqu'à 500 BCE (HaD) en jaune clair. Le cœur du territoire de La Tène (450 BC) est en vert foncé, et l'étendue maximale de la culture de La Tène en 50 BCE en vert clair. Collier d'ambre trouvé dans une tombe de la culture Hallstatt. Le Hallstatt ou Premier âge du fer est une période succédant à l'âge du bronze final et précédant la période de La Tène ou Second âge du fer (fin de la Protohistoire). « Hallstatt » donne l'adjectif hallstattien(ne). Historique[modifier | modifier le code] Lorsque l'archéologue suédois Hans Olof Hildebrand élabora une chronologie de la Protohistoire européenne en 1872, le site donna son nom au « Premier âge du fer », tandis que le Second âge du fer était nommé « La Tène ». Subdivisions[modifier | modifier le code] Related:  Chronologie de L'évolution humaineÂge de fer & Celtes

La Tène Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Historique[modifier | modifier le code] Les fouilles de La Tène ont débuté en 1857, après la correction des eaux du Jura qui a abaissé le niveau du lac de Neuchâtel de près de 3 mètres. Meule à grains en basalte de la culture de La Tène. L'archéologue suisse Ferdinand Keller interprète en 1863 les vestiges comme ceux d'un village celtique sur pilotis (influence des travaux de Pierre Jean Édouard Desor sur la « civilisation lacustre »), publiant ses conclusions en 1868 dans son premier rapport sur les palafittes suisses (Pfahlbaubericht)[1]. Le musée archéologique Laténium, inauguré en 2001, a des « réserves ouvertes » pour voir les vestiges de La Tène[1]. Le site a livré une importante quantité d'objets et plusieurs habitats protohistoriques. Systèmes chronologiques[modifier | modifier le code] Système de Tischler[modifier | modifier le code] Ce système a servi par la suite de base pour les chronologies régionales. On pourrait gloser ainsi :

Empire romain Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Cet article traite d'une période de l'histoire de la Rome antique. Pour les territoires administrés par Rome, voir l'article Province romaine. Empire romain L'Empire fut fondé par Auguste, qui mit fin à la dernière guerre civile, dans la toute fin de la République romaine. Contrairement au régime républicain, qui était oligarchique, l'Empire fut une autocratie, tout en conservant durant le principat des apparences républicaines : le pouvoir politique était principalement détenu par un seul homme, l'empereur, qui s'appuya sur une bureaucratie sans cesse plus développée, sur une administration territoriale importante et sur un puissant appareil militaire. En effet, à partir de la fin du IIe siècle, Rome est confrontée à ce que l'historiographie ultérieure a appelé les invasions barbares. À cette époque, le pouvoir était devenu un régime absolu, avec une cour et un protocole de type oriental. Octave devient empereur[modifier | modifier le code]

Âge du fer Reconstitution d'une maison de l'âge du fer en Europe. L'âge du fer est une période chronologique caractérisée par l'usage de la métallurgie du fer et faisant généralement suite à l'âge du bronze. Cependant, les limites chronologiques de l'âge du fer varient considérablement selon l'aire culturelle et géographique considérée. Ainsi peut-il être considéré comme appartenant à la Préhistoire, à la Protohistoire ou l'Histoire selon les aires géographiques considérées. L'âge du fer débute vers 1100 av. La métallurgie du fer nécessite une température plus élevée que celle du bronze, atteignable grâce à l'évolution technologique des fours[2]. Historiographie[modifier | modifier le code] L'existence d'un âge du fer est déjà évoquée dans le De natura rerum de Lucrèce, mais comme simple hypothèse philosophique[3]. L'invention de l'expression « âge du fer » est attribuée au chercheur danois C. Chronologie de l'âge du fer[modifier | modifier le code] Rasoir en bronze, Premier âge du fer, Acy-Romance.

Bronze final Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le Bronze final est une période se situant à des époques très différentes suivant les continents. L'âge du fer, période marquant la fin de l'âge du bronze, débute en Anatolie au IIe millénaire av. J.-C., puis dans tout le Moyen-Orient et l'Égypte, la Grèce, l'Italie et toute l'Europe vers 900 avant l'ère chrétienne, et seulement à partir de 500 avant l'ère chrétienne en Asie. République romaine Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. République romaineRes Publica Romana (la) 509 av. J.-C. – 27 av. J. Devise : Senatus PopulusQue Romanus (« Le Sénat et le Peuple romain ») Évolution de la République Avènement de la République (Ve et début IVe siècles av. Fin des rois étrusques et instauration de la République[modifier | modifier le code] Tradition et vérité historique[modifier | modifier le code] L'histoire des débuts de la République est très obscure : en dehors des découvertes archéologiques, qui ne permettent qu'exceptionnellement une narration des événements, on ne possède pas de sources contemporaines de cette période. La tradition des débuts de la République est notamment narrée par Tite-Live et Denys d'Halicarnasse, historiographes respectivement latin de l’Histoire romaine et grec des Antiquités romaines, tous deux vivant à la fin du Ier siècle av. Date de l'expulsion des Tarquins[modifier | modifier le code] Début de la République[modifier | modifier le code]

Bronze moyen Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La période du Bronze moyen (1500-1200 BC), parfois nommée « Bronze véritable », est caractérisée par l'extension sur l'ensemble de l'Europe de la culture des tumulus. Elle présente une stratification sociale de plus en plus fermée (la classe guerrière prenant le pouvoir), une société de plus en plus patriarcale ainsi qu'un changement véritable des rites funéraires (tombes individuelles). Cette période marque la véritable transition entre l'âge du cuivre et celui du bronze. Les échanges et la métallurgie se développent également. La course aux armements et l'apparition de nouvelles armes (épée) ainsi que la multiplication des forteresses renforce l'idée de rivalités naissantes entre les différentes ethnies humaines. Cette période est précédée par l'âge du Bronze ancien, souvent abrégé "le Bronze ancien", et suivie de l'âge du Bronze final, souvent abrégé "le Bronze final". Extension géographique[modifier | modifier le code] J.

Bronze ancien Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le Bronze ancien (1800-1500 av. J.-C) correspond à la période de l'apparition de la métallurgie, avec le travail du cuivre, de l'étain puis du bronze. Il est marqué par une évolution progressive, sans modification notable des conditions matérielles d'existence, et par un développement du commerce international du cuivre et donc des contacts entre groupes humains. Chronologie[modifier | modifier le code] Les débuts de l'âge du bronze ne sont pas synchrones pour toutes les contrées. Extension géographique[modifier | modifier le code] Europe centrale[modifier | modifier le code] Le disque de Nebra est l'un des vestiges les plus remarquables du bronze ancien. Les îlots les plus importants du Bronze ancien dans cette partie de l'Europe se trouvent dans les Préalpes bavaroises avec le groupe de Straubing[3] et autour du Lac de Constance et de la haute vallée du Rhin avec le groupe de Singen[4]. Europe de l'Ouest[modifier | modifier le code]

Monarchie romaine La Royauté romaine (en latin : Regnum Romanum) est la première et la plus mal connue des périodes de l'histoire de la Rome antique. Selon la tradition, la royauté commence avec la fondation de Rome par Romulus et Rémus en l'an 753 av. J. Les récits des auteurs antiques rédigés plusieurs siècles après la période de la royauté sont plus ou moins largement mis en doute par la critique historique moderne, qui en souligne la faible fiabilité en raison d'éléments légendaires ou anachroniques, et de son caractère orienté, idéalisant les premiers rois pour noircir le dernier Tarquin. À l'issue de cette période, Rome apparaît, lorsque l'archéologie complète la tradition, comme une cité-état organisée, avec ses temples et son urbanisation, la principale ville du Latium ouverte aux influences grecques et étrusques. Sources[modifier | modifier le code] Sources littéraires antiques[modifier | modifier le code] Critiques des sources[modifier | modifier le code] La royauté[modifier | modifier le code]

Âge du bronze L’âge du bronze est une période de la protohistoire et de l'histoire caractérisée par un usage important de la métallurgie du bronze. Le bronze est le nom générique des alliages de cuivre et d’étain. Aujourd’hui, il est admis que cette période succède à l’âge du cuivre ou chalcolithique et précède l’âge du fer, dans les régions du monde où ces catégories sont pertinentes. Comme pour les autres périodes de la préhistoire, les limites chronologiques de l’âge du bronze varient considérablement selon l’aire culturelle et selon l’aire géographique considérées. Globalement, dans les régions du monde où il est particulièrement significatif et étudié (Proche-Orient, Europe, Asie), l'âge du bronze s'étend sur une période de 2 000 ans, de 3000 à 1000 av. Historiographie[modifier | modifier le code] Les précurseurs[modifier | modifier le code] Antoine de Jussieu[modifier | modifier le code] Nicolas Mahudel et la théorie des trois âges[modifier | modifier le code] Bronze ancien : 1800 à 1400 av.

Arbre phylogénétique Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Arbre phylogénétique, basé sur le génome d'après Ciccarelli et al. (2006)[1] Les arbres phylogénétiques ne considèrent pas les transferts horizontaux, et un nouveau modèle se développe en phylogénie, celui de graphe ou réseau phylogénétique qui permet de les prendre en compte, ainsi que les recombinaisons. Historique[modifier | modifier le code] Darwin est le premier à avoir illustré et popularisé le concept d'un arbre de la vie, dans son ouvrage De l'origine des espèces, publié le . L'arbre phylogénétique de Darwin[modifier | modifier le code] La première esquisse de Darwin d'un arbre phylogénétique tirée de son First Notebook on Transmutation of Species (1837). L'arbre de la vie tel qu'il apparaît dans On the Origin of Species by Natural Sélection, 1859. Les travaux de Darwin étaient à l'origine titrés Phylogeny via Oogeny. « Les affinités de tous les êtres de la même classe ont parfois été représentées sous la forme d'un grand arbre.

Related: