background preloader

Paléolithique moyen

Paléolithique moyen
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le Paléolithique moyen est une période de la Préhistoire qui s’inscrit dans la continuité du Paléolithique inférieur. En Europe, il débute autour de 300 000 ans avant le présent (stade 8 de la chronologie isotopique) avec la généralisation du débitage Levallois et s’achève autour de 30 000 ans avec la disparition de l’Homme de Néandertal et l’arrivée des Humains anatomiquement modernes (Homo sapiens) venus du Proche-Orient[réf. nécessaire]. En Europe, la principale manifestation culturelle du Paléolithique moyen est le Moustérien. Si les premières descriptions ont voulu faire de cet homme une brute dépourvue de toute faculté intellectuelle, la multiplication des découvertes permet aujourd’hui de dresser un tout autre portrait du Néandertalien. Portail de la préhistoire Related:  Paléontologie

Paléolithique supérieur Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le Paléolithique supérieur est la période de la Préhistoire qui est caractérisée par l’arrivée de l’Homme moderne en Europe, le développement de nouvelles techniques (lames, industrie osseuse, propulseur, etc.) et l'explosion de l'art préhistorique. Il se situe entre 35 000 et 10 000 ans avant notre ère et correspond à la fin de la dernière période glaciaire. Le Paléolithique supérieur débute à l'arrivée en Europe de l'Homme moderne (Homo sapiens). Contexte climatique et environnemental[modifier | modifier le code] Limites de la végétation au maximum glaciaire du Paléolithique supérieur Au cours du Paléolithique supérieur, le climat est généralement rigoureux avec des épisodes plus chauds. Cette végétation peu dense est le royaume des herbivores : aurochs (un ancêtre de grande taille de nos vaches), cheval, rhinocéros laineux, mammouth, bison, saïga. L'ours brun et l'ours des cavernes occupent les vallées boisées. Portail de la préhistoire

Paléolithique Le Paléolithique est la première et la plus longue période de la Préhistoire, durant laquelle les humains sont tous des chasseurs-cueilleurs. Elle est presque contemporaine du Pléistocène. Les humains du Paléolithique sont la plupart du temps nomades, se déplaçant au gré des saisons en fonction des ressources alimentaires disponibles, qu'elles soient végétales ou animales. Le Paléolithique commence avec l’apparition des premiers outils lithiques, il y a 3,3 millions d'années en Afrique. Le Paléolithique est lui-même subdivisé en trois ou quatre grandes périodes, correspondant aux grandes évolutions culturelles et techniques mises en évidence par les fouilles archéologiques : le Paléolithique archaïque, le Paléolithique inférieur, le Paléolithique moyen et le Paléolithique supérieur. Étymologie[modifier | modifier le code] Le terme « Paléolithique » vient du grec παλαιός / palaios (ancien) et λίθος / lithos (pierre). Définition[modifier | modifier le code] Portail de la Préhistoire

Moustérien Le Moustérien est une industrie lithique de la Préhistoire appartenant au Paléolithique moyen. On le trouve en Europe, en Asie, et en Afrique du Nord, sur des périodes qui varient selon les régions, avec une extension globale d'environ 350 000 à 35 000 ans avant le présent. Il est en Europe caractéristique de l’Homme de Néandertal, mais des outillages moustériens ont également été produits au même moment par des Homo sapiens en Afrique du Nord et au Moyen-Orient. Historique[modifier | modifier le code] De nombreux sites moustériens de référence sont fouillés à la fin du XIXe siècle et au début du XXe siècle : La Micoque, La Quina, La Chapelle-aux-Saints, l'abri Romaní, la Ferrassie, Krapina, etc. À partir des années 1950, de nouvelles méthodes sont mises au point pour étudier les riches collections mises au jour. L'interprétation de ces différences au sein du Moustérien fait l'objet d'un intense débat depuis les années 1960. Chronologie[modifier | modifier le code]

Jurassique ( - 201,3 à - 145 millions d'années) Stratigraphie Paléogéographie et climat Contexte géodynamique Faune et flore Reconstitution du nord de l'Allemagne sous le Jurassique. Subdivisions[modifier | modifier le code] Paléogéographie[modifier | modifier le code] Les enregistrements géologiques en Europe de l'Ouest sont nombreux et riches, ils indiquent la présence de mers tropicales peu profondes, la plus grande partie du continent est submergée durant de longues périodes. Le premier de plusieurs batholites massifs se met en place le long de la côte Ouest de l’Amérique du Nord, l’orogenèse est très active le long de cette côte[10]. À l’instar du Trias, il ne semble pas y avoir eu de terre proche des pôles ; le climat était chaud : il n’existe aucun indice de période glaciaire pendant cette période. Faune[modifier | modifier le code] Marine[modifier | modifier le code] Durant le Jurassique les formes de vie les plus évoluées dans les mers sont les poissons et des reptiles marins. Le plancton apparaît lui aussi pendant cette période.

Paléolithique inférieur Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le Paléolithique inférieur est la première période de la Préhistoire, marquée par l'apparition de l'Homme en Afrique. Selon les points de vue et les critères retenus, elle débute entre 3 et 2,5 millions d'années avant le présent (ou 2,5 Ma BP). Elle se termine il y a environ 300 000 ans, lorsque des changements au niveau de l'outillage et de l'évolution humaine annoncent le début du Paléolithique moyen. Certains auteurs, minoritaires, distinguent un Très Ancien Paléolithique ou Paléolithique archaïque correspondant au début de cette période. Le Paléolithique inférieur en Afrique[modifier | modifier le code] C’est de là également que proviennent les plus anciens outils taillés connus à ce jour : ils ont été découverts en Éthiopie, à Kada Gona, dans des terrains datés d’environ 2,6 Ma BP. Après une période durant laquelle ils sont rares, les sites à outils lithiques se multiplient à partir de 1,9 Ma BP.

Taphonomie des ensembles lithiques du Paléolithique moyen en contexte loessique 1De nombreux sites du Paléolithique moyen, notamment ceux qui ont servi à la définition et à la classification de ce complexe, se présentent comme des accumulations détritiques d’artefacts lithiques et parfois de vestiges osseux, sans structuration anthropique perceptible. Cela a parfois amené les préhistoriens à considérer que les gisements de cette période n’étaient que des palimpsestes dus à la superposition d’occupations indiscernables. Qui plus est, des conclusions d’ordre socioculturel ont naguère été tirées de cette apparente absence de structuration de l’espace occupé par les Néandertaliens. Cependant, depuis une trentaine d’années, se multiplient les découvertes de gisements dits « à haute résolution », présentant une distribution des vestiges cohérente avec une interprétation fonctionnelle. On les trouve surtout en contexte de plein air, entre autres dans les plaines loessiques du nord-ouest de l’Europe. Tabl. 1 Reproduction artificielle de cycles de gel / dégel Tabl. 2 Fig. 1

Portail:Plésiosaures Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Sauter à la navigationSauter à la recherche 59 articles sont actuellement liés au portail. Le saviez-vous ? [ modifier ] Le « monstre d'Aramberri » est le surnom donné aux restes fragmentaires d'un grand pliosaure inconnu, découvert au Mexique, près de la localité d'Aramberri. Lire la suite Extinction [ modifier ] Lire la suite Galerie [ modifier ] Périscope sur les reconstitutions La reconstitution d'un Plésiosaure ou d'un Pliosaure est par définition, et l'on doit en avertir les publics, en partie conjecturelle, puisqu'in n'a aucun exemple de fossilisation de phanères ou de molécules pigmentaires, de sorte que les reconstitutions chromatique s'inspirent le plus souvent des animaux marins actuels.

Chasseur-cueilleurs Moustérien typique Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le Moustérien typique est l'un des faciès culturels et technologiques du Moustérien, la principale manifestation culturelle du Paléolithique moyen en Eurasie (environ - 300 000 à - 30 000 BP). Il est présent dans le Périgord et le Quercy[1]. Le Moustérien typique présente deux méthodes de débitage : le débitage Levallois et le débitage Discoïde. Notes et références[modifier | modifier le code] ↑ a et b Turq 2000, pp. 274-291 Annexes[modifier | modifier le code] Bibliographie[modifier | modifier le code] Alain Turq, Le Moustérien typique, p. 274-291, dans Paléo, 2000, supplément Le Paléolithique inférieur et moyen entre Dordogne et Lot, t. 2, no 1 (lire en ligne) [archive]. Article connexe[modifier | modifier le code] Moustérien

Portail:Dinosaures L'expression extinction du Crétacé désigne l'extinction des dinosaures, à l'exception des oiseaux, à la fin du Crétacé, il y a 65 millions d'années environ. Ce sujet passionne le grand public et les spécialistes depuis des décennies. Il s'avère aujourd'hui que cette extinction n'a pas touché que les dinosaures, mais aussi une grande proportion d'espèces animales et végétales de l'époque. Pour expliquer cette disparition, diverses théories ont été proposées. La majorité des paléontologues s'entendent pour dire que cette extinction de masse est due à une conjonction de ces facteurs: Régression marine Il semble que l’époque ait été marquée par un recul des océans. Si cette hypothèse est la bonne, on doit donc assister à un déclin progressif des espèces concernées dans les derniers millions d’années avant la fin du crétacé. Volcans du Dekkan Néanmoins, comme pour toute simulation, il reste d’importantes incertitudes sur les effets environnementaux exacts de ce phénomène. Météorite de Chicxulub

Moustérien de type Quina Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le Moustérien de type Quina a d'abord été défini par François Bordes au début des années 1950 à partir de l'industrie de La Quina ; sa définition typologique et technologique a été précisée jusque dans les années 1990, mettant aussi en évidence des variations régionales et chronologiques[2]. Ce faciès est initialement défini comme étant très faiblement Levallois et non-laminaire (les éclats sont généralement courts et épais), présentant une forte standardisation avec la présence majoritaire de racloirs, d'encoches et de denticulés[3]. Galerie[modifier | modifier le code] Notes et références[modifier | modifier le code] Bibliographie[modifier | modifier le code] Alain Turq, Le Moustérien de type Quina, p. 310-343, dans Paléo, 2000, supplément Le paléolithique inférieur et moyen entre Dordogne et Lot, tome 2, no 1 (lire en ligne) [archive]

Paléontologie Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. On distingue deux principales formes de paléontologie : La paléontologie systématique : son objectif premier est le développement de phylogénies sur la base d'observations scientifiques — pour le néophyte, la paléontologie s'arrête souvent à cette seule partie descriptive des fossiles.La paléontologie générale ou fondamentale : les paléontologues s'intéressent alors aux problèmes généraux dégagés par la démarche systématique, aux associations entre les êtres vivants disparus et/ou actuels, à leurs évolutions, et, à plus large échelle, à l'évolution des êtres vivants, des milieux et des climats au cours des temps géologiques. Le travail paléontologique comporte quatre étapes : Étymologie[modifier | modifier le code] Le mot paléontologie peut être découpé en trois termes grecs : Paleo, de palaios, ancien ;Ontos, vie, être ;Logie, de logos, étude, discours, science. Organisation[modifier | modifier le code] Pratique[modifier | modifier le code]

Moustérien - Industries lithiques Le Moustérien Une rupture trompeuse Pour Jean-Jacques Hublin, l’idée - erronée - d’une distinction nette, en Europe, entre Paléolithique inférieur (l’Acheuléen et ses bifaces) et Paléolithique moyen (le Moustérien et ses éclats) est due à trois facteurs : différences davantage liées à la variété des matières premières selon les sites qu’à une rupture culturelle, chamboulement de nombreux gisements, situés sur des carrières, et enfin aspect si repérable des bifaces et aspect plus banal des éclats, souvent ignorés par les premiers fouilleurs. En réalité, les deux cultures constituent "un continuum dans nos régions". De plus, le Moustérien est en fait un "ensemble culturel" qui se décline en multiples faciès régionaux et temporels. …et outils déduits Le remontage - véritable puzzle à partir d’éclats, de débris, etc. - permet aux chercheurs de reconstituer le travail de l’artisan (étapes, angles de frappe, gestes…). F. Notre sélection d'ouvrages sur les cultures lithiques

PALEONTOLOGUE

Related: