background preloader

Paléolithique supérieur

Paléolithique supérieur
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le Paléolithique supérieur est la période de la Préhistoire qui est caractérisée par l’arrivée de l’Homme moderne en Europe, le développement de nouvelles techniques (lames, industrie osseuse, propulseur, etc.) et l'explosion de l'art préhistorique. Il se situe entre 35 000 et 10 000 ans avant notre ère et correspond à la fin de la dernière période glaciaire. Le Paléolithique supérieur débute à l'arrivée en Europe de l'Homme moderne (Homo sapiens). Contexte climatique et environnemental[modifier | modifier le code] Limites de la végétation au maximum glaciaire du Paléolithique supérieur Au cours du Paléolithique supérieur, le climat est généralement rigoureux avec des épisodes plus chauds. Cette végétation peu dense est le royaume des herbivores : aurochs (un ancêtre de grande taille de nos vaches), cheval, rhinocéros laineux, mammouth, bison, saïga. L'ours brun et l'ours des cavernes occupent les vallées boisées. Portail de la préhistoire Related:  Paléonthologie - A ClasserPaléolithique Supérieur

Paléolithique inférieur Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le Paléolithique inférieur est la première période de la Préhistoire, marquée par l'apparition de l'Homme en Afrique. Selon les points de vue et les critères retenus, elle débute entre 3 et 2,5 millions d'années avant le présent (ou 2,5 Ma BP). Elle se termine il y a environ 300 000 ans, lorsque des changements au niveau de l'outillage et de l'évolution humaine annoncent le début du Paléolithique moyen. Certains auteurs, minoritaires, distinguent un Très Ancien Paléolithique ou Paléolithique archaïque correspondant au début de cette période. Le Paléolithique inférieur en Afrique[modifier | modifier le code] C’est de là également que proviennent les plus anciens outils taillés connus à ce jour : ils ont été découverts en Éthiopie, à Kada Gona, dans des terrains datés d’environ 2,6 Ma BP. Après une période durant laquelle ils sont rares, les sites à outils lithiques se multiplient à partir de 1,9 Ma BP.

Protomagdalénien Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le Protomagdalénien est un faciès lithique du Paléolithique supérieur. Il s'inscrit à la fin du cycle gravettien, entre environ 22 000 et 20 000 ans BP. Historique[modifier | modifier le code] Technique[modifier | modifier le code] Le Protomagdalénien se caractérise par l'emploi d'une retouche "composite" dite protomagdalénienne (retouche semi-plate assez ample couplée à un léger grignotage des tranchants) et présente sur les bords latéraux de grandes lames souvent appointées ou mousses. L'industrie du Blot se différencie sensiblement de celle rencontrée en Périgord par le développement des pièces esquillées, l'extrême rareté des grattoirs et le foisonnement des pièces à dos. Extension géographique[modifier | modifier le code] À ce jour, le Protomagdalénien est une culture matérielle rare, uniquement présente dans le Sud-Ouest de la France (Dordogne et Lot) et dans le Massif central (Haute-Loire). Climat[modifier | modifier le code]

Paléolithique moyen Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le Paléolithique moyen est une période de la Préhistoire qui s’inscrit dans la continuité du Paléolithique inférieur. En Europe, il débute autour de 300 000 ans avant le présent (stade 8 de la chronologie isotopique) avec la généralisation du débitage Levallois et s’achève autour de 30 000 ans avec la disparition de l’Homme de Néandertal et l’arrivée des Humains anatomiquement modernes (Homo sapiens) venus du Proche-Orient[réf. nécessaire]. En Europe, la principale manifestation culturelle du Paléolithique moyen est le Moustérien. Si les premières descriptions ont voulu faire de cet homme une brute dépourvue de toute faculté intellectuelle, la multiplication des découvertes permet aujourd’hui de dresser un tout autre portrait du Néandertalien. Portail de la préhistoire

Le Paléolithique supérieur européen Ce cours porte sur le Paléolithique supérieur européen. Cette période comporte plusieurs cultures qui se succèdent. Chaque culture est exposée à travers l'industrie lithique, l'économie, l'habitat, les aspects funéraires et artistiques à découvrir à travers les fiches textuelles , et la photothèque notamment. Des cartes animées et une bibliographie complètent les propos et un quizz permet d’évaluer son apprentissage. Ce cours a été réalisé en partenariat par : Le Service de Préhistoire de l'Université de Liège sous la responsabilité scientifique de Marcel Otte, Professeur ordinaire, et de Pierre Noiret, chef de travaux, maître de conférences ;Le Laboratoire de Soutien à l'Enseignement Télématique (LabSET) ;La Faculté de Philosophie et Lettres ;avec le soutien de l'Université Ouverte des Humanités.

Paléolithique Le Paléolithique est la première et la plus longue période de la Préhistoire, presque contemporaine du Pléistocène, durant laquelle[pas clair] les humains sont tous des chasseurs-cueilleurs. Les humains du Paléolithique sont la plupart du temps nomades, se déplaçant au gré des saisons en fonction des ressources alimentaires disponibles, qu'elles soient végétales ou animales. La densité de population est très faible, en particulier pendant les périodes glaciaires, caractérisées par un climat plus sec (densité inférieure à 0,01 habitant/km2). Le Paléolithique commence avec l’apparition des premiers outils lithiques, il y a 3,3 millions d'années en Afrique. Le Paléolithique est lui-même subdivisé en trois ou quatre grandes périodes, correspondant aux grandes évolutions culturelles et techniques mises en évidence par les fouilles archéologiques : le Paléolithique archaïque, le Paléolithique inférieur, le Paléolithique moyen et le Paléolithique supérieur. Portail de la Préhistoire

Solutréen Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Solutré. Le Solutréen est l'une des dernières phases du Paléolithique supérieur. Son nom a été créé par G. de Mortillet à partir du site préhistorique situé au pied de la Roche de Solutré, près de Mâcon (Saône-et-Loire), et découvert et étudié en 1866 par Henry Testot-Ferry et Adrien Arcelin. Chronologie et climat[modifier | modifier le code] Techniques[modifier | modifier le code] Aiguille à chas et hameçon Les matières dures animales (os, bois de rennes) sont également couramment utilisées au Solutréen (lissoirs, percuteurs, armatures de sagaies, etc.). Art solutréen[modifier | modifier le code] Une analyse C14 pour la Lascaux, sur des déblais du Puits, tendrait à vieillir les trois datations précédentes (17 000 BP), avec un âge situé à 18900 BP, à la charnière du Solutréen supérieur et du Badegoulien. Hypothèse de diffusion[modifier | modifier le code] Voir aussi[modifier | modifier le code] F.

Deux dinosaures à cornes ont été découverts Les dinosaures retrouvés dans l'Utah ressemblent au tricératops. © Plos One Deux dinosaures à cornes ont été découverts - 3 Photos Deux nouvelles espèces de dinosaures viennent rallonger une liste déjà bien fournie, grâce à la découverte de leurs os fossilisés au Monument national de Grand Staircase-Escalante à l’ouest des Etats-Unis. Ces deux dinosaures, dont la découverte a été publiée dans le journal Plos One par des paléontologues de l’université de l’Utah, sont des cératopsidés. Le plus grand des deux dinosaures a été baptisé Utahceratops gettyi, rappelant le nom de l’État où il a été découvert (l’Utah), alors que « ceratops » provient du grec pour tête à corne. Utahceratops gettyi possède un crâne de 2,3 mètres de long, et trois cornes, une sur le museau et deux au-dessus des yeux. © Lukas Panzarin Si le deuxième dinosaure découvert est plus petit, il porte bien son nom de baptême. Quel était le rôle de ces attributs ? A voir aussi sur Internet Sur le même sujet

Badegoulien Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Bisons gravés du site des Jamblancs Objets typiques Chronologie et aire de répartition[modifier | modifier le code] Faciès régionaux[modifier | modifier le code] Des recherches menées par analyse multidimensionnelle ont mis en évidence une variabilité géographique du Badegoulien[5],[6] : faciès méditerranéen à grattoirs, lames retouchées et outils archaïques ;faciès cantabrique à encoches et denticulés, grattoirs, burins et lames retouchées ;faciès aquitain, au sein duquel une structuration en deux phases chronologiques est observée : phase ancienne à encoches-denticulés, perçoirs et becs, et burins transversaux ;phase récente à raclettes abondantes. Principaux sites[modifier | modifier le code] France[modifier | modifier le code] Espagne[modifier | modifier le code] Suisse[modifier | modifier le code] Le Badegoulien est attesté également dans un seul gisement suisse fouillé entre 1948 et 1950 par W. Bibliographie[modifier | modifier le code]

Related: