background preloader

Grand tournoi de chevalerie dans les lices de la Cité de Carcassonne (la version complète)

Grand tournoi de chevalerie dans les lices de la Cité de Carcassonne (la version complète)
Related:  travail français 5èmetravail de 5 ème sur la chevalerie

Légendes médiévales: Merlin Personnage-clé de la mythologie arthurienne, Merlin (aussi appelé Myrddin) est l'enchanteur. Sans lui, les aventures de la Table Ronde n'auraient pas eu la même tournure car il va introduire un côté magique et fantastique aux récits des chevaliers de la tables ronde. Merlin et Viviane Merlin a pour père le Diable en personne qui avait décidé de s'amouracher d'une mortelle. Pour cela, ayant pris forme humaine, il vint sur Terre et parvint à se faire aimer d'une fille aussi naïve que belle. Puis il disparut sans laisser de trace. Quel ne fut pas l'effroi de la pauvrette quand elle découvrit qu'elle était enceinte. En attendant son accouchement car les juges avaient décidé de sauver l'enfant qui était innocent, la jeune fille fut jetée en prison. Durant sept années, Merlin grandit auprès de sa mère, où il révéla chaque jour, de nouveaux talents prodigieux tels que le don de lire dans la pensée d'autrui ou celui de prédire l'avenir. Dragon rouge Arthur et Merlin l'enchanteur d'après Walt Disney

Le tournoi medieval à Argenteuil Comment le devenait-on ? Tout jeune, les futurs chevaliers sont envoyés dans un château renommé pour y servir comme page, puis comme écuyer, au service d'un chevalier. C'est leur école de guerre. Dans la salle d'arme du château, ils s'entraînent au combat à l'épée et à la lance surtout. Ils apprennent ensuite à monter à cheval. Au Moyen Âge, les tournois étaient des fêtes qui avaient pour but de divertir le peuple et les nobles gens, mais aussi et surtout de permettre aux chevaliers de s'entraîner à la guerre autant à cheval qu'à pied. Il existait en réalité trois sortes de tournoi. - Le premier est le « pas d'arme ». - Le deuxième est la « joute ». - Le dernier, s'appelait le « tournoi ». Le « pas d'arme » était un tournoi où s'affrontaient les chevaliers à pied, en duel, dans un enclos appelé la Lice. Le « tournoi » consistait en un affrontement entre deux camps, tout au long de la journée et au fil de plusieurs épreuves dont notamment une mêlée. Place des dames et de la courtoisie

Le Roi Arthur et les Chevaliers de la Table Ronde Les romans arthuriens sont nombreux, et chaque auteur, au fil des siècles, a ajouté sa touche personnelle, a modifié le mythe initial. Par conséquent, de nos jours il est très difficile de présenter des légendes uniformes. A l'inverse, les différentes versions sont souvent contradictoires.Ne vous attendez donc pas à trouver sur ces pages la véritable légende arthurienne. Celle-ci n'existe pas. L'histoire. La situation politique :Au cinquième siècle, les romains sont installés en Grande-Bretagne et dominent l'île, même si les Scots (peuplade celte venue d'Irlande qui finira, au sixième siècle, par s'établir sur la côte ouest de l'Ecosse) et les Pictes (peuple préceltique d'Ecosse), entre autres, restent insoumis.Mais, à partir de 486, avec les conquètes de Clovis et les invasions des Vandales, des Wisigoths et des Ostrogoths, l'empire romain s'affaiblit fortement dans sa partie occidentale. La création du mythe :Dans un premier temps donc, la légende raconte qu'Arthur n'est pas mort.

texte chevalerie Moyen Âge : 1. Quels sports au Moyen âge Le vocable sport vient aussi de France Le mot sport lui-même n'est nullement un emprunt fait à nos voisins anglais ; le vocable leur venait de France : il s'agissait de notre ancien «desport», «desporter». Les Anglais utilisèrent d'abord ce mot tel qu'ils l'avaient importé par l'intermédiaire des Normands. Leur grand poète du XIVe siècle, Chaucer (1340-1400), dans Tale of Melibeus, parle ainsi d'un jeune homme qui allait «pour son desport jouer aux champs». Au XVIe siècle, Rabelais employait aussi notre vieux vocable dans son sens sportif : «Se desportaient es prés et jouaient à la balle, à la paume, à la pile trigone, galamment s'exerçant les corps comme ils avaient les âmes précédemment exercé» (Gargantua, chap. Le terme s'appliquait ainsi, dans les deux pays, à toute forme d'amusement, jeux de paroles comme jeux d'exercices physiques. Le sport majeur au Moyen Âge est la guerre. 1.2.1. Au Moyen Âge, dans notre pays, les jeux physiques connurent une grande faveur.

amour courtois Lancelot - La légende des chevaliers de la Table Ronde Lancelot est le fils du roi Ban de Benoïc et de la reine Elaine. Alors que Lancelot était encore qu’un tout jeune enfant, le roi Ban perdit la bataille qui l’opposait au roi Claudas, et dut alors s’échapper. Gravissant une colline, il ne pût s’empêcher de regarder en arrière pour voir une dernière fois sa cité, et la voyant en flamme il ne sut résisté à la douleur et mourut sur le coup. Sa femme voyant la scène, posa le bébé à terre et courut auprès du roi Ban. Quand le moment fut venu, Viviane fit venir Lancelot à la cour du roi Arthur pour qu’il soit adoubé, ce qu’Arthur consenti volontiers. Très vite Lancelot acquis une très forte réputation au sein des chevaliers de la Table Ronde. Son premier exploit fut de conquérir la Douloureuse Garde, seulement quelques jours après avoir été adoubé. Une de ses aventures les plus célèbres est l'enlèvement de la reine par Méléagant qui pensait être le plus puissant des chevaliers. Ainsi les années passèrent.

L'amour courtois I) Qu'est-ce que l'amour courtois ? : Venant de l'expression « la fin'amor », l'amour courtois est une relation entre l'homme et la femme de bonne société, au Moyen-âge. C'est un amour réservé aux nobles datant de l'époque médiévale, où un coup de foudre se produit entre deux personnes de haut rang, ils ne vivent que l'un pour l'autre. Une dame encourageant un chevalier avant un tournoi en lui donnant des fleurs : Suite: II) Les romans courtois : Le roman est un récit écrit en langue romane, d'abord en vers octosyllabiques ensuite en prose. Extrait du roman de la rose : Yvain et Laudine : III) Présentation des trios amoureux : Arthur, Guenièvre et Lancelot : Tout d'abord, Lancelot Du Lac tombe profondément amoureux de Guenièvre, hélas la dame en question n'est autre que l'épouse du roi Arthur Pendragon. Lancelot et Guenièvre : Tristan, Iseult et Marc : Un jour, une hirondelle déposa un cheveu d'un blond très pur devant le roi Marc du royaume de Cornouailles. IV) Conclusion :

Le roi Arthur : Histoire et légende Personnage qui a donné son nom aux légendes (ou au cycle) arthuriennes, dont le succès a été immense dès le Moyen Âge, le roi Arthur brasse quantité de mythes, dont le premier est lui-même. Roi-chevalier, défenseur de son royaume contre les Saxons, propriétaire de la légendaire Excalibur, protégé de l’enchanteur Merlin, Arthur est aussi le fruit d’un adultère, un mari trompé, un ami trahi et un frère incestueux. Une figure héroïque et tragique, donc. Le roi Arthur a-t-il existé ? Les débats sur la réalité historique de l’existence d’Arthur n’ont jamais vraiment cessé. Au XIIe siècle, outre Geoffroy de Monmouth, qui est au service d’Henri II Plantagenêt, on peut citer Guillaume de Malmesbury et ses Faits des rois d’Angleterre (vers 1125), qui fait d’Arthur un roi courageux défenseur de la chrétienté face au paganisme. Une « biographie » du roi Arthur Arthur serait issu d’une relation adultère entre le roi breton Uther Pendragon et la femme de l’un de ses vassaux, Ygern (ou Ygraine). - T.

La légende du roi Arthur Pour ses nobles seigneurs dont chacun s'estimait le meilleur et dont nul ne savait qui était le moins bon, Arthur fit faire la Table ronde sur laquelle les Bretons racontent bien des récits. Les seigneurs y prenaient place, tous chevaliers, tous égaux. Wace, Le Roman de Brut, ca. 1155 La légende du roi Arthur et de ses chevaliers s'est constituée et développée durant des siècles. L'aventure est l'élément essentiel de ce grand mythe qui traverse le Moyen Âge : les chevaliers partent prouver leur courage, et surtout, avec la Quête du Graal, éprouvent leur foi et leur vertu… Les exploits du roi Arthur, de Merlin, de Lancelot ou de Perceval continuent, par-delà les siècles, à fasciner notre imaginaire, et les chevaliers de la Table ronde nous apparaissent aujourd'hui comme des chercheurs de Connaissance, lancés dans une quête initiatique. Mais d'où viennent ces chevaliers mythiques ? Le symbole de l’idéal chevaleresque La Quête du Saint-Graal, vers 1220-1230

Related: