background preloader

Séquence 5ème littérature médiévale : Yvain - plan de la séquence

Related:  La légende arthurienne et la chevalerieRoman de chevalerie

5e C - Claude Chappe - Le combat de chevalerie en images A l’aide du vocabulaire que vous avez appris concernant le chevalier au combat, vous allez décrire les deux images ci-dessus. 1. Ouvrez votre traitement de texte et décrivez précisément chacune des deux images (Les personnages : qui voit-on, comment sont-ils habillés, équipés, que font-ils, etc.) et le tableau : arrière plan, premier plan, couleurs utilisées, scène racontée). Décrivez en particulier les armoiries du chevalier situé à droite de l’image. Enregistrez votre fichier dans votre répertoire personnel. 2. 3. 4. Éléments pour la correction Cette enluminure est tirée d"un manuscrit d’Yvain ou le Chevalier au lion copié dans le Nord de la France, vers 1325. Elle représente deux scènes : en haut, la joute à cheval d’Yvain et de Keu qui brise sa lance et se déséquilibre ; en bas, Keu est à terre, Yvain s’est emparé de son cheval qu’il va remettre aux chevaliers d’Arthur. Le contexte : Arthur et sa cour sont à leur tour venus voir la merveille de la Fontaine.

Combats médiévaux, vidéo Combats médiévaux, vidéo Art et Culture Arts du spectacle - Archives vidéos Art et Culture Arts du spectacle Salle 103 | Le français au collège de Vinci à Belfort (90000) - Site de Mlle Couturier Comment faciliter la lecture d'un récit de chevalerie en 5ème ? Comment diversifier les approches et les démarches ? Gaëlle Chauvineau, collège Pasteur Mantes-la-Jolie - Séquence : En quête d’aventures - Support : Yvain ou le Chevalier au Lion - Objectifs : étudier un récit de chevalerie écrire un récit de combat découvrir le monde médiéval - La place de la séquence dans la progression annuelle Il s’agit de la troisième séquence, elle débute à la fin du premier trimestre. La séquence n°1 consacrée aux récits brefs permet d’entrer dans la littérature en comparant notamment le texte journalistique et le texte littéraire ; on revoit aussi le discours narratif. L’étude du discours narratif est approfondie lors de la séquence 2 consacrée au récit policier. On entre dans l’univers médiéval avec la lecture cursive de Double meurtre à l’abbaye de J. Cf. Le texte Ceux qui allaient combattre étaient liés depuis longtemps de la plus vive amitié et à ce moment ils étaient des inconnus l’un pour l’autre. Avoir envie de lire le texte, d’y entrer… Par l’image a) Etudier des enluminures Tristan et Palamède Par l’écoute - Objectif

Etude de la langue: Yvain ou Le Chevalier au lion de Chretien de Troyes - Séquence pour une classe de 5ème - Académie d'Aix Proposition de cinq séances (langue/lexique/histoire des arts) pouvant s'articuler à l'étude de l'œuvre intégrale. La proposition n°1 peut servir de séance introductive à la séquence. Objectifs: susciter l'envie d'entrer dans l'univers médiévalprendre conscience de la particularité des textes médiévaux → histoire des arts. Support: le folio 61 du mss BnF Fr 1433, copié dans le nord de la France vers 1325. L'image de ce folio est disponible sur le site de la BnF (exposition virtuelle Arthur / activités pédagogiques: livres à feuilleter / Yvain), on peut l'y acheter. Activités: Il s'agit simplement ici de transcrire exactement (signes et mise en page compris) au tableau ce qui est écrit sur le folio. Objectifs: histoire des mots (roman)domaine lexical des genres littéraires Supports: dictionnaires de langue à disposition, article " roman " Remarque: le même phénomène est à l'œuvre pour Le roman d'Alexandre (→ alexandrin) et Le roman de Renart (? Autres activités/prolongements: Objectifs: Supports:

Collège De Vinci, Carvin | Veni, Vidi, Vinci ! Merlin (magicien) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Étymologies[modifier | modifier le code] Mer[modifier | modifier le code] L'amphithéâtre romain de Moridunum, cité à laquelle Merlin devrait son nom. La théorie la plus répandue concernant l'origine du nom gallois Myrddin, selon Claude Sterckx, est celle de Caerfyrrdin[St 1]. En 1965, Eric P. Oiseau[modifier | modifier le code] Le merle blanc est aussi le titre d'un conte populaire français (conte-type 550) dans lequel l'oiseau est l'équivalent d'un enchanteur, capable de rajeunir autrui à volonté, objet d'une quête confiée par un roi vieillissant. Autres théories linguistiques[modifier | modifier le code] Le gallois Myrddin a donné le français « Martin ». Description[modifier | modifier le code] Origines[modifier | modifier le code] Bien avant d'être un personnage littéraire, Merlin appartient à une tradition orale[S 2] galloise : selon les poèmes locaux, il se nomme Myrddin et vit en Cumbrie[K 2]. Druide[modifier | modifier le code]

Légende arthurienne Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La légende arthurienne (ou cycle arthurien) est un ensemble de textes écrits au Moyen Âge autour du roi Arthur, de son entourage et de la quête du Graal. Elle est un thème fort de la matière de Bretagne. Il n'existe pas une légende arthurienne, mais des légendes arthuriennes. L’arthurianisme est la discipline qui étudie la littérature arthurienne. Origines de la légende[modifier | modifier le code] La légende arthurienne a pour source primaire la matière de Bretagne qui met en scène les Celtes brittoniques, originaires des îles Britanniques (dont une partie migre en Bretagne au cours du haut Moyen Âge). Thèmes celtiques et bretons[modifier | modifier le code] Plusieurs personnages du cycle arthurien apparaissent dans la littérature galloise comme des personnages caractéristiques de la société bretonne, chefs (Uther Pendragon, Yvain, Urien etc.) ou bardes (Merlin, plus tard renommé Merlin l'Enchanteur). Auteurs[modifier | modifier le code]

Related: