background preloader

Archimist

Archimist
Related:  cyrillecep

U-value calculator Quick Start Guide This U-value calculator analyzes your component (for example, wall, roof, ceiling, etc.) with regard to insulation, moisture protection and heat protection: Choose a material from the left panel and place it on the drawing surface. Lay all layers together Lastly insert wooden beams into the insulation layer.Enter all layers from the inside out. Use the button to insert wooden beams into an insulation layer. Examples: WallRoofCeiling The main results are displayed at the bottom of the screen. For commercial usage, calculations are made according to DIN 6949 (U value), DIN 4108-3 (moisture protection) and DIN 68800-2 (drying reserve). Notes on Planning Moist and moldy walls are the nightmare of many builders. In winter the warm room air contains more moisture than the cold outside air. Moisture protection in wood structures is particularly important.

Découvrir l'habitat de demain A quoi ressemblera l'habitat de demain ? Comment assurer un logement sain et confortable à une population toujours croissante, tout en préservant la planète? Les défis sont urgents: réchauffement climatique, épuisement des ressources, crise énergétique, extension des villes, inégalités croissantes et, pour l'Europe, vieillissement de la population...Penser l'habitat, n'est plus l'apanage des seuls spécialistes, mais concerne chacun de nous, dans ses choix de consommateur et de citoyen. L'exposition "Habiter demain, ré-inventons nos lieux de vie", à la Cité des sciences et de l'industrie, révèle le lien intime qui relie l'habitat à la société qui l'abrite et offre aux visiteurs un état des lieux panoramique du sujet. Le jeune public est attendu à partir du cycle 3, et une découverte gratuite de l'exposition est proposée aux enseignants le mercredi 6 février à 14h. Deux grands thèmes à la scénographie très travaillée Comment faire face aux défis? Habiter: aujourd'hui, et demain ?

Travaux en espace protégé En région Centre, les espaces protégés représentent environ 6% de la surface du territoire. Les STAP instruisent chaque année plus de 20 000 dossiers de demandes d'autorisations de travaux déposés dans ces périmètres protégés. Afin d'améliorer le service rendu aux usagers et aux collectivités, les services territoriaux de l'architecture et du patrimoine de la DRAC Centre proposent la mise à disposition, sur cette page, de fiches thématiques destinées à répondre plus efficacement aux principales questions soulevées par les demandeurs lors de la réalisation de travaux en espaces protégés. Les fiches pratiques ont vocation à informer préalablement les usagers sur le cadre réglementaire et les démarches administratives liés aux demandes d'autorisation de travaux situés dans les différentes catégories d'espaces protégés.

La consommation d’espaces et ses déterminants d’après les Fichiers fonciers de la DGFiP : Etat des lieux au 1er janvier 2016 La lutte contre la consommation excessive d’espace est un objectif prioritaire des dernières loi en matière d’urbanisme. Cependant, il est difficile de définir comme « excessive » la consommation sans disposer de moyens de mesure adaptés. Dans ce cadre, le Cerema produit annuellement des données sur la consommation d’espaces à l’aide des Fichiers fonciers. Déjà utilisées par les services locaux, elles sont mises gratuitement à disposition de tous. Les Fichiers fonciers : une mesure fine et annuelle de l’occupation des sols La consommation d’espaces diminue au niveau national depuis 2008 Au niveau national, la consommation d’espaces NAF (naturels, agricoles et forestiers) diminue constamment, pour atteindre 18 236 ha entre le 1er janvier 2015 et le 1er janvier 2016. Une forte pression sur le littoral et les zones périurbaines A un niveau plus local, les espaces littoraux et périurbains sont les plus sujets à la consommation d’espaces. Des explications locales plus complexes à appréhender

FAQ Groupement d'achat gaz - SIGERLy Le SIGERLy est à votre écoute. Si vous ne trouvez pas ici de réponses à vos questions, veuillez contacter le service Gestion du Patrimoine. Engagements Un acheteur peut-il se retirer du groupement de commande en cours de procédure ? La consultation porte sur un volume de gaz donné correspondant au périmètre pris en compte dans le dossier de consultation des entreprises (DCE). Nouveaux points de livraison Peut-on rajouter des points de livraison en cours de marché ? Il est possible de rajouter des points de livraison non prévus initialement au marché, dans la limite de 10 à 15% du volume total de gaz ou d’électricité du lot considéré. Tarifs et facturation Comment les frais de groupement sont-ils calculés ? La participation financière annuelle de la commune est modulée en fonction du niveau de consommation de la commune. Le montant minimal de la participation financière est de 50,00 €/an, et son montant maximal de 2000,00 €/an. La participation demandée par le SIGERLy est-elle fiscalisable ?

DOE2.com Home Page EnergyPlus | EnergyPlus Qui suis-je Qui suis-je. Je vais donc essayer de me présenter en essayant d’être le le plus exhaustif et le plus objectif possible, ce qui, je m’en rends compte à présent, est relativement difficile étant donné que je n’ai que 20 ans et j’ai une vie relativement commune (enfin je pense). Il me semble donc que le plus simple serait d’aborder le problème de manière chronologique. Je suis donc né le 29 mai 1982 à Forbach et toute ma petite enfance s’est déroulé sans accroc avec toute la naïvté et l’innocence qui caractérise les premiers ages. J’ai découvert les jeux vidéos à l’age de 7 ans avec une Nes accompagné des jeux Super mario Bros1 et duck hunt (dont je suis pas sûr de l’orthographe). Cette console mythique m’a accompagé pendant des années avec des jeux aussi fantastiques que Mario3, ice climber ou rad gravity, jusqu'à que, par un matin d’hiver, mes yeux croisent dans un Player One (un bien regretté magasine), un reportage sur la super famicom, qui allait être chez nous la super nintendo. Jonathan

Sitadel2 - Données détaillées sur les locaux [Données en ligne, Logement – Construction] : Observation et statistiques En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Accès rapides : vers le site web du ministère > Recherche avancée Ministère de la Transitionécologique et solidaire Commissariat général au Développement durable Thèmes Sujets transversaux Résultats détaillés Construction de locaux - Sitadel2 (format Beyond 20/20) Les tableaux statistiques de résultats (données collectées de surface de locaux) sont issus de la base Sitadel2. Bien choisir entre données en date de prise en compte et données en date réelle Rappel : depuis mars 2012, la surface de plancher se substitue aux précédentes Shon et Shob. Données collectées : "Les données relatives à Mayotte sont intégrées dans la base Sitadel2 à compter de janvier 2014". Résultats annuels en date réelleDonnées arrêtées à fin septembre 2017 Résultats mensuels en date de prise en compte Résultats à fin février 2018 - locaux autorisés par commune (36 derniers mois) - locaux commencés par commune (36 derniers mois) Haut de page

Puissance d'un chauffage par le calcul des déperditions thermiques maximales 4 méthodes de calcul simplifié Les déperditions thermiques en watts d'un bâtiment représentent le flux de chaleur qui se propage de l'intérieur chaud de l'enveloppe vers le milieu extérieur froid, par conduction, rayonnement et convection. Cette grandeur évolue en fonction de la différence de température entre les deux milieux. Un calcul de précision acceptable demande de connaître la température la plus froide de l'année et le niveau d'isolation du bâtiment. Le niveau de déperditions thermiques (DT) exprimé en watts correspond aux besoins en chaleur pour maintenir la température de consigne d'un local en toutes circonstances. Il est conseillé de ne plus utiliser les calculs basés sur la surface au sol ou le volume des pièces chauffées. Méthode d'évaluation rapide Une idée des déperditions calorifiques d'un logement ou d'une pièce est obtenue en multipliant son volume par 40. Méthode d'évaluation Promotelec à partir de la surface Maison individuelle : Immeuble collectif : Conclusion

Related: