background preloader

MAJORITE OPPRIMEE, un film d'Eléonore Pourriat (2010)

MAJORITE OPPRIMEE, un film d'Eléonore Pourriat (2010)

http://www.youtube.com/watch?v=kpfaza-Mw4I

Related:  EMMÊLERrelations filles/garçonsDes vidéos, des podcastsViolence femmes - sexismeEgalité fille-garçon

Paris is Voguing - VICE Le voguing est une danse inspirée des poses prises par les mannequins dans les pages du magazine Vogue. Née à New York dans les années 1980, cette culture rassemble plusieurs centaines de jeunes gays noirs et latino, lesquels s'affrontent à l'occasion de battles, organisés lors de défilés improvisés, les ballrooms. Madonna, Lady Gaga ou Beyoncé ont notamment contribué à populariser cette danse en s'en inspirant pour leurs propres chorégraphies. En France, Lasseindra Ninja est l'une des principales représentantes du mouvement. Elle vit à Paris et y organise depuis plusieurs années ses propres ballrooms, après s'être fait adopter à l'âge de 20 ans par la House of Ninja – l'un des crews les plus réputés de la scène new-yorkaise.

Top 48 publicités vintage racistes sexistes ou sur le tabac et l'alcool qui seraient interdites aujourd'hui Topito utilise des cookies sur son site. En poursuivant votre navigation sur Topito, vous en acceptez l'utilisation. OK En savoir plus Accueil › Les médias sont-ils sexistes ? (vidéo) par Un collectif d’Acrimed, À l’occasion du 8 mars, Journée internationale de lutte pour les droits des femmes, Acrimed revient, en vidéo, sur la question de la place des femmes dans les médias. NB : Cette vidéo a été publiée pour la première fois sur notre site le 8 mars 2016. Elle est – malheureusement – toujours d’actualité. Women Are Heroes - film 2010 noter : 0.5 Nul 1 Très mauvais 1.5 Mauvais 2 Pas terrible 2.5 Moyen

Pourquoi si peu de femmes dans les médias ? « L’Obs » fait son introspection On a d’abord soupiré, levé les yeux au ciel. Feuilleté de nouveau l’exemplaire de « l’Obs » qu’on tenait en main : Ennio Morricone, puis deux hommes débattant d’écologie, puis Alain Touraine, puis Jérôme Fourquet, puis Carlos Ghosn, Boris Eltsine, Bill Clinton, puis un directeur de start-up, puis Gérald Thomassin, Jean-Pierre Pernaut, Bernard Tapie, Adam Price… Où sont les femmes ? On le sait, elles sont sous-représentées dans les sujets traités par les médias. Et en tournant les pages de « l’Obs », ce 22 novembre, on se dit que notre hebdomadaire ne fait pas exception : voilà pour la désagréable hypothèse de travail. Ce qui n’était qu’une impression devait s’appuyer sur des chiffres.

Résultats Google Recherche d'images correspondant à images Site Web pour cette image A l'occasion de la remise du prix grand ducal de Luxembourg des Arts et ... andrenitschke.com Recherche par imageImages similaires 80% des élèves punis au collège sont des garçons C’est l’un des constats frappants qu’a fait Sylvie Ayral, docteur en sciences de l’éducation, en réalisant la thèse à laquelle Le Monde a remis son prix annuel de la recherche universitaire. Dans «La fabrique des garçons : sanctions et genre au collège» (PUF, 24 euros), elle dissèque 900 sanctions frappant des collégiens dans 5 établissements: "Dès la 6ème les garçons sont sanctionnés quasi préventivement. Les professeurs veulent tout de suite leur mettre des limites." Elle-même ancienne institutrice puis professeur d’espagnol, Sylvie Ayral s’est toujours passionnée pour les questions de pédagogie: "Dans l’école aujourd'hui on sanctionne à tour de bras. Or je ne pense pas qu’on apprenne par la contrainte. La sanction montre que l’enseignant n‘a pu gérer pas sa seule autorité une situation conflictuelle."

entretien avec Nadine Boehringer Merci à Nadine Boehringer, Sandra Boehringer, Aude Bernhard et Valérie Niddam de nous avoir confié leur vidéo : « Le genre, c’est pas que de la théorie ! (mais aussi un peu) » (2014) Réalisation : Aude Bernhard et Sandra Boehringer (Université de Strasbourg) Femmes, race et classe - Angela Davis Cet ouvrage fondamental lie avec brio et clarté les systèmes patriarcal, raciste et classiste, en traçant l'histoire des femmes, des noir-e-s et de leurs luttes aux Etats-Unis du XIXème siècle aux années 1970. Si c'est dans l'alliance entre femmes noires et blanches qu'ont été remportées les premières victoires contre le système esclavagiste et le patriarcat, à l'inverse quand le racisme s'installa dans le mouvement pour le vote des femmes, instaurant l'idée que les femmes (blanches) devaient passer avant les noirs (hommes... les femmes noires étant alors "oubliées"), la puissance de ces premières luttes se perdit. L'auteure pose le problème de l'instrumentalisation persistante du viol à des fins racistes : les violeurs vilipendés sont toujours noirs, les victimes blanches... et les femmes noires violées ignorées. + Lire la suite

Macron, le beau gosse de Bercy Les médias, Libération inclus malgré sa vigilance, n’échappent pas aux clichés sexistes lorsqu’ils écrivent sur les femmes politiques. Voici le portrait - volontairement outrancier - d’un homme politique, à la manière de ceux qu’on lit trop souvent sur ses homologues féminines. Précision : toutes les expressions utilisées ici sont tirées d’articles de la presse nationale décrivant des femmes au pouvoir. Résultats Google Recherche d'images correspondant à images Site Web pour cette image Artistes en tournée danse.lu Recherche par imageImages similaires Les images peuvent être soumises à des droits d'auteur. MENE1300072X Depuis 1989, « les écoles, les collèges, les lycées et les établissements d'enseignement supérieur [...] contribuent à favoriser la mixité et l'égalité entre les hommes et les femmes, notamment en matière d'orientation. [...] Ils assurent une formation à la connaissance et au respect des droits de la personne ainsi qu'à la compréhension des situations concrètes qui y portent atteinte. [...] Les écoles, les collèges et les lycées assurent une mission d'information sur les violences et une éducation à la sexualité. » (article L. 121-1 du code de l'éducation). C'est bien la mission du système éducatif de faire réussir chacun et chacune, fille ou garçon, de la maternelle à l'enseignement supérieur. Cette réussite implique que les valeurs humanistes d'égalité et de respect entre les femmes et les hommes, les filles et les garçons, soient transmises et comprises dès le plus jeune âge.

Related:  8 Mars JIDF