background preloader

Egalité fille-garçon

Facebook Twitter

Parité dans la presse écrite (Pressedd)

Baromètre CSA. Mediacritique s no2. L’image des femmes dans les médias (gouv, 2011) Fiches de synthèse 11 janvier 2011 Situation actuelle « Si l’on s’en tient aux chiffres seuls, ils traduisent une permanence : tous médias confondus, toujours 20% d’expertes pour 80% d’experts ».

L’image des femmes dans les médias (gouv, 2011)

Source : Rapport Les expertes : bilan d’une année d’autorégulation, présenté par la commission sur l’image des femmes dans les médias, décembre 2011 à l’occasion d’un colloque organisé à l’Assemblée nationale. 8 mars 2016 : journée internationale des femmes. Salaire femmes-hommes. Les jeunes diplômées demandent toujours 20% de moins. Salaires escomptés, équilibre entre la vie professionnelle et personnelle, intérêt des missions et profil des entreprises recherchées.

Salaire femmes-hommes. Les jeunes diplômées demandent toujours 20% de moins

Sur tous ces sujets, les étudiantes n'envisagent pas leur carrière comme leurs homologues masculins. L'Institut Trendence, qui a interrogé 20.000 étudiants d'écoles de commerce ou d'ingénieurs sur les entreprises dans lesquelles ils aimeraient postuler et sur leurs attentes quant au monde du travail, le confirme : les déterminismes de genre persistent dès l'entrée sur le marché du travail. BNP pour les hommes, LVMH pour les femmeS Le type d'entreprise recherchée n'est ainsi pas le même entre étudiants et étudiantes en écoles de commerce : banque, conseil et Internet (BNP, Ernst&Young et Google) s'imposent dans le trio de tête pour les garçons.

Pour les filles ce sont des entreprises de l'univers du luxe et de la beauté - LVMH, L'Oréal - suivies de Danone qui emportent la majorité des suffrages. Apprendre à négocier et ne pas se dévaloriser. Sexisme au quotidien, un travail d'Équipe. À l’heure où les discours sur l’égalité homme-femme dans le sport se multiplient, il n’est pas inutile d’analyser ce qu’il en est dans L’Équipe, principal (et seul) quotidien de sport hexagonal.

Sexisme au quotidien, un travail d'Équipe

Le journal privilégiant les sports les plus en vue (ceux qui ont le plus de licenciés, d’audience, d’investisseurs, etc.) – sports essentiellement pratiqués par des hommes – il est peu surprenant de voir se refléter, sinon se renforcer, ce tropisme masculin dans ses pages. Sans prétendre fournir une enquête systématique et approfondie ni viser une quelconque exhaustivité, nous nous sommes penchés, à titre expérimental, sur l’édition du jeudi 16 avril 2015 dont se dégage au moins une tendance lourde : s’il espère contrecarrer la domination masculine à l’œuvre, beaucoup reste à faire pour le journalisme sportif.

Une question d’images Parlons de l’image d’abord. Dans la presse sportive, inutile de dire qu’elle occupe une place prépondérante. Les femmes, toujours en minorité dans les médias (Décodeurs du monde, mars 2015) Vous êtes une femme, et vous n'êtes ni Angela Merkel ni Marine Le Pen : il y a peu de chances que l'on parle de vous à la une d'un grand quotidien.

Les femmes, toujours en minorité dans les médias (Décodeurs du monde, mars 2015)

C'est ce que révèle l'analyse de 1 064 articles de quatre des principaux titres de presse français sur cinq jours. CSA - Rapport relatif à la représentation des femmes dans les programmes des services de télévision et de radio (2015) Et si on faisait disparaître les hommes des photos officielles (oct 2015) Seulement 24% de femmes dans les médias (Acrimed, déc 2015) Nous reproduisons ci-dessous un communiqué du collectif de femmes journalistes « Prenons la Une » qui, partant d’un constat accablant – la sous-représentation des femmes dans les médias, livre quelques données importantes, avance des revendications et salue plusieurs initiatives.

Seulement 24% de femmes dans les médias (Acrimed, déc 2015)

Si l’association Acrimed ne souscrit pas forcément à l’ensemble de ces propositions, elle soutient le combat global mené par ce collectif pour plus d’égalité au sein des médias et pour plus de mixité dans le choix des invité-e-s (Acrimed). Les mois passent et la situation des femmes dans les médias n’évolue (presque) pas. Cette semaine a été publié le Global Media Monitoring Project (GMMP), cette étude mondiale réalisée tous les 5 ans mesure la présence des femmes dans les médias selon une rigoureuse méthode de comptage. Pourquoi appelle-t-on si souvent les femmes de pouvoir par leur prénom (et pas les hommes) ?

Cherchez l'erreur dans ce titre, en une du Parisien, lundi 30 mai : "Vanessa remplace Léa chez Ruquier".

Pourquoi appelle-t-on si souvent les femmes de pouvoir par leur prénom (et pas les hommes) ?

Les chroniqueuses Léa Salamé et Vanessa Burggraf ont mystérieusement perdu leur nom de famille, tandis que l'animateur Laurent Ruquier conserve son patronyme. Une maladresse ? Non, l'habitude, dans les médias notamment, de nommer les femmes, politiques, journalistes, et plus généralement médiatiques, par leur seul prénom. Comment expliquer cette tendance persistante ? Par sexisme ordinaire. Le traitement médiatique du 8 mars : le meilleur du pire (Acrimed, mars 2016) Comme tous les ans, la Journée internationale de lutte pour les droits des femmes, qui se déroule le 8 mars, a donné lieu à de nombreuses prouesses journalistiques.

Le traitement médiatique du 8 mars : le meilleur du pire (Acrimed, mars 2016)

Alors que cette Journée devrait permettre de médiatiser les problématiques liées aux femmes et à leurs droits, elle fournit souvent le prétexte à « faire du clic » avec des sujets anecdotiques. Et donne même – un comble ! – l’occasion de reconduire les travers du sexisme médiatique ordinaire. On a relevé le meilleur du pire. Le 8 mars, « Journée de la femme » Décalogue décalé du sexisme publicitaire (Virginie Sassoon) L'image des femmes en 100 ans d'Histoire et 10 pubs sidérantes. Stéréotypes Pubs de jouets. Femmes dans les sciences : comment parler à tou·te·s ? Non, le masculin ne l'emporte pas sur le féminin ! (Eliane Viennot, 2014) Guide de féminisation des noms de métiers (Belgique) Un guide pratique pour une langue non sexiste (France) « Madame le recteur a été reçue au lycée par madame le proviseur.

Un guide pratique pour une langue non sexiste (France)

Elle a assisté à un cours de mademoiselle Chantal Lamy, professeur de lettres, qui étudiait avec ses lycéens un texte de Louise Labé, auteur du 16ème siècle. Julien et Marie, délégués de la classe, ont été enchantés par cette rencontre. » Et si de telles phrases étaient enfin jugées pour ce qu’elles sont : discriminantes, donc inconvenantes ? C’est le sens d'une communication faite le jeudi 5 novembre 2015 par le Haut Conseil à l’Egalité entre les femmes et les hommes. Il a élaboré et publié un outil essentiel : un « Guide pratique pour une communication publique sans stéréotype de sexe ».

Les recommandations sont simples et utiles : elles doivent permettre à tous les fonctionnaires, en particulier dans l’Education nationale, de faire de la langue un outil d’émancipation. Egalité filles garçons dans le système scolaire. Egalité homme-femme 2016. Filles et garçons sur le chemin de l'égalité, de l'école à l'enseignement supérieur. Édition 2017. Rédaction en chef : Boubou Traore L’essentiel Cette publication reflète l’engagement du système éducatif dans les objectifs de mixité et d’égalité, objectifs déclinés dans la convention interministérielle pour 2013-2018.

Filles et garçons sur le chemin de l'égalité, de l'école à l'enseignement supérieur. Édition 2017

Elle constitue un état de situation national, que les acteurs locaux peuvent décliner au niveau académique et au niveau des établissements scolaires. Plusieurs constats peuvent être tirés de ces données. Tout d’abord, les garçons réussissent toujours moins bien que les filles à l’école. Les filles obtiennent plus souvent le baccalauréat et plus souvent avec une mention « bien » ou « très bien », notamment en série S. Cette réussite scolaire des filles ne se traduit pas systématiquement par une meilleure insertion professionnelle. [EPI] Egalité et mixité en orientation (EMC, francais, documentation, 5e-4e)

[Vidéo 3'] Les médias sont-ils sexistes ? (Acrimed) Mesdames & Messieurs. « Mesdames & Messieurs », un webdocumentaire pédagogique propose un voyage dans la vie des femmes sur quatre générations.

Mesdames & Messieurs

Pour les enfants du numérique, née dans les années 90, l’égalité homme-femme est un acquis. Que connaissent les jeunes de vingt ans de cette conquête pourtant récente ? Conçoivent-ils que dans de nombreux domaines, il y a encore beaucoup à faire ? Voir la bande-annonce Cinq thématiques composent « Mesdames & Messieurs » pour permettre à l’internaute de naviguer dans des fresques chronologiques d’hier à aujourd’hui ou de passer de l’une à l’autre, au hasard de sa curiosité : la vie publique, La vie familiale , La vie professionnelle, La vie à l’école et La vie intime.

Princesses, pop stars & girl power - ARTE. Matilda. Affiches – Les femmes dans l’Histoire. Aviatrices, scientifiques, combattantes, pirates, celles qui se sont révoltées, celles qui ont fait progresser la science, celles qui ont pris les armes… Découvrez et téléchargez des affiches présentant des petits bouts d’histoire, et les femmes qui les ont marquées ! Je me lance dans la création d’une série d’affiches présentant quelques femmes incroyables qui ont marqué l’Histoire à leur manière et dans leur domaine, de manière thématique. Ces affiches sont disponibles ci-dessous, au format .pdf. Le Paris des femmes : les noms de rue. Seules 2% des rues portent des noms de femmes en France. Alors que les femmes politiques, scientifiques ou artistes ont créé, inventé et fait avancer la société, elles demeurent invisibles dans l’espace public.

Grâce à notre carte de Paris interactive créée en partenariat avec HF Ile de France labellisée « Sexisme Pas Notre Genre », partez à la découverte du Paris des femmes qui ont changé le monde. Une manière ludique de valoriser le Matrimoine. Qu’est-ce que le Matrimoine ? Voici la définition qu’en donne HF Ile de France: « Le Matrimoine est constitué de la mémoire des créatrices du passé et de la transmission de leurs œuvres. 305 Condition féminine.