background preloader

Que lisent vraiment les ados?

Que lisent vraiment les ados?
Avant, c'était simple: entre 11 et 15 ans, soit on aimait lire, soit non. Et lorsqu'on appartenait à la première catégorie, on avait à la fois un oeil dans la Bibliothèque verte et l'autre qui lorgnait celle de nos parents -où l'on piochait d'autant plus joyeusement qu'elle n'était pas forcément autorisée. Mais ça, c'était avant, il y a longtemps, quand on pouvait également s'entendre dire: "Plutôt que de ne rien faire [= lire un livre], viens m'aider à mettre la table." Car depuis une quinzaine d'années, et de manière accrue avec la crise récente et le spectre du chômage, ce que les collégiens entendent, c'est l'injonction: "Lis!" Et, si possible, lis des choses "intelligentes et éducatives". Rares sont les adultes qui n'associent pas la réussite scolaire à une pratique de lecture sérieuse, exerçant dans ce domaine, comme dans beaucoup d'autres, une pression angoissée. >>> Retrouvez notre dossier: "Vivre avec un(e) ado" La lecture, plaisir obligatoire? Gabriella, 11 ans Timothée, 13 ans

http://www.lexpress.fr/styles/psycho/que-lisent-vraiment-les-ados_1277117.html

Related:  PROJET MERCATIQUE TKMG1Critique litté.jeunesse: histoire, débats, podcasts et vidéosLes jeunes et la lectureArticlesEnquête sur de la littérature jeunesse

Ados : zéro de lecture ? LE MONDE DES LIVRES | • Mis à jour le | Par Catherine Simon Francine et Léa sont des prodiges. Petite, Francine aimait les "livres un peu âgés" (pour les grands). Elle a continué : aujourd'hui, à 13 ans, elle fait partie de Lékri Dézados, le club de lecture des bibliothèques de Montreuil. Léa en est membre également. Agée de "12 ans et demi", la collégienne assure dévorer "au moins dix livres par mois" - et plus encore pendant les vacances. Les adolescents et la lecture, quinze ans après: BBF, 11/2011 Les jeunes ne lisent plus : avant-hier à cause de la bande dessinée, hier à cause de la télévision, aujourd’hui à cause d’internet. Sans s’interroger ni sur la transformation du verbe lire en verbe intransitif, ni sur ce passé mythique où les adolescents, tel le petit Marcel de la Recherche qui, plongé dans sa lecture, laissait s’égrener les heures au clocher de Combray, auraient été passionnés de lecture, les discours de déploration ricochent de génération en génération. Et pourtant, pourrait-on rétorquer, des séries comme Harry Potter ou Twilight, mais également les romans de Pierre Bottero, de Meg Cabot, de Timothée de Fombelle sont de véritables best-sellers, sans parler des mangas, même malgré leur essoufflement récent 1. Mesurer les évolutions

L’adolescent et la lecture, supports et pratiques nouvelles. A l’occasion de la deuxième édition du colloque Métamorphoses numériques du livre, Olivier Donnat a commenté l’enquête qu’il a dirigé sur les Pratiques culturelles des français à l’ère numérique1. Les résultats permettent de différencier nettement une tranche de la population qui suscite tout à la fois attentions et interrogations. Première génération à maitriser avec acuité les possibilités du numérique, les teenagers sont en effet devenus leaders d’opinion et dictent les stratégies marketing des entreprises de produits de consommation comme la mode. Mais dans le secteur du livre, les politiques culturelles ont choisi de privilégier l’enfance, au détriment des jeunes adultes. Pourtant si les 12-15 ans délaissent inexorablement le livre imprimé au profit d’autres pratiques culturelles et supports, le décrochage de la lecture n’est ni une fatalité ni même une certitude.

Archicl@sse - Archicl@sse: impact du numérique sur l'architecture des écoles et des établissements Le point de vue pédagogique Le dossier Archicl@sse (mars 2016) Reportage dans la classe d'italien d'Anne-Maria Casella au lycée Thierry Maulnier (Académie de Nice) et dans la classe de mathématiques de Xavier Garnier du LP2I à l'atelier Canopé (Académie de Poitiers). Archicl@sse: impact du numérique sur l... par eduscol Vers une école numérique (académie de Lyon et Saint Etienne Métropole) (novembre 2014) Quels changements liés à l'introduction des tablettes (académie d'Amiens) (novembre 2014)

Le phénomène du cross-age Une littérature qui a conquis un vaste lectorat et qui se présente comme une passerelle entre les lectures des adolescents et celles des adultes On constate en France, comme dans le monde entier, l'explosion d'une nouvelle littérature jeunesse pour adolescents et jeunes adultes. Cette littérature s'adresse à une tranche d'âge qui va de 15 à 25 ans et se présente comme une passerelle entre la littérature jeunesse et la littérature adulte. Le fait marquant est qu'elle accroche aussi des adultes et des parents [

Le secteur du livre ne veut pas céder à la morosité LE MONDE | • Mis à jour le | Par Alain Beuve-Méry Le Salon du livre de Paris se tiendra à la porte de Versailles, du vendredi 21 au lundi 24 mars. Cette 34e édition de la manifestation la plus importante du secteur de l'édition s'inscrit dans un contexte guère flamboyant pour ce dernier. L'activité continue en effet de s'effriter. Ce marché est aussi marqué par des déséquilibres. Malgré tout, le secteur peut se féliciter de quelques signaux positifs.

Télémaque littérature de jeunesse - présentation CRDP académie de Créteil - Centre ressources littérature de jeunesse Sans scripts, Télémaque reste entièrement accessible mais certaines fonctions sont désactivées. Article paru dans Argos n°5 - CRDP de l'académie de Créteil - novembre 1990 (numéro épuisé) Professeur de "Théorie de l'éducation" à l'université de Padoue, Anna Maria Bernardinis s'est toujours intéressée aux relations entre les formes de la culture littéraire et celles de la culture éducative. Elle a créé, dans son université, une unité de recherche et un très important centre de documentation sur les littératures de jeunesse. Elle est, depuis 1962, secrétaire scientifique du Prix européen de littérature de jeunesse.

Librairie A pleine Page Toujours animée par Gaëlle et Bérangère, nous sommes fières de vous annoncer que la session 2013-2014 s'annonce bien ! Nous comptons cette année une dizaine de membres et nous sommes heureux d'y voir enfin tout plein de garçons (ça fait de la compagnie pour Viktor...) Ce regain d'intérêt est le bienvenu au sein de la librairie et nous nous réjouissons d'accueillir de nouveaux membres. Erreur 406 sur Arrakis, ou la sécheresse du plan Dune - prof' doc' Dans le rapport n° 2012-82 de juillet 2012, l’IGEN présente un « suivi de la mise en œuvre du plan du développement des usages du numérique à l’école » (plan DUNE) [1]. La période de remise de rapport était prévue dès l’origine du projet, mais dans un calendrier politique qui permet de revenir sur les choix effectués par les gouvernements des dix dernières années, suivis et défendus par l’IGEN et la DGESCO pendant cette même période, avec en finitude un plan DUNE, donc, de trois ans, censé donner une cohésion nationale aux projets locaux, ou expérimentations, impulsés depuis plus de dix ans. Le 7 septembre dernier, François Jarraud proposait un compte rendu de ce rapport sur le site du Café pédagogique [2]. Je souhaite aller un peu plus loin dans l’analyse, sur les différents sujets associés aux TICE, qui sont abordés, avec des conclusions et perspectives différentes, en mettant également l’accent sur certains acteurs, en particulier sur les professeurs documentalistes.

Pourquoi les médias snobent-ils la littérature jeunesse ? Compte-rendu de la conférence qui s’est tenue au Salon du livre de Paris, le 21 mars. Pourquoi les médias snobent-ils le livre jeunesse ? Le 21 mars dernier, la Charte, représentée par Carole Trébor, a profité du Salon du livre 2014 pour réfléchir à cette question et lancer un débat ô combien nécessaire face au manque de représentation de la littérature jeunesse dans les différents médias, papier comme audiovisuel. Le marché du livre prépare sa mutation 34ème édition du Salon du Livre Suresnes, le 17 mars 2014. Dans un contexte économique difficile, la filière du Livre reste à l’avant-garde des marchés français des biens culturels. Avec 356 millions d’exemplaires vendus (-2,8%) pour un chiffre d’affaires de 3,9 Milliards d’euros (-2,7%), le secteur représente toujours plus de la moitié de la valeur des biens culturels en France malgré une érosion de ses résultats en 2013.

Littérature jeunesse 2/4 Un documentaire de Catherine de Coppet et Anne Fleury Albums du Père Castor Catherine de Coppet © Catherine de Coppet Roule-galette, Mischka, Apoutsiak le flocon de neige, Perlette Goutte d'eau, Poule Rousse... Nombreux sont les albums du Père Castor qui émerveillent les yeux des plus jeunes, et réveillent les vibrants souvenirs des premières lectures des plus grands ! Créés au début des années 1930, au sein des éditions Flammarion, ces collections de livres illustrés pour les enfants ont marqué durablement le paysage du livre jeunesse : ils font partie des premiers ouvrages à s'adresser directement aux enfants, dans un souci éducatif, avec notamment pour credo des images de qualité réalisées par des artistes et célébrant souvent la poésie de la nature. Ce documentaire retrace les débuts de cette aventure ambitieuse, à laquelle ont travaillé une foule d'auteurs et d'artistes venus d'horizons très divers.

Related: