background preloader

Quand Internet prend les commandes

Quand Internet prend les commandes
La cyberdépendance : quand Internet prend les commandes Lundi, 16 h 30 : Mathieu est devant son ordinateur. Il joue depuis dimanche après-midi à son jeu en ligne préféré. Il n’a ni déjeuné ni dîné et il est en train de manquer son cours. Nathalie habite avec son copain Frédéric depuis 1 an environ, mais elle est insatisfaite de leur relation. Les vignettes ci-dessus illustrent comment l’utilisation problématique d’Internet et des nouvelles technologies peut être la cause de difficultés pour plusieurs, que ce soit au plan personnel ou au plan interpersonnel. Introduction Qu’est-ce que la cyberdépendance? Introduction Depuis une vingtaine d’années, Internet a révolutionné la façon de communiquer et la manière de travailler. Qu’est-ce que la cyberdépendance? Prédominance : le comportement ou l’activité occupe une place prédominante dans la vie de l’individu, souvent au détriment d’activités ou de relations réelles. Types de cyberdépendance La cyberdépendance peut prendre des formes variées.

Trouble de dépendance à internet Les remèdes pour les addicts du numérique se développent Les thérapies contre l'addiction aux nouvelles technologies se développent, du papier peint anti-Wifi aux vacances 100% offline, en passant par les cures de désintoxication. « Les gens se connectent sans arrêt, partout, dans toutes les positions - au lit, au restaurant, dans les salles d'attente », constate Remy Oudghiri, directeur de l'institut de sondage français Ipsos et auteur d'un livre sur la « e-dépendance ». Les écrans ont colonisé les années 2010. Aux États-Unis, près de la moitié des adultes disposent d'un smartphone, et plus d'un tiers arborent une tablette numérique. « Ce surgissement soudain des possibilités infinies de connexion, après une période initiale d'enthousiasme, conduit chaque utilisateur à réfléchir sur la façon de savourer l'existence tout en profitant de leur connexion. La question se pose de savoir comment éviter la dépendance », ajoute M. Des chercheurs français ont créé un papier peint spécial qui bloque la transmission des ondes wi-fi.

Comment devient-on accro au numérique ? Atlantico : Portables, tablettes, ordinateurs, les nouvelles technologies nous entourent. Elles sont partout : au bureau, à la maison, dans les magasins… Nous en avons tous un usage régulier, à partir de quel moment pouvons-être considérés comme addicts aux nouvelles technologies ? Comment cette addiction se traduit-elle au quotidien ? Michael Stora : Cela ne se traduit pas tant en terme d’heures passées sur les nouvelles technologies qu’en termes de rupture des liens sociaux réels. Les nouvelles technologies mettent la vie sociale au second plan petit à petit. Pour lire les autres épisodes de notre série de la semaine sur les Nouvelles addictions, consultez notre dossier : ici. Il faut faire le distinguo entre les moments excessifs et l’addiction. Dan Véléa : La e-dépendance et le concept de cyberdépendance sont apparus vers le milieu des années 1990. L’évolution des outils informatiques s’accompagne par la suite d’une véritable explosion de demande consultation. Lire ou relire plus tard

Quand l'utilisation d'Internet devient un problème Fous de réseaux sociaux cet article est réservé aux membres vip Pour poursuivre la lecture / mois * Taxes Incluses * Certaines conditions s'appliquent Contenu réservé VIP : Nouvelles exclusives Galeries photos Cartes interactives Vidéos exclusives Contenu des chroniqueurs Compléments d’information Vos privilèges VIP : Accès illimité à 100 % du contenu internet Application mobile pour appareils Android et iOS. Offre valide pour 6 mois, pour les nouveaux abonnés seulement. Une étude explique pourquoi internet est compulsif, irrésistible et distrayant 01net le 29/05/13 à 11h12 Pourquoi tombons nous dans les abysses du web ? En se mettant devant un ordinateur pour simplement consulter ses mails ou son compte Facebook, nous pouvons au final passer plusieurs heures à flâner sur la toile. Des vidéos les plus aberrantes aux infos plus ou moins utiles en passants par des commentaires de photos avec un grand intérêt encyclopédique, nous sommes aspirés dans le « trou noir » de l’Internet. Une étude de Scientific American , révélée par le magasine Slate, explique le phénomène. « Les humains sont des créatures sociales » Sur le Web on trouve une multitude d’informations sociales. On espère toujours gagner sans savoir vraiment quand et quoi. Un véritable cercle vicieux Les internautes surfent et finissent par rechercher tout et n’importe quoi, les résultats sont plus ou moins prévisibles. Pour y résister, il faut faire preuve de volonté. Un journaliste a tenté de s’extirper des griffes du web

Des cures de désintox pour les accros d'Internet En Californie, un camp propose à tous les cyberdépendants des séjours pour revenir aux joies de l'enfance, loin des connexions et des réseaux. New York À chaque addiction son remède. En Californie, un camp de «digital detox» propose aux cyberdépendants de smartphones, tablettes et ordinateurs de retrouver un peu d'«humanité» pendant quatre jours, en se déconnectant. Aucun gadget, ni Internet, donc, mais des activités censées les replonger en enfance. Les adultes sont invités à se livrer, par exemple, à des batailles de polochons, à des concours de rire, ou encore à participer à des ateliers de cuisine pieds nus. «Redevenir humain» Camp Grounded propose déjà des soirées «déconnectées» (sans smartphone) qui font un tabac en Californie. La charte du camp ne fait pas mention de punitions pour ceux qui seraient pris en flagrant délit de tweeter, mais les organisateurs mettent en garde les rabat-joie.

Twitter rend-il fou ? Annette Shaff / Shutterstock.com Sebastian Dieguez docteur en neurosciences, travaille au Laboratoire de Sciences cognitives et neurologiques, de l'Université de Fribourg, en Suisse. Parmi les opinions, commentaires, polémiques et diagnostics qui prolifèrent au sujet de Twitter, un fait ne peut être contesté : la plateforme de microblogging créée en 2006 est devenue un phénomène social et médiatique incontournable. Faut-il s'en réjouir, le déplorer ou s'en inquiéter ?

Les nouveaux médias : des jeunes libérés ou abandonnés ? 1. Les addictions numériques : Internet et les jeux vidéo La formule de M. Guy Almes selon laquelle il y a trois formes de mort : « la mort cardiaque, la mort cérébrale et la déconnexion du réseau »52(*) est particulièrement vérifiée chez les adolescents. Une enquête sur les loisirs devant écran (Internet, jeux vidéo et télévision) a été menée auprès de 444 élèves de 3e scolarisés dans l'ensemble des collèges publics et privés d'une grande ville du Nord de la France53(*). En bref, s'il existe bien une cyberaddiction, plus puissante que la dépendance à la télévision, qui commence à prendre des proportions inquiétantes, la solution est connue : il s'agit du contrôle des parents, qui disposent des moyens pour couper la connexion ou pour maîtriser les horaires de navigation. Les raisons de cette addiction ne sont pas forcément bien décryptées. Selon M. Par ailleurs, la dépendance aux jeux vidéo est bien analysée par l'ouvrage de Mme Christine Kerdellant et M.

Les addictions comportementales Depuis 20 ans, l'approche des addictions avec ou sans drogues se fait de façon globale.Il existe des similitudes neurobiologiques et psychopathologiques et surtout comportementales entre les addictions avec produit et les addictions comportementales : addiction aux jeux de hasard et d'argent ou jeu pathologique, addiction aux jeux vidéo, achats compulsifs, addictions alimentaires, dépendance à l'activité physique, dépendances sexuelles et affectives, dépendances sectaires... La définition Dans un article paru en 1990, le psychiatre Aviel Goodman proposait comme définition de l'addiction : « un processus par lequel un comportement, qui peut fonctionner à la foi pour produire du plaisir et pour soulager un malaise intérieur, est utilisé sous un mode caractérisé par l'échec répété dans le contrôle de ce comportement et la persistance de ce comportement en dépit des conséquences négatives significatives ». Les critères des addictions comportementales On peut y ajouter 9 critères secondaires :

Facebook, entre ombre et lumière Le monde au bout des doigts. Que faire de cette facilité ? Les pratiques intelligentes restent à découvrir. Denphumi / Shutterstock.com Nicolas Guéguen est enseignant- chercheur en psychologie sociale à l'Université de Bretagne-Sud, et dirige le Laboratoire d'Ergonomie des systèmes, traitement de l'information et comportement (lestic) à Vannes. En septembre 2013, on estimait que Facebook comptait 1,2 milliard d'utilisateurs. Face à une telle évolution, des scientifiques ont étudié les liens entre l'utilisation des réseaux sociaux et différents aspects du comportement ou de la psychologie des utilisateurs, qu'il s'agisse des caractéristiques de leur personnalité, des états d'anxiété, de la réussite scolaire ou professionnelle, etc. Il existe tout d'abord des liens entre l'utilisation de Facebook et la personnalité.

Le test des comportements addictifs J’ai tendance à m’ennuyer. Très caractéristique de moi. Assez caractéristique de moi. Un peu caractéristique de moi. Pas caractéristique de moi. Je ne peux pas résister à l’envie de (Fumer, Boire, Sniffer, m’Injecter, Acheter, Jouer…).

cet article nous permet de mieux appréhender le problème des relations qu'on peut entretenir avec Internet. Très intéressant by doumbia_groupec_psy Mar 2

Cet article regroupe les solutions, cite des idées très variées et nous fair réfléchir que si avec l'omniprésence du numérique on est tous, dans une certaine mesure, accros aux nouvelles technologies. Merci bien. by niki_groupe4_psy Apr 10

Illustre comment l’utilisation d’Internet et des nouvelles technologies peut être la cause de difficultés pour plusieurs, que ce soit au plan personnel ou au plan interpersonnel. by ferreira_groupe2_psy Apr 7

J'ai apprecié cet article car il est très complet. Il commence par des exemples intéressants et explique bien les différents types de cyberdépendance. Il comprend même un test pour évaluer notre propre cyberdépendance. by legeai_groupe3_psy Apr 6

Merci pour cet article qui illustre bien le comportement addictif au numérique et offre plusieurs pistes. by couronne_groupe2_psy Apr 6

Article intéressant qui rentre dans le vécu presque heure par heure d'un comportement que l'on pourrait qualifier de dépendant. Merci ! by xdutertre_groupe1_psy Mar 29

Related: