background preloader

Addiction et Jeux Vidéo [2 minutes pour convaincre]

Addiction et Jeux Vidéo [2 minutes pour convaincre]

http://www.youtube.com/watch?v=1eSA0EIzLSI

Related:  cyberdependanceAddiction aux jeux vidéoAutres référencesjorisfayant

Les élèves, victimes d'addiction numérique 'action est à l'initiative des directeurs des collèges et lycées de Cognac, Jarnac et Segonzac, et plus particulièrement de la Commission éducation santé citoyenne. Elle suit un constat accablant et de plus en plus courant : « Nous sommes confrontés à des règlements de compte entre les élèves, des bagarres, suite à des discussions sur les réseaux sociaux, en particulier Facebook », explique Véronique Delions, proviseure-adjointe du lycée Jean-Monnet. C'est pourquoi Nicolas Vauzelle, formateur académique du numérique, est venu hier à la rencontre des parents au lycée pour évoquer les règles d'utilisation et prévenir des risques encourus sur Internet.

L'addiction aux jeux vidéo peut-elle tuer ? À Taïwan, un homme de 18 ans est décédé après avoir joué 40 heures d'affilée au jeu vidéo Diablo 3 dans un cybercafé, affirme le Telegraph ce jeudi 19 juillet. Chuang serait rentré dans le cybercafé le 13 juillet et aurait été trouvé endormi sur son ordinateur le 15 juillet par un employé. Après quelques pas, le jeune homme s'est finalement effondré et ne s'est jamais réveillé. La police enquête toujours sur les causes du décès, mais s'oriente vers un accident cardiovasculaire. « Certains adolescents fragiles vont vers le jeu vidéo pour fuir une réalité douloureuse » Le Monde.fr | • Mis à jour le | Propos recueillis par William Audureau En début de semaine, un clip de l'Institut national de prévention et d'éducation pour la santé a irrité les amateurs de jeux vidéo en mettant ses effets sociaux en parallèle de substances psychotropes. A lire : Un clip de l'institut pour la santé place le jeu vidéo sur le même plan qu'alcool et cannabis Olivier Phan, coauteur d'une récente étude de l'Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT) et psychiatre responsable de la Consultation Jeunes Consommateurs du centre Pierre-Nicole Croix-Rouge française à Paris, revient sur la question très débattue de l'addiction aux jeux vidéo. Quelle est la réalité de l'addiction au jeu vidéo, si cela existe ?

Combattre l'addiction aux jeux vidéo Juillet 2015 Dans l'immense majorité des cas, la consommation des jeux vidéo par les ados et pré-ados est avant tout... le problème des parents ! Sur le plan clinique, les véritables addictions pathologiques aux jeux vidéo sont rarissimes, même si elles sont bien réelles. Comment canaliser la fascination exercée par ces jeux sur les enfants ? L’addiction numérique, un mal croissant chez les jeunes A Singapour, comme dans un nombre grandissant de pays, des psychiatres militent pour que l'addiction aux smartphones soit reconnue comme un trouble psychologique. Avec la Corée du Sud, la Chine et Taïwan, la cité-Etat est l'un des pays d'Asie les plus concernés par ce phénomène. L’addiction au smartphone, un trouble psy ? Singapour et Hong Kong détiennent d’ailleurs le record régional du plus grand nombre d'utilisateurs de smartphones par habitant, selon un rapport publié l'an dernier par le cabinet d'étude Nielsen. 87% des 5,4 millions de Singapouriens sont ainsi munis d'un téléphone multifonctions, contre 65% aux Etats-Unis. Ils passent en moyenne 38 minutes par session sur Facebook, soit presque deux fois plus que les Américains, selon la société Experian.En France, les dernières études menées établissent à 40 % le pourcentage de Français qui utilisent l'internet mobile, c'est-à-dire depuis leurs smartphones et tablettes*.

L'addiction aux jeux vidéo : mythe ou réalité ? Peut-on vraiment être dépendant aux jeux vidéo ? C'est la question que nous avons posée au Docteur Bruno Rocher, psychiatre spécialisé dans ce domaine. Pour ce médecin du centre de référence en la matière, la réponse est clairement oui. Et il affirme que renforcer la pédagogie pour les parents est primordial. Peut-on, médicalement parlant, devenir dépendant aux jeux vidéo ?

Un ado sur huit a un usage problématique des jeux vidéo Le Monde | • Mis à jour le | Par Pascale Santi Un élève sur huit aurait un usage « problématique » du jeu vidéo. C’est ce qu’indique une enquête menée auprès de 2 000 élèves de la 4e à la 1e inscrits dans 15 établissements d’Ile-de-France, rendue publique mercredi 17 décembre et réalisée par l’Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT) et la consultation jeunes consommateurs (CJC) du centre Pierre Nicole de la Croix Rouge*. Avec plus de 11 écrans à domicile, les adolescents franciliens de cet échantillon sont suréquipés. 84 % d’entre eux ont une console de jeux, et 74 % une tablette.

Addiction aux jeux vidéos : Qu'en savons-nous au juste ? On parle souvent d’addiction aux jeux vidéos auprès des jeunes d’aujourd’hui. Il suffit qu’un jeune joue quelques parties sur sa console ou son PC, pour qu’il se face pointer du doigt et traiter de tous les termes péjoratifs et dégradants issus d’un lexique vulgarisé par la société marocaine. Le sujet, étant d’actualité, n’échappe pas aux médias locaux. C’est bien avec le JT du 12.45 de 2M que le public se retrouve face à ce dont ils qualifieront de « fléau social »… qui va rapidement être étiqueté également d « addiction aux jeux vidéos chez les jeunes ».

L'isolement - Pouvoir et société L'isolement social est la situation d'une personne que l'on éloigne de la societé, des autres groupes sociaux. Il y a une minimisation de la communication causé par la séparation physique ou social entre les individus. Les liens sociaux d'internet sont attractifs car ils sont ludiques, convivials et interactifs. Les moyens et outils de communication ne manquent pas. En effet, grâce aux différentes plates-formes d'internet les individus peuvent tout faire en restant connecté. Jeux d’argent et de hasard en ligne : danger d’addiction ! Posted by F. Duval-Levesque (psychopraticien, hypnothérapeute, coach) under addiction-dépendance, étude, boulimie, F. Duval-Levesque psy et coach (Toulouse quartier "Pont des Demoiselles"), mal-être, psychopraticien et hypnothérapeute | Mots-clés: casino, DSM-5, jeux en ligne, machines à sous, ODJ, OFDT, poker | 1 commentaire L‘arrivée des jeux en ligne en France a multiplié par cinq le nombre de joueurs à risque, selon les enquêtes menées par les observatoires de référence. Les joueurs de jeux d’argent et de hasard sur Internet sont plus à risque de jeu pathologique que les adeptes des jeux traditionnels (selon deux études menées par l’Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT) et l’Observatoire des jeux (ODJ), publiées dans la revue Tendances). La proportion de joueurs à risque d’addiction est de 17 % en ligne comparativement à 2,8 % mesuré avec le même outil en 2010, avant l’ouverture des jeux en ligne.

Dépendance au jeu vidéo Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La dépendance au jeu vidéo désigne un trouble psychologique caractérisant un besoin irrésistible et obsessionnel de jouer à un jeu vidéo. L'addiction aux jeux vidéo entraînerait chez le joueur des comportements au caractère répétitif et compulsif, comme chez les joueurs pathologiques ou les consommateurs de substances psychoactives. Controverse[modifier | modifier le code]

Related: