background preloader

Lost Memories : l’addiction aux technologies numériques traitée dans un court-métrage

Lost Memories : l’addiction aux technologies numériques traitée dans un court-métrage
Lost Memories : l’addiction aux technologies numériques traitée dans un court-métrage Bien que nous ayons pour habitude de présenter les courts-métrages sur le journalgraphic.com, nous ferons une exception pour celui-ci compte tenu du vaste sujet qu’il aborde. Devenues omniprésentes, les technologies numériques ont complètement chamboulé nos modes de vie et la façon dont nous entretenons nos relations et interagissons avec nos congénères. Ces technologies et moyens de communication numériques ont également métamorphosé la nature de nos souvenirs et la façon dont nous les conservons. Réalisé par François Ferraci (un français résidant désormais à Toronto), Lost Memories met en exergue nos addictions aux mondes numériques et nous incite à la réflexion en présentant un couple qui se perd de vue suite à une catastrophe à l’échelle planétaire. En somme, un excellent court-métrage sans dialogues dans lequel les attitudes transparaissent à travers les yeux, les expressions et le narrateur. Source

http://www.journaldugeek.com/2013/03/22/lost-memories-addiction-aux-technologies-numeriques-denoncee-dans-un-court-metrage/

Related:  L'addiction au numériqueLes comportements addictifs liés à l'usage du numérique.Addiction au numériqueCiberdépendance

L'isolement ? - cyber dépendance et isolement, la grande inquiètude Tout d’abord, donner une définition du mot isolement me semble un point de départ important, c’est donc un temps durant laquelle la personne est seule avec sa conscience. A notre époque, cela arrive assez souvent, les gens se replie sur eux-mêmes, pourquoi ? Par plaisir ? Misère de notre addiction numérique LE MONDE | • Mis à jour le | Groupe Marcuse Comment combattre la tyrannie de la surveillance? L'affaire Snowden, du nom de l'ex-consultant pour l'Agence de sécurité nationale américaine (NSA) à l'origine des fuites sur le programme de surveillance électronique, a révélé l'ampleur du contrôle des citoyens du monde entier.

About @ddict ? Un MOOC collaboratif sur nos usages du numérique. Le numérique est désormais partout. Pouvons-nous nous passer des écrans ? Sommes-nous addicts au numérique ? Comment bien vivre avec Internet ? Ce MOOC pluridisciplinaire et ouvert à tous permettra d'échanger sur nos usages du numérique et leurs conséquences dans nos vies. Dépendance à Internet Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La dépendance à Internet (également nommée cyberdépendance cyberaddiction L'addiction aux nouvelles technologies bientôt un problème de santé publique Une étude réalisée par l'Université de Cambridge (Royaume Uni) a démontré que plus d'un tiers des personnes se sentent "dépassées" par la technologie. Les chercheurs établissent un lien entre ce sentiment et l'addiction aux smartphones. Si plus d'un tiers des personnes interrogées se sent "dépassé" par la technologie, le chiffre est encore plus élevé pour les enfants : 43%. A peu près autant de répondants ont indiqué tenter de limiter leur utilisation des médias sociaux. Pour les chercheurs, les parents comme les enfants, doivent trouver un moyen de limiter l'impact des nouvelles technologies sur leurs vies.

Les nouveaux médias : des jeunes libérés ou abandonnés ? 1. Les addictions numériques : Internet et les jeux vidéo La formule de M. La cyberdépendance : quand Internet prend les commandes La cyberdépendance : quand Internet prend les commandes Lundi, 16 h 30 : Mathieu est devant son ordinateur. Il joue depuis dimanche après-midi à son jeu en ligne préféré. Il n’a ni déjeuné ni dîné et il est en train de manquer son cours. Ses notes ont beaucoup diminué dernièrement et ses colocataires ont remarqué qu’il ne sort presque plus de sa chambre. Lorsqu’il le fait, il est maussade, irritable, fait ce qu’il a à faire et se hâte d’y retourner.

Dépendance à Internet ou e-addiction - marseille-psychologie Les nouvelles technologies sont partout au point qu'on ne peut pas y échapper, ou presque. Ainsi, entre usage régulier et vraie addiction au numérique, la frontière est mince. Premier épisode de l'addiction numérique, demain : Comment s'en sortir. Portables, tablettes, ordinateurs, les nouvelles technologies nous entourent. [Doctissimo] L’addiction numérique, un mal croissant chez les jeunes A Singapour, comme dans un nombre grandissant de pays, des psychiatres militent pour que l'addiction aux smartphones soit reconnue comme un trouble psychologique. Avec la Corée du Sud, la Chine et Taïwan, la cité-Etat est l'un des pays d'Asie les plus concernés par ce phénomène. L’addiction au smartphone, un trouble psy ? Singapour et Hong Kong détiennent d’ailleurs le record régional du plus grand nombre d'utilisateurs de smartphones par habitant, selon un rapport publié l'an dernier par le cabinet d'étude Nielsen. 87% des 5,4 millions de Singapouriens sont ainsi munis d'un téléphone multifonctions, contre 65% aux Etats-Unis. Ils passent en moyenne 38 minutes par session sur Facebook, soit presque deux fois plus que les Américains, selon la société Experian.En France, les dernières études menées établissent à 40 % le pourcentage de Français qui utilisent l'internet mobile, c'est-à-dire depuis leurs smartphones et tablettes*. Chez les jeunes de 15 à 29 ans, ce taux grimpe à 79 % !

GREA - Groupement Romand d'Etudes des Addictions Introduction Le présent document présente la vision du GREA sur l’hyperconnectitivé (usage excessif des médias électroniques). Il fait suite à de nombreux échanges professionnels et s’appuie sur les résultats de la recherche en la matière. Les médias électroniques ont intégré le champ des addictions sans substance, appelé aussi «nouvelles addictions» ou «addictions comportementales». Il n’y a pas d’addiction aux objets numeriques. C’est aussi simple que cela. J’ai participé à l’émission Le téléphone sonne : “Smartphones et réseaux sociaux: les nouvelles addictions” et j’ai été assez surpris de constater qu’il y avait encore un discours culpabilisant et pathologisant sur les objets numériques. J’ai pu entendre du docteur Willam Olivenstein Lowenstein que l’effet de ces objets était comme la cocaïne. Que les mondes numériques étaient des mondes de la stimulation perpétuelle et de la vitesse. Que 5% des jeunes joueurs de jeux vidéo développaient une addiction.

Accro au numérique ? Les nouvelles addictions... - La gazette de Danièle : "Des idées et des Arts..." Nous en avons tous un usage régulier, à partir de quel moment pouvons-être considérés comme addicts aux nouvelles technologies ? Comment cette addiction se traduit-elle au quotidien ? Michael Stora : Cela ne se traduit pas tant en terme d’heures passées sur les nouvelles technologies qu’en termes de rupture des liens sociaux réels. L’addiction se manifeste par un décrochage de la vie sociale : refus de participer à des repas de famille, moins de sorties en couple, abandon de ses responsabilités de parent... Pour les enfants cela commence par l’absence de présence au repas du soir et cela peut aller jusqu’à la déscolarisation.

Détox numérique: halte à l'intox!  On parle beaucoup de "détox numérique" aujourd'hui. Il s'agit le plus souvent de passer une semaine à quinze jours dans un endroit retiré, sans Internet ni téléphone mobile. Il est bien évident que chacun peut tirer bénéficie de périodes pendant lesquelles il est invité à se recentrer sur lui-même, la nature et des relations de proximité, loin de l'agitation du monde. Le problème est qu'ici, il ne s'agit plus seulement de retrouver le goût d'une rencontre avec soi-même et les autres, mais de réaliser un "sevrage", sur le modèle de la cure de désintoxication alcoolique dont on sait largement qu'elle n'a jamais marché.

Très intéressant de nous faire partager un autre support, il aborde bien le thème de ce qui peut se passer aujourd'hui et nous montre combien nous sommes dépendants de la technologie et des outils numériques. Une réflexion se met en place sur le rapport entre le numérique et nous à travers ce court métrage qui est d' ailleurs très bien joué par les acteurs. Merci pour ce lien. julie by hoyet_groupe2_psy Mar 22

Très bon court-métrage sur une histoire d'amour qui est vécu par procuration sur les réseaux sociaux. La fin pose une question intéressante sur l'éphémérité des données et combien nous sommes en fait dépendant, même parfois sans le vouloir, des outils numériques. by goncalves_groupe3_psy Apr 9

Bonjour, en effet ce court-metrage est excellent. Saisissant! Je l'ai aussi mis dans mes Pearltrees. L'histoire d'amour et les nouvelles technologies : un trio qui ne fait pas bon menage! Musique, Scenario, decors, acteurs excellents! Merci pour ce partage. J. by hepar Mar 28

Bonjour, excellent court-métrage !!! Il amène vraiment à la réflexion en nous mettant aux prises directement avec "la réalité" et la perte de l'être aimé. Cela nous montre aussi notre dépendance aux technologies et que sans elles nous sommes perdus. Une bonne trouvaille. Bye by mourgeotte_groupe1_psy Mar 23

Excellent court-metrage : l'isolement resultant de la cyber-dependance est tres bien mis en evidence, et bien mieux communique que par les moyens de prevention habituels. Merci pour cette perle! by mathieu_groupe2_psy Mar 18

Related: