background preloader

Conduites addictives chez les adolescents – Une expertise collective de l’Inserm

Conduites addictives chez les adolescents – Une expertise collective de l’Inserm
06.02.2014 - Dossier Santé publique Télécharger la synthèse de l’expertise collective. En France, les niveaux de consommation de certaines substances psychoactives, en particulier l’alcool, le tabac et le cannabis, demeurent élevés chez les adolescents, en dépit des évolutions de la réglementation visant à limiter l’accès des mineurs à ces produits et des campagnes de prévention répétées. ©Fotolia Pour répondre à cette demande, l’Inserm a réuni un groupe pluridisciplinaire d’experts en épidémiologie, santé publique, sciences humaines et sociales, addictologie, neurosciences et communication. Les experts ont notamment constaté une modification des usages et des modes de consommation de certaines substances psychoactives, comme par exemple l’alcoolisation ponctuelle importante qui tend à se développer chez les adolescents. L’adolescence, période de vulnérabilité Le cerveau de l’adolescent est plus vulnérable aux substances psychoactives que le cerveau de l’adulte. Alcool Tabac Dommages associés

http://presse-inserm.fr/conduites-addictives-chez-les-adolescents-une-expertise-collective-de-linserm/11035/

Related:  Agir contre les addictionsmichel_groupe3_psyAddiction au numériquecabre_groupe2_psybachy_groupe4_psy

Psychanalyse et addictions par Gilbert Lagrue - SPS n° 293, hors-série Psychanalyse, décembre 2010 La publication du Livre noir de la psychanalyse a suscité de nombreux débats dans notre pays, un des derniers bastions de cette forme de psychiatrie. Le chapitre « Les victimes de la psychanalyse » est particulièrement éloquent. En Suisse, Jean-Jacques Deglon1, qui avait une formation de psychanalyste, décrit en détail les faits qui l’ont conduit à abandonner cette pratique dans les addictions.

Hôpital Marmottan Irène Codina. Intervention au Forum Européen de la Santé. mars 2006. Les familles et principalement les parents – les conjointes étant peu nombreuses encore à consulter – ont commencé à venir nous exposer des problèmes de jeu vidéo fin d’année 2001 et ces demandes n’ont cessé de croître depuis : 9% de la file active en 2002, 25 % en 2003, 29 % en 2004, 36 % en 2005 (soit environ 60 familles). Les nouveaux médias : des jeunes libérés ou abandonnés ? 1. Les addictions numériques : Internet et les jeux vidéo La formule de M. Guy Almes selon laquelle il y a trois formes de mort : « la mort cardiaque, la mort cérébrale et la déconnexion du réseau »52(*) est particulièrement vérifiée chez les adolescents. Pour un certain nombre d'entre eux, la navigation sur Internet ou les jeux (notamment en ligne) sont devenus une drogue dont ils ne peuvent plus se passer. Si selon les psychanalystes, aucune technologie ne porte en elle-même d'effet addictogène, l'addiction ne pouvant être générée que par une pratique particulière de l'objet en cause, liée à d'autres facteurs complexes (situation du sujet, environnement familial, contexte social...), la cyberdépendance semble prendre de l'importance. 6 à 8 % des internautes seraient ainsi dans l'usage excessif ou dépendant du réseau informatique.

Addiction à Internet - Il a vécu 6 mois sans le net Un jour, Thierry Crouzet a coupé Internet. Victime d’un burn-out, d’une overdose numérique. Blogueur influent, geek connecté jour et nuit sur les réseaux sociaux, expert des nouvelles technologies, il a quitté la toile pendant six mois, pour se sevrer. Aujourd’hui, l’ancien addict est devenu un internaute modéré.

Mieux comprendre les addictions Compte-rendu des JOURNÉES GRAND PUBLIC SUR LE THÈME DES ADDICTIONS 2013 Cliquez pour télécharger le résumé en version pdf La Fédération pour la Recherche sur le Cerveau et Réunica sont partenaires depuis trois ans pour financer des projets de recherche sur le cerveau, contribuer à la campagne nationale du Neurodon lors de la Semaine du Cerveau et mettre en place des actions de sensibilisation. Quatre journées dédiées aux addictions ont, dans le cadre de ce partenariat, été organisées en 2012 et 2013 à Paris, Strasbourg, Marseille et à Besançon. L’objectif était de présenter au public l’état actuel des connaissances permettant la compréhension des addictions ainsi que les dernières avancées de la recherche scientifique en la matière.

La guerre aux drogues : une guerre raciale ? Tribune parue dans Libération du 15 décembre 2013 de Louis-Georges Tin, Président du Conseil Représentatif des Associations Noires (CRAN) et Fabrice Olivet Secrétaire Général de l’Association Française pour la Réduction des risques (AFR) et directeur d’ASUD. « La plupart des trafiquants sont noirs et arabes, c’est un fait. » déclarait Eric Zemmour le 6 mars 2010. Dès lors, si vraiment « c’est un fait », de deux choses l’une, soit les Noirs et les Arabes sont prédisposés à la délinquance, soit il y a un biais racial dans le système qui organise la « guerre aux drogues ». Aujourd’hui, trente ans après la fameuse « Marche pour l’égalité », la génération des marcheurs a subi une véritable hécatombe. Nombreux sont ceux qui sont morts à cause de « la drogue » dit-on dans les quartiers. Ne serait-ce pas plutôt à cause de la manière dont est menée cette croisade?

Dépendance à Internet Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La dépendance à Internet (également nommée Addiction au jeu, comment arrêter ? Hello j'ai eu le meme probleme d'addiction , j'avais quand meme osa 199 tyrexcorse sur pouchecot eni 189 taplusmal meme serveur nunu 177 et sacri 175 meme serveur J'étais meneur de guilde, avec maison et enclos, 30 membres sérieux dans la guilde. je suis adulte donc pas un ado accro, mais les grands joueurs sont souvent adultes dans Dofus. Beaucoup me reconnaitront si ils ont joué sur ce serveur.... je les salue d'ailleurs Moi j'ai arrêté car j'en avais marre de toujours me jeter sur mon ordi, le petit déjeuner, je l'allumais et je jouais en mangeant ( je dis bien je mangeais pas en jouant, non je jouais en mangeant, le jeu en premier), pendant mon boulot, je pensais qu'à ca. Je rentrais chez moi pour me jeter sur le jeu, à la fin je mangeais meme devant, oui j'étais un "NOLIFE" mais j'ai arrêté, j'ai réussi tout seul, pourtant, au lvl 199 (41%).

GREA - Groupement Romand d'Etudes des Addictions De quoi parle-t-on ? L'essor des mondes numériques modifie notre comportement. Nous leur consacrons plus de temps et sommes quasi en permanence face à un écran, connectés à internet : smartphone, tablette, ordinateur, console, tv, etc. Vous en doutez ? Stress numérique Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le stress numérique est la conséquence de l’amplification des mécanismes de stress par un environnement numérique omniprésent : en France le nombre de cartes mobiles (ou cartes SIM) actives (80 millions) [1] dépasse le nombre de français (66 millions) et au moins trois réseaux sont simultanément disponibles pour plus de 99% de la population. Cette dénomination, intègre le nouveau paradigme numérique (Cf. section 1), auquel est associé le caractère addictif du numérique[1]. Du stress au burnout ou syndrome d'épuisement professionnel (état d’une personne soumise à des facteurs de stress organisationnels permanents et répétitifs qui altèrent son bien-être et épuisent ses ressources)[2] et d'usages libres aux dépendances numériques (voire à l'association des deux), les enjeux sont multiples. Numérique : nouveau paradigme et nouvelles dimensions, nouveaux risques[modifier | modifier le code] Stress et numérique[modifier | modifier le code]

Réseau de prévention des addictions - Parution du guide concernant l'usage de substances psychoactives durant la grossesse Le RESPADD a le plaisir d'annoncer la parution du Guide concernant l’usage de substances psychoactives durant la grossesse, un ouvrage réalisé avec le soutien financier de la Mission interministérielle de lutte contre la drogue et la toxicomanie (MILDT), la Direction Générale de la santé (DGS), la Fédération Addiction et la Mutuelle Nationale des Hospitaliers. Ce guide est issu de la traduction française du livre « Guide to Problem Substance Use During Pregnancy » d’Anne Whittaker paru en 2011 et publié par l’association britannique Drugscope. Il a été enrichi de contributions d’experts francophones en addictologie et en périnatalité, et a bénéficié du soutien du groupe de travail « Femmes et addictions » de la Fédération addiction et de celui du Gega – Groupe d’études grossesse et addictions –.

Serge Tisseron Posté par Serge TISSERON le 22 janvier 2012. Les écrans sont d’extraordinaires supports de divertissement et d’éducation... mais à condition de les découvrir au bon moment et dans de bonnes conditions. C’est pourquoi j’ai proposé en 2008 la règle « 3-6-9-12 »pour guider les parents sur ce chemin. Or depuis 2011, cette règle est relayée par l’AFPA qui la diffuse largement. Mais qu’est ce que l’AFPA ?

Internet et cyberdépendance - Développement personnel - Psychologie Aujourd'hui environ 27 millions de Français se connectent à Internet. Le web a fait naître des addictions d'un nouveau genre, de plus en plus fréquentes. Comment prévenir ces dépendances numériques ? Addiction au numérique : peut-on vivre déconnecté ? par Vincent Parizot , Sophie Aurenche Il est parfois difficile de se détacher de la spirale infernale du numérique. En 2014, 28 millions de Français possédaient un smartphone et neuf millions avaient une tablette tactile. De plus, les réseaux sociaux tels que Facebook ou Twitter comptaient jusqu'à 32 millions d'inscrits.

Merci pour cet article de l'Inserm très instructif . Les adolescents étant une population très à risque dans les problèmes d'addiction en général, il est très intéressant de s'y référer. by storme_groupe2_psy Mar 25

« Créé en 1964, l'Institut national de la santé et de la recherche médicale est un établissement public à caractère scientifique et technologique, placé sous la double tutelle du ministère de la Santé et du ministère de la Recherche ». Ce dossier de presse [en ligne] datant de février 2014, écrit par des experts [consulté le 19/03/2014], est très intéressant dans la mesure où il traite des pratiques des jeux vidéo, sur internet, jeux de hasard et jeux d’argent chez les adolescents. De plus l’étude porte également des dommages associés en cas d’usage excessif. by caze_groupe2_psy Mar 21

Related: