background preloader

Jeux de hasard et d'argent. Contexte et addictions

Jeux de hasard et d'argent. Contexte et addictions
Avant-propos L'industrie du jeu de hasard et d'argent constitue un secteur économique et financier important qui draine de l'emploi (direct et indirect), de la fiscalité et concerne une population de joueurs qui se chiffre en millions de personnes. D'après l'Insee, en 2006, près de 30 millions de personnes en France, soit trois sur cinq en âge de jouer, ont tenté leur chance au moins une fois par an à un jeu d'argent. Depuis 1975, le montant global des enjeux a doublé. D'après le rapport Trucy, le chiffre d'affaires de l'industrie des jeux autorisés est passé de l'équivalent de 98 millions d'euros en 1960 à 37 milliards en 2006. Les jeux de hasard et d'argent sont des pratiques sociales et culturelles inscrites dans une histoire très ancienne des loisirs. Les méfaits possibles du jeu attirent de plus en plus l'attention des pouvoirs publics et des opérateurs de jeu eux-mêmes. Le groupe d'experts a consulté plusieurs rapports et auditionné 8 personnalités engagées sur ces problématiques.

http://www.lexpress.fr/actualite/sciences/jeux-de-hasard-et-d-argent-contexte-et-addictions_535240.html

Related:  Jeu et addictionJeu d'argentman34M22 LES JEUX DE CASINOJeu et addiction

LES JEUX DE HASARD ET D'ARGENT EN FRANCE LES JEUX DE HASARD ET D'ARGENT EN FRANCE TRUCY (François) RAPPORT D'INFORMATION 223 (2001-2002) - COMMISSION DES FINANCES Rapport au format Acrobat ( 5934 Ko )Table des matièresN° 223 SÉNATSESSION ORDINAIRE DE 2001-2002 Annexe au procès-verbal de la séance du 13 février 2002 RAPPORT D'INFORMATIONFAIT au nom de la commission des Finances, du contrôle budgétaire et des comptes économiques de la Nation (1) sur la mission sur les jeux de hasard et d'argent en France,Par M. François TRUCY, Sénateur. (1) Cette commission est composée de : M. Alain Lambert, président ; MM. Jacques Oudin, Gérard Miquel, Claude Belot, Roland du Luart, Mme Marie-Claude Beaudeau, M. Aymeri de Montesquiou, vice-présidents ; MM. Yann Gaillard, Marc Massion, Michel Sergent, François Trucy, secrétaires ; M.

L'économie est le facteur principal de la progression des jeux. Les facteurs de la progression des jeux d'argent en France La consommation des jeux en France, et même dans les autres pays d'Europe industrialisés, est rythmée principalement par l'économie. On peut constater que, plus un pays est en déclin de croissance, plus les citoyens de ce pays joueront à des jeux d'argent. Pour exemple, voici le graphique ci-dessous qui montre la consommation des ménages Français (courbe de couleur bleue) et la consommation des jeux d'argent (courbe en rouge). Ce graphique est issu de l'INSEE.

Près de 35 000 personnes interdites de jeu en France Près de 35 000 personnes sont inscrites sur le fichier des interdits de jeux en France, un fichier consulté 16 fois par seconde par les opérateurs de jeux en ligne agréés. Selon un bilan publié par l'Autorité de régulation des jeux en ligne (Arjel), le fichier des interdits de jeux, géré par le ministère de l'intérieur, comportait au 1er janvier 34 739 personnes, soit une hausse de 6,6 % par rapport à juin 2010, date de l'ouverture du marché des jeux en ligne en France. L'interdiction de jeux, rappelle l'Arjel, est "une démarche personnelle et confidentielle" à l'initiative du joueur qui entraîne une interdiction générale d'accès aux jeux en ligne, aux casinos et aux cercles de jeux. La procédure d'inscription sur le fichier des interdits de jeux est décrite sur le site du ministère de l'intérieur.

Conditions de vie-Société - Les jeux d'argent en France Imprimer la page Éric Rakedjian et Marina Robin, division Services, Insee Résumé En France, l’attirance pour les jeux d’argent n’a cessé de progresser jusqu’en 2004-2006 (0,9 % de la consommation des ménages) et s’érode un peu depuis (0,8 % en 2012). Entre 2000 et 2012, les sommes misées ont augmenté de 76 % en valeur et atteignent 46,2 milliards d’euros en 2012. Sur la même période, les dépenses des joueurs, nettes des gains, ont augmenté de 48 %, passant de 6,4 à 9,5 milliards d’euros.

L'addiction aux jeux est-elle comparable aux autres addictions ? Par La rédaction d'Allodocteurs.fr Rédigé le , mis à jour le L'addiction aux jeux est-elle comparable aux autres addictions ? Histoire des jeux d’argent et de hasard : des origines lointaines... Comme l’explique Gambling Phd et le centre du jeu excessif suisse (CJE), les archéologues ont trouvé les premiers objets liés à la pratique des jeux d’argent dans les vestiges laissées par l’Ancienne Babylone (3000 avant J-C), la Chine Ancienne (2300 avant J-C), ainsi qu’en Inde, en Egypte et à Rome. Le Black Jack et le Poker par exemple trouvent leur source dans les premiers jeux de cartes pratiqués en Chine avec des feuilles de papier. Des jeux chargés de symboles Le CJE attribue aux rituels de divination et de tirage au sort l’origine des jeux d’argent et de hasard : « L’interrogation du sort est devenue source de paris et de spéculations ». Mais il faudrait être plus profond encore : jouer avec le hasard ou parier n’est peut-être rien d’autre que l’essence de l’action et des prises de décision ; il ne s’agirait dès lors que d’un entraînement ou d’une mise à distance de la vie même. Comme le disait Nietzsche, le monde est un jeu divin…

Paris truqués du handball : trois mois avec sursis et 30 000 euros d'amende requis contre Nikola Karabatic Le procureur a demandé au tribunal correctionnel de Montpellier de condamner le champion de hand à trois mois de prison avec sursis et 30 000 euros d'amende. Le Monde.fr avec AFP et Reuters | • Mis à jour le Trois mois de prison avec sursis et 30 000 euros d'amende ont été requis lundi 22 juin contre Nikola Karabatic devant le tribunal correctionnel de Montpellier, dans Le procès de l'affaire des paris suspects sur le match de handball Cesson-Montpellier en mai 2012, présumé truqué. Jeux d’argent : sortir de la dépendance Loterie, grattage, casino, paris sportifs, jeux en ligne… Près d’une personne sur deux déclare jouer à des jeux d’argent et de hasard. Et certains en deviennent accros au point de se transformer en joueurs pathologiques. Explications. La dépendance aux jeux d’argent et de hasard a été une première fois mentionnée en 1561, décrite en 1914 puis analysée par Freud en 1928. On prend la chose au sérieux en 1957 avec la sortie de Psychology of Gambling (La psychologie du jeu) rédigé par le psychanalyste Edmund Bergler, considéré comme élément fondateur de ces études. Aujourd’hui, pour l’Organisation mondiale de la santé (OMS), l’addiction comportementale se définit par l’impossibilité de contrôler une pratique visant à produire du plaisir ou à écarter une sensation de malaise, et d’interrompre sa poursuite malgré ses conséquences négatives.

Jeux vidéo : pratiques excessives - Cyberdépendance ? La « cyberdépendance » ou « addiction aux jeux vidéo » existe-t-elle ? Un usage immodéré des jeux vidéo/Internet est-il pour autant synonyme d’addiction ? En effet, au regard de la toxicité des substances psychoactives (drogues illicites, tabac, alcool), le positionnement des addictions comportementales (jeux vidéo, travail, jogging…) fait encore débat. Certains psychiatres remettent en cause la notion d'addiction appliquée à autre chose que des drogues, argumentant que dans ce cas, toute passion peut être vue comme pathologique.

CJE - Centre du jeu excessif - Prévention - FAQ Qu'est-ce qu'un jeu de hasard et d'argent? Qu'est-ce qu'un problème de jeu? Quelle est la différence entre jeu pathologique, jeu compulsif et jeu excessif? Les signes montrant que le jeu pose un problème Comment identifier un problème de jeu?

Related: