background preloader

Mal être: La cyberdépendance, nouvelle drogue des temps modernes ?

Mal être: La cyberdépendance, nouvelle drogue des temps modernes ?
Quand l'ordinateur occupe de plus en plus de place dans la vie, il peut devenir un véritable objet d'addiction. Omniprésent, il entraîne de nombreux comportements compulsifs irrépressibles. Le cyberdépendant vérifie sa boîte à message toutes les 10 minutes, il consulte et re-consulte inlassablement les mêmes sites Internet ou passe d'innombrables heures à jouer en réseau. Même en vacances, il ne peut pas se séparer de son objet transitionnel et lemporte partout avec lui. La cyberdépendance est une forme de toxicomanie moderne. À partir de quand, à partir de combien d'heures de jeu par jour ou par semaine peut on parler d'abus et de consommation excessive ? Dans le cas de la véritable dépendance, la vie s'organise autour du jeu ou du clavier et le fonctionnement social, intellectuel et affectif en est affecté. Addiction à l'ordinateur selon le Computer Addiction Services Le Dr. 20 questions à se poser pour évaluer à sa "pécéconsommation" Related:  Cyber addiction généralitésCyberdépendance et malaise des adolescents

Cyberdependance.ca - Quand l'utilisation d'Internet devient un problème La cyberdépendance: état des connaissances, manifestations et pistes d'intervention Lundi, 27 Février 2012 01:00 Journal FORUM L'omniprésence d'Internet dans toutes les sphères de nos vies peut entrainer, chez certaines personnes, un usage problématique d'Internet ou de certaines de ses applications. Les intervenants des centres de réadaptation en dépendance rencontrent en effet des personnes qui présentent des signes de dépendance au Web. Cette monographie recense l'essentiel des travaux de recherche menés à ce jour sur la cyberdépendance, ses manifestations et les applications jugées plus à risque de créer une dépendance. Louise Nadeau est professeure titulaire au Département de psychologie de l'Université de Montréal et directrice scientifique sortante du Centre Dollard-Cormier – Institut universitaire sur les dépendances. Sous la direction de Louise Nadeau, La cyberdépendance: état des connaissances, manifestations et pistes d'intervention, Montréal, Centre Dollard-Cormier – Institut universitaire sur les dépendances, 2012, 76 p. Sur le Web

Accro au jeu vidéo ? Le jeu vidéo est aujourd’hui un loisir qui concerne toutes les tranches de la population. Une enquête montre que 53 % des Français1 jouent régulièrement et 68 % occasionnellement. Qui joue le plus ? A quel type de jeu ? Pourquoi certaines personnes deviennent-elles addictes ? Qui joue ? Les derniers chiffres1 (octobre 2017) montrent que les plus gros joueurs se situent dans les tranches d’âge : 10-14 (95 %), 15-18 (92 %) et 19-24 (91 %). A quel type de jeu jouent les joueurs ? Dans le classement 2017 des 10 premiers jeux vendus en France toutes plateformes confondues1, on trouve : Les jeux de rôle en ligne massivement multi-joueurs (Massively multiplayer online role-playing game- MMORPG) dont « World of Warcraft » (WOW) et les arènes de bataille en ligne multijoueur (Multiplayer online battle arena-MOBA) dont « League of legends » (LOL) sont des jeux présentant potentiellement un caractère addictif. Puis-je être « addict » au jeu vidéo ? Les caractéristiques de l’addiction au jeu vidéo

La cyberdépendance Internet est devenu un outil grand public incontournable, des plus jeunes aux personnes âgées, il intéresse maintenant tout le monde. Communiquer avec des proches, s’informer, faire des achats en ligne, trouver des films et des morceaux de musique, jouer en réseau. Quoi de plus banal ? Comment nos « clics » de souris sur internet peuvent-ils devenir dangereux pour notre équilibre ? Qu’est-ce que la cyberdépendance ? Certains d’entre nous développent des dépendances au fait de se connecter sur internet, ils ne peuvent plus s’empêcher de « se coller » devant leurs écrans, à n’importe quelle heure et à n’importe quel prix. Quels sont les dangers ? Comme pour les autres sortes de dépendances existantes, les conséquences négatives dues au comportement incontrôlable et répétitif ne tardent pas à arriver, et malheureusement, elles touchent plusieurs domaines de la vie. Prenons l’exemple d’un adolescent de 16 ans, Julien, qui se passionne pour les jeux-vidéos depuis son jeune âge. Quand réagir ?

Prévenir et analyser la cyberdépendance La cyberdépendance est devenue, avec le temps et l’évolution de la technologie, une addiction des temps modernes. Lorsque l’on reste scotché à son écran, il arrive que l’on en oublie de se nourrir, de nourrir ses enfants, de se laisser aller à un manque d’hygiène, … bref que l’on développe les mêmes comportements et connaisse la même descente aux enfers que pour toute autre addiction. Au fil de mes lectures et de mes rencontres personnelles et professionnelles, j’ai pu constater que cette dépendance touchait plus les jeunes que les adultes. La cyberaddiction existe-t-elle ? L’addiction dépasse en effet dans les discours les plus divers la simple préoccupation, certes légitime, de soignants ou de responsables de santé publique envers des sujets en souffrance. Elle représente aujourd’hui une forme dominante de représentation du mal-être, voire de la condition de l’individu dans la société. Avec par exemple Alain Ehrenberg [1, 2], le constat peut être fait que l’addiction est devenue, avec la dépression, « la » pathologie emblématique de la société actuelle, au même titre que l’hystérie, ou plus généralement la névrose, l’avaient été au temps de l’invention de la psychanalyse par Freud. À l’époque victorienne, il était important de savoir « se tenir », de camoufler ses sentiments, de mettre en avant le devoir et de masquer le désir : l’hystérique posait alors problème, les liens des symptômes aux organes génitaux, puis au cerveau, enfin au désir et à l’histoire du sujet devenant les grandes questions théoriques de l’époque.

Internet Addiction and Online Addiction By John M. Grohol, Psy.D. May 27, 1999, Last updated: March 4, 2016 A resource for objective, useful informationabout Internet addiction, a theorized disorder.Is the Internet Addiction Test valid? What is Internet Addiction Disorder (IAD)? Researchers still can't tell you exactly what Internet Addiction Disorder is, also know by the term "Pathological Internet Use" (PIU). The original research into this disorder began with exploratory surveys, which cannot establish causal relationships between specific behaviors and their cause. Do some people have problems with spending too much time online? What most people online who think they are addicted are probably suffering from is the desire to not want to deal with other problems in their lives. What some very few people who spend time online without any other problems present may suffer from is compulsive over-use. Case studies, the alternative to surveys used for many conclusions drawn about online overuse, are just as problematic.

Cyberdépendance Cyberdépendance Quand un enfant se donne « la mort » « Jusqu’à présent, personne n’avait osé aborder, voire effleurer cette triste réalité du suicide des enfants, préférant souvent la nier en la dissimulant au travers de jeux dits dangereux. Le suicide touche aussi les plus petits, les enfants, les préadolescents. Je suis convaincue que la lecture de ce livre remarquable permettra de sauver des vies. Je suis convaincue que ce travail est vital afin d’agir pour prévenir la souffrance des enfants qui, par désespoir, faute d’être entendus par les adultes, agissent de manière risquée jusqu’à l’accident fatal prévisible. Le travail inédit réalisé par Boris Cyrulnik à travers une approche pluridisciplinaire mêlant neurobiologie, biochimie, psychologie, sociologie et autres disciplines nous éclaire. Ce livre nous donne de l’espoir. Nous pouvons tous, dès à présent, être des acteurs de la prévention du suicide des enfants. L’amour, l’affection, les liens familiaux, l’écoute d’adultes constituent des protections efficaces.

La Clinique du Jeu Pathologique Une forme particulière de dépendance qui s'est développée avec l'engouement informatique concerne le rapport que certaines personnes entretiennent avec l'écran. Les nouvelles techniques de l'informatique et de la communication (« TIC ») proposent une variété de possibilités pour jeunes adolescents et adultes : des activités ludiques (jeux vidéo, jeux en réseau, jeux de hasard et d'argent), des modèles de contact (chat, forum,...), des sources d'information (moteur de recherche), des pratiques commerciales et sexuelles... Le rapport au virtuel s'inscrit par un abandon momentané du réel, pour un monde sans mémoire et sans avenir, celui de l'instant présent, de l'immédiateté. Utilisé de manière abusive, le virtuel peut remplir différentes fonctions psychologiques pour le consommateur, comme s'évader d'un monde dont la réalité est difficilement supportable. Le Net a certains effets bénéfiques. Au niveau psychologique, deux risques émergent par rapports aux autres.

Définition Dépendance à Internet Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La dépendance à Internet (également nommée cyberdépendance cyberaddiction usage problématique d'Internet (UPI) ou trouble de dépendance à Internet (TDI)) désigne un trouble psychologique entraînant un besoin excessif et obsessionnel d'utiliser un ordinateur et interférant sur la vie quotidienne. Des activités en ligne, telles que l'achat en ligne, si faite en personne, peuvent être considérées comme problématiques si celles-ci sont compulsives. Signes et symptômes[modifier | modifier le code] D'après le spécialiste français Romain Cally « sur le web, la compulsion apparaît lorsque l'internaute ne juge plus son comportement normal, mais ne peut pour autant éviter de se connecter. Symptômes psychologiques allégués[9] : Symptômes physiques allégués[10] : yeux secs ;maux de tête migraineux ;maux de dos ;syndrome du tunnel carpien ;repas irréguliers ou sautés ;mauvaise hygiène personnelle ;insomnies ou changements dans le cycle du sommeil. D. Psychologie :

Related: