background preloader

Données Publiques de Météo-France - Accueil

Données Publiques de Météo-France - Accueil

https://donneespubliques.meteofrance.fr/

Related:  dataChangement climatiqueOpen Data

Réutilisation des données publiques : des promesses vertigineuses Dossiers d'actualitéMis à jour le 14/04/2017 Copyright : Flickr CC by sa Perspecsys Photos L'open data, ou, dit en français, l'ouverture des données publiques est devenue une obligation pour toutes les collectivités locales de plus de 3500 habitants depuis l'adoption de la loi pour une République Numérique (loi du 7 octobre 2016). La "loi Lemaire" achève un chapitre législatif intense autour de l'open data (loi Valtere, loi Macron...). Les plus grosses collectivités se sont déjà lancées ; les autres vont devoir le faire.

IPCC - Intergovernmental Panel on Climate Change Le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) a été créé en 1988 en vue de fournir des évaluations détaillées de l’état des connaissances scientifiques, techniques et socio-économiques sur les changements climatiques, leurs causes, leurs répercussions potentielles et les stratégies de parade. Depuis lors, le GIEC a établi cinq rapports d’évaluation multivolumes, accessibles depuis l’onglet Publications. Le GIEC et l’ex-Vice-Président des États-Unis d’Amérique, Al Gore, ont reçu le Prix Nobel de la paix en 2007 pour leur contribution dans le domaine des changements climatiques.

Open data : au service du citoyen et de la smart city Centré sur le quotidien des usagers et sur une meilleure efficacité de la gestion urbaine et plus globalement des collectivités, l’open data est une pierre angulaire pour créer une interface qui fait sens entre l’homme et les technologies digitales. Et en matière d’open data, plusieurs pays européens, la France en tête sont des figures de proue de ce mouvement. Y’a t’il consensus sur la définition de la ville intelligente ? Vaste concept que celui de la smart city et pour lequel, selon les publics, la réponse peut couvrir des registres variés. Accueil - IRSN - Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire Forte réplique près de la centrale d'Onagawa (7.1 Mw) suite au séisme du 11 mars 2011 Jeudi 7 avril 2011 à 23h32 heure locale (14h32 TU), un séisme de magnitude 7,1 s’est produit à quelques kilomètres de la côte Est de l’île d’Honshu au Japon, à environ 20 km de la centrale nucléaire d’Onagawa, et à 70 km à l’est de la ville de Sendaï. L’IRSN publie une note d’information sur les caractéristiques de ce séisme. L’Alliance Européenne en Radioécologie : une initiative pour une meilleure intégration des recherches menées en radioécologie en Europe

258. Country Joe McDonald: "Agent orange song" Entre 1961 et 1971, l'armée américaine largue des quantités impressionnantes de défoliants sur le sud-Vietnam, en particulier le redoutable agent orange. Cette pulvérisation provoque une catastrophe humaine et écologique dont les effets se font toujours sentir aujourd'hui. L'agent orange, dont le principe actif est la dioxine, est le défoliant le plus utilisé au cours du conflit en raison de sa grande efficacité. L'appellation de l'herbicide s'explique par la couleur des fûts dans lesquels on le conditionne. (1) Au cours de la guerre, des dizaines de millions de litres d'agent Orange sont pulvérisés. Même diluée dans les défoliants, les quantités de dioxine déversées restent inouïes. (2) Ce sont des chercheurs britanniques et américains qui mettent au point des herbicides au cours de la seconde guerre mondiale.

Ce qu'il faut retenir du projet de loi pour une République numérique Le voyage parlementaire du projet de loi pour une République numérique touche à sa fin. Le Sénat examine mercredi les conclusions de la commission mixte paritaire. Il devrait définitivement adopter le texte lors de cette deuxième lecture, après le vote à l’Assemblée nationale le 20 juillet. Les collectivités territoriales sont concernées plus ou moins directement par plusieurs articles, en particulier ceux relatifs à l’Open data contenus dans le Titre I baptisé « La circulation des données et du savoir ». Un pas en avant pour l’Open data Le projet de loi pour une République numérique instaure en premier lieu l’ouverture par défaut des données publiques.

Le climat en questions / Pour tous Le site « Le climat en questions » s’adresse à tous ceux qui s’intéressent au climat de la Terre et à son évolution. Il a pour objectif de proposer des réponses scientifiques et rigoureuses aux questions que peut se poser un public non spécialiste sur le climat. Le site doit donc permettre à chacun de construire ses connaissances à partir de contenus en prise directe avec la recherche actuelle. L'Open Data est à la mode et... cherche son modèle Il y a cinq ans, le gouverneur du Massachusetts avait exigé que les sociétés de transport public ouvrent et partagent leurs données. Objectif : permettre aux usagers de prendre connaissance des horaires et des correspondances entre les différents opérateurs. Une décision en apparence anodine qui a, en fait, ouvert la voie à l'Open Data, autrement dit aux données publiques accessibles sur le Web. Car cette initiative s'est alors répandue à grande vitesse à travers les États-Unis, sous l'impulsion notamment du président Barack Obama, avec son projet Open Government qui voulait « libérer » les données de toutes les agences du gouvernement fédéral.

cadastre.gouv.fr vendredi 11 avril 2014 Bienvenue sur le service de consultation du plan cadastral. Le plan cadastral français disponible en ligne est composé de 597835 feuilles de plan aux formats image ou vecteur. Ce service vous permet de rechercher, consulter et commander ces feuilles de plan. 495136 plans vecteurs102699 plans images

265. Slimane Azem: “Ffegh ay ajrad tamurt iw” (1955) L'Algérie est une possession très particulière au sein de l'empire colonial français. Elle constitue par exemple l'unique colonie de peuplement. Dès l'origine, la colonisation du territoire y progresse au gré de la conquête. Aussi, à la veille de la guerre d'indépendance, la population d'origine européenne s'élève à plus d'un million d'individus. Les colons s'y procurent des terres selon deux modalités différentes: soit par appropriation étatique (colonisation officielle), soit par transactions foncières (colonisation libre). La législation adoptée s'avère particulièrement favorable au colonat qui peut mener une gigantesque entreprise de spoliation des terres indigènes.

Related:  Bookmarks