background preloader

Les conséquences du réchauffement climatique

Les conséquences du réchauffement climatique
Mis à jour le 14/11/2013, mis en ligne le 29/11/2010 Fonte de la banquise, disparition de certaines espèces, mais aussi épidémies ou récession économique... Les conséquences du changement climatique pourraient être lourdes. Mais elles provoquent une prise de conscience individuelle et politique porteuse d'espoir. Des jeunes de plus de 40 nations manifestent contre le changement climatique pendant le sommet de Cancun, Mexique, décembre 2010.© AFP / Cris Bouroncle Un climat déréglé De manière empirique, le public s’aperçoit des modifications climatiques en cours. Pour les scientifiques, les indicateurs du changement à l’œuvre sont les suivants : Certaines conséquences du changement climatique, comme la fonte des glaciers, sont déjà visibles. Des populations entières affectées Le changement climatique a des impacts difficiles à quantifier sur la santé publique. Néanmoins, la santé publique est affectée par le climat : Des processus d’adaptation sont alors élaborés. Une économie perturbée

Les causes du réchauffement climatique L’atmosphère terrestre agit comme une serre où la chaleur solaire est piégée. Gaz à effet de serre et activités humaines Depuis les années 1990, les travaux scientifiques, synthétisés dans les rapports produits par le GIEC, mettent l’accent sur le rôle joué par les activités humaines dans le changement climatique constaté. Dans son quatrième rapport de synthèse publié en 2007, le GIEC note que « La majeure partie du réchauffement de la seconde moitié du XXe siècle est très vraisemblablement due au surplus d’effet de serre et donc aux activités humaines. »1 Une trentaine d’organisations scientifiques majeures, dont la NASA et l’Organisation météorologique mondiale, dressent des constats similaires. La concentration en dioxyde de carbone était ainsi de l’ordre de 280 ppmv (ou ppm) (parties par millions volumiques) dans l’atmosphère au cours des derniers millénaires. L’agriculture et l’élevage, aussi à l’origine d’importants rejets de GES « Controverses scientifiques »

Contexte et enjeux Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie Contexte et enjeux Le développement des activités humaines est à l’origine d’un accroissement de l'effet de serre. Ce phénomène a pour conséquence une augmentation de la température à la surface du globe, synonyme d'importants changements climatiques sur la Planète. Qu'est-ce que l'effet de serre ? L'effet de serre, comment ça marche ? L'effet de serre est un phénomène naturel. (source : ADEME Guyane)Agrandir l'image Certains gaz comme la vapeur d’eau, le dioxyde de carbone (CO2) ou le méthane (CH4) sont naturellement présents dans l'atmosphère et retiennent une large part du rayonnement infrarouge renvoyée vers l’espace par la Terre. L’effet de serre est donc un phénomène naturel et nécessaire, participant de l’équilibre bioclimatique de la Planète. Or les activités humaines sont à l’origine d’émissions de GES, dits anthropiques. Agrandir l'image Les GES anthropiques sont aujourd’hui de plus en plus émis dans l’atmosphère.

effet de serre Qu'est-ce que l'effet de serre? L'effet de serre - Agrandir Le mécanisme d’effet de serre est un mécanisme naturel. En piégeant une partie des rayons infrarouges, il permet à la terre d'avoir une température moyenne de 15°C et non de –18°C si celui-ci n'opérait pas. L'énergie solaire qui parvient au sol réchauffe la Terre et se transforme en rayons infrarouges. Comme les vitres d'une serre - d'où le nom donné à ce mécanisme - des gaz présents dans l'atmosphère piègent une partie de ces rayons qui tendent à la réchauffer. Quel rapport entre effet de serre et réchauffement climatique ? Le mécanisme d'effet de serre, en piégeant une partie des rayons infrarouges, permet à la terre d'avoir une température moyenne de 15°C et non de –18°C si celui-ci n'opérait pas. Quels sont les gaz participant à l'effet de serre ? Les plus abondants naturellement sont la vapeur d'eau, le dioxyde de carbone et le méthane. Est-on sûr que la planète se réchauffe ? Qu'est-ce que le protocole de Kyoto ?

Changement climatique : causes, effets et enjeux Le Vendredi 14 septembre 2018 Les gaz à effet de serre (GES) ont un rôle essentiel dans la régulation du climat. Sans eux, la température moyenne sur Terre serait de -18 °C au lieu de +14 °C et la vie n’existerait peut-être pas. Toutefois, depuis le XIXe siècle, l’homme a considérablement accru la quantité de gaz à effet de serre présents dans l’atmosphère. Pourquoi la Terre chauffe ? L’effet de serre La Terre reçoit en permanence de l’énergie du soleil. Les principaux gaz à effet de serre Certains gaz à effet de serre sont naturellement présents dans l’air (vapeur d’eau, dioxyde de carbone). L’accumulation du dioxyde de carbone (CO2) dans l’atmosphère contribue pour 2/3 de l’augmentation de l’effet de serre induite par les activités humaines (combustion de gaz, de pétrole, déforestation, cimenteries, etc.). Les effets du changement climatique : des impacts visibles Le GIEC a publié son 5e rapport (AR5) en 2014. Météo… climat : quelle différence ?

Effet de serre Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'expression effet de serre résulte d'une analogie entre l'atmosphère et les parois d'une serre. Son usage s'est étendu dans le cadre de la vulgarisation du réchauffement climatique causé par les gaz à effet de serre qui bloquent et réfléchissent une partie du rayonnement thermique [1]. Or le bilan thermique d'une serre s'explique essentiellement par une analyse de la convection et non du rayonnement : la chaleur s'accumule à l'intérieur de la serre car les parois bloquent les échanges convectifs entre l'intérieur et l'extérieur. Les températures terrestres résultent d'interactions complexes entre les apports solaires perturbés par les cycles de l'orbite terrestre, de l'effet albédo de l'atmosphère, des courants de convection dans l'atmosphère et les océans, du cycle de l'eau et le forçage radiatif de l'atmosphère notamment. Historique[modifier | modifier le code] Fonctionnement d'une serre[modifier | modifier le code] Gouvernement du Canada

Changement climatique : causes, effets et enjeux Pour limiter les effets du changement climatique, les pays signataires de la Convention-cadre des Nations unies sur le changement climatique (CCNUCC) se sont donnés pour objectif dans l’Accord de Paris de « contenir l’élévation de la température moyenne de la planète nettement en dessous de 2 °C par rapport aux niveaux préindustriels et en poursuivant l’action menée pour limiter l’élévation de la température à 1,5 °C par rapport aux niveaux préindustriels, étant entendu que cela réduirait sensiblement les risques et les effets des changements climatiques ». Pour ce faire, il est crucial de s’attaquer aux causes du changement climatique en maîtrisant les émissions nettes de gaz à effet de serre (GES), c’est ce qu’on appelle l’atténuation. Cependant, compte tenu de l’inertie climatique et de la grande durée de vie des gaz à effet de serre accumulés dans l’atmosphère, l’augmentation des températures d’ici à la fin du siècle est inévitable et toutes les régions du monde sont concernées.

Related: