background preloader

Muriel Salmona «La réalité des violences sexuelles est l’objet d’un déni massif»

Muriel Salmona «La réalité des violences sexuelles est l’objet d’un déni massif»
Dès l’introduction de votre Livre noir des violences sexuelles (1), vous précisez que les violences sexuelles sont en augmentation, et que les victimes sont à 80 % des femmes. Cette situation paraît aberrante dans notre pays, au XXIe siècle… Muriel Salmona. Malheureusement, les chiffres sont catastrophiques. Toutes les enquêtes le montrent, les victimes sont issues de tous les milieux sociaux et de toutes les catégories professionnelles, et les violences sexuelles sont commises essentiellement par des hommes, par des proches ou quelqu’un de connu par la victime dans 80 % des cas. Malgré le Mouvement de libération des femmes (MLF) et les progrès en matière d’égalité ces quarante dernières années, nous sommes encore loin du compte concernant les violences, les discriminations et les inégalités subies par les femmes en France. Vous voulez dire que notre société se rend complice de ces violences, en n’écoutant pas assez les victimes et en ne les protégeant pas ? Muriel Salmona. (1) (2)

http://www.humanite.fr/tribunes/muriel-salmona-la-realite-des-violences-sexuelles-548298

Related:  Justice & viol en FranceChangementhalfladyRape culture

Ça m'est arrivé : j'ai été victime d'un viol Free Bird a vécu une expérience traumatisante à l’âge de treize ans : elle a été violée. Ce n’est que sept ans plus tard qu’elle s’est décidée à porter plainte… Récit de ce parcours du combattant, qui rend compte des difficultés rencontrées lorsque vient le moment de parler. Depuis l’affaire DSK, on ne parle plus que de ça. Boulette: BlackBerry dénonce les amateurs de porno - High-Tech Pour son grand retour sur le marché des smartphones, BlackBerry n’échappe pas à quelques couacs. Outre les analystes critiques qui font plonger l’action de l’entreprise canadienne, une fonction embarquée sur les nouveaux modèles Z10 et Q10 crée des remous parmi les utilisateurs. L’heure est aux réseaux sociaux et au partage à tout va. Ça, la société BlackBerry l’a bien compris. Tellement bien d’ailleurs qu’une option de messagerie instantanée permet d’avertir automatiquement tous les contacts de son carnet d’adresses que l’on écoute de la musique ou que l’on regarde une vidéo.

Comment être Heureux lorsque l’on a Conscience de la Souffrance dans le Monde ? On s’est tous demandé, dans les moments où la difficulté à supporter les souffrances du monde était trop dure, si finalement on n’aurait pas préféré être, comme le dit l’expression commune, « un imbécile heureux ». En effet, la personne qui n’a pas conscience de tout ce qu’il se passe dans le monde et qui vit sa vie sans se soucier de ce qu’il se passe autour d’elle a une vie d’apparence « plus facile ». Avoir conscience des choses nous rend tout à coup responsables et cela nous touche. Une fois que l’on sait certaines choses, c’est notre vie toute entière qui peut être chamboulée, c’est même le sens de la vie tout entier qui peut changer. Une fois que l’on sait, c’est notre vie toute entière qui change, plus rien n’a le même sens, et nos priorités basculent, la vie n’a plus le même goût. Cela peut sembler même vivre dans une dimension parallèle dans laquelle nous sommes soudainement propulsés, au fur et à mesure que notre conscience s’éveille.

Poire le violeur : quand « séduire » devient « faire céder » Céder n’est pas consentir.Nicole Claude-Mathieu Apprendre à séduire, quelle brillante idée. Vous vous souvenez? J’avais parlé de Poire, le nice guy, le pauvre mec qui n’avait pas confiance en lui, qui voulait séduire mais qui ne savait pas faire, qui se plantait lamentablement, et qui accumulait la frustration et la rancœur jusqu’à haïr l’objet de son désir.

Les violeurs d'une lesbienne condamnés à 12 et 15 ans de prison Deux hommes ont été condamnés, ce vendredi 14 juin, à 12 et 15 ans de prison, pour le viol d’une lesbienne à Béziers, en 2010. Pour l’avocat de la jeune femme, le viol avait à l’évidence une «connotation corrective». «Ils l’ont violée, puis l’ont sodomisée en lui faisant jurer qu’elle n’aimerait plus jamais les femmes, expliquait Me Philippe Terrier à l’ouverture du procès. Ça a été atroce. D’une rare violence. Plainte Contre X, un papier du Vif - L'univers de Karin Bernfeld J'aime çaJe n'aime plus Bouton j'aime4 Cet article, publié dans Le Vif, est signé Thierry Denoël. Le Vif/L’Express : Plainte contre X est un cri de souffrance et même de vengeance.

L’égalité passe par la pénalisation du client LE MONDE | • Mis à jour le | Christine Delphy (Sociologue), Françoise Héritier (Anthropologue) et Yvette Roudy (Ancienne ministre des droits des femmes) La simple cohérence veut qu'après le droit de cuissage et le harcèlement sexuel (accès sexuel obtenu par le pouvoir), après le viol (obtenu par la force), ce séculaire droit masculin conféré par l'argent, l'achat d'acte sexuel, soit à son tour remis en cause. Dès les années 1980, les études du sociologue suédois Sven Axel Mansson débusquaient, dans la prostitution, un système fortement conservateur, un « espace homosocial libéré des exigences égalitaires des femmes » où « l'ordre ancien est restitué ». En 2004, la seule enquête nationale jamais menée en France mettait au jour un imaginaire sexuel souvent fondé sur la domination, la violence et la chosification de l'autre. Ce qu'achète le client prostitueur, c'est le droit d'échapper aux règles et aux responsabilités qui fondent la vie en société.

"Il leur est conseillé d'éviter de se promener toutes seules" : La culpabilisation ordinaire Blabla avant le sujet : Je sais bien que je suis peu présente en ce moment, mais si vous voulez bien m'envoyer des pensées positives le 15 et 16 mai, cela sera hautement apprécié. Amour par delà les nuages. Sujet du jour

Un violeur vit dans ma ville : la police le sait et s’en fout J’ai emménagé il y a trois jours dans cette ville pour y commencer ma première année d’étude supérieure. Le grand saut, quoi. Making of Jérémie T, 18 ans, nous a adressé ce témoignage, « sur le viol d’une amie qui restera surement impuni ». Il nous a demandé de ne pas publier son nom complet. Son amie lui a donné son accord avant la publication de son récit.

Related: