background preloader

Comment et pourquoi piloter le changement?

Comment et pourquoi piloter le changement?
Voici un article sur la Conduite des changements vue par Nicole C., qui a travaillé pour un sous-traitant de la Défense Nationale Canadienne. Par mesure de confidentialité, le nom de famille ne sera pas diffusé. Les projets apportent des changements au sein des entreprises. Ces changements peuvent être influencés par le contexte interne ou externe à la compagnie. De plus en plus d’entreprises adoptent une stratégie d’amélioration continue pour rester concurrentielles. La conduite des changements est souvent unique à chaque entreprise. Qu’est-ce que la conduite du changement? La conduite du changement est la méthode qu’une entreprise choisit pour corriger une situation d’insatisfaction et atteindre le but visé. La méthode de conduite du changement peut être basée sur l’autorité, l’intervention, l’information ou la participation. La méthode basée sur la participation est présentement la plus populaire. Pourquoi faut-il conduire le changement? Comment piloter le changement? Quelques questions

http://www.blog-gestion-de-projet.com/pourquoi-conduire-le-changement/

Related:  1.2 CHANGEMENT (CONDUITE DU)conduite de changement

Conduire le changement dans l'établissement scolaire (2) Pour que le changement soit un succès, il faut qu’il soit le fait de l’établissement lui-même. Les établissements scolaires ont la capacité de s’améliorer par eux-mêmes, cela implique un changement culturel mais aussi le respect d’un certain nombre de conditions. Le changement doit s’opérer à la fois au niveau de l’établissement et de la classe. Les interventions sur les conditions d’enseignement et d’apprentissage sont essentielles mais elles n’arrivent pas à elles seules à opérer le changement et l’amélioration de la réussite des élèves. Le point crucial est le développement de l’établissement au travers de stratégies internes et externes qui ont un effet sur les progrès des élèves et qui sont complémentaires.

Trucs pour contrer la résistance au changement Tout changement aura ses partisans et ses opposants. Une préparation pour le changement ne comprend pas seulement le besoin de susciter l’enthousiasme pour le processus de changement et de travailler avec les adopteurs précoces ou les convertis, mais également d’être prêt à défier et gagner les sceptiques. La première étape pour contrer cette vague de résistance au changement consiste à entreprendre une analyse des champs de force comme moyen d’analyser les <forces motrices> du changement et la reconnaissance des <dispositifs de retenue>. Le changement peut être vu par certains comme une dévaluation de leur expérience passée! Ceci pourrait expliquer pourquoi les jeunes, qui ont investis moins de temps et d’efforts dans l’apprentissage des anciennes façons de faire, trouvent plus facile de s’adapter aux nouvelles façons de faire. Tout changement peut susciter certaines ou toutes les réactions suivantes:

Pour une nouvelle façon de penser le changement par la mobilisation locale des acteurs des projets (la TPR) Ne vous êtes-vous jamais demandé pourquoi malgré de nombreuses années d’expérimentation, les modèles, méthodologies et autres méthodes de management des projets ne donnent jamais entière satisfaction ? Pourquoi un rapport du Standish Group prétend que seulement 16% des projets réussissent à atteindre leurs objectifs malgré l’utilisation d’une armada de pratiques issues d’expériences abondantes en gestion de projet et de la qualité ? Je vous suggère de vous arrêter de penser pratiques, techniques, processus, méthodologies ou outillage car rien de tout cela n’est totalement à la base des échecs cuisants que rencontrent nos projets. Prenez plutôt le temps de vous pencher sur le facteur humain et de vous interroger sur les places que prennent les individus au sein d’un collectif devant cheminer vers des objectifs communs lors de la réalisation d’un projet.

Conduire le changement dans l’établissement scolaire (1) Il y a au moins deux définitions de la dynamique de changement d’un établissement scolaire. La première est un effort systématique et soutenu de changer les conditions d’apprentissage et les conditions internes de l’organisation scolaire pour atteindre les buts qu’elle s’est fixée. C’est d’abord construire une définition et un sens commun des efforts à faire par la communauté éducative mais cela peut être aussi (deuxième définition) une stratégie pour le changement qui vise à améliorer la réussite des élèves et à renforcer les compétences collectives pour accompagner le changement.

Conduite du changement : comment communiquer, communiquer, communiquer ? (Ce texte est extrait de l’ouvrage #hyperchange – petit guide de la conduite du changement dans l’économie de la connaissance). Dans la plupart des projets de gestion de changement, on entend toujours ce même refrain : il faut (on va / nous devons) communiquer, communiquer, communiquer. C’est à ce moment que l’ensemble de l’assitance lève les yeux au ciel. Conduite du changement – leadership, stratégie, management et culture Cet article est tiré de #hyperchange – petit guide de la conduite du changement dans l’économie de la connaissance, e-book publié par #hypertextual le 13 Mars 2013. Il s’agit ici de la synthèse du livre, synthèse qui propose un plan d’actions suivant 4 phases (vision, élaboration, mise en oeuvre et pérennisation) qui correspondent à 4 axes : leadership, stratégie, management et culture. Les Références sont des ouvrages, chroniqués ou pas par #hypertextual : le lien vous guidera vers l’article ou l’ouvrage sur Amazon. Dans la colonne Action, vous trouverez quelques liens vers les articles correspondants d’#hypertextual.

Quel style de chef d'établissement êtes-vous ? Les recherches sur le style de direction datent quant à elles des années 1960. A l’époque, elles témoignaient d’une double dimension du travail du chef d’établissement ou du directeur d’école, un travail composé de tâches visant à atteindre les objectifs de l’organisation scolaire et un travail moral fondé sur la reconnaissance et le respect mutuel. En partant de cette distinction, Leithwood (1990) a analysé la variété des styles de chef d’établissement ou du directeur d’école : La littérature de recherche montre que la combinaison de ces styles (instrumentaux et relationnels) a plus de chances d’améliorer les résultats et de satisfaire les enseignants. Un autre aspect du style de direction est marqué par l’opposition entre un chef d’établissement ou directeur d’école démocrate (autorisant la participation au processus de décision) et un chef d’établissement ou directeur d’école autocrate (décidant par lui-même des actions sans concertation).

Piloter la phase opérationnelle du changement Préparation et lancement du processus Elaborer le plan de gestion du changementOrganiser le processusDéfinir le processus permettant la transition d'un état A vers une cible B. Suivant l'ampleur du changement, ajouter des étapes intermédiaires pour atteindre l'organisation cible B. Construire des scénarios. Prévoir les impacts sur les systèmes d'information, de décision, d’animation et de rétribution.Identifier les compétences cibles.

Conduite du changement et économie de la connaissance Aujourd’hui retour sur un excellent e-book autour de la conduite du changement. Son auteur n’est pas un inconnu pour moi, puisqu’il a été un des auteurs du livre blanc sur l’Entreprise 2.0, que j’ai dirigé. Entre temps nous nous sommes croisés à droite à gauche à l’occasion de conférences ou pour la publication de mon livre sur les réseaux sociaux d’entreprise. Cecil est une des personnes qui a la culture livresque la plus importante que je connaisse sur ce type de sujet et qui le partage régulièrement sur son blog. D’ailleurs cet e-book en est la concrétisation, à travers sa conception qui est orientée autour de ces auteurs américains, moins connus en France et qui ont beaucoup publié sur ces sujets. Certes, je pourrai vous décrire le contenu, mais j’ai préféré donner la parole à Cecil à travers cet entretien autour de cet écrit : #hyperchange - Petit guide de la conduite du changement dans l’économie de la connaissance

Conduire le changement dans l'établissement scolaire Le changement concerne à la fois l’amélioration de la réussite des élèves et le renforcement des compétences collectives dans l’établissement. La compréhension du travail individuel s’inscrit dans une réflexion au sein d’une communauté de pratiques pour laquelle les membres partagent une vision commune et une volonté d’apprentissage professionnel tournée vers l’expérimentation d’activités nouvelles. Cette identification à une communauté professionnelle contribue à définir les comportements légitimes et les attentes mutuelles. Les communautés de pratiques peuvent avoir des attentes différentes en fonction des contextes dans lesquels s’inscrivent leur action. Par conséquent, se centrer juste sur une discipline scolaire comme unité d’analyse ou l’organisation scolaire dans son ensemble contribue à méconnaître les ressources et les significations que les individus mobilisent à l’appui de leur investissement et engagement.

Narrable. Creer un diaporama sonore en ligne Narrable est un nouvel outil web2 qui va faire parler vos images. Narrable permet de faire des diaporamas sonores très facilement. Narrable se présente lui même comme un outil de storytelling. Il s’agit de vous permettre de raconter une histoire en images, mais aussi avec votre voix.

Related: