background preloader

Grande Guerre 14-18 : Vidéos en ligne

Grande Guerre 14-18 : Vidéos en ligne
YOUTUBEAccès direct par mots-clés français et anglais (tags) : Grande Guerre / 1914-1918 / Guerre 14-18 / Première guerre mondiale / Grande Guerre en couleur / World War One / WWI / WW1 Tranchées / Trenches (tranchées) / Poilus Verdun / Bataille Verdun / Bataille Somme / Somme (Battle) Attentat Sarajevo / 11 novembre 1918 / Armistice 1918 (Chansons : Chanson de Craonne / La Madelon ) Divers sur Youtube : - Documentaire-1914-1918, La Guerre Moderne (Vidéo, 1h29mn)- 14-18, le grand tournant (Vidéo, 54 mn)A travers des témoignages d'historiens, des cartes géopolitiques et des images d'archives, retour sur ce premier conflit mondial qui a marqué une rupture fondamentale dans l'histoire des pays impliqués, notamment de la France. - La Première Guerre Mondiale en couleur (série de vidéos) - Education WebTV : Plusieurs vidéos (en audio) évoquent différents aspects et plusieurs batailles de la Grande Guerre (Verdun, Marne, Chemin des Dames). INA (Institut National de l'Audiovisuel)

http://www.guerre1418.fr/grande-guerre-14-18-videos

Related:  Guerre 14-18Guerre 14-18Guerre 1914-1918La Grande GuerreA Trier

Uniformes 14-18 A : France B : 1. Empire britannique; 2. La fiche matricule du combattant de la guerre 1914-1918 (1) Retracer le parcours d'une recrue (4) La fiche matricule (1) : la retrouver Une fois que le jeune homme a été recensé, son parcours militaire commence et va suivre des étapes qui vont se succéder suivant une organisation stricte et fixées par la loi de recrutement. Pour suivre le parcours de ses recrues, l'armée dispose d'un outil qui fait notre bonheur le plus souvent : le registre matricule. Un document incontournable :

Guerre de 14-18 : 7 thèmes en 7 films autour du 11 Novembre - Dossier Cinéma En ce jour du 11 Novembre, qui commémore l'Armistice de la Grande Guerre de 14-18, retour-hommage sur cette terrible période, une des grandes tragédies du XXe siècle. Sept films en sept thèmes, pour le devoir de mémoire. Quand le cinéma rejoint la grande Histoire. La fiction 1914.

Présentation Au cours du premier conflit mondial, d’août 1914 à novembre 1918, 8 millions de soldats français ont combattu. La guerre a constitué pour eux un véritable traumatisme, une perte de repères. La confrontation à la violence, à la mort et à la souffrance était quotidienne même si les temps de combat alternaient avec des périodes de repos voire d’ennui. La Grande Guerre 14-18, chronologie La Grande Guerre Les députés « protestataires » d'Alsace-Lorraine La loi des Trois ans (7 août 1913) Les députés tués à l'ennemi au cours de leur mandat

Recoupements 1914-1918 La base recoupements 1914-1918, qui fait partie de l'ensemble Mémorial, répertorie les soldats de l'armée française Morts pour la France lors de la Première Guerre mondiale par régiments et lieux de décès. En cours d’affichage, les tris par régiment, par date et/ou par lieu, selon l’environnement, sont possibles, par simple clic en tête de colonne. Les sources utilisées pour la construction de cette base de données sont diverses : relevés des monuments aux morts et autres (base principale de Mémorial), historiques régimentaires, livres d'or, ... Cette base de données est en construction, elle compte actuellement 506 190 soldats sur environ 1 300 000 et 4 626 photos individuelles. Dernière mise à jour de la base le 24-07-2012.

Fiches pédagogiques de l'ONAC La tranchée symbolise la guerre dite de « position » et l’un des lieux d’affrontement durant ces quatre années de guerre. Description générale Les tranchées forment un système avec plusieurs lignes grossièrement parallèles et des boyaux étroits pour les communications. Elles sont construites en zigzag et sont interrompues par des obstacles de terre ou des chicanes pour éviter tout tir en enfilade. Entre les tranchées ennemies, c’est le « no man’s land ».

Un si lourd bilan - 1918, la Grande Guerre s'achève... - Dossiers Le monde, et surtout l’Europe, sortent profondément transformés de la Première Guerre mondiale. Dans "14-18", La Documentation photographique n° 6074 (1984), Jean-Jacques Becker dressait un rapide bilan du conflit et des changements qui s’ensuivirent. Certains d’entre eux auraient vraisemblablement eu lieu sans la guerre, mais dans des délais beaucoup plus longs. Les pertes humaines et matérielles

1918 la victoire avortée « Il faut penser, non pas aux soldats qui peuvent tomber dans notre dernière offensive, mais aux 1 500 000 soldats déjà tombés et qui ont bien droit à une paix à la hauteur de leur sacrifice. » (Gal Pétain, le 9 novembre 1918) La conduite de la guerre enlevée par Foch à Pétain, en pleine victoire. À la date du 7 mai, l’armée française tient 650 km de front, l’armée anglaise 150 (la petite armée belge 45). INA / Jalons : La mobilisation générale du 2 août 1914 en France et le départ des soldats pour le front La crise balkanique déclenchée à la suite de l'assassinat le 28 juin à Sarajevo de l'archiduc héritier d'Autriche-Hongrie François Ferdinand et le jeu des alliances font que la France décrète le 1er août 1914 la mobilisation générale. Cette mobilisation se déroule dans les meilleures conditions : aucun plan de grève générale ne fut mis en application pour tenter de s'opposer à la guerre, aucune manifestation pacifiste, pourtant nombreuses au cours du mois de juillet, ne vint s'opposer à l'esprit "d'union sacrée" qui s'installe dans le pays. Surtout, les conseils de guerre n'ont retenu à peu près aucun cas réel de désertion et le nombre d'insoumis fut infime. Techniquement, la mobilisation fut également une réussite : l'organisation des transports placée sous la responsabilité des militaires mais réglée en fait par les cheminots eux-mêmes fut impeccable.

L’histoire de l’armée allemande: un aperçu La naissance d’un état… et d’une armée Une armée dite "allemande" vit le jour en 1871, dans le contexte de l’unification des états allemands sous l’égide de la Prusse au lendemain de la guerre franco-prussienne. Par contre, des traditions militaires propres à cette armée remontent au moins jusqu’au XVIIe siècle, en particulier dans le cas de la Prusse. En effet, l’armée fut instrumentale dans la montée en puissance de la Prusse. En 1653, Frédéric-Guillaume 1er de Brandebourg mit sur pied une armée permanente.

Related:  Ressources1914-1918 : tous les sitesLe Centenaire 14-18première guerre mondiale