background preloader

Verdun dans la Grande Guerre - Mémorial de Verdun

Verdun dans la Grande Guerre - Mémorial de Verdun
Comment se situe Verdun dans ce contexte général ? Le polytechnicien Séré de Rivières fut chargé de la fortification du Nord-est de la France après la guerre de 1870. Il construisit des régions fortifiées linéaires intégrant les obstacles naturels et ponctuées de camps retranchés. Verdun, môle nord privilégié dans le nouveau réseau défensif, retrouva alors son rôle historique de forteresse. En effet, c'était une base offensive: tête de pont de la France sur la Meuse pouvant contrebalancer Metz, alors annexée, et un nœud de communication Nord/Sud et Est/Ouest. Cette bataille franco-allemande - où furent engagées des forces coloniales - a été en définitive non seulement une bataille importante, mais bien la bataille de la France puisque près des 3/4 de l'armée française ont combattu à Verdun. Au total, on s'est battu autour de Verdun du début de la guerre à la fin ; la bataille de 1916 a été un temps fort de tous ces combats de 1914 à 1918. La mémoire de la Grande Guerre à Verdun

Ossuaire de Douaumont La Grande Guerre en dessins L'aviation à Verdun - Vidéo Ina Présentation de la Bataille de Verdun La bataille de Verdun commence le 21 février à 7h15 avec un déluge de feu sur les forts et les tranchées. Pendant 10 mois, Français et Allemands vont s'affronter. Le chef de l'état major allemand Erich Von Falkenhayn veut en finir avec une guerre de position qui dure depuis la bataille de la Marne, commencée dix-huit mois plus tôt. Les Poilus résistent mais perdent le fort de Douaumont. Le 1er juillet, l'offensive sur la Somme est lancée.

Ina - Les Jalons de la Première Guerre mondiale L’Ina a développé, avec le concours du Ministère de l’Education Nationale, un site éducatif de référence Jalons pour l’histoire du temps présent qui propose de découvrir et décrypter à travers 1500 documents provenant des archives de la radio, de la presse filmée et de la télévision, l’histoire du monde contemporain depuis 1914. La sélection des films portant sur la Première Guerre mondiale a été faite majoritairement au sein des fonds Pathé et Gaumont. Elle s’est donnée comme objectif d'illustrer plusieurs dimensions du conflit, conformément à l'approche développée dans le cadre des programmes de troisième et de première. Il est apparu indispensable d'y faire figurer quelques grandes batailles et offensives ayant profondément marqué plusieurs générations de Français et occupant toujours une place toute particulière dans la mémoire collective : la bataille de la Marne, Verdun… offensives et contre-offensives de l’année 1918. Quelques Jalons de la Grande guerre : La Grande Guerre

Europeana 1914-1918 La Première Guerre mondiale expliquée à travers ses archives » Séance introductive : La Première Guerre Mondiale en perspective, par Annette Becker Séance1 : L'atelier de l'historien. Sources et méthodologie, par Gilles Ferragu Séance 2 : Entrer en guerre, par Gilles Ferragu Séance 3 : Une guerre mondiale : les belligérants et leurs colonies, par Gilles Ferragu Séance 4 : Une guerre industrielle, par Gilles Ferragu Séance 5 : Les contraintes du quotidien. Séance 6 : Les mobilisations économiques, par Patrice Baubeau Séance 7 : Endurance, refus et propagande, par Valérie Tesnière et Benjamin Gilles Séance 8 : Les mobilisations du front domestique, par Gilles Ferragu Séance 9 : Représenter la guerre, par Caroline Fieschi et Benjamin Gilles Séance 10 : Du front militaire au front domestique: mort et deuil, par Annette Becker Séance 11 : Situations extrêmes: occupations, prisonniers, transferts de population, extermination des Arméniens, par Annette Becker Séance 12 : Passer à la paix ? du cours : du contenu produit par les internautes :

Wikipedia Bataille de Verdun La bataille de Verdun est une bataille qui s'est déroulée du 21 février au 18 décembre 1916 dans la région de Verdun en Lorraine, durant la Première Guerre mondiale. Elle a opposé les armées françaises et allemandes. Alors que, côté allemand, ce sont pour l'essentiel les mêmes corps d'armée qui livrent toute la bataille, l'armée française fait passer à Verdun, par rotation, 70 % de ses poilus, ce qui contribue à l'importance symbolique de cette bataille et à la renommée du général Pétain. C'est la plus longue bataille de la Première Guerre mondiale et l'une des plus dévastatrices, ce qui a donné lieu au mythe de Verdun, la « mère des batailles », une des plus inhumaines auxquelles l'homme se soit livré : l'artillerie y cause 80 % des pertes. Contexte de la bataille[modifier | modifier le code] Contexte militaire au début de l'année 1916[modifier | modifier le code] C'est au cours de l'hiver 1915-1916 que les états-majors adverses préparent leurs plans de campagne pour l'année à venir.

La Première Guerre mondiale : quelques témoignages d'époque "Quand on sera au bout du trou, faudra pas faire les malins nous autres, mais faudra pas oublier non plus, faudra raconter tout sans changer un mot, de tout ce qu'on a vu de plus vicieux chez les hommes", Louis-Ferdinand Céline, Voyage au bout de la nuit (1932) Les paroles s'envolent, les écrits restent. L'adage n'est jamais si bien employé que lorsqu'il s'agit de conter l'Histoire. Au travers de mots touchants de sincérité, presque centenaires, des hommes ont gratté leur plume sur le papier pour laisser une trace indélébile des quatre années de souffrance qu'ont été celles de la Grande Guerre. Des mots où se mêlent à la fois haine, peur, violence, mais aussi amitié, espoir et fraternité, pour que jamais nous n'oublions. Août 1914, mobilisation et départ pour le front Le 1er août 1914, à cinq heures, la mobilisation est annoncée. "Les gradés procèdent à la formation des wagons. "Mais aussi combien de scènes poignantes! La vie dans l'enfer des tranchées "Les tranchées. "On se fait à tout.

Poilus Archives départementales de l'Ain - Archives départementales de l'Ain En 2008 et 2009, les services culturels départementaux s'associent à la commémoration du 90e anniversaire de l'armistice de 1918. Deux expositions temporaires et un cycle d'animations sur le thème de la Grande Guerre sont proposés au public. Afin d'enrichir l'histoire des habitants de l'Ain et de faire revivre la réalité de cette période dans notre région, dès le mois de janvier 2008, un appel à collecte d'écrits de soldats a été lancé auprès du public. Cet appel est un succès puisque plus de 1100 documents ont été réunis depuis le mois de mars 2008, aussi bien lettres, cartes postales que mémoires. Lettres, cartes postales et carnets de guerre De tout temps, le désir de rester en contact avec le pays et les membres de la famille a été un élément majeur dans la psychologie des soldats éloignés de chez eux. La Première Guerre mondiale est la première du genre où autant d'hommes sachant écrire sont engagés dans un conflit.

Carnet de Guerre 14-18 Préambule présentation sommaire des familles ADDE & Lebègue Introduction déplacements du 142ème RTI lors de la campagne 14-18 Chronologie des carnets de mon arrière grand père : Témoignages Epilogue Remerciements La mort de près où comment Jean-Maurice père l’a maintes fois échappé belle. Sources, Annexes, Liens Internet et Bibliographie listes nominatives des militaires rencontrés par mon arrière-grand-père maternel Mes autres aïeuls sous l’uniforme en 14-18 et 39-45 Ma Généalogie en Sud Ouest & Normandie fichier GEDCOM disponible sur Geneanet.org Historique des propriétés viticoles girondines familiales : f.darriet@evc.net, Dernières modifications : samedi 28 janvier 2006 CopyrightÓ darrietadde-f.darriet 2004 -Merci de demander l’autorisation avant d’utiliser tout document issu de ce site. CopyrightÓ darrietadde-f.darriet 2004 -Please ask before using any element contained in this site « Carnets 14-18 d’un jeune artilleur » mon grand-oncle maternel René William THORP. Ø au 10ème Régiment de Hussards.

Les Français à Verdun - 1916 Les tranchées Après la bataille de la Marne du 5 au 10 septembre 1914, et le repli des Allemands jusqu'à l'Aisne, Allemands et Français tentent de se déborder l'un l'autre. Cette manœuvre entraine un glissement du front vers les Flandres et prend improprement le nom de " Course à la mer ". Dès lors, l'armée française se retrouve immobilisée face à l'armée allemande. Deux lignes compactent formées de milliers d'hommes cherchent chacune à réaliser une brèche dans l'autre. Les états-majors se retrouvent alors dans une position très dangereuse pour leur armée respective, cependant, aucun n'entend céder le moindre mètre carré de terrain à son adversaire. Si les premières tranchées de 1914 sont creusées hâtivement, les premiers mois de 1915 voient se mettre en place un redoutable système défensif tout au long du front. Les tranchées ne sont pas une nouveauté. Tranchée en traverses Tranchée en traverses tournantes A espace régulier, des abris couverts dit "abris léger" ou "sapes" sont aménagés.

Paroles de poilus. Lettres de la Grande Guerre En hommage aux sacrifiés.Trois août - (mfrance)Ils sont partis La fleur au fusil Nous serons rentrés A la fin de l'été Qu'ils disaient les pioupious du mois d'août !

Related: