background preloader

Histoire des hôpitaux militaires et du service de santé durant la Grande Guerre

Histoire des hôpitaux militaires et du service de santé durant la Grande Guerre
Related:  Guerre 14-18

Les cartes postales satiriques pendant la Première guerre mondiale Les cartes postales satiriques pendant la Première guerre mondiale - Etude comparée des représentations de l’ennemi en France et en Allemagne. Par Pierre BROULAND, Maître de conférence, Faculté des relations internationales, Université d’Economie de Prague. Voir l'ouvrage de Pierre Brouland et Guillaume Doizy, La Grande Guerre des cartes postales, Hugo images, 300 p., 19,95 euros. 300 illustrations + 10 cartes détachables. Site dédié aux cartes postales de la Grande Guerre : Apparue en 1869 en Autriche, la carte postale connut un essor rapide. Au début du XXe siècle, elle était devenue à la fois un moyen de communication de masse et un objet de collection. Le déclenchement de la guerre, loin de ralentir la production, provoqua au contraire une demande accrue. Souvent le marchand en plein vent de cartes de géographie se double d'un vendeur de cartes postales, dessins et photographies. Les hommes politiques sont rares. «Vos bombes ont porté ?

Des matricules militaires Détails Création : 22 janvier 2014 Affichages : 449 Il n'aura échappé à personne que nous sommes désormais en 2014, et que les commémorations du Centenaire de la Première Guerre mondiale battent (déjà) leur plein. [Mal]Heureusement, lorsque l'on fait de la généalogie depuis plusieurs années, il y a fort à parier que le matricule de l'arrière-grand-papa poilu, on l'a récupéré depuis belle lurette. > Compléter rapidement une généalogie descendante grâce aux registres de matricule Il suffit d'éplucher les tables alphabétiques puis les registres matricules des bureaux du ou des départements où l'on sait qu'il y a potentiellement des ramifications de l'arbre. Pour me consoler de la mise en ligne des matricules du Morbihan, j'ai donc épluché tables et matricules à la recherche de tous les Bourdic (14 en tout) recrutés par les bureaux de Vannes et Lorient... > Pister un aïeul qui a la bougeotte

Janvier1917/167eRI Livre d'or Site construit sous résolution 1440x900 pixels mais fonctionnel sous tout autre type. Le 18 Septembre 2008, Amateur en "tout" et spécialiste en "rien", ce site se propose, modestement, de retracer le parcours du 167e Régiment d'Infanterie et par extension, de la 128e Division d'Infanterie, durant la Grande Guerre. Après deux années d'existence, 18 000 visiteurs et de nombreux documents collectés, une seconde version du site devait être engagée. Le travail prévu n'est donc pas entièrement achevé; des documents sont encore à ajouter et certaines modifications "esthétiques" doivent être opérées. Je me suis appliqué dans cette nouvelle version, à combler les vides de certaines pages de la précédente version et à enrichir au possible les autres au moyen de sources nouvellement mises à ma connaissance. A tous les Loups... "Me contacter" "Village de Ruan, Loiret, au début du XXe siècle" - "Maison natale de Désiré" Les affrontements ont été rudes, sanglants, les pertes monstrueuses.

LA GRANDE GUERRE EN DESSINS 1914-1918 : La médecine et la chirurgie pendant la Première Guerre Mondiale | thoracotomie poilu de la guerre 1914-1918 dans les tranchées portant un masque de protection contre les gaz chimiques En commémoration de l’armistice du 11 novembre 1918, je republie l’extrait sur "le tunnel de Tavannes" et l’illustration des "10 commandements de l’armée d’Orient" qui figuraient sur le site Hippocrate et j’y ajoute d’autres informations sur la première guerre mondiale. Plutôt que de faire un résumé incomplet, je vais collecter différentes informations et liens sur la pratique de la médecine pendant le premier conflit mondial. Cette page sera donc mise à jour au fur et à mesure avec de nouvelles ressources et liens sur 1914 1918. La chirurgie est sans doute la discipline qui a le plus progresé, mais par le l’obligation d’organisation et la coopération avec échange des savoirs entre les pays. Un peu plus sur le tableau de Sargent sur le site du Centre national de documentation pédagogique et des études préliminaires pour la réalisation du tableau. Sur le même thème

Une collection de vieilles cartes postales de la première guerre mondiale Une collection de vieilles cartes postales françaises datant de la première guerre mondiale, destinées aux soldats et combattants sur le front. Des cartes postales retrouvées par Pilllpat. Magnifique. via / via Le service militaire Depuis la Révolution française, beaucoup de lois et décrets sont venus modifier l'éducation martiale de nos aïeux. Créé par la loi Jourdan-Delbrel en 1798, le service militaire devient obligatoire et rappelle que "Tout Français est soldat et se doit à la défense de sa patrie". Bien que son utilité ne soit jamais remis en cause, sa durée et son mode de recrutement n'ont cessé d'être légiférés. Après la Guerre perdue de 1870-71, quelques lois majeures sont votées et impacteront directement la vie des poilus qui se battront dans les tranchées. Encore à la recherche des causes de la défaite, et déjà dans un esprit de revanche, les parlementaires se penchent sur la réforme du service militaire. La conscription est en fait la réquisition par l'Etat des hommes qui vont devoir servir les forces armées du pays. Chaque homme de 20 à 40 ans se voit attribué un numéro. Cette loi sera modifiée le 15 juillet 1889 par la loi Freycinet. Le système de vote est (enfin) supprimé.

Les conscrits de 1914 : la contribution de la jeunesse française à la formation d'une armée de masse La récupération ne porte pas uniquement sur ces catégories de personnel. Les ajournés, les réformés, les hommes du service auxiliaire reconnus comme tels pendant les hostilités, les blessés de guerre, les hommes placés dans des emplois sédentaires dans les services de l’arrière ou de l’intérieur, appartenant tous aux classes appelées de 1914 à 1918, font l’objet d’une politique active de recrutement. À l’heure où toute la société française est soumise à des sacrifices, ces derniers sont considérés, par l’opinion publique, comme des embusqués ou des favorisés, car mis à l’écart de l’effort de guerre. Pour le ministère de la Guerre, ils deviennent un réservoir de combattants non négligeable. Dès lors, ces trois catégories de personnes sont appelées de nouveau à subir des examens médicaux et une visite au conseil de révision, pour compléter les effectifs de la nation en guerre. Tab. 3 - Nombre de révisions par classe Une deuxième série de mesures débute au printemps 1915.

La grande guerre commémorée grâce à une communication transmedia. Le 7 novembre 2013, ont été officiellement lancé les commémorations du centenaire de la première guerre mondial. Dès lors, et ce jusqu’en 2018, se poursuivront diverses initiatives mêlant documentaires, photos, écrits, bande dessinée ou encore l’utilisation des réseaux sociaux. Une expérience inédite : « facebook 1914 » L’expérience a d’ailleurs débutée au début de cette année 2013, par la création d’un profil facebook faisant vivre un personnage de la guerre 14-18. Cette opération, sollicitée par le musée de la grande guerre de Meaux et développée par l’agence DDB Paris (primée au Cristal Festival 2013 pour cette campagne), a alors séduit pas moins de 60 000 personnes pour son originalité. Un succès qui a pris tout le monde par surprise puisqu’une estimation de 10 000 abonnés avait été donnée. Fort de cette réussite, une version papier de l’opération a pu être imprimée, fin novembre 2013. La mobilisation du groupe France TV : L’alimentation de plateformes informatives 2.0 : commentaires

La Grande Guerre des soldats tuberculeux. Notes Proposition de résolution invitant le Gouvernement à assurer des soins aux militaires tuberculeux avant leur renvoi dans leurs foyers. Chambre des députés, n° 800, session de 1915. Annexe au procès-verbal de la séance du 25 mars 1915. L’historienne Sophie Delaporte consacre une importante étude à la tuberculose dans l’armée française pendant la Grande Guerre dans sa thèse (Delaporte, 1999, vol. 2, 228-254). 4e région. 4e Région. 4e région. 4e région, 3e secteur médical d’Alençon, « Rapport du mois d’avril 1916, par le médecin major de 1re classe Gandy, médecin de secteur » ASSA, carton 41. 7e région, secteur médical de Bourg-Belley (Ain), « Rapport du médecin-major de 2e classe Péhu, novembre 1917 », ASSA, carton 45. 4e région, place de Laval, « Rapport sur le fonctionnement pendant le mois mars 1918, par le médecin major de 2e classe H. 4e région. Laubry et Louis Marre, « L’aptitude au service militaire des tuberculeux pleuro-pulmonaires », Paris Médical, 1916, p. 62-66. Pr. Pr.

Cartes postales de marraines de guerre Claudia et Léonie Laroche ont été marraines de guerre pendant la première guerre mondiale. Elles correspondaient avec deux soldats au front et ont contribué à maintenir leur moral. Au gré des échanges épistolaires, sur plus de trois ans, les soldats ont nourri pour leurs marraines de tendres sentiments qui contrastait avec ce qu'ils vivaient au front. Nous n'avons que les cartes des soldats dont nous ne connaissons que les prénoms et nous ignorons si les protagonistes de ces échanges de courriers se sont rencontrés après la guerre. Les cartes présentées ici sont toutes des cartes galantes et romantiques qui masquent la vérité de ce que les soldats ont vécu au front. Les marraines de guerre de François Moulin (L'Est républicain du 2 novembre 2008). La mission des correspondantes était de soutenir le moral des combattants. Petites annonces :des journaux prendront le relais, publiant des milliers de petites annonces : un « marché » juteux pour les quotidiens.

1904-1919 Dès 1904, les hors textes remmargés et les illustrations couleurs se font plus nombreuses, tandis que la couverture devient le centre de toutes les attentions, les relieurs prenant enfin l’habitude de la conserver. On ne saurait faire l’impasse sur les autochromes qui se sont glissés dans L’Illustration dès 1907. Ainsi, dans le numéro de décembre 1911, est proposé un Automne à Versailles, pour lequel Léon Gimpel, Jules Gervais-Courtellemont et d’autres précurseurs de la photographie en couleur ont planté leurs appareils dans les jardin du Parc royal. Grâce à son entregent, René Baschet parvient à attirer des signatures prestigieuses, dès avant la Grande guerre. 1904 n°3223 (3 décembre) 1905 n° 3276 (2 décembre) « Notre numéro de Noël, en préparation, dont nous avons demandé cette année la couverture au maître joaillier René Lalique, sera particulièrement luxueux et ne contiendra pas moins de 7 hors-texte en couleurs »… (extrait du n°3267 du 7 octobre 1905). 1906 n°3326 (1er décembre)

La Grande Guerre en couleur Ceux qui trouvent que les éditeurs en font trop sur 14-18 peuvent se préparer à un choc. L’ouvrage que publie Géo Histoire, « la Grande Guerre en archives colorisées », est non seulement magnifique mais aussi saisissant. Saisissant parce qu’à la distance habituellement créée par le noir et blanc des traditionnels documents de l’époque qui ancraient les événements dans un passé suranné, répond ici l’extraordinaire vitalité de la couleur qui donne à ce conflit vieux d’un siècle une incroyable modernité. Par l’effet de colorisation, le lecteur est, en effet, immanquablement saisi par une impression de proximité et transporté au cœur du conflit. Les poilus aux épaisses moustaches et aux yeux las deviennent aussitôt de proches aïeux, plongés dans un enfer qu’on touche presque du doigt. Les tanks apparaissent dans toute leur monstruosité. Les 500 clichés sélectionnés sont tirés des archives du journal illustré Le Miroir. Jean-Yves Le Naour, spécialiste de la Grande Guerre, signe le texte.

Histoire des hôpitaux militaires et du service de santé durant la Grande Guerre by pixis Jan 10

Related: