background preloader

Pas cinq mais dix compétences à maîtriser pour être numériques d’ici 2020 !

Pas cinq mais dix compétences à maîtriser pour être numériques d’ici 2020 !
Je rebondis ici sur un billet paru sur le blogue de l’ami Philippe Martin où il cite un jeune de chez Google :«Aditya Mahesh est une jeune recrue depuis un an chez Google avec le titre de product marketing manager. Dans un article de TechCrunch il partage son expérience et pointe vers ce qu’il estime les compétences essentielles que toute personne devrait acquérir pour être totalement en phase dans ce nouveau monde numérique qui se met en place.» Je dois avouer que je ne suis guère impressionné par les cinq compétences qu’il juge essentielles et que Philippe a reproduites comme suit : 1- Design: savoir utiliser Photoshop pour créer ou modifier des fichiers graphiques ou des photos, savoir également créer des maquettes et des «wireframe» afin de mieux visualiser vos idées et concepts. Ressources : 35 Excellent Wireframing Resources 2- Code: sans devenir un codeur pro, au moins acquérir quelques rudiments afin de mieux comprendre les différentes techniques et leurs possibilités.

http://emergenceweb.com/blog/2013/04/pas-cinq-mais-dix-competences-a-maitriser-pour-etre-numeriques-dici-2020/

Related:  Socle Commun & CompétencesCompétences numériquesCOMPETENCEcompétences des élèves de demaincompetences

 LES COMPÉTENCES DU 21e SIÈCLE DÉCEMBRE 2013, volume 4, numéro 4 Dossier LES COMPÉTENCES DU 21e SIÈCLE Sylvie Ann Hart, Responsable de la veille scientifique OCEet Danielle Ouellet, Communicatrice scientifique Les compétences qui font consensus | Les compétences les plus en demande | L'implantation des compétences du 21e siècle : un défi complexe pour le monde de l'éducation | L'état d'avancement de l'implantation des compétences du 21e siècle dans les pays industrialisés | Références | Pour en savoir plus

Vous avez dit…Approche par compétence Je vous propose un résumé des excellents travaux de M. Henri Boudreault professeur à L’UQAM (Canada). Il est question d’un modèle d’apprentissage basé sur le développement des compétences dans un contexte de formation professionnelle et technique. L’écart est souvent grand entre la formation dispensée au sein des établissements de formation et le milieu du travail. Cet article qui n’est qu’un modeste résumé des travaux de M.

quelles compétences clefs pour travailler en 2020 Les compétences clefs pour 2020 listées ci-après sont issues du rapport de l’IFTF (the Institute for the Future), un centre « indépendant » de recherche sur le futur dans le domaine des technologies, de la santé et des organisations à Palo Alto : Future Work Skills 2020 (publié en 2011). Future Work Skills 2020 Summary Map qui a servi à établir les compétences clefs pour le travail dans le futur Les 10 compétences-clefs pour travailler à l’avenir Ces compétences clefs pour le travail en 2020, Jessica Stillman a tenté de les lister dans The 10 key skills for the future of work. et Thomas Chaimbault (vagabondages.org) les a traduite en français dans 10 compétences-clefs pour l’avenir. La compréhension (Sense-making).L’intelligence sociale (Social intelligence).Une pensée flexible et créative (Novel and adaptive thinking). Compétence interculturelle (Cross-cultural competency).

Exemples de compétences transversales Retour Précédent Dans l'enseignement secondaire et supérieur, tant les enseignants que les élèves sont habitués à penser en termes de disciplines : Français, Anglais, Maths, Biologie, Psychologie sociale, etc.. Il arrive que l'un ou l'autre élève/étudiant ne réussisse pas dans une, plusieurs ou toutes les disciplines qu'il y a au programme. On recherche quelle est la cause de ces problèmes. Le gadget de la semaine : le post-it numérique - 9 mai 2012 Le post-it vit sa révolution numérique. Les mémos sur des bouts de papier découvrent leur successeur : le "Play" de Native Union, connu pour des accessoires pour iPhone. Ce gadget coloré en forme de bulle de bande dessinée propose d'enregistrer des mini-vidéos, sorte de mémos à regarder sur le petit écran. Un bouton pour enregistrer son message, un pour le lire, un pour l'effacer.

Connaissances ou compétences, que transmettre ? La question de la transmission scolaire a toujours fait débat. Le vieil affrontement entre tenants de l’instruction et ceux de l’éducation resurgit aujourd’hui, à travers de virulentes critiques de la notion de compétences. Il n’est guère de question plus centrale pour l’école que de définir ce que l’on juge bon et nécessaire d’y transmettre aux élèves. Dangers, incertitudes et incomplétude de la logique de la compétence en éducation 1 La déferlante des compétences touche également d’autres pays, mais nous sommes dans l’incapacité d’ (...) 1L’école ressemble à une mer tumultueuse : au déferlement d’une vague fait suite le déferlement d’une autre. Dans le champ pédagogique, ces vagues ont pour nom : pédagogie active, pédagogie par centres d’intérêt, pédagogie fonctionnelle, pédagogie par projets, pédagogie par objectifs et, dernière écume, pédagogie par compétences.

Les notions de compétence et de compétences clés : l’éclairage d’un modèle théorique fondé sur l’analyse de l’activité 1 L’importance des enjeux sociétaux (cf. notre point 1) plaide plus en faveur d’une recherche de co (...) 2 Ce travail a été élaboré à partir d’une étude : « Compétences clés : définitions, usages et forma (...) 1Bien que le terme compétence leur soit commun, rares sont les travaux qui abordent, dans un même cadre, les notions de : compétence, de compétences de base, compétences clés, compétences transversales et compétences collectives. Cet état de fait tient, sans doute, à des préoccupations très différentes, selon que l’on se place dans le monde du travail, celui de la formation professionnelle ou celui de la formation initiale. Il nous semble néanmoins utile d’aller au-delà de ces clivages1.

Perspectives sur l’utilisation des TI en éducation au Québec Depuis plus de 10 ans, le Groupe de travail québécois sur les normes et standards pour l’apprentissage, l’éducation et la formation (GTN-Québec) s’appuie sur les travaux des groupes internationaux d’élaboration des normes et soutient les acteurs du milieu de l’éducation, dans le but de favoriser l’implantation de pratiques exemplaires de description et de production de ressources éducatives interopérables, réutilisables et accessibles à tous. Dans un monde où les technologies de l’information (TI) évoluent rapidement, au point où il est parfois difficile de départager les tendances des modes, le GTN-Québec propose, avec ce document, une réflexion brossant le portrait de l’utilisation des TI au sein du système d’éducation québécois et des enjeux qu’elle soulève[1]. Comment les TI peuvent-elles supporter, voire modifier au moins en partie, les pratiques pédagogiques des formateurs? Quelles sont les conditions d’une utilisation optimale des TI en contexte pédagogique? Le contexte

Livret de compétences expérimental Prévue par l'article 11 de la loi relative à l'orientation et à la formation professionnelle tout au long de la vie du 24 novembre 2009, l'expérimentation débute à la rentrée scolaire 2010 dans 166 établissements scolaires dont 140 relevant du ministère de l'Éducation nationale et 26 relevant du ministère chargé de l'Agriculture. L'expérimentation fera l'objet d'une évaluation et donnera lieu à un rapport au Parlement en septembre 2012. Objectifs Le livret de compétences expérimental est au service du jeune, élève ou apprenti, de l'établissement expérimentateur. Il est construit pour :

Related: