background preloader

Livret de compétences expérimental

Livret de compétences expérimental
Prévue par l'article 11 de la loi relative à l'orientation et à la formation professionnelle tout au long de la vie du 24 novembre 2009, l'expérimentation débute à la rentrée scolaire 2010 dans 166 établissements scolaires dont 140 relevant du ministère de l'Éducation nationale et 26 relevant du ministère chargé de l'Agriculture. L'expérimentation fera l'objet d'une évaluation et donnera lieu à un rapport au Parlement en septembre 2012. Objectifs Le livret de compétences expérimental est au service du jeune, élève ou apprenti, de l'établissement expérimentateur. valoriser toutes les compétences du jeune, ses compétences acquises dans le cadre scolaire, ses compétences acquises dans le cadre extrascolaire (dans le cadre associatif, familial, etc.) L'implication personnelle du jeune et celle de sa famille, sont ainsi prépondérantes pour l'efficacité de la démarche et de l'outil. Contenus Démarche Il tient lieu de Passeport-Orientation-Formation dans les collèges et lycées expérimentateurs. Related:  COMPETENCEcompetences

Exemples de compétences transversales Retour Précédent Dans l'enseignement secondaire et supérieur, tant les enseignants que les élèves sont habitués à penser en termes de disciplines : Français, Anglais, Maths, Biologie, Psychologie sociale, etc.. Il arrive que l'un ou l'autre élève/étudiant ne réussisse pas dans une, plusieurs ou toutes les disciplines qu'il y a au programme. On recherche quelle est la cause de ces problèmes. Il arrive que l'on dise : "Il ou elle n'a pas réussi parce qu'il/elle manque de motivation" - qu'est-ce que la motivation ? "Il ou elle a un mauvais niveau en Anglais/Français/etc. parce qu'il/elle ne participe pas" - que veut dire participer ? "Il ou elle n'a pas réussi sa composition parce qu''il/elle a perdu ses moyens" - ne serai-ce pas à cause du stress ? "Untel ou unetelle n'arrive pas à travailler en groupe" - que faut-il pour travailler en groupe ? D'autres étudiant(e)s, tout au contraire, sont motivés, participent bien, ne sont pas victimes du stress et fonctionnement bien en groupe. Communication

Connaissances ou compétences, que transmettre ? La question de la transmission scolaire a toujours fait débat. Le vieil affrontement entre tenants de l’instruction et ceux de l’éducation resurgit aujourd’hui, à travers de virulentes critiques de la notion de compétences. Il n’est guère de question plus centrale pour l’école que de définir ce que l’on juge bon et nécessaire d’y transmettre aux élèves. Depuis plusieurs décennies, les débats autour de ce que l’école doit transmettre sont marqués par une opposition polémique : faut-il transmettre aux élèves des compétences – savoir prélever une information dans un texte, par exemple, ou des savoirs – ou leur faire connaître une récitation par cœur ? Cette opposition recouvre sans nul doute des positions idéologiques, mais elle soulève aussi de vraies questions pédagogiques et philosophiques. L’école et le monde du travail La carrière de la notion de compétence débute en France à l’orée des années 1980, après que nombre de critiques ont ébranlé l’école (1). La science contre le marché ?

Livret personnel de compétences - EduSCOL Pour 2012-2013, un livret personnel de compétences simplifié Pour l'année scolaire en cours, le processus de validation du socle commun est simplifié. Le principe selon lequel seule la validation des compétences est obligatoire est réaffirmé. L'effort de simplification porte sur le processus de validation et l'information des familles. Les conditions de validation du socle commun dans le cadre du diplôme national du brevet ne seront pas modifiées pour la session 2013. Utiliser le livret, de l'école au collège L'acquisition du socle commun est progressive. A l'école primaire, le livret personnel de compétences est une des composantes du livret scolaire. Au collège, le livret contribue à l'évaluation des élèves, comme le bulletin scolaire. Évaluer et valider les acquis des élèves avec le LPC Au collège, Des grilles de référence présentent les éléments du socle exigibles en fin de collège. La validation privilégie une démarche collégiale. À consulter : Examens et diplômes

Dangers, incertitudes et incomplétude de la logique de la compétence en éducation 1 La déferlante des compétences touche également d’autres pays, mais nous sommes dans l’incapacité d’ (...) 1L’école ressemble à une mer tumultueuse : au déferlement d’une vague fait suite le déferlement d’une autre. Dans le champ pédagogique, ces vagues ont pour nom : pédagogie active, pédagogie par centres d’intérêt, pédagogie fonctionnelle, pédagogie par projets, pédagogie par objectifs et, dernière écume, pédagogie par compétences. 2Pour Delvaux (2003), le concept de compétences constitue un concept étendard dans la mesure où il réalise, autour de lui, le consensus de groupes de pression traditionnellement en opposition. 3La notion de compétences renvoie, en effet, à un réseau intégré de connaissances, susceptibles d’être mobilisées pour accomplir des tâches. 4• une compétence comprend plusieurs connaissances mises en relations ; 5• elle s’applique à une famille de situations ; 2 Plus loin, dans le même texte, Allal (1999, p. 81) propose la définition du terme compétence : « un (...)

Reconnaitre les compétences Reconnaitre les compétences Posted by: Philippe Gauthier Tags: Analyser l'expérience, bilan de compétences, capitalisation, compétences, démarche portfolio, ePortfolio, gestion de carrière, identité professionnelle, insertion professionnelle, navigation professionnelle, orientation, Reconnaissance, reconversion, traçabilité Posted date: avril 15, 2015 | No comment Reconnaitre les compétences ? Le portefeuille de compétences peut être utilisé avec des « badges de compétences » pour certifier des microcompétences. C’est à cet usage du portfolio que les travaux menés en octobre 2014 à l’Ecole de la seconde chance de l’Estuaire de la Loire se sont consacrés. Ecole de la deuxième chance Après avoir passé en revue les points essentiels et critiques d’une démarche portfolio, la conférence rassemblant 58 personnes de tout le grand ouest de la France à mis à l’épreuve chacun : badger (c’est à dire faire certifier) une de ses propres « microcompétences ». Pour citer ce billet : Gauthier, P. (2015).

Ac-Lille - Socle Commun de Connaissances et de Compétences La loi d’orientation et de programme pour l’avenir de l’école du 23 avril 2005 a posé le principe que « la scolarité obligatoire devait au moins garantir à chaque élève les moyens nécessaires à l’acquisition d’un socle commun constitué d’un ensemble de connaissances et de compétences qu’il est indispensable de maîtriser pour accomplir avec succès sa scolarité, poursuivre sa formation, construire son avenir personnel et réussir sa vie en société. » Les sept compétences du socle commun sont désormais connues de tous : il s’agit de la maîtrise de la langue française, de la pratique d’une langue vivante étrangère, des principaux éléments de mathématiques et de la culture scientifique et technologique, de la maîtrise des techniques usuelles de l’information et de la communication, de la culture humaniste – qui est une spécificité française, des compétences sociales et civiques, et enfin de l’autonomie et de l’initiative. Marie-Jeanne PHILIPPE Recteur de l’Académie de Lille

Vous avez dit…Approche par compétence | Ep@tice Je vous propose un résumé des excellents travaux de M. Henri Boudreault professeur à L’UQAM (Canada). Il est question d’un modèle d’apprentissage basé sur le développement des compétences dans un contexte de formation professionnelle et technique. L’écart est souvent grand entre la formation dispensée au sein des établissements de formation et le milieu du travail. Cet article qui n’est qu’un modeste résumé des travaux de M. En deux mots un enseignant doit être capable de distinguer les objets d’apprentissage d’une formation, être capable de développer les concepts liés et de les rendre perceptibles et compréhensibles. 1) La compétence professionnelle c’est quoi ??? La compétence professionnelle est au-delà de la simple acquisition de connaissances ou du développement d’habiletés. Le rôle d’un professeur est donc de mettre en œuvre des situations d’apprentissages contextualisées permettant de relever les défis didactiques authentifiés : Comprendre, réussir, réaliser, s’dapater etc.

les 8 compétences à s'orienter Pole Emploi Concerné au premier chef par la réforme de la formation professionnelle, Pôle emploi se prépare sereinement à monter en puissance sur le volet orientation. Fabien Beltrame, responsable du département Orientation professionnelle et formation, nous dit comment. Si la mission orientation de Pôle emploi remonte à sa création, nul doute que l’arrivée du conseil en évolution professionnelle (CEP) conduise à renforcer son action en la matière. Positionné dès les premiers travaux du groupe quadripartie comme l’un des cinq opérateurs [1] du premier cercle du futur dispositif, Pôle emploi a engagé depuis septembre 2013 un important programme de professionnalisation de ses quelque 25 000 conseillers. D’ici au 31 décembre 2014, tous auront en effet bénéficié de trois jours d’une formation en interne, destinée à leur permettre de délivrer un service d’orientation généraliste de premier niveau. Formation des conseillers... ... pour mesurer les besoins À suivre… par Nicolas Deguerry, Centre Inffo, 2014

DOSSIER | LES COMPÉTENCES DU 21e SIÈCLE DÉCEMBRE 2013, volume 4, numéro 4 Dossier LES COMPÉTENCES DU 21e SIÈCLE Sylvie Ann Hart, Responsable de la veille scientifique OCEet Danielle Ouellet, Communicatrice scientifique Les compétences qui font consensus | Les compétences les plus en demande | L'implantation des compétences du 21e siècle : un défi complexe pour le monde de l'éducation | L'état d'avancement de l'implantation des compétences du 21e siècle dans les pays industrialisés | Références | Pour en savoir plus À l’ère de la culture numérique, de nouvelles exigences apparaissent dans le domaine de l’éducation et de l’emploi. Au cours des vingt dernières années, plusieurs termes ont été utilisés pour les désigner, tels que compétences de base, compétences essentielles, compétences clés, socle commun de connaissances et compétences, etc. La mise en parallèle de leurs travaux permet de constater que les compétences qui font consensus et celles qui sont les plus en demande sur le marché du travail sont très semblables.

Des compétences et de la reconnaissance des acquis Qu'est-ce qu'une compétence? À l'origine du concept de compétence se trouve l'idée qu'il ne suffit pas de maîtriser des savoirs (lire, calculer) car ce qui importe est ce que l'on fait de ces connaissances. Ce concept s'est développé à partir des années 1930 dans le milieu de travail avant de gagner progressivement le monde de la formation professionnelle puis celui de la formation des adultes. Le concept de compétence se rattache à la relation entre les connaissances et l'action, la situation concrète. Il est très lié aux concepts de l'andragogie, où l'enseignement s'appuie sur l'expérience et les besoins de l 'adulte en formation. Pour définir la compétence on parle souvent de « capacité d'action » (Perrenoud) ou de « savoir d'action » (Le Boterf). Pour un grand nombre de spécialistes du travail, la compétence est au centre de trois composantes dans un contexte particulier : Une personne compétente réunit ces trois facettes de l’exercice de ses savoirs dans différents contextes.

Pas cinq mais dix compétences à maîtriser pour être numériques d’ici 2020 ! Je rebondis ici sur un billet paru sur le blogue de l’ami Philippe Martin où il cite un jeune de chez Google :«Aditya Mahesh est une jeune recrue depuis un an chez Google avec le titre de product marketing manager. Dans un article de TechCrunch il partage son expérience et pointe vers ce qu’il estime les compétences essentielles que toute personne devrait acquérir pour être totalement en phase dans ce nouveau monde numérique qui se met en place.» Je dois avouer que je ne suis guère impressionné par les cinq compétences qu’il juge essentielles et que Philippe a reproduites comme suit : 1- Design: savoir utiliser Photoshop pour créer ou modifier des fichiers graphiques ou des photos, savoir également créer des maquettes et des «wireframe» afin de mieux visualiser vos idées et concepts. 2- Code: sans devenir un codeur pro, au moins acquérir quelques rudiments afin de mieux comprendre les différentes techniques et leurs possibilités. Désolé pour les liens mais ce sont des captures d’images…

Le développement des compétences transversales : Une priorité des entreprises, un aspect secondaire pour les salariés Dans la dernière enquête de la CEGOS, qui effectue chaque année une étude sur les pratiques de la formation continue en entreprise, un sujet a tout particulièrement retenu notre attention, celui des compétences transversales. Il s’agit d’une compétence non directement liée à la technique d’un métier, mais essentielle dans le fonctionnement d’une organisation. Elle est, par définition, commune à l’ensemble des emplois de l’entreprise. La compétence transversale relève parfois du savoir-faire professionnel factuel, parfois du comportement au travail, plus difficile à décrire de manière objective par des verbes d’action. On y trouve aussi ce qui relève des « systèmes » de l’entreprise (utilisation du système d’information, respect du système qualité, procédures de gestion, etc..). Les salariés ne sont en effet que 29% à estimer ce domaine important alors que les DRH sont 67% à les considérer comme prioritaires pour 2010.

Olivier Rey · compétences La loi de refondation de l’école de juillet 2013 a confirmé le principe du socle commun de connaissances et de compétences, tout en lui rajoutant le mot “culture”. Qu’est-ce que signifie ce rajout ? Une lecture strictement politique consiste à estimer que c’est avant tout un geste symbolique destiné à une partie de la gauche, notamment du côté du SNES ou du Front de gauche, toujours inquiète que la dimension culturelle de l’éducation ne soit minorée au profit de préoccupations trop économiques et professionnelles. Nous avons essayé de nous interroger d’une façon plus approfondie sur ce le sens de l’expression “culture” dans un contexte curriculaire, en partant de l’hypothèse que cela ne peut évidemment se limiter à l’éducation artistique et culturelle. Ce travail, notamment utilisé à l’occasion de mon audition par le Conseil supérieur des programmes en février 2014, a débouché sur une note, qu’on peut parcourir et télécharger sur le carnet Edupass :

Related: