background preloader

Cadre d'apprentissage europeen pendant toute la vie

Cadre d'apprentissage europeen pendant toute la vie
Related:  compétences des élèves de demain

Le futur du travail dans l’entreprise (2/2) : … sans l’entreprise Le numérique sape les fondements historiques de “l’entreprise”. Hors de celle-ci, point de travail ? L’entreprise n’a pourtant pas toujours existé en tant que telle ni dans sa forme actuelle, c’est une construction sociale… dont le numérique déstabilise les fondations. Car, aujourd’hui, les “nouvelles technologies” ne sont plus seulement des outils à son service, elles constituent aussi de nouveaux moyens de production, de mesure de la valeur et de rétribution. Avec le numérique, tout s’automatise progressivement, ou presque : les caissières de supermarché s’effacent, les ouvriers se font rares, les voitures sans conducteurs et articles écrits par des robots deviennent une réalité… Cette rapidité du progrès technologique nous conduit à repenser en profondeur les notions de “travail” et de “salaire”… Les machines prennent-elles le travail ? Deux chiffres édifiants appuient cette vision : Travail et salariat : des notions obsolètes ? La marchandisation de soi Mais qui dominera le futur ?

Comportement Une petite affiche pour que les élèves visualisent le "donne-moi cinq".. Une idée très intéressante pour gérer les transitions et l'agitation à découvrir sur le blog de damedubois Monsieur félicitation et Monsieur avertissement Monsieur Félicitation et monsieur Avertissement sont deux petits personnages à coller sur les cahiers des élèves en fin de journée ou de semaine en fonction du travail fourni, du soin apporté et du comportement de chacun. Les étiquettes sont imprimées sur des feuilles de papier autocollant pour en faciliter l'utilisation. Il est possible de faire des "opérations promotionnelles" Monsieur Félicitation et Monsieur Avertissement sur une semaine ou un jour par exemple. Chart clip: les clips du comportement Le clip des comportements est un système anglais pour gérer les comportements. J'ai découvert cette idée sur le blog de zazou. Une échelle de couleur est affichée au mur et les élèves y déplacent leur clip (une pince à linge) en fonction de leur comportement.

L'entreprise face au défi de l'accélération sociale et sociétale L’accélération sociale et sociétale n’est pas un phénomène nouveau, c’est un processus qui a commencé il y a deux cents ans. Selon les chercheurs, elle apparaît dès le milieu du XVIIIe siècle, se diffuse dès les premières années du XIXe siècle, se renforce vers le milieu de ce siècle avec des innovations majeures – parmi lesquelles le télégraphe, le téléphone, ou la radio – pour devenir au XXe siècle le moteur du développement économique et social. Au début du XXIe siècle, on assiste au triomphe du numérique qui donne un coup d’accélération sans précédent aux échanges et à la communication au point de changer notre perception spatio-temporelle et nos comportements. Cette accélération du temps fait l’objet de l’attention des chercheurs ayant baptisé nos sociétés modernes du terme de "nanocraties" – celles dont la nanoseconde représente la valeur et le symbole. Pour Hartmut Rosa "Accélération.

8 talents à recruter pour le futur de votre entreprise A nouveaux défis, nouveaux profils de recrutement. La performance d’une entreprise serait corrélée aux talents qui la composent. C’est pourquoi il est crucial d’attirer les meilleurs talents. Mais avec les changements organisationnels radicaux que nous connaissons, il est temps de penser aux talents de demain. Et les configurations de talents changent. 1- Quels talents sont les plus critiques pour la réussite de votre entreprise ? Pour composer cette liste, nous avons compilé plusieurs études et nos expériences dans des entreprises de pointes. Le travail du futur Le monde du travail de demain est largement décrit et discuté (voir références en bas de l’article). Interdépendance des organisations et des talents GlobalisationDiversité des culturesFluidité et quantité des solutions et des donnéesVolatilité des connaissances et des savoirs Interdépendance des systèmes humains et techniques Voici les 8 talents clés qui pourront répondre à ces enjeux. 1) Pensée critique Contribution au futur :

Les 7 compétences clés du travail de demain Michel Serres nous rappelait récemment que l’évolution des technologies nous force à être intelligents. Les technologies révolutionnent en effet notre environnement de travail et nous poussent à développer de nouvelles compétences. De nombreuses prospectives alimentent le débat et mettent en lumière les compétences qui feront la différence sur le marché du travail de demain. Quelles sont les évolutions dans les compétences distinctives ? Quelles doivent être les priorités en termes de développement des compétences? Essayons de creuser. Un consensus se dégage autour de 7 compétences Etre compétent dans son travail requière un savant mix de compétences techniques (les hardskills), comportementales (les softskills), et sectorielles (je maîtrise les enjeux et la culture du secteur d’activité dans lequel j’évolue). 1. 2. Quand on pense au numérique, on pense plus aux outils et aux média (Youtube, twitter, ..) que ce que l’on y fait. 3. 4. 5. Une grande motivation. 6. 7.

l'arbre des compétences Qu’est-ce que l’arbre des compétences ? Les arbres de compétences (également nommés "arbres de connaissances") ont été imaginés dans les années 1990. Cette méthodologie pédagogique a été rapidement utilisée dans les écoles Freinet essentiellement. Depuis quelques années, les entreprises utilisent ces arbres de compétences pour dynamiser et réorganiser leurs services (elles utilisent d’ailleurs un logiciel privé fort coûteux pour le faire, mais vous allez constater par vous même qu’il n’y a pas du tout besoin de ce logiciel pour faire le même travail et qu’il serait même plutôt contre-productif d’utiliser ce logiciel). Je dois bien vous avouer n’avoir pas lu intégralement le livre fondateur de ces "arbres de connaissances", mais je n’en ai pas -à priori- besoin car j’ai trouvé ici ce que je souhaite faire avec mes élèves afin de corriger les problèmes rencontrés. Un outil de mutualisation des compétences et de dynamisation du groupe classe Mise en application pédagogique Les documents

DOSSIER | LES COMPÉTENCES DU 21e SIÈCLE DÉCEMBRE 2013, volume 4, numéro 4 Dossier LES COMPÉTENCES DU 21e SIÈCLE Sylvie Ann Hart, Responsable de la veille scientifique OCEet Danielle Ouellet, Communicatrice scientifique Les compétences qui font consensus | Les compétences les plus en demande | L'implantation des compétences du 21e siècle : un défi complexe pour le monde de l'éducation | L'état d'avancement de l'implantation des compétences du 21e siècle dans les pays industrialisés | Références | Pour en savoir plus À l’ère de la culture numérique, de nouvelles exigences apparaissent dans le domaine de l’éducation et de l’emploi. La mise en parallèle de leurs travaux permet de constater que les compétences qui font consensus et celles qui sont les plus en demande sur le marché du travail sont très semblables. Les chercheurs néerlandais, Joke Voogt et Nathalie Pareja Roblin, ont investigué les grands référentiels dont l’objectif est de promouvoir les compétences qui doivent être enseignées dans les écoles du 21e siècle. Références

9 Strategies to improve your students thinking skills | Neil Atkin It is a common complaint that our students lack the ability to think for themselves. Maybe we should look at whether they have had the opportunity to learn thinking. We learn most things by observing with our senses, imitating what we have seen/heard and then modifying what we have learned to fit into our values, beliefs or abilities. The problem with thinking is that it is largely invisible. What does the research say? Hatties research summarised here indicates that the students being able to visibly teach themselves and the teacher visibly learn, using metacognition, self verbalisation, self questioning and Problem Solving Teaching (as opposed to Problem Based Learning) are some of the most powerful factors in learning. I do think there are issues with research as I feel the variables, the biggest being the hormonal students themselves, are so huge that I am not convinced we can truly make sense of data. How can we get them to think? 9 Practical Strategies 1. Why do you say that? 2. 3. 4.

Related: