background preloader

L'approche par compétence

L'approche par compétence
Je vous propose un résumé des excellents travaux de M. Henri Boudreault professeur à L’UQAM (Canada). Il est question d’un modèle d’apprentissage basé sur le développement des compétences dans un contexte de formation professionnelle et technique. Crédits photos UQAM. En deux mots un enseignant doit être capable de distinguer les objets d’apprentissage d’une formation, être capable de développer les concepts liés et de les rendre perceptibles et compréhensibles. 1) La compétence professionnelle c’est quoi ??? La compétence professionnelle est au-delà de la simple acquisition de connaissances ou du développement d’habiletés. Le rôle d’un professeur est donc de mettre en œuvre des situations d’apprentissages contextualisées permettant de relever les défis didactiques authentifiés : Comprendre, réussir, réaliser, s’dapater etc. 2) Les 4 étapes de la compétence Etape 1 : L’exploration faire prendre conscience de ce qu’il reste à découvrir, susciter l’envie. Premier facteur : Deuxième facteur :

10 compétences pour enseigner à l’université 6 juillet 2010 par Amaury Daele Le RCFE est le réseau romand de conseil, formation et évaluation. Il rassemble les universités romandes et a pour mission principale de mutualiser les offres de formation pédagogique offertes par ces institutions. Concrètement, chaque université met à disposition du réseau environ trois formations d’une journée par semestre que les enseignant-e-s de chaque institution peuvent suivre. Le programme compte donc une quinzaine de journées de formation par semestre mais est un peu hétéroclite. Nous avons d’abord consulté plusieurs référentiels existant que j’ai rassemblés à cette adresse. Voici ces 10 compétences avec une brève description et un exemple de formation issu du programme RCFE. Concevoir et planifier. La raison d’être de cette liste est donc de constituer un cadre général qui donne une cohérence à un ensemble de formations provenant de différentes institutions. WordPress: J'aime chargement…

Métacognition et réussite des élèves Ce nouveau site, offrant un meilleur confort de lecture, a pu voir le jour grâce aux généreux dons de nos lecteurs durant notre campagne de financement participatif. Ce n’est qu’une première étape dans notre projet, sont notamment prévues des évolutions importantes dans notre librairie, mais cela prendra plus de temps. Quant au site que vous avez sous les yeux, il est encore un peu en travaux, mais nous avions hâte de le partager avec vous ! Nous comptons sur votre indulgence, chers visiteurs, tout ne sera pas parfait au premier jour. N’hésitez pas à nous signaler les bugs que vous constatez et les évolutions que vous suggérez à partir du formulaire dédié dans la partie une suggestion (aussi accessible en haut à droite du site).

Une intégration pédagogique d’Antidote : pourquoi les étudiants en auraient-ils besoin? Les facteurs se conjuguent pour proposer une intégration pédagogique réussie d’Antidote dans les programmes d’études. Des modèles d’intégration ont été expérimentés. Les activités d’appropriation se multiplient. La capacité à réviser et à retravailler les textes est dorénavant un élément de compétence du programme de français de la formation générale. Et plus personne ne se questionne si les étudiants en ont besoin. Alors, comment s’y prendre pour les aider? En profiter dès la première session! Les projets Antidote sont généralement amorcés en début de parcours. L’établissement de priorités de correction, par degré de gravité de l’erreur, fréquence statistique ou analyses contextuelles (analyses partielles, analyses de phrase, alertes, ambigüités) affermit l’étudiant dans sa position de réviseur en lui donnant plus de moyens pour l’exercer. Certains ne parviennent en effet à améliorer leur ratio qu’en travaillant en amont, aux étapes liminaires de la rédaction. 1. former les étudiants :

« Evaluer par compétences » = « Evaluer par Items ou objectifs » ? | questions d'éducation | Scoop.it 12novembre2011 Par Arnaud Durand Cela fait 5 ans, maintenant que j'ai entendu parler d'évaluation par compétences : "pas de note et plus de sens!" En travaillant sur un projet (mathix à l'époque qui est devenu scolatix.org) nous avions commis l'erreur de faire la confusion entre l'évaluation par items/objectifs et l'évaluation par compétences. a) Une compétence n'est pas un objectif. Une compétence n'est pas un objectif car en soi elle ne peut pas être atteinte. De plus penser atteindre une compétence, c'est penser que l'on a rencontré toutes les situations possibles où mobiliser cette compétence même les situations auxquelles justement on n'a pas pensé, et aussi être sûr que l'on sera capable de la mobiliser à tous les coups, c'est absurde par définition. b) Une compétence se développe en situation "C'est en forgeant qu'on devient forgeron". c) Une compétence ne peut pas se découper. C'est une différence majeure avec les objectifs! d) Une compétence s'adapte à des situations différentes

Réviser et corriger un texte avec Antidote | Accent Formation Choisir les réglages les plus pertinents aux textes administratifs rédigés au Québec. Le correcteur fait l’analyse syntaxique complète de chaque phrase et vérifie l’orthographe, la syntaxe, les accords grammaticaux, l’accent oublié, la tournure familière, l’espacement fautif, le pléonasme, etc. Comprendre les soulignés et les types de détections.Distinguer les trois niveaux d’explication lorsqu’une erreur est détectée et évaluer les propositions de correction.Apprendre à utiliser le volet Nature / fonction.Saisir les paramètres de la fonction Correction automatique. En une seule opération, Antidote peut corriger toutes les erreurs orthographiques ou typographiques pour lesquelles la vérification du sens ou du contexte n’est pas nécessaire.Tirer profit des statistiques de correction fournies. Découvrir les possibilités du prisme, l’aspect le plus intéressant du logiciel. la pragmatique (qui, quand, où, combien) ;la logique (les charnières du discours, etc.) Correction d’un texte réel.

Moodle : les outils de communication - Forum Les forums constituent les principaux outils de communication collective dans Moodle. Ils permettent de diffuser des annonces (le forum des nouvelles), d'organiser une discussion sur un sujet donné, de dialoguer avec l'ensemble des apprenants, de leur proposer un espace pour discuter entre eux, de répondre à leurs questions, de créer des activités pédagogiques diverses... Les forums proposent également un système d'abonnement grâce auquel les participants recevront une copie des messages dans leur boîte mel personnelle. Mais alors qu'apporte le forum par rapport à l'envoi de mail en nombre ? un espace de discussion structurédont tout l'historique est conservé sur Moodle et consultable à tout moment par chaque utilisateurles messages sont automatiquement envoyés à toutes les personnes inscrites : pas de risque d'oublier un destinataire ! Voici à quoi peut ressembler une discussion dans un forum : Exemple de forum

avec Mr Jacques Ginestié Quelques repères Les activités auto-corrigées occupent une place importante dans les dispositifs de formation en ligne. Elles permettent de s'approprier les contenus au delà de la simple prise d'information, de vérifier sa progression dans un contexte où les retours directs de la part du formateur ne sont pas possibles. Les consignes doivent être précises et explicites.Evitez les formulations ambiguës ou doublement négatives comme « Laquelle des ces propositions n'est pas incorrecte ? »Les questions doivent correspondre à l'objectif et au niveau annoncé, évitez des questions « pièges » qui ne feraient que décourager les apprenants.Dans le cas d'un QCM : la bonne réponse ne doit pas sembler évidente du simple fait de sa formulation. Les exercices peuvent viser une évaluation sommative [1] ou une évaluation formative [2], dans ce dernier cas, les questions s'accompagneront nécessairement de rétroactions : commentaire obtenu par l'apprenant en retour de la réponse choisie.

avec Mr Christian Orange

Related: