background preloader

Égalité filles-garçons - Les enjeux de l'égalité filles-garçons

Égalité filles-garçons - Les enjeux de l'égalité filles-garçons
Une obligation légale L'École compte parmi ses missions fondamentales celle de garantir l'égalité des chances des filles et des garçons. C'est le sens des articles L. 121-1 et L. 312-17-1 du code de l'éducation qui disposent que l'École contribue, à tous les niveaux, à favoriser la mixité et l'égalité entre les femmes et les hommes, notamment en matière d'orientation, ainsi qu'à la prévention des préjugés sexistes et des violences faites aux femmes. La loi du 8 juillet 2013 est venue rappeler que la transmission du respect de l'égalité entre les femmes et les hommes se fait dès la formation dans les écoles élémentaires. Elle a en outre introduit un nouvel enseignement moral et civique, qui « fait acquérir aux élèves le respect de la personne, de ses origines et de ses différences, de l'égalité entre les femmes et les hommes, ainsi que de la laïcité » (article L. 311-4 du code de l'éducation). Les objectifs La convention interministérielle dégage trois 3 chantiers prioritaires : Site du CHA

http://eduscol.education.fr/cid46856/les-enjeux-de-l-egalite-filles-garcons.html

Related:  Egalité filles/garçonspour faire la classeEgalité fille-garçon & Stéréotypes sexuésGenre, mixité, inégalités hommes/femmesInégalité Hommes / Femmes

Orientations professionnelles atypiques : transgression des normes de genre et effets identitaires Résumés Par le biais d’analyses secondaires des données longitudinales suisses issues de l’étude « Transition entre l’école et l’emploi », cet article analyse les effets des aspirations professionnelles atypiques du point de vue du genre et de l’exercice d’une profession atypique sur l’identité des jeunes et leur conformisme aux rôles sexués. Les résultats montrent que les filles aspirent plus que les garçons à exercer des métiers majoritairement occupés par le sexe opposé, mais ont beaucoup moins de chances qu’eux d’accéder à ce type de métier. Il apparaît également que les filles qui exercent une profession dite masculine sont moins centrées que les autres filles sur la sphère domestique. L’exercice d’une profession dite féminine renforce l’importance que les garçons accordent au monde du travail salarié, au détriment du domaine familial. Haut de page

Affichage du programme du jour Tous les matins, avant de commencer à travailler, les responsables du tableau sont chargés de l’affichage du programme du jour (2 programmes puisque 2 niveaux). J’ai remarqué que mes élèves étaient très attachés à ce petit rituel qui leur permet de se repérer dans la journée. J’ai opté pour les étiquettes ! Filles et garçons sur le chemin de l'égalité de l'école à l'enseignement supérieur Rédaction en chef : Mireille Dubois L’essentiel Cette publication reflète l’engagement du système éducatif dans les objectifs de mixité et d’égalité, objectifs déclinés dans la convention interministérielle pour 2013-2018. Elle constitue un état de situation national, que les acteurs locaux peuvent décliner au niveau académique et au niveau des établissements scolaires. Plusieurs constats peuvent être tirés de ces données. Tout d’abord, les garçons réussissent toujours moins bien que les filles à l’école.

Les stéréotypes négatifs sur les garçons nuisent à leurs résultats scolaires Très tôt, les jeunes garçons s’estiment académiquement inférieurs aux filles et ils croient que les adultes pensent de la même manière. Ces stéréotypes négatifs envers les garçons peuvent nuire à leurs rendements académiques. D’autre part, les persuader que les filles et les garçons sont égaux académiquement est susceptible de les aider à réussir.Texte traduit et adapté de Negative Stereotypes About Boys Hinder Their Academic Achievement publié sur le site EurekAlert! Telles sont les conclusions d’une nouvelle recherche publiée dans la revue Child Development, menée par l’Université du Kent. Celle-ci visait à déterminer les causes de la sous-performance des garçons à l’école. Bonny L.

Qui sommes-nous ? - Le Moutard expos Depuis 1988, à travers la marque « Le Moutard », nous développons des outils de sensibilisation, de prévention et d’animation à destination des jeunes (enfants et adolescents), des professionnels de l’éducation et des familles. Outils « papier » Création de publications, posters, puzzles sur mesure ou dans le cadre de nos trois collections « Moutard en poche », « Le nez en l’air » et « En questions » Conseil éditorial Outils « multimédia » Des filles conformistes ? Des garçons déviants ? Manières d’être et de faire des élèves de milieux populaires Plan Introduction L’enquête Mode de présence des filles et des garçons dans la classe : le déploiement de « stratégies de survie »

Aider les élèves qui ont la bougeotte Hyperactifs ? Hyperkinétiques ? TDAH ? Égalité des filles et des garçons Une politique éducative en faveur de l'égalité à l'école La loi du 8 juillet 2013 pour la refondation de l'École rappelle que la transmission de la valeur d'égalité entre les filles et les garçons, les femmes et les hommes, se fait dès l'école primaire. Cette politique publique est une condition nécessaire pour que, progressivement, les stéréotypes s'estompent et que d'autres modèles de comportement se construisent sans discrimination sexiste ni violence. Elle a pour finalité la constitution d'une culture de l'égalité et du respect mutuel. Les établissements sont invités à inscrire cette problématique dans leur règlement intérieur et à mettre en place, dans le cadre des comités d'éducation à la santé et à la citoyenneté (CESC), des actions de sensibilisation et de formation dédiées.

Les femmes dans les filières de l'enseignement supérieur Ce document s'inscrit dans les actions de mise en oeuvre de la convention interministérielle du 25 février 2000, destiné à promouvoir l'égalité des hommes et des femmes dans le système éducatif. Il complète le rapport de mars 2000 "Les enseignants chercheurs à l'université : la place des femmes". L'étude porte sur les quatre dernières années et concerne les étudiants des universités, y compris les IUT, les sections de techniciens supérieurs (STS) et les classes préparatoires aux grandes écoles (CPGE). Elle étudie dans le détail la répartition des hommes et des femmes dans les différents types d'établissement en examinant leur répartition par secteur disciplinaire, leur origine scolaire et sociale, et des données régionales.

Exposition"Voyage au Pays de l'humain" Lutte contre les discrimination Exposition"Voyage au Pays de l’humain" Exposition sur les discriminations : « De la différence à la discrimination, voyage au pays de l’humain » Le genre : identité des personnes ou modalité des relations sociales ? Résumés Cet article1 présente une réflexion théorique sur la notion de genre, de ses définitions et ses usages en sciences sociales. S’opposant à l’approche dominante qui conçoit le genre comme identité ou attribut socialement construits des personnes, conception qu’elle considère comme essentialisante ou substantialisante, l’auteur argumente en faveur d’une approche relationnelle du genre conçu comme modalité des relations sociales.

aménager les cours d'école Aménager les cours des écoles Le projet d’aménagement des cours d’école a pour objectif la promotion de l’activité physique à l’école et la lutte contre la sédentarité. Il relève plus globalement des missions attribuées à l’école pour l’éducation à la santé des élèves. Cliquez pour accéder en ligne aux documents du cédérom Cliquez pour télécharger une image ISO du cédérom Aménager une cour d’école La parité au travail : Une affaire d'école ? Le rapport annuel de la délégation des droits des femmes du Sénat, sous la houlette de Brigitte Gonthier-Maurin, n'oublie pas l'école. "La délégation considère qu'une relance de l'égalité femmes - hommes dans le travail appelle une réponse globale qui ne doit pas se limiter à la seule sphère professionnelle mais engager une évolution de la société toute entière et un changement des mentalités. A ce titre, elle exprime une attente particulière à l'égard du système éducatif dans son ensemble pour lutter contre les stéréotypes sexués". Pour le rapport, "les 3/5èmes de la ségrégation professionnelle sont d’origine éducative : les filles ne suivent pas les mêmes formations et ne se préparent donc pas aux mêmes métiers que les garçons. L’Éducation nationale et le ministère chargé de l’Enseignement supérieur doivent s’attacher à lutter contre ces biais en matière d’orientation. Le rapport

Related: