background preloader

Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes, 25 novembre

Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes, 25 novembre
Aujourd’hui, la violence à l’égard des femmes et des filles constitue l’une des violations des droits de l’homme les plus répandues, les plus persistantes et les plus dévastatrices dans le monde. Elle demeure également l'une des moins signalées en raison de l'impunité, du silence, de la stigmatisation et du sentiment de honte qui l'entourent. La violence à l'égard des femmes s'entend comme englobant, sans y être limitée, les formes de violences physiques, sexuelles et psychologiques, telles que: la violence d'un partenaire intime (coups, violences psychologiques, viol conjugal, féminicide); la violence sexuelle et le harcèlement (viol, actes sexuels forcés, avances sexuelles non désirées, abus sexuels sur enfants, mariage forcé, harcèlement dans la rue, harcèlement criminel, cyber-harcèlement); le trafic d'êtres humains (esclavage, exploitation sexuelle); la mutilation génitale féminine; le mariage précoce. Orangez le monde Joignez-vous à nous ! Related:  DGEMCEgalité fille/garçonEgalité filles-garçons

LOI n° 2010-769 du 9 juillet 2010 relative aux violences faites spécifiquement aux femmes, aux violences au sein des couples et aux incidences de ces dernières sur les enfants | Legifrance CHAPITRE IER : PROTECTION DES VICTIMES I. ― Le livre Ier du code civil est complété par un titre XIV ainsi rédigé :« TITRE XIV « DES MESURES DE PROTECTION DES VICTIMES DE VIOLENCES « Art. 515-9.-Lorsque les violences exercées au sein du couple ou par un ancien conjoint, un ancien partenaire lié par un pacte civil de solidarité ou un ancien concubin mettent en danger la personne qui en est victime, un ou plusieurs enfants, le juge aux affaires familiales peut délivrer en urgence à cette dernière une ordonnance de protection. « Art. 515-10.-L'ordonnance de protection est délivrée par le juge, saisi par la personne en danger, si besoin assistée, ou, avec l'accord de celle-ci, par le ministère public. « Dès la réception de la demande d'ordonnance de protection, le juge convoque, par tous moyens adaptés, pour une audition, la partie demanderesse et la partie défenderesse, assistées, le cas échéant, d'un avocat, ainsi que le ministère public. Ces auditions peuvent avoir lieu séparément.

10 femmes oubliées par les manuels scolaires qui ont pourtant révolutionné la science Restez curieux. Suivez nous ! Ces 10 femmes d’exception ont eu une incidence significative sur diverses avancées scientifiques dans des domaines tels que la paléontologie, la médecine, la physique… et pourtant elles sont encore méconnues. le DGS vous offre donc une chance de découvrir ces femmes qui ont grandement participé à l’évolution scientifique au cours de l’Histoire. Mary Anning (1799-1847) : Paléontologue Elle n’avait que 12 ans lorsqu’elle et son petit frère ont découvert un squelette d’ichtyosaure près de leur ville natale en Angleterre, dès lors elle se passionne pour cette science qui étudie les fossiles. Alice Hamilton (1869-1970) : Chercheuse en maladies professionnelles Avec un doctorat en médecine en poche, obtenu à l’université du Michigan en 1893, Alice s’est lancée dans des études sur les conditions de travail en entreprises, principalement celles qui utilisaient du plomb, du mercure ou encore d’autres substances toxiques. Lise Meitner (1878-1968) : Physicienne

Françoise Héritier : "Nous sommes les seuls parmi les espèces où les mâles tuent les femelles" Qui exerce ces violences à l'encontre des femmes ? Françoise Héritier tient à clarifier cette question. Lorsque nous parlons de la violence, des violences exercées à l’encontre des femmes, il ne vient à l’idée de personne de dire par qui… Mais les violences exercées à l’encontre des femmes, et bien il faut le reconnaître, dans toute l’histoire de l’Humanité et encore maintenant, ce sont des violences exercées par l’autre moitié sexuée de l’Humanité. Bien sûr il y a des femmes qui exercent des violences contre d’autres femmes (…) mais généralement ce sont des violences masculines. Est-ce dans la nature de l'homme d'être violent ? La réponse sans équivoque de Françoise Héritier. On nous parle d’une nature, d’une nature qui serait plus violente chez les hommes, qui serait fondamentalement dominatrice, et on nous parle aussi d’accès de bestialité. Un débat enregistré en 2014. Catherine Deschamps, co-auteur avec Christophe Broqua de "L'échange économico-sexuel" Éliane de Latour, IRIS/EHESS

Définition des violences conjugales La violence est « un moyen utilisé pour assurer le pouvoir sur l’autre. Il s’agit d’un rapport de force dans lequel l’un est sujet, l’autre objet » nous dit Hanna Arendt. (Philosphe Allemande – ouvrage La crise de la culture – Gallimard, 1972). Les violences conjugales sont basées sur UNE RELATION DE DOMINATION AU SEIN DU COUPLE. Comme toutes les violences, elles sont intentionnelles, et représentent une ATTEINTE AU DROIT FONDAMENTAL DES PERSONNES à vivre en sécurité, une atteinte à leur dignité et à l’intégrité de l’autre. « La violence peut être exercée par un homme à l’égard d’une femme, par une femme à l’égard d’un homme ou par n’importe quelle personne à l’égard de son partenaire dans un couple homosexuel ; néanmois, pour des raisons qui tiennent à la structure même de la société, celle qui est exercée envers les femmes est de loin la plus répandue. LES VIOLENCES CONJUGALES NE SONT DONC PAS UN SIMPLE CONFLIT, NI UN ACTE ACCIDENTEL.

Égalité filles-garçons - Initiatives en académies Bordeaux / "Bougeons sans bouger" L'égalité filles-garçons à travers les arts et la culture. Quand les musées de la ville de Bordeaux et le rectorat s'engagent à transformer l'écosystème, à travers une plongée dans l'histoire et dans les arts... Le projet a reçu en septembre 2016, le label "Sexisme, pas notre genre !" du ministère des Familles, de l'Enfance et des Droits des femmes. La mission égalité filles-garçons de l'académie de Bordeaux Consulter la présentation du projet Clermont-Ferrand / "Clichés en tous genres" Conçu pour inciter les équipes éducatives à s'engager dans une pédagogie de l'égalité qui limite la transmission des stéréotypes, ce guide doit aussi permettre d'en corriger les effets dans les enseignements et en matière d'orientation scolaire et professionnelle. Télécharger le guide Créteil / "Égalité filles-garçons et lutte contre l'homophobie" Le site égalité / lutte contre les discriminations de l'académie de Créteil Créteil / "Jeunes contre le sexisme" Visionner la vidéo

Qu’est-ce que le « féminicide » ? Ce terme, qui est désormais fréquemment utilisé dans l’espace public et dans les médias, n’a pas d’existence juridique en France. Article réservé à nos abonnés Lire aussi Violences faites aux femmes : les féminicides, ces meurtres encore invisibles D’où vient le terme « féminicide » ? Fréquemment utilisé en Amérique latine et repris par des instances internationales, comme l’Organisation des Nations unies (ONU) ou l’Organisation mondiale de la santé (OMS), il n’est entré dans le dictionnaire Le Petit Robert français qu’en 2015. Quelle est sa définition ? Il s’agit du meurtre de femmes ou de jeunes filles lié au fait qu’elles sont des femmes. L’OMS distingue plusieurs cas : le féminicide « intime », commis par le conjoint, actuel ou ancien de la victime. Article réservé à nos abonnés Lire aussi « Crimes passionnels », « drames conjugaux », des féminicides mal nommés Combien de victimes dans le monde ? On ne le sait pas. Quelle reconnaissance juridique ? En Europe, le mouvement est plus limité.

Election 2016: You probably won't guess how many women have led countries since the last century — Quartz The American people have chosen. They want Donald Trump. So why is everyone so shell-shocked? Because the polls clearly have yawning blindspots and huge margins of error. Because the media took for granted the Obama coalition, maybe, and the muscle behind Clinton’s getting out of the vote. Because they assumed politics, empiricism, and experience would prevail. Trump, evidently, knew what they didn’t: that voters feel more than they think. One of most astonishing things about this election is that we’ve reached the end with really only a sketchy sense of who Trump’s base is and what they’re struggling with. What they do have in common—as Trump’s upset proves—is fear. Not only is it startling that so many people came out for Trump; it’s that so few people turned out against him. In fact, throughout the campaign, it has seemed that it was this ugliness itself that made Trump so damnably appealing. There’s no ground for give and take in Trump’s world.

Féminicides : des meurtres dans toute la France et majoritairement à domicile Depuis le 1er janvier, elles sont au moins 21. Vingt-et-une femmes à avoir été tuées par leur conjoint, mari ou ex en l’espace de 67 jours à peine, selon le décompte effectué par Libération. Chaque mois, depuis janvier 2017, sont recensées les victimes de meurtres conjugaux, sur la base des articles parus dans la presse nationale et régionale. Cette litanie funèbre est incomplète : la banalisation des féminicides, trop souvent relégués à la rubrique faits divers ou transformés injustement en «drames de la séparation» et autres «crimes passionnels», entrave sans doute la pleine compréhension des mécanismes sociétaux à l’œuvre (1). Mais ce décompte permet au moins de rendre hommage aux 239 victimes répertoriées depuis le 1er janvier 2017. A lire aussiTuées par leur conjoint, ignorées par la société Dans près de la moitié des cas (44,5%) les auteurs tuent leur compagne au moment d’une séparation. Virginie Ballet

Définition des violences sexuelles - Violences sexuelles Encore taboues, les violences sexuelles sont trop souvent passées sous silence. Quelles sont les définitions de ces violences ? Quelle est leur ampleur ? Doctissimo vous révèle les principales définitions ainsi que des chiffres sur ce problème. Viol, harcèlement, exhibitionnisme. les agressions sexuelles sont malheureusement très répandues. Les violences sexuelles en chiffres Les chiffres parlent d'eux-mêmes : on estime qu'une femme sur 10 a subi une agression sexuelle au cours de sa vie (chiffre INSEE - 2000) et que sur les 230 000 viols ou tentatives de viol recensés chaque année, 90 % des victimes ne portent pas plainte (chiffres Observatoire National de la Délinquance - 2007). Les violences sexuelles n'arrivent donc pas qu'aux autres et il est bon de connaître les actes qui entrent dans cette définition pour pouvoir réagir au mieux. Les différentes violences sexuelles Parmi ces violences sexuelles, il est possible de distinguer : Aurélie Barthly

Related: