background preloader

Accueil - Zéro Cliché !

Related:  DiscriminationSocialisation des enfantsxes

Observatoire des inégalités 11 avril 2014 - Marie, Antoine, Mansour, Rayene sont quelques-uns des lauréats du prix « Jeunesse pour l’égalité 2014 ». Ce prix remis par l’Observatoire des inégalités récompense les meilleurs films et affiches parmi 450 participants. Un regard inédit de la jeunesse sur les inégalités sociales, entre les sexes ou selon la couleur de la peau. Le jury a tranché. Un choix est toujours subjectif. Du clip musical au photomontage, les œuvres reçues couvrent un champ très large. Et après ? Ce concours marque aussi le point de départ d’une campagne de sensibilisation sur les préjugés que l’Observatoire des inégalités souhaite mener à destination des jeunes, mais aussi du grand public. Les grands gagnants sont : Dans la catégorie des films 11-15 ans : 1er prix : Six femmes, six histoires d’Antoine Bergeron, Loeiza Beuzet, Coline Rogel, Maëlle Gahinet, Léa Digaldi, Arthur Lange, Lucas Bernicot et Anne-Cécile Gonot, du collège Charles de Gaulle à Ploemeur (56). 2ème prix : Egalité ?

Gender and the Body Language of Power We’re celebrating the end of the year with our most popular posts from 2013, plus a few of our favorites tossed in. Enjoy! Philosopher Sandra Lee Bartky once observed that being feminine often means using one’s body to portray powerlessness. Consider: A feminine person keeps her body small and contained; she makes sure that it doesn’t take up to much space or impose itself. Likewise, burping and farting, raising one’s voice in an argument, and even laughing loudly are considered distinctly unfeminine. Stunningly, when you think about it, these features of feminine body comportment are, in fact, not uniquely feminine, but associated with deference more generally. In groups of men, those with higher status typically assume looser and more relaxed postures; the boss lounges comfortably behind the desk while the applicant sits tense and rigid on the edge of his seat. Acting feminine, then, overlaps with performances of submissiveness. New evidence suggests that this is not pure theory.

Centre d'expertise Marie-Vincent / Professionnels - Qu'est-ce qu'un comportement sexuel problématique? De quoi s'agit-il? Bien qu'il n'existe pas de définition simple pour les comportements sexuels problématiques, ils peuvent être définis comme étant « des comportements impliquant des parties sexuels du corps, initiés par des enfants de 12 ans et moins, et qui sont inappropriés d'un point de vue développemental ou qui sont potentiellement néfastes pour l'enfant lui-même ou les autres » (ATSA, 2006, Traduction libre). Les intentions et les motivations derrière ces comportements peuvent ne pas être reliées à la gratification ou à la stimulation sexuelle.Ces comportements sont souvent motivés par la curiosité, l'anxiété, l'imitation, la recherche d'attention, l'apaisement de soi ou par d'autres éléments. Différence entre les comportements sexuels sains et les comportements sexuels problématiques Comportements sexuels sains Ces comportements varient en fonction de l'âge et du niveau de développement de l'enfant. Comportements sexuels problématiques

Barbie, canon avec une taille « normale » Barbie a été imaginée avec la taille moyenne d'une américaine de 19 ans : une représentation corporelle plus réaliste et néanmoins canon. Mise à jour le 9 juillet 2014 - Lammily, la « Barbie » aux mensurations dans la moyenne, a récolté plus de 500 000 dollars sur les 95 000 requis, comme nous l’apprend Golem13. Plus rien ne semble empêcher sa commercialisation, et elle sera d’ailleurs disponible au moins de novembre prochain ! Tu peux même la précommander dès aujourd’hui pour une réception au onzième mois de l’année. Mise à jour le 6 mars 2014 – Tu te souviens de Nickolay Lamm, l’homme qui avait décidé de montrer à quoi une Barbie ressemblerait avec les mensurations de l’Américaine moyenne ? Il réclame 95 000$ et a déjà atteint 81 000$, un petit mois avant la date limite de participation au projet. La création porte le nom de Lammily, et prône des standards de beauté réalistes et un mode de vie sain. Alors, convaincues par Lammily ?

10 Simple Words Every Girl Should Learn Men interrupt women, speak over them, and discount their contributions to a discussion with surprising regularity. Here’s how women should respond. “Stop interrupting me.” “I just said that.” “No explanation needed.” In fifth grade, I won the school courtesy prize. I routinely find myself in mixed-gender environments (life) where men interrupt me. This irksome reality goes along with another—men who make no eye contact. These two ways of establishing dominance in conversation, frequently based on gender, go hand-in-hand with this last one: A woman, speaking clearly and out loud, can say something that no one appears to hear, only to have a man repeat it minutes, maybe seconds later, to accolades and group discussion. After I wrote about the gender confidence gap recently, of the 10 items on a list, the one that resonated the most was the issue of whose speech is considered important. The cartoon may seem funny, until you realize exactly how often it seriously happens. Soraya L.

SEXOclic : un outil interactif pour promouvoir une sexualité saine auprès des jeunes Cet article a été écrit par Blogue C'est malade! Le Directeur de santé publique (DSP) de l’Agence de la santé et des services sociaux de Montréal procédait récemment au lancement de SEXOclic.ca, un nouvel espace interactif de référence portant sur l’éducation à la sexualité. Destinée aux intervenants jeunesse (acteurs du monde scolaire, du réseau de la santé et des services sociaux et du milieu communautaire), cette plateforme web propose un ensemble de ressources informatives et pédagogiques accessibles, actuelles et de haute qualité portant sur le thème de la sexualité. Vous trouverez dans SEXOclic : La section s’informer qui constitue « une synthèse des connaissances essentielles à maîtriser pour mener des actions de promotion/prévention en matière de sexualité saine et responsable auprès des jeunes. Référence : Directeur de santé publique de l’Agence de la santé et des services sociaux de Montréal.(2013). Imprimer cet article

women olympians 21 "Gender Reveal Parties" In Utero? On my way to work this morning I heard a radio ad from a local 3-D/4-D ultrasound company that was touting its giant screen and seating capacity for 20 so you can host your very own "gender reveal party" during your pregnancy. For those of you who read my previous post on boys will be boys, you won't be surprised to find out that this was troubling to me for several reasons:Calling it a "gender reveal party" is a misnomer. Gender is a socially constructed category that is culturally specific and based on a set of behaviors that are developed through relationships in an ongoing way that includes how one presents oneself and interacts with others. Gender cannot be "revealed" in the womb. Is anatomy destiny? It is true in our culture that one's anatomy at birth does set us up for a series of social interactions that have a strong influence on shaping our personalities as well as our educational and career paths.

Outils - Y des femmes de Montréal Thématiques : Hypersexualisation et sensibilisation aux images médiatiques Capsules vidéo sur l’hypersexualisationÊtre ou paraîtreGuide d’accompagnement pour déposer une plainteJeunes et sexualisationLa sexualisation : Et si on en parlait?Sexualisation précoce : guide d’accompagnement pour les parents de filles préadolescentesSexy inc. Littérature jeunesse Dix livres pour ancrer des modèles de femmes inspirantes dans l’esprit des jeunesDix livres pour enfants qui déboulonnent les stéréotypes de genre Recrutement des filles dans les gangs de rue et exploitation sexuelle Outiller pour mieux agir Relations saines et égalitaires À part égaleConnais-tu LA limite? Capsules vidéo sur l’hypersexualisation Français et anglais / 2014 / Production du Y des femmes de Montréal avec le soutien financier du Secrétariat à la condition féminine / Réalisation Ève Lamont Accéder au site : Haut de page Être ou paraître? Accéder au guide Guide_deposer_une_plainte_YWCA.pdf Sexy Inc.

foot 02 02 3rd Grade Teacher Reminds Boy Writing is for Girls by Lisa Wade, PhD, Mar 21, 2014, at 09:00 am This week Meredith Kleykamp tweeted us a photo of a comment written on her 3rd grade son’s cursive homework. The teacher wrote: “beautifully written! So what’s the message here? Some argue that boys are slower than girls to develop the fine motor coordination that facilitates beautiful handwriting. If it’s true, then maybe Kleykamp’s son’s handwriting really is beautiful “for a boy.” Kleykamp observes: “‘Beautifully written’ is sufficient to convey praise.” Scholars call these kinds of lessons the “hidden curriculum.” Projet Mosaïk - Promotion et prévention en matière de sexualité jeunesse - Projet Mosaïk - Professionnels de la santé - MSSS Le projet Mosaïk offre des outils clés en main d’éducation à la sexualité permettant d’intervenir dans les écoles préscolaires, primaires et secondaires du Québec. Ces outils de prévention et de promotion sont destinés : aux professionnels du réseau de la santé et des services sociaux; aux professionnels du réseau de l’éducation; aux intervenants du réseau communautaire. Les outils permettent d’agir auprès des élèves et de leur famille, en cohérence avec le vécu des jeunes, sur différentes thématiques liées à la sexualité, comme : le corps humain; les stéréotypes sexuels; la puberté; l’homophobie; les relations amoureuses, etc. Pour être efficaces, les outils doivent être utilisés pour répondre aux besoins des jeunes et de leurs parents dans le cadre d’une planification concertée d’interventions, en fonction des rôles et responsabilités de chacun des professionnels et intervenants. Origine du projet Développement du projet Le projet Mosaïk s’est déroulé sur une période de 2 ans.

La discrimination positive fait débat aux États-Unis Une étudiante, Abigail Fisher, souhaitait intégrer l'Université du Texas. Elle se dit victime de discrimination liée à sa couleur de peau. Abigail Fisher se dit victime de «racisme anti-Blancs». La Cour suprême des États-Unis examine depuis mercredi le cas de cette jeune femme blanche de 22 ans, qui avait vu sa candidature refusée par l'Université du Texas en 2008. Après la période des quotas ethniques, abandonnés depuis 1996 car jugés trop discriminatoires, la loi n'a cessé d'évoluer au gré des procès et des décisions de la Cour suprême. Pour remplacer les quotas, le Texas a donc adopté deux règles complémentaires. «Le mérite devrait être le seul critère» La règle attaquée par Abigail Fisher, qui ne faisait pas partie des «10 %», concerne l'attribution des places restantes. Abigail pense avoir été écartée ainsi au profit d'un étudiant de couleur. L'Université du Texas, par la voix de son directeur des admissions, Kedra Ishop, défend sa politique. L'exemple californien

Related: