background preloader

Égalité femmes-hommes

Facebook Twitter

Sisyphe - Les États-Unis haïssent vraiment les femmes. Proches aidantes du baby-boom : le piège financier. Selon des estimations du Vérificateur général du Québec datant de 2001, mais toujours utilisées aujourd’hui, les proches aidants feraient économiser 4 milliards de dollars au système de santé québécois chaque année.

Proches aidantes du baby-boom : le piège financier

Le poids réel des pertes financières des proches aidants, lui, est moins connu – pertes surtout assumées par les femmes de plus de 45 ans. Une Québécoise sur deux aura à tenir ce rôle au cours de sa vie. Peut-on éviter l’appauvrissement de la prochaine génération d’aînées? Chaque semaine au Canada, 2,2 millions d’heures de travail sont perdues pour les quelque 8 millions de proches aidants qui s’occupent de gens ayant une incapacité, qu’elle soit causée par une maladie, la vieillesse ou un handicap. Entre janvier et mai 2016 seulement, 95 500 Québécois ont abandonné leur emploi en raison d’« obligations personnelles et familiales », dont 73 500 femmes, estime Statistique Canada. Cinquantenaires sous pression Entreprises embêtées, système de santé engorgé Pression démographique.

La femme invisible. Lundi soir, à En mode Salvail, Charles Lafortune nous apprenait que cet été, dans les coulisses de l’émission Déjà Dimanche, François Legault – celui qui voulait faire passer un test sur les valeurs d’égalité homme–femme aux nouveaux arrivants – avait demandé à Sophie Prégent si SON MARI avait déjà pensé se lancer en politique.

La femme invisible

C’est alors que la maquilleuse du plateau aurait fait remarquer au politicien qu’il s’adressait à la présidente de l’Union des artistes. Les femmes semblent dotées d’un superpouvoir: le don d’invisibilité. M. Legault avait devant lui la candidate idéale, mais il ne la voyait pas. « En Iran, l’existence d’une femme vaut deux fois moins que celle d’un homme » La professeure montréalaise Homa Hoodfar, emprisonnée et libérée par le régime iranien, n’a jamais eu peur de se montrer critique envers son pays d’origine.

« En Iran, l’existence d’une femme vaut deux fois moins que celle d’un homme »

Dans un article cosigné en 2012 avec la dissidente Shadi Sadr, elle décrit une société déchirée entre les forces démocratiques et religieuses, où les femmes doivent lutter sans relâche pour défendre leurs droits. Ce texte, publié dans une revue scientifique française, s’est révélé prémonitoire : Homa Hoodfar évoque la toute-puissance des religieux, qui peuvent opprimer les intellectuels en toute impunité malgré la présence d’un fort courant libéral en Iran. « L’histoire récente de l’Iran montre qu’à défaut de structures démocratiques, un gouvernement religieux tend à glisser vers un fonctionnement dictatorial, usant à la fois de l’appareil d’État et de l’idéologie religieuse pour réprimer la dissidence, en particulier sur les questions de genre fortement contestées », écrivent les auteures.

La volonté de Dieu. Les femmes et l’éducation : qualifications, compétences et technologies. Par Sarah Jane Ferguson Date de diffusion : le 6 juillet 2016 Passer au texte.

Les femmes et l’éducation : qualifications, compétences et technologies

Femmes et marche du travail au quebec 2016. Oui à l'ambition, disent les femmes! Mais des obstacles persistent... - L'effet A. Communiqué de presse.

Oui à l'ambition, disent les femmes! Mais des obstacles persistent... - L'effet A

Légendes et bonnes ambitions. Le prochain qui me dit que si les femmes n’occupent pas plus de postes de direction dans les entreprises, c’est parce qu’elles ne veulent pas de ces jobs-là, je lui fais avaler page par page le nouveau sondage Léger Marketing mené à la demande de L’effet A.

Légendes et bonnes ambitions

Publiée hier, la recherche menée auprès de 2002 Québécois en mai dernier montre en effet qu’il y a très peu de différence entre les ambitions professionnelles des hommes et des femmes : 73 % des femmes sondées se disent ambitieuses contre 78 % des hommes. Si seulement 18 % des postes de direction et uniquement 37 % des postes de gestionnaires au Québec sont occupés par des femmes, ce n’est pas donc pas par manque d’envie. Légende urbaine, légende humaine… Appelez ça comme vous voulez. Ce n’est juste pas vrai. Est-ce donc par manque de formation que les femmes ne progressent pas ?

Alors que se passe-t-il ? Non. Sauf que voilà. Le Quotidien — Femmes au Canada : éducation, qualifications, compétences et technologies. Diffusion : 2016-07-06 Les jeunes femmes représentent une plus grande part des titulaires d'un baccalauréat ou d'un grade supérieur en sciences, en technologie, en génie et en mathématiques (STGM) que leurs homologues des générations précédentes.

Le Quotidien — Femmes au Canada : éducation, qualifications, compétences et technologies

L'Assemblée nationale est sexiste et en voici la preuve. Les femmes ont le droit de se présenter aux élections provinciales depuis 1940, mais sept décennies plus tard, les politiciennes québécoises sont loin d’être les égales de leurs collègues masculins.

L'Assemblée nationale est sexiste et en voici la preuve

Temps de parole, postes d’influence et budgets: le pouvoir est encore entre les mains des hommes, révèle une enquête inédite de L’actualité. Toutes proportions gardées, un homme député intervient en moyenne 33 % plus souvent à l’Assemblée nationale qu’une députée, ses prises de parole sont 40 % plus longues et il dépose également 25 % plus de projets de loi. Une élue prononce en moyenne 185 mots au cours d’une séance de l’Assemblée nationale, et un homme, 245. Autrement dit, 29 hommes seulement auraient suffi pour tenir des propos équivalant — en nombre de vocables — à ceux de l’ensemble des 38 femmes qui ont siégé ces deux dernières années.

Une analyse plus fine des données révèle que l’écart est encore plus grand au sein du cabinet ministériel. Analyse différenciée selon les sexes. Les Brutes et les privilèges. Vitrine sur le vieillissement - Revenu - Coefficient de Gini du revenu disponible, Québec, 1993-2011. Vitrine sur le vieillissement - Revenu - Revenu disponible des particuliers, Québec, 1993-2011. Importants progres et iniquites tenaces. D’importants progrès et des iniquités tenaces. Elles sont les championnes à l’école, gagnent un meilleur salaire qu’avant et prennent davantage leur place sur le marché du travail.

D’importants progrès et des iniquités tenaces

Les femmes progressent, oui, même si la parité n’est pas atteinte et qu’elles gagnent toujours moins que les hommes, constate un rapport du Conseil du statut de la femme (CSF), qui dresse leur portrait socio-économique avec les plus récentes statistiques. La présidente du CSF, Julie Miville-Dechêne, accueille positivement ces « bonnes nouvelles », même s’il y a encore beaucoup à faire. Premier constat qui frappe dans ce « Portrait des Québécois en 8 temps »,dition 2016 » : même si le salaire horaire moyen des femmes (22 $) n’est pas au niveau de celui des hommes (24 $), l’écart salarial se rétrécit.

Portrait national egalite 2016. Portrait statistique Égalité Ensemble du Québec.