background preloader

Egalité Homme-Femme

Facebook Twitter

Le nouveau manifeste des féministes. Voici les salopes d’aujourd’hui. 343 femmes.

Le nouveau manifeste des féministes

Elles auraient pu être davantage, mais il fallait coller à ce chiffre qui a façonné la mémoire de la société française. Le 5 avril 1971, 343 femmes signaient dans le Nouvel Observateur un manifeste pour réclamer «l’avortement libre». Parmi celles que Charlie Hebdo a rebaptisées «les 343 salopes», Simone de Beauvoir, Delphine Seyrig, Catherine Deneuve, Françoise Sagan osaient écrire : «Un million de femmes se font avorter chaque année en France… Je déclare que je suis l’une d’elles.» «Flambeau». Quatre décennies plus tard, les femmes ont encore beaucoup à dire et elles ont choisi Libération pour le faire. Cette association fondée il y a tout juste deux ans, rassemble des féministes dont la plupart ne sont pas encore trentenaires. Enjeu. A lire: - «Notre ventre nous appartient», le Manifeste de 1971 en intégralité, en pdf. - «L'égalité maintenant !

Pouvoir «Nous voulons l’égalité citoyenne» Alix Béranger. «Le pouvoir n’est pas partagé. Manifeste 2011 "343 femmes s'engagent..." On ne nait pas femme on le devient - Simone de Beauvoir INA. L'appel d'Emma Watson aux « féministes introvertis » : l’égalité se fera grâce à vous. Voilà six mois qu’Emma Watson a été nommée ambassadrice itinérante pour les Nations Unies, pour promouvoir les droits des femmes dans le monde. Si quelqu’un avait encore des doutes sur la pertinence de cette nomination, qu’il écoute le discours prononcé par la jeune femme à la tribune des Nations Unies, pour le lancement de la campagne HeForShe.

Le féminisme comme une évidence Ce discours n’est pas seulement émouvant, touchant, il est d’abord et avant tout juste, et efficace. Emma Watson commence par interroger les controverses qui entachent de plus en plus le terme de « féminisme », alors qu’elle a, depuis bien longtemps, revendiqué cette étiquette comme une évidence. Et si elle a pu grandir et s’épanouir sans pâtir des inégalités persistantes entre les sexes, elle le doit à ces nombreuses influences, qui autour d’elles, sont venues annuler les expériences du sexisme et de la discrimination.

Des ambassadeurs et ambassadrices discrèt•e•s… … Qu’elle invite à sortir de l’ombre Détrompez-les ! Textes fondateurs du féminisme. Egalité filles/garçons : et si on effaçait les terrains de foot des cours de récré ? L'une des élèves se dessine sous le préau, entourée de huit filles représentées par des "F" majuscules.

Egalité filles/garçons : et si on effaçait les terrains de foot des cours de récré ?

"Là il y a un terrain de basket où il y a plein de garçons", montre une autre. Sur sa feuille, elle a aussi tracé des "G" (comme garçons) répartis sur le terrain de foot adjacent. Ils occupent la majeure partie de l'espace central. Et les filles ? Les "F" se trouvent sur les côtés : tout autour du terrain rectangulaire ainsi que sur les bancs. Capture d'écran de la vidéo "la cour de récréation", mise en ligne sur la plateforme Matilda. Des Saoudiennes font scandale avec un clip féministe. Le clip a provoqué une véritable "tempête" en Arabie saoudite, affirme la chaîne Al-Arabiya (article en anglais), lundi 26 décembre.

Des Saoudiennes font scandale avec un clip féministe

Dans la chanson Hwages ("problèmes" en français), des Saoudiennes portant le niqab se mettent en scène en train de danser ou de faire du skateboard pour dénoncer la condition des femmes dans le pays. La vidéo, dans laquelle on peut entendre "on veut se débarrasser des hommes, ils nous ont rendues folles", débute par une scène critiquant l'interdiction pour les femmes de conduire dans ce pays du Golfe.

On y voit les chanteuses s'installer à l'arrière d'un véhicule conduit par un enfant. Ce n'est pas la première fois que Majed Al-Esa, l'artiste saoudien à l'origine du morceau, fait scandale dans son pays. Au printemps, il avait été critiqué pour avoir popularisé avec son clip Barbs une danse jugée provoquante. Pour les filles, la littérature jeunesse ne voit la vie qu'en rose. La longue marche des femmes : 9 voix du féminisme à redécouvrir. Dans le cadre de notre journée d’antenne le vendredi 20 janvier sur « La Longue marche des femmes », France Culture donne à entendre des voix, grandes ou anonymes, du féminisme qui parlent de la condition des femmes dans le monde.

La longue marche des femmes : 9 voix du féminisme à redécouvrir

Simone Veil et Simone de Beauvoir, ou encore Elisabeth Badinter, Christiane Taubira et Michelle Obama : dans le cadre de notre journée spéciale le vendredi 20 janvier sur « La Longue marche des femmes », l'antenne de France Culture a été rythmée par des voix du féminisme, grandes ou anonymes, qui parlent de la condition des femmes dans le monde. Retrouvez ici tous ces extraits.

Femme, Carrefour est là pour t'aider dans ta vie de boniche quotidienne #sexisme.