background preloader

We Want Sex Equality (2010)

We Want Sex Equality (2010)

Incendies (2010) Pas revu depuis sa sortie en 2011, Incendies premier film réalisé par l'excellent réalisateur canadien Denis Villeneuve (Prisoners, Enemy) ne m'avait pas trop marqué à l'époque, mais la sensibilité et l'appréciation des goûts changent, en bien heureusement. Villeneuve s'est inspiré pour la réalisation de son premier film à la pièce de thèatre Incendies de Wadji Mouawad, qui fût elle-même inspirée de la vie de Souha Bechara. Ce ... Lire plus Pas revu depuis sa sortie en 2011, Incendies premier film réalisé par l'excellent réalisateur canadien Denis Villeneuve (Prisoners, Enemy) ne m'avait pas trop marqué à l'époque, mais la sensibilité et l'appréciation des goûts changent, en bien heureusement.

Orange mécanique - film 1971 Quantitè de rèalisations en principe cataloguèes dans la S.F, mais où très souvent la projection dans le futur, ou dans une sociètè supposèe utopique, ne constitue qu'un alibi pour mèditer à travers une distorsion symbolico-fantastique sur la sociètè que nous sommes en train de vivre - c'est, en particulier, le cas d'un Kubrick avec "A Clockwork Orange", un des films essentiels de l'histoire du cinèma et l'un de mes TOP 10 all time! ... Lire plus Quantitè de rèalisations en principe cataloguèes dans la S.F, mais où très souvent la projection dans le futur, ou dans une sociètè supposèe utopique, ne constitue qu'un alibi pour mèditer à travers une distorsion symbolico-fantastique sur la sociètè que nous sommes en train de vivre - c'est, en particulier, le cas d'un Kubrick avec "A Clockwork Orange", un des films essentiels de l'histoire du cinèma et l'un de mes TOP 10 all time! ... Lire plus

BUSINESS DES FLEURS (LE) - Voir&Agir La rose, la pivoine, l’anémone à l’heure de la mondialisation... Décortiquer les rouages de la colossale industrie horticole pour illustrer la complexité des rapports économiques mondiaux, voilà ce que propose Le Business des fleurs. A Aalsmeer, près d’Amsterdam, la célèbre bourse mondiale aux fleurs spécule sur leurs couleurs et leurs prix. Toutes les nuits, des millions de dollars en fleurs transitent par ce gigantesque hangar. Au petit matin, des lots sont mis aux enchères, puis expédiés partout dans le monde. Le Var cultive à grande échelle l’Alstroméria, plus connue sous le nom de Lys de l’Inca, alors que l’Équateur inonde la planète de ses roses. Auteur-réalisateur : Jean-Michel RODRIGO Image : Marina PAUGAM Son : Maurice ROUBAS, Jean-Michel PAPAZIAN Montage : Alain ROBICHE Mixage : Didier RAY Co-production : Mécanos Productions, France 5 Avec le soutien du CNC et de la PROCIREP

Les Femmes du 6e étage (2010) Toutes les semaines recevez par mail les nouveaux films qui sortent en salles et l'actu chaude série ! Toutes les actus Ciné Toutes les actus Cinéma Ce film dans d'autres pays As Mulheres do Sexto Andar (Brasil) Altıncı Kattaki Kadınlar (Türkiye) Nur für Personal! Tags Différence culturelle (529) Espagne / Espagnoles (148) Bourgeoisie / Bourgeois (293) Échelle sociale (148) Ambiance 60's - années 60 (688) Femme de ménage / Domestiques (150) Couple en crise (496) Senior (913) Psychologies (6034) Top Bandes-annonces Une Affaire de famille Bande-annonce VO L'Empereur de Paris Bande-annonce VF Sponsorisé Utoya, 22 Juillet Bande-annonce VF Pachamama Bande-annonce VF Oscar et le monde des chats Bande-annonce VF Mia et le Lion Blanc Bande-annonce VF Bandes-annonces à ne pas manquer Films Prochainement au Cinéma Qu'est-ce qu'on a encore fait au Bon Dieu ?

The Football Factory - film 2004 The Football Factory 44Devenir fan Que pensent vos amis de ce film ? Découvrez l'avis de vos amis ! Se connecter sur mon AlloCiné Envie de voir ce film ? Oui Non Déjà vu ce film ? 0,5 : Nul 1 : Très mauvais 1,5 : Mauvais 2 : Pas terrible 2,5 : Moyen 3 : Pas mal 3,5 : Bien 4 : Très bien 4,5 : Excellent 5 : Chef-d'œuvre Critique Fan de ce film ? Devenir fan Pour Tommy, la vraie vie commence le vendredi soir. Plus de détailFermer SéancesVODDVD et Blu-Ray Haut de pageCasting complet et équipe techniqueHaut de page Critiques Spectateurs The Football Factory Dernière critique la plus positive Par arkan950 le 11 novembre, 2012 3.5 - Bien fun,sujet sensible,réaliste comparé a hooligans,vraiment un cran au dessus Dernière critique la plus négative Par Ryshar le 24 novembre, 2012 2 - Pas terrible Plutôt pas mal et tellement "so british" The football factory est un film intéressant, mais il est dommage que le tout ne soit pas plus sérieusement traité, car au final on ne gardera pas grand cho... Haut de page

«Le Monde selon Stiglitz», chronique d’un globe qui vacille Tel un fantôme à la Edward Hopper, il est là, visage et verbe ronds ; à Gary, sa ville natale, excroissance de Chicago. En ouvreur qui sait d’où il vient, baskets et valise à roulettes, déambulant dans un centre-ville mutant ; un désert post-industriel. En guetteur de repères, levant les yeux à l’intérieur d’une chapelle décatie, symbole de la déchéance d’un ex-fleuron de l’acier et de l’auto. En arpenteur d’un monde qui se défait, se désolidarise et se désagrège, comme «neutronisé» par l’effet domino de la mondialisation. Salutaire. Le film-jeu de l’oie est bâti sur un procédé aussi simple que celui qui a vu les pyramides de Ponzi se fissurer ou les moutons du tout-finance se faire tondre avec la crise financière. Assumant le risque du puzzle forcément incomplet, le Monde selon Stiglitz revient sur les vagues de suicides de paysans cotonniers en Inde. Au passage, Jacques Sarasin, le réalisateur, tente de refiler quelques clés sur des enjeux encyclopédiques du développement.

Les Emotifs anonymes (2010) "Bonjour, Angèlique, èmotive"...Formidable comèdie romantique hors du temps, aussi hilarante que fondante, "Les èmotifs anonymes" s'èloigne du rèalisme grave des prècendants films de Jean-Pierre Amèris! Ces deux personnes sont si èmotives que la moindre friandise les bouleverse, que le moindre trac les paralyse! Alors, imaginez un seul instant l'ètat de Benoît Poelvoorde, patron d'une usine de chocolat, quand il fait passer un ... Lire plus "Bonjour, Angèlique, èmotive"...Formidable comèdie romantique hors du temps, aussi hilarante que fondante, "Les èmotifs anonymes" s'èloigne du rèalisme grave des prècendants films de Jean-Pierre Amèris!

Le pays merveilleux des skinheads | ARTE Journal En France, John King est essentiellement connu par les amateurs de foot et de littérature à l'estomac pour avoir balancé en 1996 la bombe "Football Factory", premier volet d'une trilogie consacrée aux hooligans du Chelsea FC. Il a également livré un roman autobiographique, "Human punk", rythmé par sa passion pour The Clash. Puis John King s'est attaqué (avec bienveillance) aux Skinheads, avec un nouveau roman éponyme. Depuis le revival skin dès la fin des 70's et la récupération du mouvement par le National Front anglais, la culture skinhead a vu ses idéaux et valeurs lacérées par les crocs des récupérateurs néo fascistes/nazis. A l'origine, le skinhead anglais admirait la musique jamaïcaine, reggae, ska, blue-beat. John King n'a pas été skinhead stricto sensu, mais les a beaucoup fréquentés, notamment dans les travées de Stamford Bridge, le stade de Chelsea. Un reportage de Bertrand Loutte :

Sicko (documentaire) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Sicko. Sicko (ou SiCKO) est un film documentaire de deux heures du réalisateur américain Michael Moore, d'abord projeté le au Festival de Cannes[1] (hors compétition) pour les journalistes. Sa sortie en salles a eu lieu le aux États-Unis, le en Belgique et le en France. Le sujet principal de cette œuvre est la comparaison du système de santé (partie importante de ce qu'est la sécurité sociale) des États-Unis, à ceux du Canada, de la Grande-Bretagne, de la France et de Cuba. Dans ce documentaire, des secouristes des attentats du 11 septembre 2001 intervenus dans les décombres du World Trade Center sont présentés. D'une manière générale, Michael Moore y explique que certains services comme les soins médicaux, mais aussi l'enseignement et la politique familiale, devraient être publics de manière à en faire profiter le plus grand nombre. Michael Moore, réalisateur et scénariste du film

Mods, la révolte par l'élégance. Il sort! - The old mod's forgotten blog Lundi 17 octobre 2011 1 17 / 10 / Oct / 2011 08:50 "Mods, la révolte par l'élégance", longtemps annoncé et plusieurs fois repoussé (ah les aléas de l'édition!), sort enfin le 27 octobre au Castor Astral. Disponible dans toutes les librairies et sur les sites de vente en ligne habituels à partir de début novembre, donc. C'est un ouvrage généraliste qui retrace l'histoire de cette culture, ses figures emblématiques, ses évolutions et son influence sur la mode, la littérature, le cinéma et la musique bien sûr. Bonne lecture à tous, en tout cas. François Thomazeau Partager l'article ! in Share Par François Thomazeau - Communauté : webzine musical 6

Violence des échanges en milieu tempéré Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Violence des échanges en milieu tempéré est un film français de Jean-Marc Moutout, sorti en 2004. Synopsis[modifier | modifier le code] Ce film aborde le thème de la soumission de l'entreprise aux lois du marché. On suit le parcours de Philippe Seigner, jeune consultant diplômé d'une école de commerce, qui travaille dans un cabinet de conseil en management des entreprises. Il est tiraillé entre d'une part Hugo (son supérieur) qui le pousse, de manière très professionnelle et extrêmement froide, à rationaliser et rentabiliser l'entreprise, et donc à licencier, et d'autre part Eva (sa nouvelle petite amie), que la mission de Philippe Seigner révolte, et qui le fait s'interroger sur les conséquences humaines de ses actes. Fiche technique[modifier | modifier le code] Distribution[modifier | modifier le code] Liens externes[modifier | modifier le code]

Paolo Hewitt Mods, une anthologie (9782743621995) Milieu des sixties. Les rues de Londres comme les plages de Brighton sont divisées en deux camps. D'un côté, les rockers, engoncés dans leurs blousons de motards. De l'autre les Mods, élégants rebelles en costumes italiens ou en parkas, au guidon d'agiles Vespas ou Lambrettas. Plus qu'un simple phénomène, les Mods affichent un vrai style de vie, avec ses codes vestimentaires, ses références (La Nouvelle Vague, le cool jazz, le rythm & blues, la musique jamaïcaine et la soul de Motown), ses clubs, ses drogues et très vite ses groupes fétiches (Small Faces et Who en tête) pour s'imposer comme un des mouvements culturels majeurs de la jeunesse anglaise. "Pour moi, les Mods incarnaient la révolution.

A aller voir de toute urgence !!!! by sarahbeno Mar 31

Related: