background preloader

Intelligence collective et gestion des ressources humaines

Intelligence collective et gestion des ressources humaines
Introduction En France, le football est le sport le plus populaire. Dans la presse spécialisée, ce sont les exploits individuels qui sont mis en avant (exemple du fameux but marqué par ZLATAN IBRAHIMOVIC). Cependant, sans ses 10 autres co-équipiers, Z. IBRAHIMOVIC n’aurait probablement pas réussi cet exploit. Le point de vue des entraîneurs confirme cette idée car nombreux sont ceux qui considèrent leur équipe comme une organisation complexe, et dont l’entraîneur doit définir une stratégie à partir des individualités certes, mais individualités qui s’ajoutent et se complètent. Dans un domaine différent de celui du sport, le domaine musical, J. un climat de travail favorable, l’équité du temps de parole, la diversité dans la composition du groupe. D’où une intelligence émotionnelle ajoutée à l’intelligence basée sur les connaissances et même la motivation des participants. Autant de questions se posent lorsque l’on aborde le sujet de l’Intelligence Collective. M. Bibliographie/Sitographie

http://www.creg.ac-versailles.fr/spip.php?article595

Related:  Thème 2 Information et Intelligence collectiveCoaching & TeambuildingFAIRE CONVERGER LES INTÉRÊTS INDIVIDUELS ET COLLECTIFSbarrinaima2ajancon

"Les systèmes d'information servent plus à mettre en relation qu'à stocker des données" -  Actualité knowledge management Interview avec Aurélie Dudézert, auteur du livre "Knowledge Management 2.0" L'Atelier : Dans votre titre, vous accolez le terme 2.0 à Knowledge Management. Connaissez-vous les 12 conditions du plaisir au travail Jean-Luc Tremblay est un dirigeant québécois hors norme. Il fait la promotion d’un livre et d’une offre de service originale : “La performance par le plaisir“. Selon lui, il y a 12 ingrédients pour créer du plaisir au travail.

4 compétences pour savoir manager le paradoxe et l’intelligence collective Dans le cadre de mes conférences et formations, je présente un référentiel de 4 compétences pour savoir manager le paradoxe et l’intelligence collective : Je vous propose de découvrir le contenu de ce référentiel de compétences en participant “rétroactivement” à l’une de mes conférences (en l’occurence à l’ESCP Europe le 19 novembre 2013) : Voici la présentation PowerPoint qui a servi à cette conférence : Voici quelques billets pour aller plus loin sur le management paradoxal : Panorama des médias sociaux 2012 (The english version of this article is here: Social Media Landscape 2012) Il y a quelques années une analyste disait que dans cinq ans, les médias sociaux seront comme l’air (omniprésents). Nous sommes en 2012 et les médias sociaux n’ont jamais occupé une place aussi importante sur le web, à tel point que l’on en vient à se demander dans quelle mesure il est encore pertinent de dissocier les médias sociaux et le web.

Services d'alertes dans les bases de données, Apprendre à utilis Comment effectuer une veille Qu’est-ce qu’un fil RSS ? Nommé flux RSS, fils RSS, Xml ou dont le visuel se décline sous les formes : C’est un fichier xml qui reprend les informations importantes d’une publication numérique. L'épuisement professionnel selon Freudenberger (Burn out) . Introduction En 1980, Herbert J. Freudenberger publiait un livre remarquable traitant de l'épuisement professionnel. Il ne se doutait pas que cet ouvrage deviendrait une référence pour tous ceux qui s'intéressent à ce phénomène.

Adhocratie Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'adhocratie est un néologisme (provenant du terme latin « ad hoc ») utilisé pour désigner une configuration organisationnelle qui mobilise, dans un contexte d’environnements instables et complexes, des compétences pluridisciplinaires et transversales, pour mener à bien des missions précises (comme la résolution de problèmes, la recherche d'efficience en matière de gestion, le développement d'un nouveau produit, etc.). L’adhocratie a d'abord été formulée par Alvin Toffler dans Le choc du futur (1970) puis a été popularisée par Robert Waterman Jr. dans Adhocracy. The power to change (1990). Ce concept organisationnel s'oppose à la bureaucratie. 11 pratiques de dynamique de groupe pour l’émergence collective Ceci s’adresse à la direction de la transformation, aux équipes dédiées à l’IC, aux architectes organisationnels de l’IC, aux coachs IC. Les pratiques ci-après sont en lien avec l’accroissement de votre sensibilité à la cognition collective. Elles favorisent l’accès au champ social du collectif et la prise de conscience du fonctionnement de la dynamique de groupe. Il est important de bien intégrer ces processus d’éveil à la conduite de groupe pour le coach comme pour chacun des participants. Pratique 1 (générez de l’inspiration la nuit)

Les outils qui rendent possible la classe inversée La notion de classe inversée tourne beaucoup autour de la vidéo. Mais pourquoi? Selon Caroline Hétu et David Chartrand, enseignants, elle constitue un outil pédagogique très puissant, permettant « d’expliquer des notions, substituer une partie du cours et donner des instructions claires, autant en classe qu’à la maison ou à l’étranger ». De plus, elle favorise l’autonomie des jeunes en leur permettant d’apprendre à leur rythme, laissant par le fait même plus de temps à l’enseignant pour aider les autres. 1.

Tracker les boutons de partage des réseaux sociaux dans Google Analytics : pourquoi et comment faire ? « Tweeter» , « +1″, « J’aime» , « Share» … Un peu partout fleurissent des boutons de partage sur les réseaux sociaux. Facebook, Twitter, LinkedIn et depuis peu Google+ dont la communauté grandit rapidement. Bien sûr, nous pouvons déjà connaître le nombre de tweets, de like, de +1, … en suivant le nombre qui s’affiche sur chaque bouton mais c’est loin d’être idéal pour comparer le comportement des internautes « socialement engagés» à celui de l’ensemble des visiteurs de notre site. C’est pour cela que Google a lancé le tracking social dans Analytics, en parallèle de son investissement massif dans les réseaux sociaux.

Related:  Q4-le partage de l'information contribue-t-il à l'émergence