background preloader

La petite révolution de l’intelligence collective

La petite révolution de l’intelligence collective
Plus ludique que l'intelligence artificielle, l'intelligence collective, soit la mise en relation via le net d'une grande quantité de cerveaux humains, vient de réaliser quelques prouesses. Telle l'identification de centaines de cratères lunaires pour la NASA ou la mise en évidence d'une enzyme du VIH. À l'origine de ces nouveaux modes de recherche : le nombre d'heures hebdomadaires que nous passons, sur Terre, à jouer en ligne. Trois milliards d'heures par semaine. Le jeu est un élément important de notre société et nombreux sont ceux qui voient l’évolution vers l’homo ludens (homme qui joue) comme sa caractéristique majeure. Partant de ce constat, de nombreux chercheurs organisent la première conférence internationale dédiée à l’exploitation de l’intelligence collective à travers le jeu. Il sera question de crowdsourcing et de crowdsolving, d’human computation et de bien d’autres phénomènes aux noms barbares difficiles à traduire en français. C’est ainsi que ReCAPTCHA est né.

http://owni.fr/2012/05/04/la-petite-revolution-de-lintelligence-collective/

Related:  Comment le partage de l’information contribue-t-il à l’émergenceIC à trier...Management et collaboratifICIntelligence collective

L’intelligence collective n’est pas l’apanage du web Dans son acception moderne, l'intelligence collective recouvre l'interactivité entre des myriades d'individus. Pourtant, il existe une définition beaucoup plus physiologique. Qu’entend-on généralement par “intelligence collective” ? Pour le monde du web, la messe est dite : c’est le produit émergent de l’interaction entre plusieurs milliers, voire millions d’individus, certains ne partageant avec les autres qu’une quantité minimale de leur réflexion (c’est la théorie du surplus cognitif chère à Clay Shirky, comme il l’a développe dans on livre éponyme ou chez TED). Et bien entendu, c’est le web lui-même qui est le média de choix de cette intelligence collective. Cette définition repose sur certains postulats, pas toujours explicites :

Quelques traces du colloque sur l'intelligence collective L'arbre de l'intelligence collective Réflexion sur les liens entre les pratiques, la recherche, l'art et la nature, qui donnent vie à l'intelligence collective, mardi 8 mai. Retourner au sensible Le management collaboratif, gage de performance pour l’entreprise - Courrier cadres Management De nouvelles pratiques managériales sont à l’honneur depuis quelques années : après le management agile ou humain, la tendance est aujourd’hui au management collaboratif. Il place l’homme au centre de l’organisation, bouleversant ainsi les modes organisationnels traditionnels reposant sur un système hiérarchique et pyramidal. Comment faire progresser ses équipes grâce à... l'intelligence collective Management Le 13/06/2016 Pour gagner en efficacité et en performance, rien de mieux que de parier sur le groupe. Cela implique, pour l’entreprise comme pour le salarié, de sortir de sa zone de confort et surtout, de faire primer les compétences et l’expérience sur le périmètre de poste.

Où est le marché de l’open data "Tant que l’open data ne trouvera pas son modèle économique, il ne décollera pas" : combien de fois ai-je entendu cette remarque dans les débats autour de l’ouverture des données publiques ? Il faut bien avouer que la question du marché de l’open data - et d’un hypothétique retour sur investissement – cristallise les échanges entre les promoteurs de l’ouverture et les sceptiques. Des applications Ces derniers soulignent que les développeurs d’applications issues des concours sont rarement en mesure de rentabiliser leurs efforts (et accessoirement que l’on a trouvé le moyen de les faire travailler gratuitement). En face, les promoteurs du mouvement répètent, parfois comme un mantra, les chiffres publiés par la Commission européenne qui prédisent un avenir radieux à la réutilisation des données publiques.

L’intelligence collective : le lâcher prise clé de l’innovation L’ordre asphyxie l’innovation ! Voilà ce qui se passe quand la société du savoir, où domine la diffusion d’informations, se heurte à la hiérarchie pyramidale des organisations. Les marchés économiques occidentaux arrivent à un seuil de stagnation inégalé. Pourtant, l’information, le savoir et la connaissance offrent de nouvelles matières premières aux entreprises. Pour saisir cette opportunité, les organisations doivent permettre des temps de réflexions collectives propices à l’émergence d’idées neuves. Conscientes du contexte actuel, les entreprises rencontrent pourtant des difficultés à adapter leur mode de management vertical aux évolutions inhérentes à cette société du savoir.

D’Aristote au Web de demain : l’intelligence collective selon Pierre Lévy Lorsque l’on s’intéresse à l’Internet, on se rend rapidement compte que ce n’est pas une technologie comme les autres. Pour certains, l’Internet a même une valeur et un potentiel anthropologiques. En ce sens, l’Internet tendrait donc à représenter l’Humain sous tous ses aspects, à travers une synthèse des différentes sciences humaines et naturelles. (Il est intéressant de noter que le terme anthropologie vient de deux mots grecs, "anthrôpos" qui signifie homme au sens générique, et "logos" qui signifie « parole », « discours ».) C’est en tout cas sur ce principe que Pierre Lévy fonde le concept d’intelligence collective, dès 1994, notamment dans son ouvrage L’Intelligence collective : pour une anthropologie du cyberespace.

Comment mettre en place un espace collaboratif pour devenir une entreprise capitalisante Les espaces collaboratifs se développent dans les entreprises mais une réflexion s'impose pour réussir ce changement de méthodes de travail. Les départs massifs à la retraite engendrent une pénurie des talents. Les entreprises prennent peu à peu conscience des pertes de productivité que cela occasionne et des coûts engendrés pour se ré-approprier les connaissances qu'elles détenaient déjà auparavant.Les responsables RH et les responsables métiers mesurent et valorisent le temps nécessaire pour recruter ou réussir la mobilité d'un collaborateur. Le délai avant que ce dernier soit rapidement opérationnel et rentable s'étale généralement entre 3 à 9 mois.Par ailleurs, la complexité des exigences des clients et la concurrence exacerbée mettent en lumière les difficultés à travailler avec les méthodes traditionnelles, à savoir, un travail collectif dans un processus séquentiel.

Le changement de culture d’une Organisation est une opération complexe, multiforme qui nécessite pas mal d’énergie : en cela le terme de Transformation me va mieux et sonne plus juste. Cette transformation peut évidemment s’approcher sous différents angles… le hacking est l’un d’entre eux, une forme différente, détournée voire même virale, ultra pertinente quand il s’agit de changer, d’améliorer, ces éléments culturels du quotidien. Le syndrôme de la réunionite !

Related:  Open datacaroddsharingintelligence collectiveintelligence collective